PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Avis sur Les éditions d'Avallon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Ah EMSI j'ignorais tout à fait ce que tu racontes sur le Seigneur des Anneaux ! Mais je suis totalement d'accord avec toi : les anglo-saxons savent bien mieux que nous accepter les œuvres hors normes, à moitié adulte, à moitié jeunesse, à moitié réalistes, à moitié fantastiques...
Tu dis que tu as eu un bon contact avec les éditions d'Avallon, est-ce qu'il y aurait une publication en vue ? Ce serait chouette d'être collègues I love you ! C'est sympa de leur avoir signalé les coquilles, et ils ont eu bien raison de te remercier  Wink
Et alors comme ça tu es Bretonne ? Quelle chance ! Je ne le suis pas du tout, mais la Bretagne est le lieu où je me sens le mieux, j'adore aller écrire à Ouessant... c'est d'ailleurs là que j'ai écrit mon premier roman, Kivousavé Very Happy !
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Bactérie a écrit:
Ah EMSI j'ignorais tout à fait ce que tu racontes sur le Seigneur des Anneaux ! Mais je suis totalement d'accord avec toi : les anglo-saxons savent bien mieux que nous accepter les œuvres hors normes, à moitié adulte, à moitié jeunesse, à moitié réalistes, à moitié fantastiques...
Entre les Ecossais, les Irlandais, les Gallois, les Cornouaillais, dont sont issus énormément de leurs écrivains, ils ont tout de même un fond celtique très présent, qui explique ce saut qu'ils font facilement dans l'irréel. Et si on y ajoute l'humour proprement anglais (quoique très bien partagé aussi par les autres nations du royaume), ça fait en effet une sacrée différence culturelle. Et on retrouve cet héritage, mélangé à d'autres également intéressants, en Amérique du Nord.
Là où la différence a très longtemps été archi flagrante, et l'est toujours à mon avis, c'est dans les livres pour enfants (oh pardon, je devrais dire "les albums jeunesse"). Quel décalage d'avec les nôtres : un sacré saut créatif dans les textes mais aussi les dessins, beaucoup moins de "morale", beaucoup moins de "langue classique " (cela dit, pour notre défense sur ce dernier point, l'anglais n'a pas tous nos sacrés "niveaux de langue" loin de là : la perception d'un niveau moins "abouti" d'éducation ou de scolarité se fait par l'accent. Donc sauf fautes d'orthographe, l'écrit subira peu de différences. Alors que chez nous, tout se fait par le vocabulaire. On est toujours obligé d'adapter en fonction du contexte. Je remarque toujours, et ça m'amuse (NB : je m'amuse de peu...) quand j'entends des journalistes britanniques qui parlent très bien français : ils ont toujours, à un moment, un mot français qui leur semble naturel, et qui va d'ailleurs tout à fait bien pour le sens, mais qu'on estimerait, nous, trop familier dans le contexte où ils le disent,  et ce, sans que ce soit pour autant de l'argot)

Euh... je ferme la parenthèse (désolée, j'adore les phénomènes de langue).


Bactérie a écrit:
Tu dis que tu as eu un bon contact avec les éditions d'Avallon, est-ce qu'il y aurait une publication en vue ? Ce serait chouette d'être collègues I love you ! C'est sympa de leur avoir signalé les coquilles, et ils ont eu bien raison de te remercier  Wink
J'aimerais beaucoup beaucoup beaucoup ! Mais mon roman n'ira dans aucune de leur collection j'en ai peur : c'est une histoire mêlant romance (ici, gay) et mystère (mais sans être pour autant un "polar", tu vois ça commence mal, rien que pour définir ce que c'est !!!!!)  avec certes un fond sociétal comme l'éditeur le demande je crois (ici la discrimination des homosexuels dans la Résistance,  sujet longtemps tabou car il aurait fait tâche sur les virils combattants les hommes les vrais, et qui commence à sortir de l'ombre), mais la trame en reste tout de même majoritairement l'amour entre mes deux protagonistes. J'y aborde aussi, et c'est le point de départ du roman, le passé (que peu de gens connaissent) acadien de Belle-Île, où un certain nombre "d'autochtones" descendent... d'Indiens d'Amérique. Ceci par le biais de la migration acadienne, quand les Acadiens chassés par les Anglais sont venus se réfugier... à Belle-Île. Beaucoup sont repartis, mais certains ont fait souche, et tu trouves encore dans l'île des vieilles personnes qui connaissent des berceuses en langue mi'kmaq - les fameux Indiens).
Donc je pense le fond intéressant historiquement ou même "sociétalement" mais ça reste un fond. C'est la romance qui est  privilégiée.

