PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Quel mode d'édition choisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
phnoel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  70
   Localisation  :  Limoges
   Pensée du jour  :  23
   Date d'inscription  :  05/05/2020
    
                         
phnoel  /  Homme invisible


Supprimé !


Dernière édition par phnoel le Jeu 17 Sep 2020 - 15:51, édité 3 fois
https://www.weblim.fr
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13598
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


J'ai pondu un article plus ou moins sur ce sujet
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2019/11/16/37776912.html

Tu divises en trois catégories, qui existent, mais il y a plein de nuances... et plein de pièges aussi.
A l'évidence, tu es partisan de la publication à compte d'auteur

Sur l'autoédition, tu dis "vous allez, au mieux, réaliser un livre de piètre qualité"
C'est effectivement le risque, mais il y a des éditeurs qui produisent également des livres de piètre qualité, et on trouve ( ben oui ) aussi des livres de bonne qualité dans l'autoédition.

"540 euros de chiffre d’affaires / prestataire qui ne vous facture pas au-delà"
Mais il y a pas mal de prestataires qui, justement, facturent au-delà !
Et bien qu'il soit logique d'attendre de la qualité (puisque sinon, les auteurs iront chercher un autre prestataire), je ne suis pas sûre que tous les compte d'auteur produisent des livres de bonne qualité


remarque = sur le début de ta partie évoquant le compte d'éditeur, tu as écrit "compte d'auteur"

remarque-bis = "en parcourant ce blog" == ne confondons pas un blog et un forum...

Edit...
J'ai cliqué sur le lien de ton facebook... et vois que tu es toi-même prestataire de service d'édition
Et cliqué aussi sur le lien de ton profil... et constaté que tu n'es pas passé te présenter à l'accueil
http://jeunesecrivains.superforum.fr/f2-accueil ( c'est obligatoire )
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


phnoel a écrit:
L’autoédition. Pourquoi pas, mais vous devrez maîtriser toutes les techniques d’édition (correction, mise en page, réalisation de la couverture, obligations légales…) et vous allez, au mieux, réaliser un livre de piètre qualité !

Bonsoir phnoel

Un auto-édité peut faire appel de son propre chef à un ou plusieurs prestataires (correcteur, illustrateur, graphiste...). Opter pour l'auto-édition ne veut pas dire que l'on fait tout tout seul. Je connais un groupe fb/site qui se propose de mettre en contact auteur et illustrateur, par exemple.
Pas d'accord non plus pour la piètre qualité "au mieux" : c'est vrai que nombre d'ouvrages auto-édités font peur, mais il y a aussi des réussites. Hier je regardais justement une campagne Ulule pour un livre jeunesse (Libre) : l'autrice et l'illustratrice ont opté pour l'auto-édition et le crowfunding par choix, et leur album jeunesse promet d'être de belle qualité.

Je ne connais pas bien l'édition à compte d'auteur mais j'ai l'impression que la facture moyenne est plus proche des 2 à 3000 euros que des 500 euros.

Après, à chacun de voir. Si je devais choisir entre l'auto-édition et le compte d'auteur, je préfèrerais opter pour l'auto-édition qui permet de choisir soi-même ses prestataires. Parce que parfois, quand on voit le résultat (coquilles, couverture peu soignée...), on se demande si les maisons à compte d'auteur assurent vraiment les services pour lesquelles elles ont été (grassement) payées.
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3751
   Âge  :  109
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Je ne peux qu'approuver ce qu'ont répondu Séléné et Vanadium.

Phnoel, avant tout autre message, tu dois passer à l'accueil pour te présenter, c'est la règle de base du forum.

Si tu es toi-même prestataire de services d'édition, tu n'es pas à ta place sur ce forum, en tous les cas, certainement pas pour venir y faire de la pub.



La bande-annonce
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1610
   Âge  :  30
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Je plussoie ce qu'ont dit mes camarades. Hors d'ici, copieur-colleur.
http://anowan.blogspot.com/
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Pour qui sonne Lestat


Je suis auteure auto-éditée et je suis choquée.
Je n'estime pas avoir écrit et publié des livres de piètre qualité.

