PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Le dire à l'éditeur ou préférable de se taire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


D'accord, ça me rassure. Merci, Florence_C. J'ai été voir ton site et je le trouve bien fait, avec des infos très intéressantes.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Merci, c'est gentil.

(Je suis la reine de la réédition... Donc j'ai tendance à croire que si un texte a du potentiel, il trouvera preneur tôt ou tard.)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Si seulement c'était le cas du mien ! Même si la version actuelle est beaucoup mieux que celle sortie chez Edilivre, elle reste perfectible. J'ai des raisons de croire que mon texte a du potentiel (mais n'est pas abouti), mais il m'arrive aussi de croire que j'écris de la m**. Beaucoup d'auteurs en passent par là, je pense. Cependant, je n'abandonnerai pas. Mes textes m'accompagnent depuis l'adolescence, j'y tiens trop pour laisser tomber.

Aujourd'hui, j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres l'accusé de réception pour la lettre de résiliation envoyée à Edilivre. Ils l'ont reçue le 22 mai. Maintenant, ce sont trois mois de préavis qu'il faudra laisser passer. J'espère juste que je n'aurai pas de mauvaise surprise...
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Si Edilivre a confirmé que tu étais "libérée au ...", c'est tout bon.

Un manuscrit est un "outil de travail" qui peut (beaucoup) changer en correction éditoriale. Allez, on y croit !



A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Oui, enfin, ils ont reçu la lettre le 22 mai, mais est-on sûr qu'ils vont faire ce qu'il faut ? Ma libération du contrat coule-t-elle de source du moment qu'ils ont lu ma lettre de résiliation ? Moi j'ai fait ce qu'il fallait, vont-ils suivre ? Je veux dire, ça suffit l'accusé de réception ? S'ils ne me font pas de mail ou de courrier pour me dire qu'ils en bien prit en compte ma demande. C'est bête, mais ça me rassurerait d'avoir confirmation de leur part... et pas seulement une date et une signature sur un accusé. Je m'attendais presque à ce qu'ils me relancent pour savoir pourquoi j'étais partie. En plus j'ai lu je ne sais plus où l’histoire d'une personne qui avait résilié, et qui, au bout des trois mois de préavis, trouvait toujours ses livres sur leur site... J'aimerais m'en faire pour rien et que l’accusé de réception suffise. En tout cas, sans nouvelles de leur part, je considère qu'après trois mois à partir du 22 mai, je serai libre.

Justement, pour la correction éditoriale : on nous dit (et on a raison, c'est la moindre des choses) d'envoyer un manuscrit parfait à l'éditeur, tant sur le fond que sur la forme. D'accord. Sauf que s'il est accepté, on doit s'attendre à avoir des modifications à faire sur l'histoire en plus de la correction orthographique. En somme, les éditeurs n'acceptent que ce qui est parfait, mais vont le corriger encore s'il leur plait ! Ca me fait bizarre. Comme s'il y avait un doublon au niveau de la correction (je parle surtout pour le fond). Après, je trouve normal de présenter un manuscrit "propre" à l'éditeur, tout comme je comprends les corrections éditoriales. C'est juste le coup du "on s'embête à faire un travail  soigné, tout ça pour voir ce travail modifié par la suite !". Mais si ce travail éditorial me permet d'avoir un texte encore mieux, du moment qu'il ne trahit pas l'histoire, je ne dis pas non. Je suis ouverte à tout ce qui me permet d'améliorer mes écrits. Ce que je dis plus haut, c'est juste une petite réflexion que je me suis faite.

Sinon [HS] : J'ai récupéré aujourd'hui à ma librairie les deux livres commandés. "Sonate au clair de lune" et "l'inconsolé", des éditions du Petit Caveau. Les couvertures sont belles, mais les libres eux-même ne sont pas très épais. Dorénavant, lorsque je voudrai des livres, j'irai chez cette librairie.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5341
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Citation :
C'est juste le coup du "on s'embête à faire un travail  soigné, tout ça pour voir ce travail modifié par la suite !" Mais si ce travail éditorial me permet d'avoir un texte encore mieux, du moment qu'il ne trahit pas l'histoire, je ne dis pas non. Je suis ouverte à tout ce qui me permet d'améliorer mes écrits. Ce que je dis plus haut, c'est juste une petite réflexion que je me suis faite.

Perso, si j'étais éditeur, j'agirais comme ça aussi. Je sélectionnerais les textes qui me paraissent les plus aboutis, mais je ne pourrais pas pour autant m'empêcher d'y mettre mon grain de sel, pour les personnaliser à mon goût.
Quand on a le pouvoir de demander à l'auteur de changer tous les passages "moyens" d'un roman, ça doit être carrément grisant !
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Changer les passages moyens, d'accord si ça peut améliorer l’œuvre, Du moment que ça ne dénature pas l'intrigue et les personnages... Je veux dire, même avec les corrections il vaut mieux que l'esprit d'origine demeure, sinon ce n'est plus la même histoire.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je pense que les éditeurs corrigent de moins en moins en profondeur les manuscrits. C'est dommage, parce que je pense que ça doit être la partie la plus chouette du travail d'éditeur! Pour mon premier roman, je m'étais dit que tant qu'il était propre, c'était bon, et que l'éditeur se chargerait de points les dernières corrections à faire. En réalité, les corrections sont restées superficielles et j'ai regretté de ne pas avoir corrigé plus moi-même.