Bactérie a écrit:
Et alors comme ça tu es Bretonne ? Quelle chance ! Je ne le suis pas du tout, mais la Bretagne est le lieu où je me sens le mieux, j'adore aller écrire à Ouessant... c'est d'ailleurs là que j'ai écrit mon premier roman, Kivousavé Very Happy !
Je sens en toi une femme exceptionnellement sympathique Very Happy :Edmond:  (ceci est bien sûr une danse kost ar c'hoat, dans un fest-noz))
 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Barge de Radetzky


Intéressants ces échanges, je n’avais jamais entendu parler de cette ME! Vous qui avez l’air bien au fait de leur ligne éditoriale, pensez vous qu’une histoire avec une pointe de fantastique serait rédhibitoire pour eux? J’aurais bien aimé leur soumettre mon manuscrit quand ils auront réouvert ?
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Le fantastique ne me semble pas être leur truc, même si c'est un saupoudrage, mais Bactérie les connaît mieux, elle te dira. Pour ce que moi j'en comprends, ils se dirigent vers du "sérieux". Je ne veux pas dire par là des essais ou des témoignages, je veux dire peut-être du moins "purement ludique".  Ils demandent un fond social ou sociétal, pour ce que j'en vois dans le descriptif de leurs collections.
Le mieux à faire est de les contacter : le directeur éditorial (ou qui fait office car c'est un collectif) est très gentil : la preuve, il a répondu de façon très douce à mes remarques sur les coquilles sur leur page d'accueil, remarques qui ont blessé la correctrice (qui n'avait pas eu cette page à lire). Il aurait pu m'envoyer paître or il a été très conciliant, me demandant juste d'enlever mon message (ce que j'ai fait, et en plus j'ai mis sa réponse, afin que tout soit bien transparent).
Donc une maison où l'humain semble de mise, sans pour autant qu'on tombe dans le copain-copine (pas toujours bienvenu en terme de rigueur de travail) dont on a parlé pour certaines maisons.
 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Barge de Radetzky


Merci beaucoup de ta réponse, je vais effectivement les contacter (as tu un nom à suggérer en particulier), parce que j’essaie de cibler les ME auxquelles j’envoie mon manuscrit. Je me dis que ça peux peut être les intéresser malgré tout car, en dépit de l’aspect fantastique de l’histoire, le thème majeur est la maltraitance des enfants, et j’y aborde des sujets tels que le poids de l’héritage familial, la répétition, le harcèlement scolaire.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


EMSI a écrit:
... "En revanche, elle a pris connaissance de votre message sur le "Forum des jeunes écrivains" et est très affectée par celui-ci." ... 

