PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Chainsaw Man Tome 15 Édition Spéciale : où l’acheter ?
12.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Univers] ou [Autre] De quel est le genre de mon roman ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Bonjour à tous.

J'ai démarré mon roman à mes 13 ans (à une vache près), et si au début, il y avait beaucoup de magie, il n'y en a plus un gramme (à cette époque de mon univers en tout cas). Il ne se différencie de notre monde du 14ème européen que par la présence (assez anecdotique) de deux races intelligentes (nog et thid pour la petite histoire), de sa géographie, de son histoire, de sa culture, de sa religion.

J'ai toujours pensé que j'écrivais de la Fantasy, mais je me rend compte que ce n'est plus le cas pour ce récit.

Je demande donc humblement votre aide : qu'est-ce donc que j'écris alors ? J'ai pensé à aventure médiévale, mais la présence de ces deux races me font penser que peut-être que non. Et puis, il y  a toujours la question : est-ce que la magie existe dans mon roman ? (quelques prophéties au cœur de mon récit...)

Merci de vos lumières.


Dernière édition par EricF le Mar 26 Mai 2020 - 0:46, édité 1 fois
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1627
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Bonsoir,
eh bien, à ce que j'en comprends, ton roman prend place dans notre monde (avec l'inclusion de «nouvelles races») au 14e siècle (ou du moins s'en inspirant grandement).

Je dirais que ça demeure de la Fantasy (surtout si ces créatures sont connues de tout le reste de la population). En fait la Fantasy est un genre assez vaste qui se divise en sous-genres. Je ne saurais préciser quel genre correspond le plus à ton intrigue, mais cherche du côté de la Fantasy Historique ou encore de L'Uchronie de Fantasy.

Voici les définitions qu'en fait Wikipedia (à défaut d'une autre source):
Fantasy Historique:

Wikipedia a écrit:
La fantasy historique est un genre littéraire qui se fonde sur des faits historiques en y incluant des éléments de fantasy. Les dates, personnages et lieux concordent mais des éléments de fantasy sont présents (magie, créatures surnaturelles). Les personnages historiques sont utilisés sous l'angle de la fantasy.

La fantasy historique s'applique aussi à des œuvres se déroulant dans un monde imaginaire mais qui s'inspire fortement d'une période et d'un lieu de l'histoire en particulier. Certains endroits, événements ou personnages historiques sont ainsi transposés dans un univers de fiction mais restent reconnaissables, même si le déroulement de l'histoire dans ce monde fictionnel peut diverger grandement de l'histoire réelle.

La fantasy historique fait partie de l'uchronie de fantasy mais toute œuvre d'uchronie de fantasy n'appartient pas à la fantasy historique puisqu'elles ne se passent pas toutes dans le passé et n'ont pas toutes de liens réels avec les personnages et les dates de notre histoire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fantasy_historique

Fantasy Uchronie:

Wikipedia a écrit:
La différence entre fantasy historique et uchronie de fantasy est que la première se passe toujours dans le passé alors que l'uchronie de fantasy peut parfois se situer dans le passé comme dans le futur. Le monde de l'uchronie de fantasy est très semblable au nôtre, il a les mêmes lieux géographiques et les mêmes technologies. Simplement, des éléments de fantasy y sont présents et connus de tous. Ils font partie du monde à part entière.

L'uchronie de fantasy peut parfois être confondue avec la fantasy urbaine, la différence étant que la féerie est ici, connue de tous.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Uchronie_de_fantasy

En jetant à la liste de romans sur les pages en questions, tu pourras sans doute faire des liens avec ton projet.

En espérant que cela ait pu t'aider un peu.

