PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 proposition de contrat d'édition - à valoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
FaustMephisto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  31
   Localisation  :  Isère
   Date d'inscription  :  16/01/2019
    
                         
FaustMephisto  /  Pippin le Bref


Bonjour à tous!

j'aurais une petite question. J'ai reçu une proposition de contrat de la part d'une ME. Je n'ai encore jamais été publié. Le contrat prévoit le versement d'un à-valoir lors de la conclusion du contrat. Je me posais la question: est-ce normal? je veux dire, étant totalement inconnu, pour quelle raison une ME versement une somme d'argent à l'auteur sans savoir si le texte pourra se vendre?

Je sais que c'est un système assez courant, mais je m'interroge sur les circonstances qui font qu'une ME peut en attribuer ou non à ses auteurs.

Merci de vos lumières!

Paix et guérison Smile
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Hello

Déjà félicitations ! C'est une bonne nouvelle, toutes les ME ne versent pas d'à-valoir.

J'avoue que moi aussi, la 1ère fois qu'un éditeur m'a indiqué que j'aurai un à-valoir, j'ai trouvé cela juste hallucinant Shocked

Je vois plusieurs justifications au versement de l'à-valoir. Déjà, comme c'est une pratique assez courante chez les éditeurs, en tout cas les moyennes à grosses ME, s'il ne te verse pas d'à-valoir, il prend le risque que tu ailles signer ailleurs. Et normalement la ME dimensionne l'à-valoir en fonction des droits d'auteur générés par le premier tirage. Alors, certes, si tu ne vends rien, ils ne rentrent pas dans leurs fonds. D'un autre côté, vendre, c'est leur boulot. Donc ils ont la main pour atteindre cet objectif.

Après, je pense qu'au sein d'une ME, la politique de versement des à-valoirs doit être homogène. Dans ma ME, tous les auteurs ont un à-valoir, seul le montant change, en fonction du tirage proposé à l'auteur.
https://www.juliettesachs.fr/ En ligne
 
FaustMephisto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  31
   Localisation  :  Isère
   Date d'inscription  :  16/01/2019
    
                         
FaustMephisto  /  Pippin le Bref


Merci beaucoup!

déjà, j'attends de bien étudier le contrat, mais la réception d'un accord est toujours un grand moment!

tu as une idée des montants moyens des à-valoirs?

Sinon, est-ce que ce système est l'appanage des maisons à compte d'éditeur, ou bien celles à compte d'auteur peuvent-elles le pratiquer également? Comme ces dernières n'existent en grande partie que pour prendre l'argent des auteurs, je les vois mal leur verser de l'argent. Mais comme je l'ai dit, je ne suis qu'un néophyte, aussi je n'ai pas toutes les clés!
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Tu es avec quel éditeur ?
Normalement, le versement d'un à-valoir est de bon augure. Ça devrait te donner confiance.
À chacune de mes publications, j'ai reçu un à-valoir.
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1574
   Âge  :  30
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Un à-valoir est toujours une bonne nouvelle.
Attention par contre, c'est censé être une avance sur tes droits d'auteur ! Ça peut vouloir dire qu'on te paye d'avance ta part des 2000 premiers exemplaires vendus du roman par exemple et que tu ne recommenceras à toucher des droits d'auteur qu'à partir du 2001ème exemplaire. Financièrement ça "revient au même", tu ne perds pas d'argent, mais c'est quand même bon à savoir. (Si tu ne vends pas les 2000 exemplaires de mon exemple, l'éditeur ne peut pas te demander de rembourser l'à-valoir).
http://anowan.blogspot.com/
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Oui, c'est une somme acquise à l'auteur.
 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Oui, c'est une somme acquise.
Et il ne faut pas hésiter à négocier car la première proposition est toujours très faible par rapport à leurs véritables possibilités.
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


FaustMephisto a écrit:
Merci beaucoup!

tu as une idée des montants moyens des à-valoirs?

Sinon, est-ce que ce système est l'appanage des maisons à compte d'éditeur, ou bien celles à compte d'auteur peuvent-elles le pratiquer également? Comme ces dernières n'existent en grande partie que pour prendre l'argent des auteurs, je les vois mal leur verser de l'argent. Mais comme je l'ai dit, je ne suis qu'un néophyte, aussi je n'ai pas toutes les clés!