Et mince... c'est aussi pourquoi je suis moins sur le forum et j'essaie de faire un peu plus gaffe à ce que j'y écris : apparemment, pas mal de ME (les petites structures, surtout... ) lisent ce qui s'y passe.  Avis sur Les éditions d'Avallon - Page 2 1f605 
Spoiler:

BACTERIE : j'ai eu des contrats pour tous mes livres (sauf la romance et la dystopie puisque je ne les ai présentées nulle part, pour le moment... ). Mais je garde bien dans un petit coin de ma tête les Editions d'Avallon !  Avis sur Les éditions d'Avallon - Page 2 1f496 

Elle a une belle progression, cette ME !!!  Avis sur Les éditions d'Avallon - Page 2 1f44f
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Non pas de souci Bactérie, l'échange qu j'ai eu avec ce monsieur (dont je ne sais plus le nom) était tout sauf agressif. Je me suis naturellement montrée désolée (et vraiment sincèrement) d'avoir blessé cette dame et ai fait valoir que ce post de ma part était conjoint à un certain ras-le-bol que nous manifestions, sur un autre fil, vis-à-vis du travail de certains correcteurs présentés comme dûment qualifiés, que ce ras le bol pouvait entraîner des réactions soit agacées, soit sarcastiques, et qu'il fallait remettre tout ça dans ce contexte. J'ai fait remarquer que par ailleurs, la maison Avallon ne recevait de notre part, en tant que maison d'édition, que des compliments.
J'ai mis son message dans le fil de la discussion, à la place de mes remarques sur les coquilles, ce qu'il ne demandait pas lui, mais j'ai voulu ainsi montrer ma bonne fois, ce qui aura je l'espère rasséréné la dame que j'ai blessée.
Je fais moi aussi attention à ce que je dis, et je trouve qu'il n'y avait rien de diffamant (ou quoi que ce soit de ressemblant) dans ce que j'ai écrit. Il ne m'a pas semblé injurieux de faire remarquer des coquilles, et c'était tout de même très tentant de le faire dans le contexte de corrections qui était mentionné par l'éditeur. Mon humour a été maladroit bien malgré moi, mais il n'était pas méchant, et je pense que le monsieur avec qui j'ai été en contact l'a bien compris (tout comme de mon côté je comprends qu'il veuille préserver cette dame qui s'est montrée attristée de mes propos).

Cela dit, si des correcteurs ou des éditeurs venaient participer à notre discussion sur le fil "correcteurs dûment qualifiés", ce serait plus constructif. J'espère que certains viendront sinon, comme je l'ai dit, ce sera un fil "exutoire".
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Ah, en effet EMSI avec l'humour, on peut parfois blesser sans le vouloir pale mais c'est clair que ce n'était pas du tout ton intention ! Je confirme que les éditions d'Avallon attachent une grande grande importance à la qualité grammaticale des textes, et dans leurs publications il me semble bien qu'elle est au rendez-vous.
Pour répondre à ta question, DIANADH, je ne pense pas qu'un peu de fantastique soit rédhibitoire, si tu regardes leur catalogue tu verras qu'une de leurs dernières parutions met en scène rien moins que la Mort   affraid
En fait le mieux est sûrement d'aller regarder ce qu'ils publient, pour voir si tes textes peuvent coller, si tu ne veux pas acheter leur livres, tu peux déjà lire les premiers chapitres des livres électroniques, ça te donnera une idée Wink
Je suis d'accord avec toi PLUMEROSE il faut qu'on fasse attention à ce qu'on écrit :mrgreen: le forum est un lieu public même si on peut facilement l'oublier dans nos échanges...
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Barge de Radetzky


Pour info, les éditions d’Avallon vont ouvrir une fenêtre pour les soumissions de manuscrits au mois de décembre.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour
J'avais mis hier soir un post pour dire que le formulaire d'envoi manuscrits d'Avallon donnait un créneau "habituel" de leurs productions, et que mon manuscrit dépassant ce créneau que je croyais juste une indication, mon envoi n'avait pas fonctionné (tout le reste étant bon : format docx, format d'écriture du nombre de SEC, etc, c'était juste le chiffre des SEC qui était en rouge) et donc je vous disais en riant de couper du texte, mais ça me semble tout de même bizarre donc j'édite mon post et je vais vérifier ce soir en faisant un autre essai puis je reviendrai dire.
En effet on peut comprendre que le créneau de SEC indiqué comme "habituel" (entre 150 000 et 380 000) n'est pas un absolu.
Quelqu'un pourra-t-il revenir dire ici si son envoi est passé ?