Par contre, j'ai effectivement vu des livres issus de prestataires qui étaient de piètre qualité (mais on ne peut pas les mettre tous dans le même papier, n'est-ce pas ? Comme les auto-étidtés).

Parmi les éditeurs, il y a aussi de petites maisons d'édition où tu n'as rien à payer mais qui ne sont pas forcément gage de qualité. On m'a proposé 2 contrats, j'ai refusé.
http://marie-meyel.fr/
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  254
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Un éditeur à compte d’auteur qui vient vanter les mérites du compte d’auteur et critiquer l’édition à compte d’éditeur et l’autoédition. Très classe...
https://www.juliettesachs.fr/
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  702
   Âge  :  31
   Localisation  :  Bretagne
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Blanchisseur de campagnes


phnoel a écrit:
L’édition à compte d’éditeur est la voie « royale », mais :
- 99% des manuscrits reçus par ces maisons d’édition sont refusés.

L’édition à compte d’auteur quant à elle, ouvre une voie intermédiaire intéressante.
- Votre livre a plus de chances d’être accepté.

D'où l’appellation anglaise, "vanity publishing".
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
phnoel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  70
   Localisation  :  Limoges
   Pensée du jour  :  23
   Date d'inscription  :  05/05/2020
    
                         
phnoel  /  Homme invisible


Séléné.C a écrit:
J'ai pondu un article plus ou moins sur ce sujet
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2019/11/16/37776912.html

Tu divises en trois catégories, qui existent, mais il y a plein de nuances... et plein de pièges aussi.
A l'évidence, tu es partisan de la publication à compte d'auteur

Sur l'autoédition, tu dis "vous allez, au mieux, réaliser un livre de piètre qualité"
C'est effectivement le risque, mais il y a des éditeurs qui produisent également des livres de piètre qualité, et on trouve ( ben oui ) aussi des livres de bonne qualité dans l'autoédition.

"540 euros de chiffre d’affaires / prestataire qui ne vous facture pas au-delà"
Mais il y a pas mal de prestataires qui, justement, facturent au-delà !
Et bien qu'il soit logique d'attendre de la qualité (puisque sinon, les auteurs iront chercher un autre prestataire), je ne suis pas sûre que tous les compte d'auteur produisent des livres de bonne qualité


remarque = sur le début de ta partie évoquant le compte d'éditeur, tu as écrit "compte d'auteur"

remarque-bis = "en parcourant ce blog" == ne confondons pas un blog et un forum...

Edit...
J'ai cliqué sur le lien de ton facebook... et vois que tu es toi-même prestataire de service d'édition
Et cliqué aussi sur le lien de ton profil... et constaté que tu n'es pas passé te présenter à l'accueil
http://jeunesecrivains.superforum.fr/f2-accueil ( c'est obligatoire )

Tout d'abord, merci d'avoir repéré ma bourde que je me suis empressé de corriger.

Pour ce qui concerne la présentation, je viens de le faire, mais je dois faire remarquer que cette "obligation" est loin d'être mentionnée clairement en page d'accueil. Pourquoi ne pas rajouter un bouton au menu principal "règles du forum" ? Pourquoi ne pas le préciser lors de l'inscription ? Pourquoi ne pas rajouter un champ sur le formulaire d'inscription ?

Quant à tes autres remarques, bien sûr tu as raison et ta publication complète et intéressante (ps : deux coquilles à corriger dans la dernière phrase) Dans toute profession il y a du bon et du mauvais. Mon propos était de faire réfléchir, car en matière de publication à compte d'auteur il y a, à mon gout, beaucoup de danger, donc prudence !
Je me cite "cherchez, comparez !"
Oui, je suis éditeur à compte d'auteur et j'assume pleinement cet état. Pour moi, ce type d'édition est un excellent compromis entre l'édition à compte d'éditeur qui est pratiquement inaccessible et l'autoédition qui n'est pas techniquement utilisable par tout le monde.
Bonne journée
https://www.weblim.fr
 
phnoel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  70
   Localisation  :  Limoges
   Pensée du jour  :  23
   Date d'inscription  :  05/05/2020
    
                         
phnoel  /  Homme invisible


Molly a écrit:
Je ne peux qu'approuver ce qu'ont répondu Séléné et Vanadium.

