PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Mon rêve s’effondre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je pense que tu as raison de faire les choses comme tu le sens Wink Nos avis ont beau être bienveillants et plus ou moins tiré de l'expérience, nous ne sommes pas dans ton coeur ni dans ta tête. Si ce projet te hante et que tu as besoin de l'emmener au bout avant de pouvoir passer à autre chose, fonce!
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut!

Je ne pense pas t'avoir conseillé d'abandonner, donc je suis désolée si tu as perçu cela dans mes propos Smile
Par contre, je te conseille de relativiser un petit peu l'édition et de réfléchir un peu plus concrètement à ce que tu voudrais (une présence en salon, en librairie, des retours de lecteurs, etc. ) pour cibler un peu plus précisément que les tous gros! Wink
 
MatthiasM
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  96
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
MatthiasM  /  Pippin le Bref


Hello Fleur-de-lyss !

Pas de soucis, j'avais bien saisi la nuance. Au passage, il ne me viendrait pas à l'esprit d'en vouloir à quiconque de me donner son avis. Le but de ce post est justement que chacun y aille de son commentaire. Donc ne sois pas désolée.

Pour les envois aux éditeurs, à part le fait d'avoir sélectionné ceux qui publiaient de la fantasy jeunesse, les envois ressemblent pour l'instant davantage à une cargaison de bouteilles jetées à la mer qu'à un choix stratégique de ma part... Je verrai en fonction des réponses si je peux me permettre de faire la fine bouche, ce qui n’est actuellement pas le cas.
 
Elsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  98
   Âge  :  27
   Localisation  :  L'ASTÉROÏDE B 612
   Pensée du jour  :  Soyons réaliste, exigeons l'impossible
   Date d'inscription  :  28/06/2017
    
                         
Elsa  /  Pippin le Bref


Bonjour et bien qu’elle aventure.

Avoir le courage de leur envoyer 3 versions de ton manuscrit, moi je me serais écroulée dès le premier refus. Comme tout le monde semble le faire, je vais te conter mon parcours lacunaire avec les Maisons d’édition.  :mrgreen:

Je suis une grande Fan de science-fiction et de fantasy. Je n’ai jamais imaginé être publié par une maison d’Édition comme Gallimard, mais je rêve des Moutons électriques. J’ai écrit et terminé deux manuscrits (en dix ans), mon ordinateur est un cimetière de roman avorté, mort-né ou abandonné que j’ai laissé mourir dans un coin, avant de réaliser que si je voulais être publié et avoir une démarche professionnelle, il fallait peut-être que je change mon fusil d’épaules. Dans les deux cas, des amies éditrices m’ont dit que sans un retravail complet aucune maison d’édition n’en voudra.

J’ai donc suivi le conseil que m’ont dit tous les auteurs publiés que j’ai rencontrés, écrit de la nouvelle. C’est rapide, ça permet de se faire la main et surtout on s’attache peu au texte.

Je cherche un appel à texte sur internet qui me plaît (consigne : écrire un texte en 4000 signes et 40 000, univers de fantasy, de fantastique et science-fiction exiger, le mot Elhyrante doit être central au texte.) Ni une ni deux, je me lance dans l’aventure, j’ai écrit 3 textes différents avant de me décider à en envoyer un. Pas le plus original ni le plus ingénieux, mais je l’aimais bien. Envois en février 2019, en avril, message de la maison d’édition sur leur Facebook, ils ont reçu 105 textes, pour une anthologie qui n’en comptera maximum que 20. Je me suis dit, c’est fichus, et au moins de juillets alors que je me lançais dans le camp nano, je reçois un mail de la maison d’édition. L’une des éditrices a adoré mon histoire, mais comme elle ne plaît pas trop à ses collèges, elle a peu de chance d’être éditée dans l’anthologie. En revanche, elle me propose de publier un recueil de nouvelles sur cet univers et avec les mêmes personnages principaux.

Depuis ça fait un an que je bosse dessus et j’ai presque fini ^^.

C’est une maison de micro édition, ils n’ont que le statut d’association (rien n’avoir avec Gallimard, mais ça me va). Il ne publie que des textes dans lesquels ils croient et qu’ils aiment.

Je comprends vraiment ta tristesse. Mais j’aimerais te dire que tout le monde passe par là et qu’il faut s’accrocher, les auteurs publiés ne sont ni les meilleurs ni les plus doués, ce sont ceux qui n’ont rien lâché. Tu peux déjà être très fière de toi, ce n’est pas tout le monde qui peut prétendre d’avoir reçu une lettre de refus aussi encourageante de Gallimard.

L’écriture a besoin de temps.

Weber a réécrit 12 fois les fourmis avant d’être édité. Quand on lit écriture, mémoire d’un métier de Stephen King, il explique bien qu’il a envoyé des centaines de textes avant d’être publié. Si tu crois vraiment en ce projet, un conseil, avec l’auto-édition il y a plein d’éditeurs free-lance qui contre rémunération t’aideront à retravailler ton manuscrit.

Sinon c’est peut-être l’appel pour démarrer une nouvelle histoire. Je connais des auteurs qui ont écrit 15 romans avant d’être publiés. L’expression, c’est un premier roman, est un mensonge, ce n’est jamais le premier roman d’un auteur qui est publié, sauf si on s’appelle Sagan, mais bonjours tristesse, ce n’est pas aussi bien que l’on veut nous faire croire.  :mrgreen:

Accroche-toi et tu finiras par l’avoir ton contrat avec Gallimard, j’en suis persuadé.
https://www.wattpad.com/user/Elsa_Capdevila
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  30/10/2013
    
                         
Eagleye69  /  Petit chose


C'est même 120 réécritures pour Les fourmis, je crois. J'avais du mal à y croire quand j'avais entendu Werber en parler. 120 fois réécrit en entier, car il ne relit pas sa version précédente quand il passe à la suivante.

Par la suite, pour ses romans suivants, il s'est contenté de 12 réécritures.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour

On parle de Bernard Werber ici ? juste mon auteur préféré...
Oui, je confirme, et pour enfoncer le clou, c'est durant 19 ans qu'il a écrit et réécrit ses fourmis. Il a envoyé son manuscrit au-moins trois fois à la maison d'édition qui a fini par le publier, mais je ne parles pas des autres auprès desquelles il a essuyé des dizaines de refus. Et encore, une fois édité, lors de son premier salon, il a vendu trois livres. Aujourd'hui tu fais la queue durant une à deux heures avant de pouvoir l'approcher.
Ce n'est pas rien de se comparer à BiWi !

Bonne journée.
 

 Mon rêve s’effondre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-