PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Partagez
 

 Décrire des sentiments amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonsoir à tous,

Je suis actuellement en train d'écrire une fiction et à un moment donné, mon personnage tombera amoureux de sa meilleure amie. A cet égard,j'aimerais décrire la manière dont il découvre ses sentiments mais je suis bloquée. Je ne sais pas si c'est utile mais je tiens à préciser que les personnages communiquent par télépathie et qu'ils ne peuvent entendre les bruits qui les entourent car ces derniers ont disparus. Ils ont tout les deux 18 ans,donc à mon égard, la manifestation des sentiments n'est pas la même que chez les adolescents plus jeunes ou que chez les adultes plus mûres ( il faut dire que je ne m'y connais guère en amour...) Je suis également bloquée pour le passage où l'héros avouera sa flamme à son amie et où il apprendra que c'est réciproque.

Pourriez-vous me donner un petit coup de pouce ? J'espère vous avoir donné suffisamment de détails !

Bien à vous et merci d'avance
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14347
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mon post va être hypèèèère constructif...
Je ne sais pas bien quoi répondre, alors je vais te dire simplement ce qui me saute aux yeux dans ton post

Premier point : d'une personne à l'autre, tout ça varie beaucoup...
Deuxième point : s'ils sont télépathes, est-ce qu'il a encore besoin d'avouer ? est-ce qu'elle ne pas pas "l'entendre" tout simplement ?

A part ça... j'ai pas mal de couples ici et là dans mes textes, mais la façon dont ils tombent amoureux, quoique souvent traitée, ne se raconte jamais en deux lignes et n'est jamais la même de l'un à l'autre
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Séléné.C a écrit:
Mon post va être hypèèèère constructif...
Je ne sais pas bien quoi répondre, alors je vais te dire simplement ce qui me saute aux yeux dans ton post

Premier point : d'une personne à l'autre, tout ça varie beaucoup...
Deuxième point : s'ils sont télépathes, est-ce qu'il a encore besoin d'avouer ? est-ce qu'elle ne pas pas "l'entendre" tout simplement ?

A part ça... j'ai pas mal de couples ici et là dans mes textes, mais la façon dont ils tombent amoureux, quoique souvent traitée, ne se raconte jamais en deux lignes et n'est jamais la même de l'un à l'autre

Merci beaucoup pour ta réponse.

Effectivement,ils sont télépathes dans le sens qu'ils communiquent par la pensée. Cependant,chacun peut choisir de penser sans que l'autre ne l'entende. On peut donc dire que c'est une forme de télépathie un peu particulière:P . Alors oui...l'amie du héros devinera rapidement que ce dernier a des sentiments pour elle étant donné qu'elle a devine très facilement ce que ressentent les autres, mais le héros lui même ne se rendra pas compte que son amie est au courant, et n'osera pas lui déclarer sa flamme de peur de se prendre un râteau.Quand à son amie,elle découvrira ses sentiments pour le héros plus tard dans l'histoire.

J'espère que cela t'a un peu plus aidé.
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1685
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Bonjour,
comme dirait l'autre «C'est une question à 1000$! ». Pas facile, puisque chaque personne est différente, comme l'a mentionné Séléné.C.

Cela peut se manifester de bien des manières. Ça peut aussi bien être par des petits gestes anodins que dans le comportement du personnage vis-à-vis celui ou celle qui fait battre son cœur. Des regards à la dérobé, une attention plus poussé envers elle, etc.

Il peut soudainement devenir plus timide vis-à-vis celle-ci, hésitant quant aux gestes à poser de peur de trop en dévoiler sur ses sentiments et comme tu mentionnes que ton personnage a peur de se faire rejeter tu peux jouer là-dessus.

Ce n'est pas une chose qui se fait du jour au lendemain souvent. Ça arrive petit à petit. Il peut arriver aussi que la personne en question doute de ses propres sentiments vis-à-vis l'autre, qu'elle se sente confuse.

Ce n'est quelques-unes des manières que les gens peuvent réagir. C'est à toi de voir comment tu imagines la réaction de tes personnages.