Difficile de répondre à ta question car cela dépend de la taille de la ME. Sur des ME de taille moyenne, de mon expérience et des discussions que j'ai pu avoir avec d'autres auteurs, je dirais de 1000 à 3000 €. Sur les grosses ME je ne sais pas. Sur les petites, l'à-valoir est plus rare et aussi plus faible, voire symbolique.

Tu es avec quel éditeur, si ce n'est pas indiscret ?

Le business d'une ME à compte d'auteur est de te faire payer pour t'éditer, ils n'ont aucun intérêt à te verser un à-valoir. Surtout que les ventes ne seront pas franchement au rendez-vous puisque l'éditeur n'aura pas d'incitation à vendre le roman, son chiffre d'affaire étant déjà assuré par les versements de l'auteur.
https://www.juliettesachs.fr/ En ligne
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Certaines grosses ME ne donnent pas d'à-valoir, cela dit.
Gallimard par exemple.
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  372
   Âge  :  24
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


Au moins la présence d'un à-valoir garantie que la ME va se démener pour vendre ton roman (pour au moins rembourser son investissement)
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Ahava-brumes a écrit:
Certaines grosses ME ne donnent pas d'à-valoir, cela dit.
Gallimard par exemple.

Ah oui ? Là j'ai appris un truc. J'étais naïvement persuadée que toutes les grosses ME en proposaient. Bon bah j'irai pas chez Gallimard Laughing
https://www.juliettesachs.fr/ En ligne
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  44
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Petit chose


Le versement de l'à valoir est tout à fait normal chez une ME digne de ce nom. C'est une garantie pour l'auteur : la somme lui reste acquise et c'est un signe de confiance de la part de l'éditeur, qui engage de l'argent pour ton bouquin.
Concernant le montant, cela peut varier beaucoup ; pour mon dernier ouvrage (ME de grande taille), c'était 1000 euros. Etant une avance sur tes droits d'auteur, le montant de l'à valoir qui t'a été versé sera soustrait de tes droits à la fin de l'année. L'à valoir est en fonction du nombre d'exemplaires que la ME envisage de vendre, si le montant de l'à valoir est supérieur à celui de tes droits, tu gardes en tout cas l'argent qui t'a été reglé, si tes droits sont supérieurs (c'était le cas pour mon bouquin par exemple), tant mieux pour la ME et pour toi…
En ce qui concerne les ME à compte d'auteur, c'est l'Auteur leur à valoir...elles se font de l'argent sur son dos, elles n'ont donc aucun intéret ni à vendre le bouquin, ni à lui régler une avance sur les droits.
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  467
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


J'ai aussi reçu un à-valoir quand mon livre a été édité.
Il m'a été versé en 2 fois : 50% à la signature du contrat et 50% à la publication (pour moi, 6 mois plus tard).
La somme est annoncée en brut, tu auras des retenues (CSG, prélèvements...) et tu devras la déclarer aux impôts. Pour un à-valoir annoncé de 2000 euros tu touches environ 1700.
A la fin de l'année civile (ou de la suivante si ton ouvrage sort en fin d'année) l'éditeur doit faire la reddition des comptes, c'est-à-dire t'informer du nombre de livres vendus, et, éventuellement, te donner une somme supplémentaire si l'à-valoir se révèle inférieur à ce qu'il te doit.

En tout cas, félicitations pour ces débuts proposition de contrat d'édition - à valoir 3029968519
http://sylvielassalle.fr
 
FaustMephisto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  31
   Localisation  :  Isère
   Date d'inscription  :  16/01/2019
    
                         
FaustMephisto  /  Pippin le Bref


Merci beaucoup Smile

vous confirmez ce que je pensais, mais c'est toujours plaisant de bénéficier de l'expérience des autres!

Il s'agit des éditions Lansdalls, j'ai relancé un ancien fil sur eux mais je n'ai pas eu de retours. De ce que j'ai vu pour le moment, ils m'avaient semblé sérieux. Le site me semble professionnel, et ils ont un catalogue assez bien fourni. Si jamais des gens ont des expériences, je suis preneur Smile
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Gloire de son pair


Tiens, je n'aurais pas pensé qu'ils versent qqch. De prime abord, ça me semble être une petite ME (mais je les connais pas).

Ceci dit, tu ne nous dis pas si tu vas toucher plutôt 100 € ou plutôt 3000 €.
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 

 proposition de contrat d'édition - à valoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-