Bonne soirée. :flower:
 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Merci de ta réponse, mais je n'ai pas été assez clair. Le monde est totalement inventé et son histoire et sa religion est très dissemblables au nôtre. Mais si on retire tout ça, c'est la France du 14eme (avec ces deux races en plus). J'ai lu une définition qui disait que la fantasy nécessitait de la magie. Dans le passé de mon monde il y en a eu, mais les contemporains les prennent pour de la superstition. De même les prophéties (pourtant bien réelles) sont prises au sérieux mais leur réalisation ne verra le jours que bien des siècles plus tard (donc hors cadre du roman et sujet d'une nouvelle ou d'un roman si je suis très motivé).
Si je reprends ta définition, ça resterai de la fantasy, c'est ça ?
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1627
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Bonsoir,
en fait, je ne crois pas de mon côté que la Fantasy doit contenir absolument de la magie. C'est un des éléments qu'on rencontre souvent c'est vrai, mais ce genre ne se limite pas à ce seul critère...

La «fantasy» c'est un peu comme le «merveilleux». Ce qui est surnaturel ou qui sort de l'ordinaire ne surprend pas les gens de cet univers. Contrairement au genre «Fantastique» où la majeure partie de la population ignore que d'autres créatures les côtoient par exemple.

Tu as créé un univers, lui a donné une «mythologie» propre (j'entends par là un «Historique», des croyances etc.). Si les gens côtoient en plus les deux races que tu as créé sans que personne s'en soucie et soit étonné, oui, cela cadre dans de la Fantasy. Même si tu t'es inspiré de la France pour remodeler. Tu n'es pas le premier d'ailleurs à s'inspirer de notre monde et certainement pas le dernier. Wink

L'auteur de «Games of Thrones» s'est bien inspiré de notre monde pour créer son Univers. Il y a des personnages qui pratiquent la magie c'est vrai, mais pas que. Il s'est fortement inspiré d'événements Historiques aussi (pour la scène de «la noce rouge» entre autres). Il entre dans la catégorie de Dark Fantasy.

En bref, tout cela pour dire que oui, selon moi, ça cadre dans le genre «Fantasy».  

:flower:

Edit: Pour exemple, dans les sous-catégories de la Fantasy où l'on retrouve souvent du surnaturel, sans pour autant avoir de la magie, il y a l'Urban Fantasy. Entre autres.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5552
   Âge  :  123
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


A mon sens, c'est du médieval fantasy, ou med fan, comme disent les (vieux) jeunes.

Beaucoup d'univers sont comme cela dans les jeux de rôle.

La fantasy ne nécessite pas la présence de magie. Si tu veux la définition approximative (et pour développer ce que dit Lanya), cela donnerait ça :

Réaliste : notre monde, plat, tranquillou.
Fantastique : notre monde avec un phénomène extraordinaire qui se produit au bout de la cinquantième page et tout le monde regarde ça terrifié en poussant des cris de belette.
Fantasy : un monde où des phénomènes extraordinaires sont admis comme normaux et où ils ne suscitent pas l'effroi de la populace.

Après, des gens se sont mis à inventer des sous-catégories pour dire "ouais mais moi, c'est du médieval fantasy / de l'urban fantasy / du western fantasy / oriental fantasy / low fantasy / high fantasy / dark fantasy / erotic fantasy / light fantasy / epic fantasy / heroic fantasy", etc...

Honnêtement, faut pas trop se prendre la tête avec tout ça. De toute façon, ce que toi tu vas définir de telle manière, telle autre personne le définira autrement.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Je vois. Je vais laisser fantasy alors. Merci de votre aide à tout les deux. En toute honnêteté, ce n'était pas un sujet qui me faisait lever la nuit, c'était simplement pour que les gens du forum ne soit pas surpris de voir un truc plus historique que magique.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14181
   Âge  :  48
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


La Low Fantas, il me semble, ne comporte pas de magie
Ce pourrait donc être à la rencontre de la Medieval Fantasy et de la

Cependant si l'univers est très proche du nôtre et qu'il n'y a pas ou très peu de personnages socialement importants inventés, cela peut entrer dans la catégorie Fiction Historique