Pour ce qui est de déclarer sa flamme... Même réponse que plus haut. Cela dépendra du caractère de tes personnages. Il n'y a pas qu'une manière de faire. S'il est du genre timide, il n'ira pas faire une grande déclaration devant des dizaines de personnes, par exemple. D'autant plus s'il craint de se faire dire non. Et peut-être que c'est ton autre personnage qui prendra les devants quand il sera sûr de ses propres sentiments, vu qu'il a déjà compris ce que l'autre éprouvait à son endroit.

À toi de voir! Bonne chance dans la rédaction. Parchemin
En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Lanya a écrit:
Bonjour,
comme dirait l'autre «C'est une question à 1000$! ». Pas facile, puisque chaque personne est différente, comme l'a mentionné Séléné.C.

Cela peut se manifester de bien des manières. Ça peut aussi bien être par des petits gestes anodins que dans le comportement du personnage vis-à-vis celui ou celle qui fait battre son cœur. Des regards à la dérobé, une attention plus poussé envers elle, etc.

Il peut soudainement devenir plus timide vis-à-vis celle-ci, hésitant quant aux gestes à poser de peur de trop en dévoiler sur ses sentiments et comme tu mentionnes que ton personnage a peur de se faire rejeter tu peux jouer là-dessus.

Ce n'est pas une chose qui se fait du jour au lendemain souvent. Ça arrive petit à petit. Il peut arriver aussi que la personne en question doute de ses propres sentiments vis-à-vis l'autre, qu'elle se sente confuse.

Ce n'est quelques-unes des manières que les gens peuvent réagir.  C'est à toi de voir comment tu imagines la réaction de tes personnages.

Pour ce qui est de déclarer sa flamme... Même réponse que plus haut. Cela dépendra du caractère de tes personnages. Il n'y a pas qu'une manière de faire.  S'il est du genre timide, il n'ira pas faire une grande déclaration devant des dizaines de personnes, par exemple. D'autant plus s'il craint de se faire dire non. Et peut-être que c'est ton autre personnage qui prendra les devants quand il sera sûr de ses propres sentiments, vu qu'il a déjà compris ce que l'autre éprouvait à son endroit.  

À toi de voir! Bonne chance dans la rédaction. Parchemin

Merci beaucoup pour ta réponse !

Ah là,là,là...j'ignorais que ce genre de choses était si compliquée ! Effectivement,tout dépend du caractère des personnages. Grâce à tes précieux conseils et à ceux de @Séléné C , je commence à avoir quelques petites idées. Encore un grand merci à vous deux !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14347
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Sur mon roman en cours de premier jet, je vais avoir un truc de cette catégorie à gérer Laughing mais j'ai une idée très nette de comment ça va se passer... sauf que je n'en suis pas encore à ce point du récit et ai les idées moins nettes sur ce qui précède.



Sur les différents couples de mes romans, il y a peu de grandes déclarations enflammées.
Dans Howahkan, il y a une déclaration en "pourquoi tu fais ça ? et si tu me dis que tu m'aimes, je cogne !" avec une réponse du niveau "ben si, je t'aime" . Il y a aussi un couple qui n'a pas pris la peine de se déclarer avec des mots pour le dire mais juste des actes et une grande confiance installée.
Dans les Errances, le couple principal n'a pas non plus pris la peine de se déclarer verbalement. Ils ont gardé les mots pour plus tard (réconciliation après qu'ils se soient brouillés).
Dans Ange Martin, pas de déclaration et même plutôt le contraire, mais ça débouche tout de même sur un couple (je ne suis pas sûre qu'ils aient compris ce qui se passe). La déclaration étant là aussi au moment de se retrouver (et reprendre route ensemble).
Dans DiscoBall, il y a une super-déclaration avec passage à tabac (le mec étant truand et la fille policière). Paradoxalement, je crois que c'est la plus romantique de toute ma palette de couples ! Il y a aussi le cas de figure du mec qui se rend compte qu'il est amoureux après avoir plaqué, mais est bien décidé à ne pas recoller (en fait il le fera quand même). Et un couple qui se la joue un peu dark romance et ne supporterait pas un amour rose bonbon (jusqu'au jour où ils se rendent compte que bébé va arriver et qu'il faut changer un peu).
Dans Tutore Noctis, Léo et Olga ne se sont jamais dit qu'ils s'aiment mais ils ont quand même vécu ensemble pendant à peu près 120 ans. Ensuite, Léo a été plus romantique avec Géraldine (et même beaucoup), mais pas non plus de déclaration avant création du couple (plus tard peut-être). Dans ce deuxième couple, la "déclaration" vient de Géraldine, mais à demi-mots. La suite est un peu faussée par un truc magique qui intervient.

