PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 À quoi ressemble une forêt vierge ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mâra
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3352
   Âge  :  27
   Localisation  :  www.stopennui.net
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Salut !
Je cherche des ressources sur à quoi ressemble une forêt vierge (càd peu ou pas modifiée par l'humain) et je ne trouve point...
Certes en fouillant un peu j'ai eu des précisions sur les espèces endémiques à l'Europe, la nature des sols... mais, vous vous en doutez, ce qui m'intéresse le + est la partie phénoménologique de la chose : à quoi ça ressemble ?
- plutôt monotone ? Varié ?
- ça existe, les clairières naturelles ?
- y'a des fleurs ? De la mousse ? Du gui ? Autres ?
- est-ce broussailleux (ma principale interrogation) ? Oui ça l'est forcément un peu mais : askip les arbres ont les moyens d'empêcher que ça ne pousse trop serré ; alors, lorsque l'humain n'est pas là pour débroussailler, la forêt est-elle impénétrable ou plutôt clairsemée ?
Voilà, toute précision sur les mécanismes en jeu dans la formation de ces écosystèmes est la bienvenue...
Parchemin
https://www.stopennui.net
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1627
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Bonsoir,
je vais tenter d'apporter une partie de réponse à tes interrogations (en me basant sur les forêts du Québec). Alors, c'est parti:

- à quoi ça ressemble ? plutôt monotone ? Varié ?

Tout dépend du climat, du type de sol et j'en passe. Pour exemple, certains arbres ne poussent que dans le sud du Québec et au fur et à mesure qu'on monte dans le nord, les variétés vont changer. Mais, la particularité de la nature, c'est que les arbres «bougent». Au fil du temps qui passe, comme le climat change, certains arbres qui ne poussaient qu'au sud se déplacent petit à petit vers le nord. La nature a une incroyable force d'adaptation.

Si la forêt se trouve sur une montagne, certains arbres feuillus céderont la place petit à petit à des conifères. Ces deux sortes cohabiterons à un certain niveau, un joli mélange et rendu au sommet un aura pris le dessus sur l'autre. Et vice-versa.

- ça existe, les clairières naturelles ?

C'est une bonne question. Surement qu'un élément naturel pourrait se produire (tornade ou feu de forêt qui rase tout sur son passage), mais c'est certain que la nature n'est jamais trop longue à reprendre ses droits. Il y aura donc tôt ou tard des arbrisseaux et jeunes pousses d'arbres qui feront leur apparition sur le terrain. Mais il est vrai aussi que certains animaux peuvent se nourrir de jeunes pousses, alors oui une clairière peut-être créé entièrement par dame nature.


- y'a des fleurs ? De la mousse ? Du gui ? Autres ?

Oui, il peut y avoir des fleurs sauvages par endroits. Certaines aiment bien l'ombre des arbres, donc elles n'auront aucun problème à pousser aux pieds de ceux-ci. D'autres par contre, pousseront dans des lieux où il y a des éclaircies à travers la canopée. Pour la mousse, ça pousse quand même assez aisément que ce soir sur les troncs des arbres ou les pierres. À cela s'ajoutent certains champignons qui aiment bien pousser aux pieds des arbres, ou sur les troncs. Il y aura aussi et là des troncs d'arbres morts, tombés à cause de rafales ou autre coup de la nature (exemple: frappé par la foudre).

- est-ce broussailleux (ma principale interrogation) ? Oui ça l'est forcément un peu mais : askip les arbres ont les moyens d'empêcher que ça ne pousse trop serré ; alors, lorsque l'humain n'est pas là pour débroussailler, la forêt est-elle impénétrable ou plutôt clairsemée ?

Les arbres ont une merveilleuse faculté de garder une certaine distance entre eux, sans que l'humain n'ait à agir. S'il s'en trouve un qui pousse trop près, par exemple entre deux gros arbres centenaires, il ne grossira pas et ne grandira pas autant que ses deux voisins. La raison est que ses racines vont avoir moins de facilité à se frayer un chemin. La grosseur des troncs va aussi jouer dépendant de l'espace que les arbres ont.

Il sera toujours possible de s'y promener sans avoir pour autant à apporter avec soit sa débroussailleuse. Tout en prenant garde bien sûr où l'on met les pieds!  Wink Mère nature gère très bien ses forêts. Après tout, plusieurs bêtes y vivent aussi.  Wink  


En espérant que cela ait pu t'être utile.

