PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 La musique et l'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Quentin_RAFFOUX
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  32
   Localisation  :  Montréal
   Pensée du jour  :  Born in Texas. Never leaving Texas.
   Date d'inscription  :  19/09/2020
    
                         
Quentin_RAFFOUX  /  Barge de Radetzky


@SEB Riche idée tiens ! Je devrais mettre un lien YT dans mes livres pour ambiancer un peu les 80s dont elles font l'objet Razz

Cadeau, ce que j'écoute pour faire le vide avant ou apres une petite dramatiquement longue session d'écriture :
https://sites.google.com/view/raffouxrossi
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Un de mes classiques ! Ca doit faire dans les 20 ans que je l'écoute Smile
Et moi pendant ce temps j'écoute l'OST de Deus Ex: Mankind Divided (que je n'ai pas fait)

 
Quentin_RAFFOUX
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  32
   Localisation  :  Montréal
   Pensée du jour  :  Born in Texas. Never leaving Texas.
   Date d'inscription  :  19/09/2020
    
                         
Quentin_RAFFOUX  /  Barge de Radetzky


Mon grand classique reste cependant cette chaine YT :


https://sites.google.com/view/raffouxrossi
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1678
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Un sujet très intéressant.

J'écris toujours avec de la musique, les écouteurs sur les oreilles. D'ailleurs, peu importe ce que je fais, j'ai besoin de musique pour me sentir dans mon élément.  :flower:

Comme d'autres l'ont dit ici, ça m'aide à entrer dans une bulle et me concentrer sur la rédaction. J'ai plusieurs listes de lectures et je change selon mon humeur.

Dans les divers genres:
-Bandes sonores de séries télés et films (Outlander, Poldark, 1492 Conquest of Paradise, Pirate des Caraïbes, Games of Thrones etc.)
-Classique (Edward Elgar, Bach, Brahms, etc.)
-Musique Irlandaise-Écossaise ( Celtic Woman, Celtic Thunder, The High Kings, Loreena McKennitt etc.)
-Populaire (Québécoise surtout et un peu de Française)
-Country ou de la New Country (par exemple Paul Brandt ou Gord Bamford, Luke Bryan, etc.)
-Comédies musicales (Les Misérables, Evangeline, Tanz der Vampire, etc.)
-Musique de artistes comme Brunuhville, Lindsey Stirling ou Peter Hollens.

Bref, c'est très varié.

Quelques pièces que j'aime écouter:
«Lullaby»  de Loreena Mckennitt:



«Song of the North» Brunuhville:


«Between Twilight» Lindsey Stirling:


«The Rains of Castamere» Peter Hollens (une reprise d'une chanson de Games of Thrones):
 
Euphrosyne_
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  37
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  06/08/2020
    
                         
Euphrosyne_  /  Petit chose


Comme profsamedi, je suis incapable de me concentrer en musique ! Je trouve ça complètement incroyable d'ailleurs de réussir à le faire...
ça me fait d'ailleurs penser que je dois un peu négliger l'univers sonore de mes personnages... j'ai tendance à me couper des stimulations auditives pour que mon cerveau fonctionne correctement mais ce n'est visiblement pas le cas de la majorité ^^
https://jemedisperse.wordpress.com/
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3046
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Euphrosyne_ a écrit:
Comme profsamedi, je suis incapable de me concentrer en musique ! Je trouve ça complètement incroyable d'ailleurs de réussir à le faire...
ça me fait d'ailleurs penser que je dois un peu négliger l'univers sonore de mes personnages... j'ai tendance à me couper des stimulations auditives pour que mon cerveau fonctionne correctement mais ce n'est visiblement pas le cas de la majorité ^^

Ah ! Heureux de ne pas être le seul extraterrestre sur la planète JE :mrgreen:
Et tu as raison, comme toi, je néglige l'univers sonore dans mes récits. Merci de l'avoir soulevé.
Je vais y faire plus attention désormais.
En ligne
 
Euphrosyne_
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  37
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  06/08/2020
    
                         
Euphrosyne_  /  Petit chose


@profsamedi : Comme quoi une question d'apparence anodine peut nous conduire à améliorer nos proses !
https://jemedisperse.wordpress.com/
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3046
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Euphrosyne_ a écrit:
@profsamedi : Comme quoi une question d'apparence anodine peut nous conduire à améliorer nos proses !
[horsSujetOn]
Absolument, et je t'en suis reconnaissant.
Dans un autre Topic, il était question des odeurs dans les récits.
C'est vrai qu'il est bon de faire intervenir les cinq sens pour rendre le texte plus vivant et plus perceptible.
[horsSujetOff] Very Happy
En ligne
 
Hadrienantinoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  23/06/2020
    
                         
Hadrienantinoe  /  Tycho l'homoncule


J'écris le plus souvent dans le silence, mais il m'arrive d'écouter de la musique de chambre, parfois. Selon l'humeur, ça peut m'aider. Uniquement les morceaux que je connais bien par contre : c'est important, je n'ai pas de surprise à l'écoute, ça ne me déconcentre pas. très souvent des recueils de folies d'Espagne (un thème musical célèbre notamment aux XVIIe siècle, qui subit des variations presque infinies selon les compositeurs), et ces jours-ci l'Arpeggione de Schubert.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3046
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Hadrienantinoe a écrit:
J'écris le plus souvent dans le silence, mais il m'arrive d'écouter de la musique de chambre, parfois. Selon l'humeur, ça peut m'aider. Uniquement les morceaux que je connais bien par contre : c'est important, je n'ai pas de surprise à l'écoute, ça ne me déconcentre pas. très souvent des recueils de folies d'Espagne (un thème musical célèbre notamment aux XVIIe siècle, qui subit des variations presque infinies selon les compositeurs), et ces jours-ci l'Arpeggione de Schubert

Excellent choix! Wink
En ligne
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2610
   Âge  :  124
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Peu me chaut, j'arrive à faire les deux.

