PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Combien de temps peut-on faire attendre une ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1001
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Bonjour !

Cette question a sans doute déjà été discutée ici et là sur quelques topics, mais je me permet de relancer la discussion. Alors, voilà : combien de temps peut-on faire attendre une ME ?

Mise en contexte fictive : une petite ME vous dit par message que votre manuscrit leur a beaucoup plu, or vous attendez encore les réponses de ME de taille moyenne (pas grosse, faut pas charrier hahah) qui prendront entre six semaines et trois mois à arriver. Sachant que le milieu de l'édition est un milieu qui avance très lentement, qu'il y a une forte compétition d'auteurs, que les ME reçoivent des milliers de manuscrits chaque année et que, d'un autre côté, si votre bouquin a plus, il continuera de plaire, combien de temps pensez-vous qu'il soit correct de faire patienter une ME avant de dire "oui" à un contrat (sans que la ME ne se désiste ou sans donner une mauvaise image de soi) ?

Certains reparleront sans doute des vagues d'envois de manuscrits en commençant par les grosses ME, les moyennes, puis les petites, mais bon... le temps d'attente est très variable et, parfois, faute de trouver beaucoup de ME, on envoie aux petites, aux nouvelles et aux moyennes en même temps (parfois, la différence de taille est minime).

Place aux débats, j'attends vos avis !
En ligne
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Personnellement, j'avertis la maison concernée que j'attends encore des réponses et je demande dans la foulée aux maisons qui n'ont pas encore répondu sous quel délai elles pensent pouvoir le faire.

J'ai eu des maisons qui ont patienté parfois près d'un mois. Mais j'ai toujours été transparente.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
LadyRavenya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1230
   Âge  :  28
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  Expecto Patronum ! & Art by DarrenFlood
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Tentatrice chauve


Salut. Smile

J'ai eu un auteur qui m'a dit qu'il voulait avoir toutes les cartes en main avant de se décider. Je lui ai laissé du temps. Beaucoup de temps. Puis j'ai finalement compris que ma ME était une sorte de roue de secours en cas de refus d'une autre plus attendue. En l'occurence, j'ai attendu 4 mois. Je pense que pour beaucoup d'éditeurs, c'est déjà beaucoup trop : on a des plannings à créer, à respecter autant que faire se peut ; et surtout, on a des tas d'auteurs qui attendent une réponse et sont peut être plus motivés à nous rejoindre.
Un éditeur pourra comprendre que tu veuilles attendre un peu avant de te décider, mais il ne faut pas non plus le prendre pour un imbécile. C'est un juste milieu à avoir, j'ai envie de dire.
En ce qui me concerne, je n'ai plus la patience ni l'envie d'attendre une éternité qu'un auteur se décide. Entre celui dont je viens de narrer l'exemple et un autre qui m'a dit J'attends une réponse définitive de [insérer ici un éditeur assez gros dont le nom commence par S] lol pour ne plus jamais me donner de nouvelles, j'ai très vite appris que dans ce monde, c'est kif-kif : oui, certains éditeurs se prennent pour des divas du game en traitant assez mal les auteurs prétendants, mais en face, ça existe aussi.
Moralité : fais trop attendre ton éditeur, et tu as de fortes chances de devoir attendre, à ton tour, le bon vouloir d'un autre. Smile
http://www.crin-de-chimere.com
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je voudrais aussi réagir sur "si votre bouquin a plu, il continuera de plaire" : c'est ce que j'avais tendance à penser aussi, sauf que j'ai épluché des itinéraires éditoriaux qui m'ont fait revenir sur cette opinion. Il y a des gens ont eu un presque-oui d'une grosse maison, avec un message très encourageant ; on peut penser que si une très grosse a pensé à dire oui, une moyenne ou une petite va forcément voir le potentiel et prendre le bouquin...
Sauf que certains de ces livres ont collectionné les refus de petites maisons par la suite.

