PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 [linguistique]Un verbe intransitif peut-il ne pas devenir transitif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Bonjour,

je cherche à établir s'il y a une hyperonymie entre verbe transitif et intransitif.

Existe t-il des verbes transitif qui ne peuvent pas être intransitif ? (je pense que oui mais j'ai pas d'exemple en tete)

et surtout : Existe t-il des verbes intransitif qui ne peuvent pas être transitif ? Exemple?


merci pour tout aide
http://rapturestudio.fr
 
Tim
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5732
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oxfordshire
   Pensée du jour  :  Oui, je connais cette théorie.
   Date d'inscription  :  23/12/2007
    
                         
Tim  /  Morceau de musique survitaminé


J'ai regardé deux-trois sources et apparemment la règle grammaticale peut se résumer comme ceci:

Citation :
Le verbe peut être transitif et/ou intransitif.

Le verbe est transitif direct, quand il est accompagné d'un complément d'objet direct.
Exemple : Cet enfant appelle sa mère.

Le verbe est transitif indirect quand il est accompagné d'un complément d'objet indirect (souvent introduit par une préposition : à, de, pour, en, vers, par...)
Exemple : Cet enfant parle de sa mère.

Le verbe est intransitif quand il n'y a pas de complément d'objet.
Exemple : Cet enfant parle beaucoup.

Certains verbes peuvent être transitifs ou intransitifs en fonction du sens.
Exemples : Elle monte un meuble ; La mer monte.

(Apparemment, un verbe qui peut être transitif et intransitif est dit "labile")

Du coup, pour la question initiale "Existe t-il des verbes transitif qui ne peuvent pas être intransitif ?", autrement dit des verbes qui n'auraient jamais de sens s'ils ne sont pas accompagnés d’un COD/COI… A priori un contre-exemple suffirait à répondre oui. J’avancerais « avoir » non utilisé comme auxiliaire ?

Pour la question inverse… gésir ? Google me dit galoper, et certaines sources disent aussi "aller" en considérant qu'il s'agit toujours de compléments circonstanciels.
http://timslam.blogspot.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Beaucoup de verbe sont soit transitif, soit intransitif.
"débuter" est par exemple toujours intransitif.
"aller" est toujours transitif.

On peut multiplier des exemples, mais en fait, un bon dictionnaire ou un Bescherelle. Mon outil préféré lorsque j'ai besoin de cette info concernant un verbe précis est toutefois le CNRTL.

Si tu as besoin d'une liste, il y en a une ici: https://www.espacefrancais.com/liste-des-verbes-intransitifs/
Il y a des erreurs, certains verbes peuvent clairement admettre un emploi transitif.
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


je ne suis toujours pas convaincu qu'un verbe ne se suffise pas à son sujet, tu prends l'exemple "aller", mais dire "je vais" c'est suffisant, le fait de pas savoir où pourquoi et comment est une autre affaire qui n'a rien avoir avec le langage pour le coup...

pour moi un verbe induit une action à lui seul, le faire de savoir sur quoi n'est pas incorrecte en soi, non?
http://rapturestudio.fr
 
Tim
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5732
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oxfordshire
   Pensée du jour  :  Oui, je connais cette théorie.
   Date d'inscription  :  23/12/2007
    
                         
Tim  /  Morceau de musique survitaminé


Eh bien justement, dans mon exemple "aller" est donné comme un verbe toujours intransitif, n'ayant jamais de COD derrière lui (uniquement des CCX). Grammaticalement, transitif/intransitif ne semble porter que sur COD/COI.

Mais du coup, on voit que d'après les exemples trouvés par Fleur, c'est exactement l'inverse. D'ailleurs j'aurais mis "débuter" avec du potentiel transitif, comme dans "Je débute mon voyage aujourd'hui" ? Ou "J'ai débuté la guitare à 6 ans" ?




"pour moi un verbe induit une action à lui seul, le faire de savoir sur quoi n'est pas incorrecte en soi, non?"
J'aurais plutôt tendance à dire que c'est parce qu'une partie est implicite, lorsque tu l'omets, que tu as l'impression que l'objet du verbe n'est pas là, bien souvent. Tu peux répondre "J'ai" à une question, sans COD, mais c'est implicitement "C'est bon, je L'ai", ou "Oui, ça j'ai" voire "j'ai compris" (et là avoir n'est qu'auxiliaire). Autant je saisi pour "je vais", ou même "je suis", mais je ne vois pas de contexte pour "J'ai" sans COD même implicite.

Je pense qu'on peut trouver aussi des exemples tordus du côté des sous-auxiliaires, comme falloir.
http://timslam.blogspot.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Dire "je vais" est incorrect. Au niveau sémantique, le sens se comprend effectivement, mais grammaticalement, c'est un erreur. La seule occurrence est chez Victor Hugo ("Je suis une force qui va" dans Hernani).
Il en va de même pour "mettre" par exemple. "Il met" n'est pas grammatical.

Citation :
Eh bien justement, dans mon exemple "aller" est donné comme un verbe toujours intransitif, n'ayant jamais de COD derrière lui (uniquement des CCX). Grammaticalement, transitif/intransitif ne semble porter que sur COD/COI.