Phnoel, avant tout autre message, tu dois passer à l'accueil pour te présenter, c'est la règle de base du forum.

Si tu es toi-même prestataire de services d'édition, tu n'es pas à ta place sur ce forum, en tous les cas, certainement pas pour venir y faire de la pub.


Bonjour,
Pour ce qui concerne la présentation, je viens de le faire, mais je dois faire remarquer que cette "obligation" est loin d'être mentionnée clairement en page d'accueil. Pourquoi ne pas rajouter un bouton au menu principal "règles du forum" ? Pourquoi ne pas le préciser lors de l'inscription ? Pourquoi ne pas rajouter un champ sur le formulaire d'inscription ?
Oui, je suis éditeur à compte d'auteur et j'assume pleinement cet état. Un forum est un lieu d'échange idéal pour le faire savoir et à mon humble avis surtout pas un lieu où l'on veux interdire les échanges ! Pour moi, l'édition à compte d'auteur est un excellent compromis entre l'édition à compte d'éditeur qui est pratiquement inaccessible et l'autoédition qui n'est pas techniquement utilisable par tout le monde.
Bonne journée
https://www.weblim.fr
 
phnoel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  70
   Localisation  :  Limoges
   Pensée du jour  :  23
   Date d'inscription  :  05/05/2020
    
                         
phnoel  /  Homme invisible


Imoen a écrit:
Un éditeur à compte d’auteur qui vient vanter les mérites du compte d’auteur et critiquer l’édition à compte d’éditeur et l’autoédition. Très classe...
Bonjour (c'est plus classe...),
Et pourquoi donc n'aurait-on pas le droit d'exprimer ses convictions sur un forum ?
Oui, je suis éditeur à compte d'auteur et j'assume pleinement cet état. Pour moi, ce type d'édition est un excellent compromis entre l'édition à compte d'éditeur qui est pratiquement inaccessible et l'autoédition qui n'est pas techniquement utilisable par tout le monde.
Bonne journée à toi.


Dernière édition par phnoel le Dim 7 Juin 2020 - 9:44, édité 1 fois
https://www.weblim.fr
 
phnoel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  70
   Localisation  :  Limoges
   Pensée du jour  :  23
   Date d'inscription  :  05/05/2020
    
                         
phnoel  /  Homme invisible


Guanaco a écrit:
Je suis auteure auto-éditée et je suis choquée.
Je n'estime pas avoir écrit et publié des livres de piètre qualité.

Par contre, j'ai effectivement vu des livres issus de prestataires qui étaient de piètre qualité (mais on ne peut pas les mettre tous dans le même papier, n'est-ce pas ? Comme les auto-étidtés).

Parmi les éditeurs, il y a aussi de petites maisons d'édition où tu n'as rien à payer mais qui ne sont pas forcément gage de qualité. On m'a proposé 2 contrats, j'ai refusé.

Bonjour,
Effectivement. Comme dans tout il y a les exceptions qui confirment la règle !
Désolé de t'avoir choqué.
Bonne journée
ps: j'adore ton lapsus "dans le même papier"
https://www.weblim.fr
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13598
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


phnoel a écrit:
Pour ce qui concerne la présentation, je viens de le faire, mais je dois faire remarquer que cette "obligation" est loin d'être mentionnée clairement en page d'accueil. Pourquoi ne pas rajouter un bouton au menu principal "règles du forum" ? Pourquoi ne pas le préciser lors de l'inscription ? Pourquoi ne pas rajouter un champ sur le formulaire d'inscription ?
Mais si, c'est écrit sur la page d'accueil...
Quel mode d'édition choisir ? Sans_t42
Quant au formulaire d'inscription, je crois qu'il dépend de forumactif (l'hébergeur) et que les admin de JE ne peuvent pas agir dessus.

