PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Retour de maisons d'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Bonjour!

Je voulais parler des retours des maisons d'édition, expliquant leur refus (en détail ici).
Comment ça se passe pour vous, dans votre tête, dans vos réactions, lorsque vous recevez un refus expliqué en détails, corrigez-vous votre texte derrière en tenant compte des remarques?
Le renvoyez-vous à cette même maison si vous estimez que vous avez corrigé ce qui gênait, dans l'espoir d'être accepté·e?

J'avoue être parfois un peu perdue lorsque j'ai des retours détaillés qui se contredisent, à part rester fidèle à ce que je ressens, et veux pour mon texte, j'ai aussi à coeur d'entendre les critiques et peut-être de m'y ranger pour certaines, parfois par envie d'être publiée, et/ou parce que je sens que c'est vrai, c'est mieux.
Et parfois je sens que non, ça ne colle pas, ce n'est pas non plus parole d'évangiles, mais c'est aussi leur métier, alors le doute...

Bon, quand j'ai aussi reçu un refus long et détaillé mais avec un ton désagréable et - je trouve- pas à avoir envers un·e auteur·rice qui a mis son âme dans son texte et a beaucoup travaillé, un minimum de respect et de tact s'impose selon moi, j'avoue mettre un peu en doute le bien fondé du propos, pour moi cela n'est plus une critique constructive, mais une critique acerbe tout court, et peut-être même méchante selon les propos.
Par exemple, dire que tel passage est ridicule et pour un autre que la personne s'est retenue de rire tellement c'était pathétique, que la personne a beaucoup soupiré, bref, y'a l'art et la manière de dire les choses on va dire, même sans rentrer dans du ménagement d'égo.

Bref, comment réagissez-vous aux retours détaillés? Smile
 
LuigiR
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  566
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  30/10/2018
    
                         
LuigiR  /  Gloire de son pair


Bonjour,

Toi, tu a envoyé ton texte au dilletante et tu viens de recevoir la réponse. Je me trompe ?
Ils sont connus pour ça. Tu trouveras de nombreux témoignages sur le forum.
Je garde mon dernier envoi pour eux, histoire de mettre un point final à mon aventure éditoriale.

A part ça, c'est peu fréquent d'avoir des retours argumentés, tu as de la chance. La plupart des maisons d'éditions répondent par le silence (qui est le pire des mépris) ou par une réponse type.

Bon courage, et ne te tracasse pas avec la réponse du dilletante, ca fait partie du jeu !
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Bonjour Shinigami,
Te lire m'a fait mal au coeur. Tu as raison d'être en colère. Le retour que tu as reçu n'est pas respectueux, il est méchant et je trouve cela scandaleux. De quelle maison s'agit-il?
Ne te décourage pas. Les retours détaillés sont malgré tout précieux, même si l'on n'est pas d'accord avec eux.
Parfois, avec du recul, on se rend compte que certains refus nous ont aidés à améliorer le texte.
Alors continue à écrire et à envoyer.
Courage.
 
Comtesse des sources
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse
   Pensée du jour  :  Quand on est mort, c'est pour la vie.
   Date d'inscription  :  04/12/2017
    
                         
Comtesse des sources  /  Pour qui sonne Lestat


La personne qui t'as répondu n'a aucune sensibilité. C'est effectivement la "marque de fabrique" du Dilettante.
Ne te décourage surtout pas. Laisse ton texte reposer une ou deux semaines puis relis le en essayant d'être objectif. Je suis sûre que ce n'est pas aussi terrible que tu le ressens maintenant.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13600
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Les refus argumentés, quand ils sont constructifs et respectueux, sont une bonne chose... mais la plupart des maisons d'édition se contentent d'une lettre-type ou de ne pas répondre du tout. Ces retours détaillés sont donc très précieux !
Contrairement à beaucoup, ici, je ne considère pas comme méprisant le concept des refus par non-réponse, même si j'aimerais qu'ils soient toujours associés à un délai d'attente connu dès le départ. Mais je conçois fort bien qu'on puisse le ressentir ainsi, car cela a très longtemps été mon sentiment aussi. Mon changement d'avis vient de ce que j'attends les retours avec beaucoup moins d'impatience qu'autrefois.

Je suppose que même un refus argumenté bien rédigé et respectueux peut blesser, si on est très sensible (et nous le sommes tous), mais le cas du Dilettante est particulier et si c'est lui qui t'a refusée, alors dis-toi que tu n'es pas la seule à avoir reçu ce genre de lettre.

Cet article à propos des refus des éditeurs est très intéressant
https://www.lexpress.fr/culture/livre/manuscrits-et-editeurs-50-nuances-de-non_2055110.html
A aborder en étant assis, tout de même, car possiblement douloureux pour le moral... mais il peut aussi aider à relativiser.
Il s'y trouve un paragraphe à propos du Dilettante, qui m'a beaucoup intriguée, car semblant dire que derrière ce ton archi-brutal, il y a tout de même un intérêt porté aux auteurs.
Sans que le ton soit aussi brutal que chez Dilettante, je pense qu'une critique, même bienveillante, peut faire mal. Les commentaires du secteur Romans, ici, sur le forum, sont un bon observatoire pour ça. Certains encaissent bien, d'autres moins. Il n'est pas rare qu'on ait besoin de temps pour assimiler les retours de lecteurs, et pourtant, il est assez rare que les JE commentent avec sadisme. Avec les refus argumentés des éditeurs, c'est un peu "pareil mais en pire", parce qu'ils ne peuvent pas expliquer sur des kilomètres ce qui va et ce qui ne va pas, et que la brièveté favorise la brutalité.