Je pense que placer un livre dans une maison d'édition, c'est presque aligner les astres : les soumissions étaient ouvertes, le texte correspondait à la ligne éditoriale et surtout à ce que la maison cherchait précisément à ce moment-là, le feeling passe entre l'éditeur et l'auteur... Il y a plein de raisons pour lesquelles une maison peut refuser un roman, même s'il est très bon et a plu à une autre maison. Par exemple, elle peut déjà avoir un roman un peu similaire dans sa collection.

Bref, tout ça pour dire : un tiens vaut mieux que deux tu l'auras Wink


Dernière édition par Flora le Ven 13 Mar 2020 - 15:22, édité 1 fois


Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Cde10010Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Ftbout10Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Insta11Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? 1539428768-d-p-boutonCombien de temps peut-on faire attendre une ME ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
Nuity
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  737
   Âge  :  28
   Localisation  :  Ici ou là
   Pensée du jour  :  Piou
   Date d'inscription  :  15/01/2011
    
                         
Nuity  /  Blanchisseur de campagnes


Alors dans mon cas lorsque j'avais eut une réponse positive j'avais renvoyé un mail indiquant que j'attendais quelques réponses et que je relançais tout le monde. J'ai bien annoncé que je prendrais ma décision en moins d'un mois.
La ME en question est devenue m'a publiée et à tout à fait compris que je demande un petit délai. En attendant je leur avait demandé un exemple de contrat ce qui me permettait de vraiment prendre une décision en connaissance de cause.

J'ai eut d'autres réponses positives pendant ce délai mais je suis restée avec la première ME Smile
https://www.tisselune.com/
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


C'est un problème très épineux...
- Quand on a un oui, on a toujours peur d'obtenir le oui d'une plus grande maison d'édition quelques semaines plus tard et de regretter d'avoir signé le premier contrat.
- Et comme le dit Ladyravenya, un éditeur peut comprendre qu'on réfléchisse un peu mais n'a pas forcément envie d'être une roue de secours.
- Et on ne peut pas attendre toutes les réponses d'un premier envoi avant d'envoyer une seconde salve, les délais étant trop disparates et trop longs.

A mon avis, le mieux serait de faire des envois étalés, d'abord les grosses ME et attendre 2 mois, puis des moyennes et attendre 2 mois, puis des petites. Je me dis que les réponses varient entre 2 et 4 mois (grosso modo, je sais que ça peut être plus long). Donc les réponses des moyennes arriveront théoriquement après celles des grosses.

Pour ma part, j'avais signé rapidement avec une petite maison (après les refus des grosses et des moyennes). Par la suite, j'ai eu un autre oui d'une toute petite maison (pas de regret), et j'ai ensuite reçu quelques non. C'est assez marrant de voir dans sa boite de réception une réponse de maison d'édition et de prier que ce soit un non pour ne pas avoir de regrets !!

Bon courage à tous dans ces douloureuses périodes d'attente, on est tous passés par là !!
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1001
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Florence_C a écrit:
Personnellement, j'avertis la maison concernée que j'attends encore des réponses et je demande dans la foulée aux maisons qui n'ont pas encore répondu sous quel délai elles pensent pouvoir le faire.

C'est un bon point ! Ça permet de mettre un peu de pression et ça peut les encourager à faire bouger ton manuscrit dans la pile si une autre maison s'est montrée intéressée. Ça a fonctionné pour toi ? As-tu eu l'impression d'avoir déjà fait bouger quelques maisons moyennes (ou grosses) en leur mettant la pression ?

LadyRavenya a écrit:
J'ai eu un auteur qui m'a dit qu'il voulait avoir toutes les cartes en main avant de se décider. Je lui ai laissé du temps. Beaucoup de temps. Puis j'ai finalement compris que ma ME était une sorte de roue de secours en cas de refus d'une autre plus attendue. En l'occurence, j'ai attendu 4 mois. Je pense que pour beaucoup d'éditeurs, c'est déjà beaucoup trop : on a des plannings à créer, à respecter autant que faire se peut ; et surtout, on a des tas d'auteurs qui attendent une réponse et sont peut être plus motivés à nous rejoindre.