Bonne soirée. Parchemin
 
Mâra
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3352
   Âge  :  27
   Localisation  :  www.stopennui.net
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Yop ! Merci de ta réponse, elle m'a un peu éclairé. Je suis en train de faire des recherches plus poussées et c'est comme dévider une pelote, je commence à avoir pas mal de réponses. je ferai peut-être une fiche botanique si je vais au bout du processus.
https://www.stopennui.net
 
Nicola
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  Une infirmière m'a dit un jour: "Je panse donc j'essuie"
   Date d'inscription  :  14/05/2020
    
                         
Nicola  /  Clochard céleste


Tout dépend bien du lieu où se trouve ta forêt vierge.
Mais globalement, je pense que connaître quelques espèces endémiques donnerait à ta description du réalisme et de l'exotisme. Le mieux est sans doute de regarder des images, ou même des films d'aventuriers! Par exemple, Christian Clot s'est aventuré dans quatre milieux extrêmes et en a fait un reportage: l'un des milieu était la forêt amazonienne.
Oublie surtout pas un truc: les feuilles mortes! On imagine les feuilles mortes plutôt sur les trottoirs des villes occidentales ou dans les forêts colorées d'octobre dans le Vexin, mais même dans une forêt bien chaude bien humide bien verte, il y a plein de feuilles et autres débris brunâtres par terre.
Insister sur la diversité de la flore peut être intéressant aussi, et mettre en avant les "strates" depuis l'humus jusqu'à la canopée également.
Et aussi, n'oublie pas la faune: dans une forêt vierge, les animaux, on ne les voit jamais, mais on les entend tous!
J'espère que je t'ai apporté quelques pistes de réflexion utiles:squee:
 
Mâra
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3352
   Âge  :  27
   Localisation  :  www.stopennui.net
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


En effet, je te remercie Smile
https://www.stopennui.net
 
Volte
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4463
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  A la recherche du temps à perdre
   Date d'inscription  :  24/04/2008
    
                         
Volte  /  JE's Official GO


Je vais essayer de répondre Smile

- plutôt monotone ? Varié ?
Souvent une forêt monotone a eu à un moment une influence humaine ; cela dit, tout dépend de ce que tu entends par "varié" ; au même endroit tu ne retrouveras souvent que 5 ou 6 essences d'arbres différentes, celles qui sont le mieux adaptées au sol/climat et qui en plus ont leurs graines qui tombent là, mais dans la même forêt tu peux en compter bien plus. De plus, il y a les arbres mais aussi leurs parasites et le reste de la végétation.

- ça existe, les clairières naturelles ?
Oui, pour différentes raisons. Par exemple chez moi, il y a des coins où le granit affleure., du coup impossible pour les arbres de s'installer et ça fait une clairière. Unévènement majeur comme le dit Lanya peut également jouer, mais aura tendance à se refermer.

- y'a des fleurs ? De la mousse ? Du gui ? Autres ?
Le gui pousse en haut des arbres pour le coup, souvent tu ne le verras pas si l'arbre a ses feuilles Wink Comme le lierre c'est un parasite.
De l'humus en couche très épaisse, parfois plus de dix centimètres, des champignons, des branches, des troncs pourris à 90% et des brindilles, des restes et des traces d'animaux, c'est en général ce sur quoi tu marches. La mousse vient souvent sur des sols particuliers. Dedans tu vas trouver les couches d'animaux.
Des rigoles d'eau aussi souvent, surtout si tu es dans un paysage valloné, et particulière s'il vient de pleuvoir.
Des fleurs d'ombres comme les ancolies etc, mais assez peu.

- est-ce broussailleux (ma principale interrogation) ?
Alors broussailleux et arbres espacés ce n'est pas forcément la même chose. Les broussailles sont souvent les petites plantes qui se développent au pied des arbres (ronces, fougères, houx...). En général un sous-bois reste assez clair à la fois en occupation au sol mais jusqu'à facilement deux ou trois mètres de hauteur, sauf aux orées et aux endroits qui ont été "récemment malmenés" (par exemple une tempête qui a couché des arbres va avoir droit à plus de ronces et de mousses s'il est à l'ombre et aux fougères s'il est ensoleillé). Tout simplement parce qu'avec cet accès à la lumière dont elles sont privées d'ahbitude ces plantes (qui se développent bien plus vite qu'un arbre) vont avoir l'effet d'aubaine et tant que les arbres sont jeunes elles vont en profiter. C'est un bon indicateur pour voir si la forêt a été récemment (disons dans la dernière décennie) coupée.
Et quasi obligatoirement, si tu as des fourrés tu vas voir des pistes d'animaux ; ils empruntent souvent le même chemin et "creusent" un sillon dans la végétation basse. C'est facile à suivre et pratique pour passer ces endroits Wink
Tu vas trouver des arbres penchés et couchés, mais souvent ça ne s'enchevêtre pas et tu as juste à les contourner ou sauter par-dessus.

Voilà si ça peut t'aider Smile


Mes écrits
Mes nouvelles et les commentaires
 
Le reste
Revue de presse : des articles Web sur le monde littéraire
Concours de nouvelles 77 : Participez jusqu'au 30 septembre !
https://litteraturesurvoltee.wordpress.com/
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5552
   Âge  :  123
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Si jamais tu as une rivière qui passe au milieu de ta forêt vierge, tu peux rajouter des orties gigantesques qui te barrent le passage, ainsi que des nuées de moustiques.

Par contre, si ta forêt vierge se trouve en Islande, les arbres sont tous riquiquis, clairsemés, avec quasi aucune végétation basse et régulièrement dévastés par les catastrophes sismiques/volcaniques. What a Face
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 À quoi ressemble une forêt vierge ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-