PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Le titre de votre roman sur le confinement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Fridjah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  318
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Celui qui voit, ne peut prétendre connaître.
   Date d'inscription  :  10/08/2018
    
                         
Fridjah  /  Tapage au bout de la nuit


L'agent Covid Diznèf

« Diznèf ... Covid Diznèf » C'est ainsi qu'il se présenta, lorsqu'il se trouva devant sa supérieure,
la tant respectée et redoutée : Yersinia Pestis. Elle lui expliqua brièvement le topo, car l'heure est grave
et le temps presse. Le client : Une caisse de retraite réputée dans un pays européen, mais qu'elle tient à
garder secret, fait appel à eux pour éradiquer la menace : les vieux !
 
Nei
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1673
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  30/03/2017
    
                         
Nei  /  Fiancée roide


Nastou Laughing Sad Laughing 👑
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


"S'en laver les mains"

Un négociant en gel hydroalcolique doit protéger son stock de la mafia calabrese, de chez lui, en télétravail, aidé dans sa tâche par un ami policier et ses drones, une course contre la montre commence, à mesure que sa famille, confinée avec lui, court un grave danger, et que le gouvernement, représenté par une ancienne amante dont il a financé la campagne deux ans auparavant, tente aussi de réquisitionner son stock.
 
L.M Choups
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  23/03/2020
    
                         
L.M Choups  /  Début de partie


Pour ma part, je pencherais plutôt pour "Survivants du Luxe".
A voir le corps médical qui lutte pour soigner le maximum de personnes dans des conditions innommables et justement toutes ces personnes saines qui doivent se sacrifier pour rester chez elles... On est en droit de se demander si l'homme du 20ème siècle ne joue pas les caliméros et qui est vraiment en 1ère ligne. Le corps médical ou les autres qui doivent rester chez eux pour leur survie mais ont du mal à respecter ces règles?
Je choisis le corps médical.
 
Mela Chili Pepper
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  31/01/2020
    
                         
Mela Chili Pepper  /  Homme invisible


Isoler

Isoler

Comme dans un film,
Et pourtant non la réalité....
Le pire va arriver

Confiner pour tous se sauver
Face à cette vague de difficulté
Confiner pour être raisonnable
Restez chez soi, regarder par la fenêtre la tornade qui se prépare

Confiner, parfois seul
Trouver les ressources à l’intérieur
La force et le courage
Et penser que demain tout sera plus apprécié

Protéger , ses proches mais aussi protéger tous le reste du monde
S’entraider à rester enfermer
S’entraider pour ne pas tous tomber

S’aimer encore plus, profiter de nos maris, de nos petits
Penser à nos proches qu’on serrera fort dans nos bras
Penser que la planète a repris tous ses droits

La valeur d’un instant, les vrais valeurs
Prendrons tous son sens
Tous les moments prochainement
Ne seront que magies
La magie de se retrouver
La magie de s’être relever
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


L'art du sexting

Deux amants inventent le Kamasutra à distance.



Rerona a écrit:
"Cure de sébum", ou l'apprentissage de son soi intérieur.
Laughing
 
Quatre Août
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Âge  :  28
   Localisation  :  Au-dessus des fleurs
   Pensée du jour  :  C'est le printemps
   Date d'inscription  :  15/07/2016
    
                         
Quatre Août  /  Barge de Radetzky


"Les rues des spectres", faisant référence à l'abondance de petites gens qui quittent le confort habituel de leur domicile et des appareils électroniques à l'abus pour redécouvrir les rues, l'extérieur, la nature, avec hésitation, méfiance et même, hargne, se blâmant les uns les autres de ce qui arrive, gardant chacun ses distances avec tant de violence que soudain, tout le monde semble accusé de vouloir se promener dans le but d'éternuer la mort dans le visage des autres. Et eux, que font-ils là ? Mais c'est différent. Ça l'est toujours. Un roman sur la nature humaine, ses qualités, ses défauts et comment ils sont mis à l'épreuve lorsque forcés au pire d'eux-même par une situation hors de leur contrôle, le genre qu'on ne vit qu'une seule fois dans sa vie ou, si on doit apprendre à les accumuler, qui a tout du moins été la plus enrichissante si nous y survivons.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2892
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Remplacez le 'e' par un 'i' dans confiné et vous aurez une bonne description de moi-même
 
Comtesse des sources
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  446
   Âge  :  22
   Localisation  :  Toulouse
   Pensée du jour  :  Quand on est mort, c'est pour la vie.
   Date d'inscription  :  04/12/2017
    
                         
Comtesse des sources  /  Pour qui sonne Lestat


L'horreur dans le miroir.