Ou bien celle de l'Uchronie, qui acceptera plus de différences, si elles sont motivées par un petit fait ou mouvement d'idées différent de notre passé à nous, mais que tout le reste du passé antérieur au roman est identique
http://scriptorium2.canalblog.com
 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Le low fantasy est la traduction de fantastique en français il me semble, et c'est plus l'introduction de la magie inexplicable et étrange dans notre monde (pour moi en tout cas). Et l'uchronie ou la fiction historique se passe dans notre monde...
Peut-être que je ne rentre vraiment dans aucune cases (ça serait de la fantasy sans magie mais c'est bien laid). Mais je crois qu'à défaut de mieux, je vais juste mettre fantasy médiéval. Comme dit Mokkimy, chacun semble avoir une définition de l'imaginaire. Je vais donc ne pas trop me casser la tête je crois.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14181
   Âge  :  48
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Le Fantastique est un genre très intermédiaire entre Réel et Irréel, où le surnaturel est fortement suggéré mais pas prouvé, ou bien assez tard dans le récit. Il est assez proche aussi de l’Étrange.
Il se situe impérativement dans notre monde, avec frontière brumeuse (je reprends le terme de mon prof de français de seconde, qui était passionné par les genres entre Réel et Irréel)

Les romans Fantastique du XIX° sont assez ouvert au surnaturel, ce ce qui rend la limite avec l'Urban Fantasy (genre actuel) assez délicate, mais à l'époque, on croyait dur en Dieu, au Diable et même aux fées et aux fantômes.
Cependant l'intrusion du surnaturel dans le monde réel reste une anomalie, alors que dans l'Urban Fantasy, elle est présentée au lecteur comme normale (même si les personnages en ignore l'existence au début de l'histoire)

J'admets que j'ai une vision assez floue de la Low Fantasy, mais il me semble qu'elle comprend des différences d'univers avec le nôtre, alors que le Fantastique n'en admet pas.
La page Wikipédia indique que les éditeurs regroupe les deux sous la même appellation... mais j'ai vu pas mal de site d'éditeurs où la collection Fantastique comprend tout aussi bien l'Urban Fantasy, voire la Fantasy quand ils en ont peu en rayon, alors je ne me base pas trop sur eux.
A l'inverse, il arrive que des éditeurs exigent du vrai Fantastique (même si c'est rare) comme d'autres réclament de la Hard SF (autre sous-genre très réaliste et moins courant que d'autres)

Effectivement, il ne faut pas trop t'en faire pour le genre.

Pour écrire, ce n'est pas très important, pour envoyer aux éditeurs, tu pourras tenter des éditeurs dont tu n'est pas tout à fait sûr d'être dans la ligne (du moment que c'est un manuscrit numérique, ça ne coûte pas grand-chose), et pour publier, le choix de l'éditeur pour la collection comptera plus que la définition précise du genre. Le seul cas où ça pourrait avoir de l'importance, c'est si tu autoédites (et même là, tu pourras te contenter d'une définition floue, car les chroniques effectuée sur ton livre seront plus importantes)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Pour l'édition, j'ai encore du temps devant moi ! Mais c'est vrai que ça sera surtout à ce moment que la question aura tout son sens (pour le marketing notamment). Encore faut-il que le roman soit assez bon pour être publiable. Tout ça pour dire qu'effectivement que ce soit de la low fantasy ou de l'aventure médiéval, finalement le plus important c'est que je le finisse ! Merci à toi pour la discussion Séléné
 
Izuchux
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  340
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  16/04/2020
    
                         
Izuchux  /  Tapage au bout de la nuit


Pratchett avait écrit un roman, adolescent (je crois) il l'a publié des années après quand il était déjà bien connu : the carpet peolple.
J'espère que tu as conservé tout ce que tu as écrit :p
 
EricF
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  170
   Âge  :  34
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  Abondante libation ne nuit pas
   Date d'inscription  :  06/05/2020
    
                         
EricF  /  Tycho l'homoncule


Ahah! Non. Mais les premières versions étaient vraiment pas terrible. Je crois que j'ai encore la toute première version écrit dans un cahier, mais j'ai parfois du mal à déchiffrer ce que j'ai écris !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] ou [Autre] De quel est le genre de mon roman ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-