PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Envoi aux editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
misterblue90
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  45
   Localisation  :  Paris, France
   Date d'inscription  :  30/04/2020
    
                         
misterblue90  /  Homme invisible


Bonjour, je voudrais envoyer un manuscrit notamment à Marabout et J'ai Lu, (oui je sais, j'ai peu de chances, mais bon) mais il n'est pas stipulé sur leur site si on peut l'envoyer par e-mail ou par papier. Ayant utilisé leur formulaire de contact y a 2 semaines, pas eu de réponse non plus.
Est-ce que je dois comprendre qu'il faut envoyer par courrier? Merci
 
idmuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  710
   Âge  :  45
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Blanchisseur de campagnes


J'ai lu accepte par mail (mais j'ai lu pour elle, donc...)
contact-jlpe@jailu.com
http://www.suzanneroy.net
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Moi j'attendrais janvier, avec le covid.

D'ici la fin de la prochaine rentrée, votre texte risque encore plus que d'habitude de passer à la trappe, à cause des circonstances.
 
BeyondTheWords
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  Les sceptiques seront confondus.
   Date d'inscription  :  26/04/2020
    
                         
BeyondTheWords  /  Petit chose


Moi aussi j'attendrais un peu avant d'envoyer un manuscrit vu les circonstances actuelles... Je pense que la priorité des ME va être de reprendre l'activité petit à petit et replanifier la sortie des romans qui n'ont pas pu être publiés. Certaines vont certainement délaisser l'étude des manuscrits, ce qui est fort compréhensible. Personnellement, je pense attendre un an avant mes prochaines soumissions, et utiliser cette période de latence pour retravailler mes textes et réfléchir à d'autres projets. Mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise, donc surtout fais comme tu le sens !
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13267
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Fabre a écrit:
Moi j'attendrais janvier, avec le covid.

D'ici la fin de la prochaine rentrée, votre texte risque encore plus que d'habitude de passer à la trappe, à cause des circonstances.

Je suis du même avis... mais il semble que beaucoup de gens se lancent dans les envois de manuscrits, en ce moment, ou du moins s'y préparent.

Sur le panneau de statistiques de mon blog, l'article portant sur le prix d'un envoi de manuscrit (poste et papier) est passé de à peu près 1/4 ou 1/5 (selon les périodes) de la fréquentation totale à plus de la moitié.
Autrement dit : en plus de l'incertitude en laquelle le Covid plonge toute activité, il risque d'y avoir des embouteillages dans les service manuscrits.

A moins que le texte ait un rapport avec le thème de l'enfermement, celui de la fin du monde, celui de la maladie (etc.) je pense qu'il vaut mieux attendre un peu.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
misterblue90
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  45
   Localisation  :  Paris, France
   Date d'inscription  :  30/04/2020
    
                         
misterblue90  /  Homme invisible


idmuse a écrit:
J'ai lu accepte par mail (mais j'ai lu pour elle, donc...)
contact-jlpe@jailu.com

Ah oui, mais mon projet est plutôt pour J'ai Lu Humour, je ne suis pas sur que cela irait?


Dernière édition par misterblue90 le Dim 10 Mai 2020 - 13:38, édité 2 fois
 
misterblue90
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  45
   Localisation  :  Paris, France
   Date d'inscription  :  30/04/2020
    
                         
misterblue90  /  Homme invisible


BeyondTheWords a écrit:
Moi aussi j'attendrais un peu avant d'envoyer un manuscrit vu les circonstances actuelles... Je pense que la priorité  des ME va être de reprendre l'activité petit à petit et replanifier la sortie des romans qui n'ont pas pu être publiés. Certaines vont certainement délaisser l'étude des manuscrits, ce qui est fort compréhensible. Personnellement, je pense attendre un an avant mes prochaines soumissions, et utiliser cette période de latence pour retravailler mes textes et réfléchir à d'autres projets. Mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise, donc surtout fais comme tu le sens !

J'ai attendu depuis mars...là j'ai commencé à envoyer à d'autres éditions plus petites, et je ne sais vraiment pas quel moment sera plus adapté ou pas...
 
misterblue90
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  45
   Localisation  :  Paris, France
   Date d'inscription  :  30/04/2020
    
                         
misterblue90  /  Homme invisible


Merci à toutes et tous pour vos réponses rapides!
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3710
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Misterblue90, merci de ne plus poster plusieurs messages à la suite. Il existe une fonction Éditer qui te permet de modifier / compléter ton message.


La bande-annonce
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  697
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bretagne
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Hé ! Makarénine


Je partage l’avis des autres : vu le contexte, les éditeurs vont avoir pas mal de choses à penser, et repenser.