Merci pour les fautes sur mon article (je ne me relis pas souvent quand je blogue)

Puisqu'on est en train de parler d'éditer...
>> le double-postage est interdit sur JE (sauf s'il s'est écoulé quelques heures bien sûr)... et oui, encore une interdiction !
>> pour compléter une réponse, il faut cliquer sur le bouton "éditer" (tu trouveras le même gadget sur à peu près tous les forums du web)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3067
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Un éditeur à compte d'auteur qui trouve que l'auto-édition produit des livres de mauvaise qualité, c'est un peu le roquefort qui dit "tu pues" au camembert...

Enfin bon, j'aime bien aussi la traditionnelle statistique utilisée n'importe comment en guise d'argument de vente: "99% des manuscrits sont refusés par les éditeurs" qui permet d'amalgamer un tas de trucs... Si 99% des manuscrits ne sont pas publiés, c'est qu'ils ne sont pas publiables au moins en l'état.

Il y a déjà ceux qui envoient des ouvrages sans rapport avec la ligne éditoriale des maisons, les centaines de journaux intimes, les "Tonton René raconte ses expériences de vie"...

Sur mon roman, j'ai pris que des refus lors de mes envois cet automne-hiver. C'est normal, c'était ma V2, elle n'était pas aboutie, j'ai repris les corrections, j'ai bien tranché dedans (j'ai eu la chance d'avoir un autre écrivain (déjà publié notamment chez JCLattes et Grasset mais pas que) pour me faire des propositions de correction et de reformulation, ce qui m'a permis d'aller plus vite). Là, j'ai ma V3 qui voyage dans les maisons, côté bêta-lecteurs et bêta-lectrices les retours sont déjà beaucoup plus positifs, donc j'attends.

Et si c'est encore des non (à mon avis j'ai des chances d'avoir des non encourageants), ben je recommencerai les corrections jusqu'à tirer un truc encore meilleur.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour Phnoel!

Comme je l'ai déjà dit sur ta présentation et comme le souligne Séléné dans ces messages, tu as encore quelques règles importantes à assimiler. Un forum, c'est une communauté. S'y intégrer demande donc de s'y intéresser et s'y investir. Il s'agit donc de se renseigner sur les différentes sections, apporter son aide à d'autres quand on le peut, s'intéresser au parcours de  chacun, etc.

Si tu avais fait cela, tu aurais notamment trouvé un nombre impressionnant de débats concernant le compte d'auteurs ou les contrats participatifs. Tu y aurais vu des échanges d'idées jusqu'à épuiser le sujet, si bien que quand quelqu'un débarque avec des grands sabots (presque toujours un auteur ou éditeur de compte d'auteur et qui oublie toujours la présentation - ce qui n'est pas le cas de tous les nouveaux pour autant) pour nous dire "Mais pourquoi ne pas envisager le compte d'auteur?", ça fait grincer des membres. La question a été envisagée mille fois, elle n'a rien de nouveau.

S'il faut toutefois répondre une énième fois aux arguments, voici ce qu'on peut dire (je ne partirai pas des arguments que tu publies sur ta propre page, puisque tu n'as pas le droit de faire de la pub actuellement et je ne vais donc pas te mettre en lumière, mais tes arguments n'ont rien de neuf):

* Si le compte d'éditeur est présenté, c'est toujours sous le spectre du Graal inaccessible de Galigrasseuil. Cela montre une méconnaissance complète de l'édition, qui présente des maisons d'éditions de toute taille et de toute spécialité. Toute maison à compte d'éditeur possède un comité de lecture qui filtre, et c'est non seulement nécessaire pour faire ensuite un travail de bonne qualité en sélectionnant un nombre réduit de textes, mais aussi important pour le monde du livres en général, qui est déjà complètement saturé. Par ailleurs, pour avoir travaillé en comité de lecture (et traîné pas mal sur des forums comme sur Facebook), la grande majorité des textes qui arrivent ne sont tout simplement pas assez mûrs et doivent être retravaillés.