(Je précise à toutes fins utiles que ce post n'est en aucun cas un reproche fait aux éditions d'Avallon, qui m tentaient énormément pour de multiples raisons).
Bonne journée à vous.


 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Barge de Radetzky


Bonjour, as tu retenté? Pour ma part, je ne tenterai pas : mon roman fait le double du nombre maximal de signes qu’ils recherchent…
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  496
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Pour qui sonne Lestat


J'ai soumis mon roman policier à cette ME, est-ce que vous savez s'ils répondent toujours, même en cas de refus ? Ou s'ils font usage des refus par non réponse au bout d'un certain délai ?

Et sinon, comme ils fonctionnent avec une fenêtre de réception des manuscrits très courte, est-ce que vous savez s'ils étudient les manuscrits au fur et à mesure qu'ils les reçoivent, ou s'ils les étudient seulement après la fermeture ?

En tout cas, cette maison me tente vraiment ! :woowoo:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


CAMUSSO : tu peux leur poser la question = demander s'ils ont bien reçu ton manuscrit, en combien de temps ils te répondent (environ) (+ bien sûr, si la ME te répond de façon claire ou bien ne répond pas en cas de refus).

Je pense vraiment que c'est "un droit" de poser ces questions, à partir du moment où on soumet un manuscrit.
L'intérêt, c'est que ça nous évite de nous torturer la tête, on sait où on en est, et en plus, ça permet de tester la clarté et la réactivité de la ME. 

Je ne dis pas d'engager de longs échanges de mails, mais à ce minimum de questions, la ME peut répondre.

Sachant que : si elle ne veut pas répondre à ce genre de choses, c'est à elle de placer une FAQ sur son site, par exemple.. Wink
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  496
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Pour qui sonne Lestat


Plumerose a écrit:
demander s'ils ont bien reçu ton manuscrit, en combien de temps ils te répondent (environ) (+ bien sûr, si la ME te répond de façon claire ou bien ne répond pas en cas de refus).

Je pense vraiment que c'est "un droit" de poser ces questions, à partir du moment où on soumet un manuscrit.
L'intérêt, c'est que ça nous évite de nous torturer la tête, on sait où on en est, et en plus, ça permet de tester la clarté et la réactivité de la ME. 

Je ne dis pas d'engager de longs échanges de mails, mais à ce minimum de questions, la ME peut répondre.

Sachant que : si elle ne veut pas répondre à ce genre de choses, c'est à elle de placer une FAQ sur son site, par exemple.. Wink

Ils ont bien reçu mon manuscrit, j'ai eu un accusé de réception.

Et en effet, je pourrais leur poser la question par mail mais je préfère quand même savoir si des JE connaissent les réponses, notamment Bactérie, avant de les déranger, surtout que c'est une maison au statut non lucratif.
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Bonjour CAMUSSO alors, ce que je peux te garantir c'est que tous les manuscrits sont lus et que tous les auteurs reçoivent une réponse. Ce sont des auteurs qui ont fondé cette ME et ils détestent qu'on traite mal les auteurs affraid
Ensuite, là il y a une fenêtre de réception en décembre, et j'ai bien l'impression, d'après les échos que j'ai, que le comité de lecture est au travail ! En revanche il va forcément leur falloir du temps pour tout lire, et je ne sais pas dans quel ordre ils lisent, je ne suis pas sûre que ce soit dans l'ordre d'arrivée. Je te donnerai l'info si jamais je l'ai.
En tout cas sois tranquille, ton manuscrit sera réellement lu et tu auras une réponse.
Je te souhaite qu'elle soit positive ! :flower:
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Avis sur Les éditions d'Avallon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-