De façon générale, les couples qui ne prennent pas la peine d'une discussion pour se déclarer (même passée en ellipse), et se contentent de constater ce qui s'installe entre eux, sont largement majoritaires, sur mon clavier...
Du coup, pas mal de situations où l'attirance plus ou moins comprise prime sur une explication des personnages entre eux.
Attirance qui peut s'exprimer d'autant de manières qu'il existe de personnalités et de circonstances !
Pour certains, la sensation physique sera un symptôme rapide. Pour d'autres, ce sera un acte pour aider face à une circonstance difficile.
Il y a aussi la construction du lien, qui peut être rapide ou lente, et ne produira pas la même succession d'états psychologiques ni de gestes ou mots.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Hello!

J'ajoute mon grain de sel. Une question qui peut également orienter ta réflexion : est-ce que c'est le premier émoi amoureux de tes personnages?

à 18 ans, on peut très bien tomber amoureux pour la première fois, tout comme avoir déjà pas mal d'expérience en la matière... et les réactions du personnage de sera pas la même!
La première fois, on est potentiellement hyper perturbé, à fleur de peau, animé par le besoin d'exprimer ce sentiment pour le comprendre, le clarifier.
Les fois suivantes, on se connaît, on a apprivoisé le truc, et on est peut-être un peu plus zen avec cette idée (ça veut pas dire qu'il n'y a pas de passion, mais elle va s'exprimer différemment).

C'est une vue très partielle de la question, mais qui mérite qu'on s'y attarde je pense Wink
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oryctérope a écrit:
Hello!

J'ajoute mon grain de sel. Une question qui peut également orienter ta réflexion : est-ce que c'est le premier émoi amoureux de tes personnages?

à 18 ans, on peut très bien tomber amoureux pour la première fois, tout comme avoir déjà pas mal d'expérience en la matière...  et les réactions du personnage de sera pas la même!
La première fois, on est potentiellement hyper perturbé, à fleur de peau, animé par le besoin d'exprimer ce sentiment pour le comprendre, le clarifier.
Les fois suivantes, on se connaît, on a apprivoisé le truc, et on est peut-être un peu plus zen avec cette idée (ça veut pas dire qu'il n'y a pas de passion, mais elle va s'exprimer différemment).

C'est une vue très partielle de la question, mais qui mérite qu'on s'y attarde je pense Wink

Bonjour, (désolée pour ma réponse tardive,je viens de voir ton message)

Oui,c'est la première fois qu'il tombe amoureux. Dans le chapitre que je suis en train d'écrire, l'un de ses amis lui demande alors s'il ne serait pas amoureux. Mon héros répond que non mais son attitude demeure étrange. Cependant,on a déjà vu ce détail un milliard de fois dans des histoires et je ne sais pas si c'est une bonne idée de l'inclure.
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Ne te bile pas trop avec ce qui est original et ce qui ne l'est pas... Ce qui est par essence original, c'est ton regard d'autrice sur les choses, la façon dont tu vas raconter l'attitude contradictoire de ton héros face à la question de son ami, les mots que tu mettras dessus.

Et si ton exemple te paraît déjà vu, c'est probablement parce qu'il est réaliste et crédible (on a tous déjà réagi comme ça! ^^ ) Si ça colle à la personnalité de ton héros, alors tu peux inclure ce détail sans souci, à mon avis.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Décrire des sentiments amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-