Quand j'écris sans musique, c'est dans ma tête qu'il y a la musique. :mrgreen:
C'est une sensation assez étrange, mais quand j'écris, ma tête est pleine de bruits, d'images, de paroles, de sensations, d'émotions... Et c'est ce maelström que je m'efforce de coucher sur papier, pour faire partager cet univers (je pèse mes mots) à celui ou celle qui me lira. Et en plus, il y a comme une voix qui prépare le terrain, qui raconte l'histoire, voit si telle structure de phrase fonctionne, teste des choses avant que je ne puisse les écrire. (mais bon, parfois la voix elle se goure royalement, hein Rolling Eyes)

Et de temps en temps, j'ai besoin d'un stimulant pour me mettre dans une certaine humeur qui m'amènera à écrire un passage en question. Souvent, la musique devient un fond, un bruit blanc, et j'imagine que vous connaissez le phénomène pour la plupart, mais c'est comme si ce bruit de fond permettait à mon cerveau de lancer des tâches sans y penser. Cette histoire de se mettre dans sa bulle, c'est vraiment ça. La musique permet de créer une barrière à l'intérieur de laquelle on n'a même pas besoin de l'écouter, c'est juste pour mettre une frontière entre le monde intérieur et le monde extérieur et pouvoir se consacrer entièrement à ce qu'on est en train d'écrire.
Malheureusement, cet état est fragile, et s'il y a des jours où seul un tremblement de terre m'en ferait sortir, quand j'ai eu plus de difficultés à m'y plonger il suffit du mauvais choix sur la playlist pour tout casser. C'est pour ça que quand j'écris en musique, je fais vraiment attention à ce que je veux écouter. J'ai des playlists vraiment par ambiance, qui me permettent de tout de suite trouver l'humeur dont j'ai besoin, et qui surtout ne varieront pas trop au cours de l'écoute, peu importe le temps qu'elle dure.
De plus, j'ai besoin de ces ambiances différentes car même si je n'écoute pas la musique activement, passivement je me base sur ce que ça fait résonner en moi, ce qui fait que je ne peux pas écrire un moment triste en écoutant une musique guillerette ou épique, et inversement. Sinon le passage que je suis en train d'écrire va finir par prendre la teinte de ce que j'écoute.
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4272
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


J'écris beaucoup avec de la musique, mais ça dépend vraiment des projets. Des fois, j'écoute de la musique avant, pour me mettre dans le mood, comme on dit, soit pendant pour me garder dans l'ambiance. Pour certains projets, je travaille dans un silence relatif (toujours avec quelque chose en fond par contre, télé ou autre).

J'ai très souvent des titres "phares", un ou deux morceaux qui sont vraiment liés au projet, qui instantanément m'inspirent et me donnent envie d'écrire. Au bout d'un moment c'est pavlovien ! Y'a vraiment des musiques qui "appartiennent" à telle ou telle histoire et que je ne peux pas écouter sans y penser, même des années après.
 
absolute
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  492
   Âge  :  42
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  28/07/2020
    
                         
absolute  /  Pour qui sonne Lestat


Red-Scarf a écrit:
Jtoujours avec quelque chose en fond par contre, télé ou autre.

Et tu ne tends pas l'oreille pour écouter ce qui se dit ?

C'est dingue. Je peine tellement à me concentrer, le moindre bruit me distrait... Mais bon, mon rapport au bruit revêt un caractère pathologique je crois Laughing
https://www.flickr.com/photos/jonathan_martz/
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4272
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


J'ai des acouphènes surtout Razz
Oui j'écoute un peu mais ça me permet d'avoir un truc sur lequel me concentré si je sature un peu !
 
Ligérien
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  45
   Âge  :  50
   Date d'inscription  :  27/10/2020
    
                         
Ligérien  /  Petit chose


Je vis bien trop mes textes lors de l'écriture pour supporter ne serait-e qu'un bruit parasite, alors de la musique...

Par "vivre", je veux dire qu'il m'arrive souvent de mimer l'action (porter un coup par exemple, ce qui m'a permis une fois de me rendre compte que ce que je décrivais était incohérent). Ce qui a 2 effets sur moi : m'immerger dans la rédaction de mon texte en "ressentant" la situation et, surtout, de trouver le bon ou d'ajouter le petit détail on va dire réaliste.

Parallèlement, je suis trop sensible à la musique pour ne pas la "vivre" elle aussi. A supposer que je me mette à écrire avec de la musique dans les oreilles, je suis capable de lâcher mon clavier pour mimer (maladroitement :mrgreen: ) un solo de guitare ou siffler un air de flûte. Et je ne parle même pas de musiques qui me prennent aux tripes !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 La musique et l'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-