Un verbe transitif demande toujours un complément, quelque soit sa nature. Au niveau linguistique, on distinguera des compléments essentiels des compléments accessoires, plutôt que des CDV et CIV d'ailleurs Smile Donc comme on a demandé une réponse linguistique plutôt que grammatical, c'est plus logique d'être dans cette optique.
On voyait par exemple à l'unif "Ce livre coûte 12€", il s'agit d'un complément essentiel et donc d'un verbe transitif, même si on aurait tendance à considérer qu'il s'agit d'un complément de phrase ou complément circonstanciel, mais il s'agit bien d'un complément de verbe (coûter) et non de la phrase.

Quant à "débuter", tu l'utilises avec CDV parce que tu crées une analogie assez naturelle avec "commencer", mais la phrase "j'ai début mon voyage" n'est pas grammatical. Wink
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


les deux vous vous contredites ihih, pour "aller" Tim, je répondais à fleur-de-lyss qui semble pas d'accord pour dire que c'est correct, meme si du coup je ne suis pas d'accord ^^

avez-vous un autre exemple où vous êtes raccord sur l'absolue transitivité d'un verbe qui ne pourrait pas devenir intransitif? car je reste sur le fait qu'un verbe n'a pas forcement besoin d'un complément pour avoir du sens.
http://rapturestudio.fr
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Ce n'est pas mon petit avis qui dit que "je vais" n'est pas correct Razz C'est la grammaire (basée sur des règles) et la linguistique (basée sur des usages) qui l'affirment. On peut avoir le feeling que quelque chose fonctionne, mais malgré tout, il y a une codification de la langue qui fera que certains usages sont grammaticalement incorrects (comme "débuter quelque chose") et/ou non utilisés ("débuter quelque chose" existe au niveau de l'usage, puisque c'est une erreur très fréquente donc on en a des occurrences, mais n'est pas correct grammaticalement).
"Je vais" n'est pas attesté par l'usage et n'est pas grammatical Wink

Il en va de même pour "J'ai", "Je mets", "Je suis", etc.

Je réponds à ta question avec mes connaissances d'université (en français et aussi en latin, où il est essentiel d'avoir une idée claire du fonctionnement des langues pour effectuer des traductions correcte), d'où le fait que je sois certaine que la logique que j'avance tient la route. Toutefois, la langue est quelque chose qui s'approprie, donc il arrive d'avoir des visions divergentes (comme la vision de Tim des transitifs direct et indirect, qui est tout à fait correcte grammaticalement et assez répandue, mais qui est incomplète au niveau du fonctionnement réel de la langue et je préfère donc suivre un autre courant, porté par d'autres linguistes). Tu as donc peut-être une autre interprétation Smile
 
Tim
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5732
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oxfordshire
   Pensée du jour  :  Oui, je connais cette théorie.
   Date d'inscription  :  23/12/2007
    
                         
Tim  /  Morceau de musique survitaminé


Oui, je suis partie totalement côté grammaire, moi, du coup, d'où des réponses aux questions initiales qui ne me semblaient pas particulièrement sujettes à débat, parce que suivant seulement un ensemble de règles et de définitions :mrgreen:
http://timslam.blogspot.com
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


fleur-de-lyss a écrit:
Ce n'est pas mon petit avis qui dit que "je vais" n'est pas correct Razz C'est la grammaire (basée sur des règles) et la linguistique (basée sur des usages) qui l'affirment. On peut avoir le feeling que quelque chose fonctionne, mais malgré tout, il y a une codification de la langue qui fera que certains usages sont grammaticalement incorrects (comme "débuter quelque chose") et/ou non utilisés ("débuter quelque chose" existe au niveau de l'usage, puisque c'est une erreur très fréquente donc on en a des occurrences, mais n'est pas correct grammaticalement).
"Je vais" n'est pas attesté par l'usage et n'est pas grammatical Wink

Il en va de même pour "J'ai", "Je mets", "Je suis", etc.

Je réponds à ta question avec mes connaissances d'université (en français et aussi en latin, où il est essentiel d'avoir une idée claire du fonctionnement des langues pour effectuer des traductions correcte), d'où le fait que je sois certaine que la logique que j'avance tient la route. Toutefois, la langue est quelque chose qui s'approprie, donc il arrive d'avoir des visions divergentes (comme la vision de Tim des transitifs direct et indirect, qui est tout à fait correcte grammaticalement et assez répandue, mais qui est incomplète au niveau du fonctionnement réel de la langue et je préfère donc suivre un autre courant, porté par d'autres linguistes). Tu as donc peut-être une autre interprétation Smile

Et oui mais une langue vivante est... vivante, à partir de quand une erreur n'en est plus une? Smile
Du coup c'est quand même une affaire d'interprétation je trouve
http://rapturestudio.fr
 
Silence écrit
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2183
   Âge  :  36
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Matrix a écrit:
Et oui mais une langue vivante est... vivante, à partir de quand une erreur n'en est plus une?

Quand elle est sanctionnée par l'usage régulier et avéré, de la part d'une grande partie des locuteurs aussi bien professionnels (écrivains, par exemple) que non-professionnels.
http://silenceecrit.wordpress.com
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


vu la proportion d'écrivain dans la population, je doute que ça soit un critère discriminant pertinent...
http://rapturestudio.fr
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Bon bah pour réconcilier tout le monde : on peut, pour des raisons de style, faire un usage intransitif d'un verbe transitif. Il n'empêche qu'il est transitif. D'ailleurs sinon ça ruinerait l'effet.
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [linguistique]Un verbe intransitif peut-il ne pas devenir transitif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-