Les aventures d'un jeune femme bloquée chez elle avec les cadavres de compagnons de confinement qui l'ont vite gavée. Elle affrontera un grave conflit moral tout en sombrant dans la dépression : doit elle manger les restes de ses proches assassinés à coups de fer à repasser ou laisser son chat la dévorer ?
Seul le plus fort survivra.

( Je sens que je tiens le roman feel-good de l'année, moi. )
 
k_raf
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  625
   Âge  :  44
   Localisation  :  Entre Aix et Marseille
   Pensée du jour  :  Write with the door closed, rewrite with the door open. - Stephen King
   Date d'inscription  :  02/03/2018
    
                         
k_raf  /  Hé ! Makarénine


Ça doit pas être facile de manger à coups de fer à repasser :mrgreen:
 
Etoile Du Matin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  21
   Âge  :  17
   Localisation  :  Quelque part là haut dans les nuages
   Pensée du jour  :  Heureux soient les félés car ils laissent passer la lumière...
   Date d'inscription  :  27/05/2020
    
                         
Etoile Du Matin  /  Homme invisible


" Claquette chaussette en Djellaba "
Une chronique sociale poignante sur une réalité sombre mais trop souvent ignorée : l'effet dévastateur et néfaste du confinement sur le style vestimentaire de bon nombre de français. Quand le short de foot s’allie au peignoir, et le sarouel à la chemise de nuit, il est temps d'avoir peur pour la mode de demain.
Signé un journaliste d'investigation employé chez Gala
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2892
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Il décide d'aller se confiner à la campagne et se retrouve par hasard dans un gite en compagnie d'une psychotique et d'un serial killer, mais il ne le sait pas encore
C'est un premier jet mais je trouve, je trouve que ce pitch est encore trop à l'eau de rose et donc je vais rajouter peut-être un éleveur de pitbull aussi dans le trio
Si quelqu'un a une idée...
 
Sunpatty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1901
   Âge  :  53
   Localisation  :  entre le néant et la vallée des rêves
   Pensée du jour  :  La vie est un gigantesque compte à rebours qui démarre à notre naissance et se termine à notre mort.
   Date d'inscription  :  07/04/2015
    
                         
Sunpatty  /  Journal du posteur


Confiné? Ah non alors!

L'histoire de Georgette une rebelle. Habituellement casanière, Georgette peste contre le confinement. Maintenant que tout le monde est enfermé elle use de stratagème pour sortir. Pas question qu'elle fasse comme tout le monde. 
Entre les balades solitaires sans masque et les parties de cache cache avec la police pour éviter l'amende salée, Georgette va bousculer ses habitudes pour continuer à ne pas faire comme tout le monde.
 
Grisebouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  570
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Comme hier
   Date d'inscription  :  01/08/2020
    
                         
Grisebouille  /  Gloire de son pair


"La revanche du pangolin" ou comment une bébête mignonne et inoffensive à souhait trouve le moyen de sauver sa peau (et ses écailles). Autrefois largement braconné, elle va peut-être enfin trouver le répit.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2892
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Si j'étais un pangolin...
Un road movie où un routard marginal parcourt la route 666 de l'Est vers l'Ouest en écoutant du Charles Aznavour et Dalida à la recherche de sa princesse et de la vérité. Un soir il trouve refuge dans un repaire de rockers tous un peu déjantés et la chanteuse, une sorcière vegan le transforme en pangolin en le voyant manger un hamburger
Une sorte de fresque-peplum où seront évoqués tour à tour l'histoire des animaux depuis l'amibe initiale, celle de l'humanité, dominé par la projection d'un futur où les hommes iront habiter une autre planète habitée par toute sorte d'animaux
mais pas des pangolins et trouveront ainsi le moyen d'échapper à toute contamination
Je vois un happy end pour la fin bien entendu
 

 Le titre de votre roman sur le confinement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-