Du coup, cette fois j'ai corrigé tout ce qui était en mon pouvoir, avec les bêta-lecteurs, Antidote et assez de relectures pour connaître chaque ligne par coeur, et je suis contente de l'évolution du texte. Pour moi, l'éditeur vient ensuite superposer une nouvelle couche, celle que je n'aurais pas pu faire moi-même, et par conséquent, je n'y vois pas de contresens: l'auteur fait de son mieux pour améliorer le texte et l'éditeur aussi Smile
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Antidote est trop cher pour moi pour l'instant et je n'ai pas (encore) de bêta-lecteurs. Je relis, je relis, mais ce n'est pas suffisant. Si un éditeur veut retravailler mon texte, j'ose espérer qu'on puisse travailler main dans la main : je ne voudrais pas être prise à la gorge et obligée de changer des choses alors que je n'y tiens pas. Et si l'éditeur ne corrige pas vraiment (hormis l'orthographe, les coquilles etc), j'ose espérer que mon texte sera suffisamment abouti et que je ne voudrais pas le changer après coup, une fois que ce sera trop tard !
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je pense que la bêta-lecture (voire les) est une étape à envisager avant les envois Smile
Le risque est en effet grand de voir l'éditeur se contenter de correction ortho-typographiques, puisque beaucoup se limitent désormais à cela.
Il vaut mieux miser sur les corrections faites avant pour éviter les regrets Wink

Si les corrections venaient à trop dénaturer le texte, il est toujours possible de les refuser, même si cela causera parfois la fin du contrat (mais si vous ne voyez pas le texte dans le même sens, c'est parfois la meilleure chose à faire. Perso, j'ai refusé beaucoup de corrections et ça n'a pas empêché la publication de se faire. Je savais d'avance sur quels points j'étais prête à faire des modifications et sur lesquels je ne fléchirais pas. Pour d'autres points, j'ai beaucoup hésité et j'ai regretté de ne pas avoir eu de bêta-lecteurs pour m'appuyer sur leurs avis.
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Mon problème concernant la bêta lecture, c'est que je ne me sens pas capable de rendre la pareille (je sais, c'est mal). Je suis incapable de faire une critique digne de ce nom. Une personne m'avait demandé d'être sa bêta-lectrice, j'ai accepté mais, si je pouvais lui dire ce que j'aimais, impossible pour moi de pointer les faiblesses, incohérences et autres défauts... J'ai alors l'impression d'avoir la tête vide. En plus, il y a la peur de mal faire, de vexer, alors que je sais que l'auteur attend justement les critiques argumentées pour pouvoir progresser ! Sauf que faire des critiques et les argumenter, je ne sais pas faire. Aujourd'hui je ne lis plus cet auteur, qui a d'autres bêta lecteurs dignes de ce nom, heureusement pour lui. Cela ne l'a pas empêché de me solliciter à nouveau mais j'ai décliné l'offre car je voulais me concentrer sur mes propres écrits. C'est pour ça que je doute d'avoir un ou des bêta lecteur(s) un jour, parce que c'est donnant donnant et moi je ne me sens pas de critiquer l’œuvre d'autrui... Neutral

Pour ce qui est des corrections faites éventuellement par l'éditeur, une certaine partie de mon deuxième tome est assez dure à lire. Ma volonté première n'est pas de choquer mais de raconter ce que j'imagine. Si l'éditeur me disait que c'est trop, à la rigueur j'accepterais de mettre de l'eau dans mon vin et de modifier ça. De décrire moins et de suggérer plus. Même si j'aimerais bien laisser ce que j'ai écrit, mais si c'est nécessaire, c'est une chose sur laquelle j'accepterais de faire des concessions.

Je te rejoins, Fleur-de Lyss, mieux vaut éviter les regrets, c'est pour ça que j'ai intérêt à bien peaufiner mon texte.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je comprends ton sentiment! Personnellement, j'ai appris via le secteurs "Romans" de ce forum et d'un autre, en commençant par des extraits courts et en comparant mes commentaires avec ceux des autres. On ne fait pas tous des bêta-lectures de la même façon, mais ça aide à élargir son champ visuel et réfléchir à d'autres éléments Smile

Par ailleurs, le principe général est le peer-to-peer, mais sur ce forum, il ne s'applique pas de manière stricte : tout le monde essaye de donner un coup de main quand il peut, mais faire une bêta pour quelqu'un ne garantit pas d'en recevoir une de sa part en retour Smile
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


C'est bien que, sur ce forum, chacun puisse aider quand il le peut. Si je commente, je commencerais aussi par des extraits courts.
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  740
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Blanchisseur de campagnes


Bonjour.

Je viens de recevoir trois mails d'Edilivre (un par livre) m'informant que mes contrats sont bien résiliés et que je dispose à nouveau de mes droits d'exploitation. J'avais cru comprendre qu'il fallait attendre trois mois à compter de la réception de la lettre de résiliation. Comme ils ont signé l'AR le 22 mai, je pensais devoir attendre le 22 août. Ou alors il faut encore attendre à partir d'aujourd'hui, date des mails de confirmation ?

Je leur ai répondu pour leur poser la question et savoir si j'étais vraiment libre de disposer de mes textes.
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  419
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Pour qui sonne Lestat


SCARLET DREAM à partir du moment où tu as reçu des mails disant que tu as repris tes droits, tu as repris tes droits ! Tu n'as pas à attendre 3 mois ! Je pense que ce délai, c'est dans le cas où l'éditeur ne répond pas What a Face Mais Edilivre a répondu, tu es libre et tu fais ce que tu veux de tes romans.
Ne te tracasse pas !
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 

 Le dire à l'éditeur ou préférable de se taire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-