PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
59.99 € 71.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Formation écrivain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Bonjour,

Je m'intéresse aux Masters de création littéraire proposés dans certaines universités françaises.
Étant déjà diplômée avec un travail, mon but ne serait pas d'obtenir un énième diplôme, mais plutôt de baigner dans une ambiance où j'écris beaucoup, avec d'autres personnes (élèves, professeurs, écrivains) pour améliorer mon écriture et échanger. Néanmoins, certains aspects de cette formation me dérangent un peu : il s'agit malgré tout d'un Master généraliste, ou quasiment tous les genres sont abordés, alors que je m'intéresse en particulier à la poésie.
Je voudrais savoir si certains pourraient témoigner au sujet de ces formations, ou si vous connaissez d'autres formations de ce type, peut-être plus ciblées sur le genre poétique.
 
Aquae
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1024
   Âge  :  25
   Localisation  :  le plus près possible d'une forêt
   Date d'inscription  :  01/12/2016
    
                         
Aquae  /  Amazone du Dehors


Bonjour Calypsa,
Je peux témoigner pour le master de recherche et création littéraire de la fac de Cergy, où je suis en M1 Smile
J'imagine que tu t'en es rendue compte, mais il n'y a encore que peu de formations de ce type en France, ce qui explique sans doute qu'il n'en existe pas encore de spécialisées selon certains genres (du moins pas à ma connaissance). Peut-être au Québec ?
A Cergy, comme le master inclut une partie recherche, on a assez peu de cours pratiques (6h sur 14 environ par semaine, mais souvent on écrit chez nous et le temps du cours est employé à commenter les productions des un-es et des autres) et davantage de cours théoriques. Cette année, en termes de genres littéraires, on a travaillé les fictions documentaires (les témoignages), et la nouvelle (avec un thème imposé, l'utopie). Dans un troisième cours, on devait écrire un texte chaque semaine à partir d'une consigne thématique et/ou formelle. A part deux fois où ça consistait à imiter le style d'un auteur, on pouvait parfaitement choisir d'écrire de la poésie si on le voulait (et pour tout te dire, la plupart de ma classe écrivait de la poésie quasiment à chaque fois, c'est ce qui a poussé le prof à terminer par ces deux consignes pour nous forcer à écrire autre chose haha).
Enfin, on avait un studio en autonomie où on pouvait monter des projets d'écriture avec les gens de la classe, et donc faire absolument tout ce qu'on voulait.
En somme, la poésie était effectivement un genre parmi d'autres, mais en pratique on était assez libres pour en infuser un peu partout, même dans nos nouvelles et fictions documentaires (ce n'est à mon avis pas incompatible, si tu écris de la poésie en prose).
Le truc chouette, c'est qu'on a un mémoire à rédiger en parallèle, et pour le coup on peut parfaitement choisir de travailler la poésie (c'est ce que je fais et je ne suis pas la seule), certain-es de nos directeur-ices de mémoire sont spécialisé-es dans ce genre Smile
Côté cours théoriques, on en a très peu parlé cette année, mais un cours au moins y est consacré en M2.
Bref, on peut tout à fait s'y retrouver malgré tout !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14347
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il me semble que Fabre (pseudo JE) est passé par cette formation.
Pas certaine, mais tu peux lui envoyer un MP
http://scriptorium2.canalblog.com
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


@acquae
Merci de ta réponse ! C'est vrai que le genre poétique peut s'introduire dans tous les genres quand on y pense.
Il y a en effet très peu de formations de ce genre en France.
Parmi les étudiants qui étaient dans ta formation, est-ce qu'ils sortaient tout juste d'une licence ? Ou bien est-ce que différents parcours étaient mêlés ?
J'ai un peu peur de me retrouver toute seule parmi les petits jeunes fraichement sortis de l'université Shocked Pas que je sois si vieille que ça, mais bon...
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10041
   Âge  :  31
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Pour ce que je sais (diverses connaissances étant passées parmi ces masters, ou les ayant tentés, puisque c'est sur concours / dossier avec nombre de places limitées), les âges des participant·es sont hétérogènes, et c'est souvent un parcours de formation en plus des études, parfois même après avoir commencé de travailler. Un de mes cousins était passé par le Havre après son master plus "professionnalisant".

Aldo est actuellement à celui du Havre, tu pourras lui demander aussi.
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


@Pasiphae
Merci Smile Cela me donne envie de m'y essayer. Même si retourner sur les bancs de la fac n'a pas que du positif. Je dois dire que les examens ne me tentent guère.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


"il s'agit malgré tout d'un Master généraliste, ou quasiment tous les genres sont abordés, alors que je m'intéresse en particulier à la poésie."
Au Havre on n'aborde pas la poésie directement au cours des ateliers (pas plus que le genre narratif d'ailleurs, les ateliers sont des moments d'échange sur les textes de chacun quels que soient leur genre, ou des exercices autour de l'absence de retour en arrière, improvisation, tenue d'un journal de bord de projet, séminaire d'écriture autour d'une question nourrie de peintres, écrivains, etc) : la question spécifique du genre est à mon avis à rapporter à l'enseignant.e référent.e qui te suit
au Havre il y a actuellement deux "poètes" -- Fredéric Forte, oulipien, et Christophe Manon (publié chez Verdier) bien que quelqu'un comme ma référente permet tout à fait des projets où ces catégories de sens disparaissent un peu. Qu'appelles-tu poésie également?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


ok j'ai regardé un peu tes poèmes oui faut plus viser un.e écrivain.e généraliste en suivi de projet je pense
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


@aldo merci
Si je le fais ça ne sera pas au Havre, mais à Toulouse, même si le fonctionnement est sans doute un peu le même.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ah oké ; alors pour Toulouse je connais pas très bien mais ce qu'on m'a dit c'est que c'était quand même plus le bordel
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Ah bon ? pourquoi ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai eu des échos plutôt négatifs du master de Toulouse, sur l'encadrement, sur le fait que ça serait souvent assez peu rigoureux, et que dans l'ensemble ça ne serait pas le meilleur des masters. Mais je ne peux ni garantir cela de source sûre ni t'orienter vers des gens qui l'ont fait, le mieux serait que tu cherches des renseignements sur le sujet.
 
Aquae
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1024
   Âge  :  25
   Localisation  :  le plus près possible d'une forêt
   Date d'inscription  :  01/12/2016
    
                         
Aquae  /  Amazone du Dehors


Calypsa il y a des parcours assez divers dans ma promo ! On est quelques un-es à sortir tout juste de licence, d'autres font leur deuxième master, d'autres viennent d'écoles d'art ou sont passé-es par tout un tas d'autres formations avant d'arriver là... Plusieurs ont la trentaine, et notre doyenne la soixantaine Smile

J'ai une amie qui a fait le master de Toulouse, je peux vous mettre en contact si tu veux ! (Et pour le coup elle avait l'air satisfaite, mais on n'en a pas énormément parlé non plus)
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Merci Acquae. Oui pourquoi pas pour la mise en contact Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Formation écrivain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-