Je comprends ! D'un autre côté, c'est vrai qu'on peut être frileux de rejoindre une ME toute neuve... Ça fait peur d'être le "cobaye" (si je puis dire). Alors, oui, il y a la sensation "roue de secours" ! Hahah ! C'est effrayant de se lancer sans savoir même si la nouvelle ME a l'air d'avoir toutes les meilleures intentions du monde ! Un de mes manuscrits est passé au deuxième tour de sélection dans une ME qui ouvrira ses portes officiellement début avril et il est certain que, si d'un côté j'ai envie de les encourager et qu'ils ont l'air très pro, si je reçois une offre d'une ME mieux distribuée et déjà plus ancrée, le choix ne sera pas difficile... :/

C'est problématique des deux côtés, hein !

Flora a écrit:
Je voudrais aussi réagir sur "si votre bouquin a plu, il continuera de plaire" : c'est ce que j'avais tendance à penser aussi, sauf que j'ai épluché des itinéraires éditoriaux qui m'ont fait revenir sur cette opinion. Il y a des gens ont eu un presque-oui d'une grosse maison, avec un message très encourageant ; on peut penser que si une très grosse a pensé à dire oui, une moyenne ou une petite va forcément voir le potentiel et prendre le bouquin...
Sauf que certains de ces livres ont collectionné les refus de petites maisons par la suite.

Mon "si votre bouquin a plu, il continuera de plaire" s'orientait plus vis-à-vis de la ME qui aurait potentiellement et théoriquement déjà dit "oui" ! Si une ME t'a dit "oui", que le livre a plu, j'ose imaginer qu'il lui plaira toujours un mois plus tard, non ?

Du coup, puisque avoir un manuscrit accepté semble tirer du miracle et d'un allignement parfait des astres, es-tu du genre à accepter toujours les premières propositions (à compte d'éditeur et legit) de contrat que tu reçois ? Pour l'instant (deux contrats à mon actif), c'est ce que j'ai toujours fait et je n'ai pas encore regretté, mais je me demande parfois !

Nuity a écrit:
Alors dans mon cas lorsque j'avais eut une réponse positive j'avais renvoyé un mail indiquant que j'attendais quelques réponses et que je relançais tout le monde. J'ai bien annoncé que je prendrais ma décision en moins d'un mois.
La ME en question est devenue m'a publiée et à tout à fait compris que je demande un petit délai. En attendant je leur avait demandé un exemple de contrat ce qui me permettait de vraiment prendre une décision en connaissance de cause.

Dans ton cas, est-ce que ça a fonctionné ? As-tu réussi à mettre la pression aux autres ME qui t'ont répondu plus vite après la relance ? Je suis vraiment curieuse vis-à-vis de cet aspect !

Et la ME n'a pas été frileuse de te montrer un contrat-type ? C'est bien !

LaPingue a écrit:
A mon avis, le mieux serait de faire des envois étalés, d'abord les grosses ME et attendre 2 mois, puis des moyennes et attendre 2 mois, puis des petites. Je me dis que les réponses varient entre 2 et 4 mois (grosso modo, je sais que ça peut être plus long). Donc les réponses des moyennes arriveront théoriquement après celles des grosses.

Oui, c'est ce dont j'ai parlé dans mon premier post. Or, les délais sont parfois vraiment très disparates. Chez Milady (en-dehors du fait que la ME semble être morte en ce moment avec le site internet pas mis à jour depuis fin-2019... et toutes les collections qui ferment), le délai d'attente est d'un an, voire deux ! L'autrice des Loups de Riverdance a eu un "oui" après un an d'attente (moi qui aurait cru qu'ils disaient "oui" plus tôt et faisaient patienter les "non") ! Après, on ne peut pas vraiment mettre sa vie et ses envoies sur pause dans cette seule optique, ça, c'est sûr !
En ligne
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


BoiséeNoire a écrit:
Du coup, puisque avoir un manuscrit accepté semble tirer du miracle et d'un allignement parfait des astres, es-tu du genre à accepter toujours les premières propositions (à compte d'éditeur et legit) de contrat que tu reçois ?