Mets cette lettre de côté, oublie-la de ton mieux, et un jour où tu te sentiras d'humeur à remettre ton texte en travail (ce qui commence par le remettre en question), relis-la.
Peut-être qu'elle ne te fera plus tout à fait le même effet et que tu arriveras à en tirer ce qui peut être utile
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  254
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Moi je n'ai jamais eu de retour argumenté mais si je recevais un retour comme celui qui tu as reçu, c'est clair que je le vivrais mal. Je suis d'accord avec tout ce qui s'est dit plus haut : la critique est constructive et il faut savoir l'accepter (même si c'est plus facile à dire qu'à faire), mais si ça se transforme en lynchage et moquerie, c'est irrespectueux et pas digne d'un éditeur.
Pour ma part, j'ai préféré ne jamais envoyer de manuscrit au Dilettante pour éviter d'avoir à vivre ça (déjà que je manque de confiance en moi, mon petit coeur fragile ne le supporterait pas... No )
https://www.juliettesachs.fr/
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  152
   Âge  :  53
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


Séléné.C a écrit:

Cet article à propos des refus des éditeurs est très intéressant
https://www.lexpress.fr/culture/livre/manuscrits-et-editeurs-50-nuances-de-non_2055110.html
Article des plus intéressants et criant de vérité.
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Merci à toutes et tous pour vos réponses et votre réconfort! Smile Cela fait plaisir, et du bien.

Luigir: ce n'était pas le Dilettante mais je me souviens d'un retour (papier à l'époque) acerbe concernant un recueil de nouvelles que je leur avais envoyé lorsque j'avais 18 ans (cela remonte!), qui était en effet bien cassant, et qui m'avait bien fait mal à mon petit coeur de quasi-plus ado.

Et je peux dire que je ne me suis jamais risquée à leur ré-envoyer quoique ce soit, car pour moi qui ne crois pas en l'amour-vache, être dur·e et désagréable et même méchant tout en étant bienveillant·e, pour moi c'est incompatible. Je ne vois pas à quoi ça sert, tout simplement.

Victoryroma: Ce sont les éditions HR (homoromance) éditions. Je ne m'attendais pas du tout à ça mais bref. Cela arrive, comme ça a été dit, je passe au dessus (enfin j'essaie parce que quand je relis ça m'énerve toujours un peu :mrgreen:).

Comtesse des sources: Merci! En fait la forme m'ayant choquée cela a un peu invalidé les propos. Puis pour certaines remarques, c'est chacun ses goûts, j'ai eu des retours pour les mêmes choses qui ont plu d'un côté et pas plu de l'autre, alors... silent

Séléné C: oui les retours détaillés sont précieux, j'en ai eu un récemment constructif positivement, et c'était super chouette!
Mon roman est en pause pour le moment, j'attends encore des retours d'autres maisons (j'ouvrirai mon journal de bord lorsque j'aurais le nombre de messages requis sur le forum), mais je songe à le reprendre (encore une fois, car cela fait 6 ans que je le remets en question et reprends, et l'améliore) pour corriger des choses, pour le moment je n'en ai pas la force (et j'ai perdu mon inspiration What a Face ) mais j'espère voir aboutir ce roman alors sûrement Smile

J'ai lu l'article que tu m'as donné, merci. J'aime que certain·es éditeur·rices font attention à ne pas blesser (c'est la base!!), et qu'en cas de désaccord ou s'iels n'ont vraiment pas aimé, iels font un refus type sans détail. Ça évite de déverser ses piques ou sa colère ou autre sur l'auteur·rice qui n'a rien demandé.
J'aime beaucoup l'avis de Thierry Maugenest, et je suis assez d'accord avec lui, c'est l'effet que ça me fait aussi parfois. Qu'iels en profitent, on peut sentir qu'iels essaient d'asseoir un petit pouvoir, un ascendant dominateur, c'est triste.
Et quand je lis qu'un texte fortement critiqué à force de petites tournures blessantes a trouvé preneur·euse ailleurs, et s'est super bien vendu, ben ça fait relativiser et penser aussi que parole d'éditeur·rice n'est pas parole d'évangile. Et que certain·es mettent des histoires de goûts personnels comme maladroits ou arguments justifiés alors que ce ne sont que des goûts personnels et que quelqu'un·e peut adorer les passages contemplatifs ou les longues descriptions et un·e autre les détester...

Imoen: je te comprends totalement! Et chacun·e sa sensibilité, et tout est à respecter, on n'a pas à se faire "la peau dure" pour supporter les piques (par exemple), c'est plutôt aux autres de communiquer sans pique. Smile
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Hé bien... Je pense que tu ne soumettras plus jamais de manuscrit à HR.
Bon courage pour la suite, tiens bon.
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


En effet, je crois que je m'abstiendrai :mrgreen:
Merci Smile
 
uyuni
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  19/10/2015
    
                         
uyuni  /  Barge de Radetzky


Pour moi ce n'était pas un retour détaillé mais méprisant et méchant envers une personne qui a travaillé.
Je n'ai pas eu de retour blessant, peut être un peu désagréable à entendre (Dilletante) mais malgré tout oui, j'en tiens compte car cela reste l'avis d'une personne neutre et professionnelle.
 

 Retour de maisons d'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-