La priorité des miens par exemple, c'est la réorganisation des plannings, et comment faire rebondir les titres du premier semestre.
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/ En ligne
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  122
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Pour l'instant, je ne sais pas s'il y aura un embouteillage au service des manuscrits parce que certains éditeurs ont pu travailler pendant le confinement et préparer les nouveaux titres à venir. Cela dépendra de certaines ME. En plus, je pense qu'il y aura une reprise des ventes, c'est juste qu'elles vont connaître un décalage plus ou moins fort mais y aura toujours de la demande (d'ailleurs, ce 11 mai je vais aller acheter tout ce que j'aurai acheté en mars, avril et début mai). D'ailleurs j'avais lu dans un article dans l'Express (si je ne me trompe pas de journal) que les grosses ME comme Gallimard, Grasset, Seuil, Hachette... n'auraient pas trop de difficultés parce qu'elles auraient des réserves financières suffisantes pour tenir le choc économique. Concernant les petites ME, oui ce sera plus difficile.  

Mais ce qui est certain, c'est que les éditeurs devront sans doute diminuer leur nombre de leurs publications, puisqu'en France, il y a près de 100.000 titres vendus par an, dont 45.000 nouveautés et cela est souvent décrié, je pense que les ME vont réduire leurs nombres de titres en nouveauté pour plus se concentrer sur leurs ventes. Elles privilégieraient la qualité à la quantité (un petit article de l'Express à ce sujet, désolé pour ceux qui ne sont pas abonnés, mais l'essentiel se trouve au début de l'article qui est visible à tous : lien)
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
D'ailleurs j'avais lu dans un article dans l'Express (si je ne me trompe pas de journal) que les grosses ME comme Gallimard, Grasset, Seuil, Hachette... n'auraient pas trop de difficultés parce qu'elles auraient des réserves financières suffisantes pour tenir le choc économique. Concernant les petites ME, oui ce sera plus difficile.

Je ne suis pas du tout convaincue que les grosses maisons tiennent mieux le coup. Parce que si la littérature va peut-être repartir (encore qu'avec la baisse de pouvoir d'achat qui est en train de toucher la population, je crains que la littérature n'en soit tout de même impactée), les grosses ME ont aussi des parts dans des ouvrages sur le tourisme, les arts, le sport ou d'autres domaines qui sont nettement moins mis en avant qu'auparavant.

Par ailleurs, les grosses ME seraient justement plus touchées que les autres, car plus dépendantes des ventes en librairies (Antoine Gallimard annonçait perdre plus de 90% durant cette période, alors que les petites ME annoncent plutôt 50%). De plus, celles qui sont cotées en bourse subissent la crise financière en plus de la crise économique.
Les ventes n'étaient déjà pas extra donc je ne suis pas sûre qu'elles aient vraiment des "réserves" (sans compter que les dépenses liées aux salaires à verser, aux locaux, etc. se poursuivent, alors que certaines petits éditeurs bossent de chez eux et peuvent donc s'adapter plus facilement, même si je ne nie pas que les temps seront durs pour eux aussi. Ils le sont pour tout le monde).

Enfin, au niveau des manuscrits, toutes annoncent effectivement réduire le catalogue. Cela sera évidemment plus vrai pour les grosses que pour les petites. Et puisque les petites ME n'ont pas vraiment d'autres possibilités que les appels à manuscrits, la polarisation risque dans un premier temps d'être encore plus forte, avec le fait que les grosses maisons seront encore plus inaccessibles (en fonctionnant davantage sur les commandes).

Perso, je vois ça comme ça! Smile

Dans l'absolu, j'ai l'intuition que tant que l'édition gardera le même modèle économique, nécessitant un max de ventes pour à peine faire survivre ses acteurs, ça restera compliqué!
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3064
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Personnellement, je prépare mes envois plus dans une optique simple, sinon pour les manuscrits sous format papier. Je veux profiter de la "respiration" de juillet-août des lecteurs des manuscrits après qu'ils aient passé ce mois à remettre la machine en route. Qu'ils aient mon manuscrit au moment de partir en vacances, avec un peu plus de temps pour le lire devant eux. Je pense que les services manuscrits vont continuer à tourner, à fonctionner, il y aura juste plus d'embouteillage au moment de la transmission au comité de lecture, au moment de la validation "c'est bon on le retient" et la mise dans le circuit jusqu'à la publication. De base, il faut un an pour lancer une publication, faire les dernières corrections, faire les premiers services presse, préparer les rencontres avec les libraires (genre mars pour une publication lors de la rentrée littéraire depuis septembre)...
 

 Envoi aux editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-