* Si l'autoédition est présentée, c'est toujours comme un chemin de croix laborieux qui ne mène à rien. C'est bien sûr totalement faux. Il arrive plus souvent qu'un livre autoédité sorte du lot qu'un livre édité à compte d'auteurs. L'autoédition n'est par ailleurs pas toujours la dernière alternative en réponse aux refus des éditeurs, certains autoédités s'y lancent pour un tas d'autres raisons.

* Les prestataires de service ne sont jamais présentés. Pourtant, ils sont sans doute l'alternative la plus plausible pour une personne qui souhaiterait un livre de qualité sans savoir comment s'y prendre. Leur politique de transparence les rend beaucoup plus intéressant pour une personne qui cherche à établir son projet.

* Les comptes d'auteurs sont présentés comme les chevaliers blancs, innovants et alternatifs dans le méchant monde de l'édition qui ne veut pas de votre texte.

La suite de l'argumentaire se présentent généralement comme suit
* Essayez, c'est gratuit! (mais les coûts sont cachés derrière un correcteur optionnel ou un graphiste pro auquel on peut faire appel, ou encore à l'obligation d'acheter des exemplaires).
* Réponses en 2 semaines maximum d'un comité de lecture professionnel (les ME à compte d'éditeur ne font pas des délais de 6 mois et des non-réponses par pur plaisir, elles n'ont juste pas le temps. Aucun comité ne peut gérer un flux de manuscrits et répondre en 2 semaines en faisant une fiche personnalisée pour chacun. Par ailleurs, les petites maisons qui ont un vrai comité de lecture sont assez rares. Les coûts sont énormes. On a aussi beaucoup de témoignages qui reviennent de ME à comptes d'auteur qui n'ont jamais lu le livre).
* Beaucoup plus de chances d'être accepté (cfr plus haut : c'est bien le problème, si le comité de lecture fait un tri réel, il n'accepte pas tout le monde, loin de là)
* Pas de ligne éditoriale, nous acceptons de tout (et ça n'a pas de sens! On ne peut pas être spécialisés dans tous les projets qui passent. Et puis, les livres sont déjà noyés dans le monde du livre, ils ne peuvent pas être en plus noyés dans leur propre ME, avec des livres étalés sans cohérence de fond ou de forme. Par ailleurs, si un éditeur veut bien faire son travail, il a intérêt à se concentrer sur quelques romans par an qu'il pousse à leur maximum)
* Corrigés par une équipe professionnelle (j'ai vu un tas de correcteurs soi-disant pro qui ne faisait qu'un passage à Antidote. Par ailleurs, aucune ME à compte d'auteur ne fait de réelles corrections sur le style et le fond. Or, je l'ai dit, beaucoup de romans ne sont pas prêts et pourraient être améliorés, mais ça demanderait du temps et du travail).
* Toute la conception en collaboration avec l'auteur (sauf que c'est l'éditeur le pro. L'auteur connaît son texte et peut avoir un avis, mais ce n'est pas à lui de trouver comment se vendre)
* Des livres distribués dans toute la France et même à l'étranger (en jouant sur la confusion distribution/diffusion)
* Une promo auprès de toutes les librairies (c'est-à-dire une Newsletter, peut-être écrite par l'auteur lui-même et qui finira quand même dans les spams).
* Des droits d'auteurs beaucoup plus importants que dans une ME (sauf que si on reprend le petit graphique de la répartition du prix d'un livre, on voit que la plus grande partie n'est pas dans les mains de l'éditeur et il ne peut donner plus de DA que si certains acteurs ne sont pas présents dans la chaîne - le libraire, le diffuseur, le graphiste, etc.)
* Une adresse fictive en plein Paris, c'est le top pour couronner l'arnaque.

Je veux bien comprendre que certains auteurs seront ravis de simplement pouvoir partager leur roman autour d'eux, mais je ne vois pas le but de tous les autres arguments, sinon de jouer sur une vision erronée du monde du livre.

PS : sur ce forum, nous n'avons pas l'habitude de corriger les fautes d'orthographe dans les messages des uns et des autres. Nous avons d'autres espaces pour nous lancer dans des envolées stylistiques.

EDIT : je rejoins DC sur les 99%!
 

 Quel mode d'édition choisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-