Je n'ai signé qu'un seul contrat d'édition à ce jour, dans des conditions un peu particulières Laughing J'avais envoyé mon manuscrit sur un coup de tête : une ME que j'aimais bien ouvrait ses soumissions, je venais de terminer la correction d'un manuscrit, je l'ai envoyé... Elle m'a dit oui. Je n'avais envoyé le texte à aucune autre ME donc je n'ai pas eu à me demander si je devais attendre d'autres réponses Razz


Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Cde10010Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Ftbout10Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? Insta11Combien de temps peut-on faire attendre une ME ? 1539428768-d-p-boutonCombien de temps peut-on faire attendre une ME ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
Nuity
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  737
   Âge  :  28
   Localisation  :  Ici ou là
   Pensée du jour  :  Piou
   Date d'inscription  :  15/01/2011
    
                         
Nuity  /  Blanchisseur de campagnes


Boisée:
Oui ça a fonctionné pour certaines. C'est là que j'ai eut d'autres "oui" et d'autres "non" d'un coup pouf.
En revanche pour d'autres, pas plus de réponses. Je les ai informés par la suite que j'avais signé un contrat donc pas de risque de recevoir un "oui" qui m'aurait fait dire "nooooooooooon POURQUOI ?????"
https://www.tisselune.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1903
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


BoiséeNoire a écrit:
D'un autre côté, c'est vrai qu'on peut être frileux de rejoindre une ME toute neuve... Ça fait peur d'être le "cobaye" (si je puis dire). Alors, oui, il y a la sensation "roue de secours" ! Hahah ! C'est effrayant de se lancer sans savoir même si la nouvelle ME a l'air d'avoir toutes les meilleures intentions du monde !
D'un autre côté, tu le sais quand tu envoies ton manuscrit que la ME vient de se monter donc c'est une question à se poser à ce moment là pas après, de savoir si tu veux être édité par une maison qui débute ou non.
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1001
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Tengaar a écrit:
BoiséeNoire a écrit:
D'un autre côté, c'est vrai qu'on peut être frileux de rejoindre une ME toute neuve... Ça fait peur d'être le "cobaye" (si je puis dire). Alors, oui, il y a la sensation "roue de secours" ! Hahah ! C'est effrayant de se lancer sans savoir même si la nouvelle ME a l'air d'avoir toutes les meilleures intentions du monde !
D'un autre côté, tu le sais quand tu envoies ton manuscrit que la ME vient de se monter donc c'est une question à se poser à ce moment là pas après, de savoir si tu veux être édité par une maison qui débute ou non.

Oui, sans doute ! Après, il arrive de faire plusieurs envoies et de se dire "cette ME n'est pas mon premier choix, car elle débute, mais elle a l'air professionnelle", tu vois ? Et là, quand tu reçois ton premier "oui" de la part d'une ME qui se lance tout juste, ça reste effrayant d'être un des premiers auteurs à se jeter à l'eau (et ce n'est probablement pas un premier choix, tout comme on rêve des grosses ME, puis des moyennes, puis des petites... etc.) !
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  72
   Date d'inscription  :  09/03/2016
    
                         
Jackske  /  Début de partie


Surtout mefiez vous des soi disantes maisons d'éditions qui trouvent votre manuscrit formidable et veulent le publier. Naturellement vous devrez participer aux frais qui se situeront entre 750 et 3000 Euro.
La Société des écrivains à Paris en est un bon exemple.
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3745
   Âge  :  109
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Jackske, je vois que tu ne t'es pas présenté dans la section Accueil. C'est pourtant le passage obligé avant de poster quoique ce soit d'autre, comme l'indiquent les règles du forum. Merci de te conformer aux usages en allant te présenter avant d'intervenir à nouveau dans une discussion.


La bande-annonce
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Jackske a écrit:
Surtout mefiez vous des soi disantes maisons d'éditions qui trouvent votre manuscrit formidable et veulent le publier. Naturellement vous devrez participer aux frais qui se situeront entre 750 et 3000 Euro.
La Société des écrivains à Paris en est un bon exemple.

Nous sommes au courant.
Et mettons régulièrement des gens en garde contre ça.
Il y a des tas de topic qui parlent de ces maisons.
http://scriptorium2.canalblog.com
 

 Combien de temps peut-on faire attendre une ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-