PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le narrateur subjectif, vous avez expérimenté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Oxxi-
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  53
   Âge  :  29
   Localisation  :  Aux frontières de l'univers et en son centre
   Pensée du jour  :  Quand on cherche trop l'inspiration , on s'étouffe
   Date d'inscription  :  15/05/2019
    
                         
Oxxi-  /  Clochard céleste


Hello !

Je me demandais si certain(e)s s'étaient amusés à écrire avec un narrateur subjectif, qui interpelle ou non le lecteur, donne son avis. Bref un personnage à part entière qui permet d'avoir un certain recul parfois sur la narration.

Perso j'écris actuellement une histoire plutôt SF/Fantastique bien barrée , au point que je me disais que ça allait être difficile d'expliquer autant de dingueries Very Happy
Alors je me suis dit que faire intervenir le narrateur parfois pour remettre en question ce qu'il raconte (ou même dire au lecteur "contente-toi de cette explication pour l'instant") pouvait donner plus de second degré.
J'avais terminé y'a quelques temps Jacques le Fataliste et son Maître de Diderot où il y'a ce type de narrateur j'avais trouvé ça assez amusant.

Ou si vous avez simplement un avis , ça sera super intéressant d'en discuter !

 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


A partir du moment où tu écris du point de vue interne à un personnage, le narrateur devient subjectif, il me semble. ^^

Après, je suppose que tu parles du cas de focalisation zéro, avec narrateur anonyme distinct de tes personnages principaux.

Pour les incursions du narrateur dans le récit, j'en utilise parfois avec parcimonie. (dans les deux cas, point de vue interne et focalisation zéro) Ça arrive de temps à autre que mon narrateur donne son avis sur ce qui se passe. Ou bien je balance un truc du style "s'il avait su, le pauvre, il serait resté chez lui à faire des chaises en bois".

J'aime bien aussi les récits où le narrateur commente l'histoire, je trouve ça assez rigolo. Dans les jeux vidéos, tu as l'équivalent avec Fable.

De manière générale, si le narrateur n'a aucun avis ni sur sa situation, ni sur ses objectifs, le récit perd vite de son charme. Par ailleurs, comment parler de désirs et de motivation sans un minimum de subjectivité ? Voilou voilou. =)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Grise Mine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  752
   Âge  :  92
   Localisation  :  Perpète-les-Alouettes
   Date d'inscription  :  28/10/2016
    
                         
Grise Mine  /  Blanchisseur de campagnes


Vous auriez un extrait/un exemple de passage écrit avec ce point de vue ? Je connais pas du tout (du moins là tout de suite je vois pas ce que c'est)
https://mimerions.wordpress.com/
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Un extrait de Jacques le Fataliste et son Maître de Diderot, cité au-dessus par Oxxi.

Extrait:

Texte complet ici
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Oxxi-
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  53
   Âge  :  29
   Localisation  :  Aux frontières de l'univers et en son centre
   Pensée du jour  :  Quand on cherche trop l'inspiration , on s'étouffe
   Date d'inscription  :  15/05/2019
    
                         
Oxxi-  /  Clochard céleste


Mokkimy a écrit:
A partir du moment où tu écris du point de vue interne à un personnage, le narrateur devient subjectif, il me semble. ^^

Après, je suppose que tu parles du cas de focalisation zéro, avec narrateur anonyme distinct de tes personnages principaux.

Pour les incursions du narrateur dans le récit, j'en utilise parfois avec parcimonie. (dans les deux cas, point de vue interne et focalisation zéro) Ça arrive de temps à autre que mon narrateur donne son avis sur ce qui se passe. Ou bien je balance un truc du style "s'il avait su, le pauvre, il serait resté chez lui à faire des chaises en bois".

J'aime bien aussi les récits où le narrateur commente l'histoire, je trouve ça assez rigolo. Dans les jeux vidéos, tu as l'équivalent avec Fable.

De manière générale, si le narrateur n'a aucun avis ni sur sa situation, ni sur ses objectifs, le récit perd vite de son charme. Par ailleurs, comment parler de désirs et de motivation sans un minimum de subjectivité ? Voilou voilou. =)

Evidemment, le terme "subjectif" est peut être pas le plus approprié, mais tu sembles m'avoir compris, je parle d'un narrateur qui joue avec le lecteur, juge la situation avec recul. C'est pas forcément le cas quand le narrateur est interne à l'histoire. Il y'a des écrivains qui savent aussi rendre une narration intéressante avec un narrateur très neutre, ils jouent plutôt sur les descriptions, le vocabulaire...

Par exemple je peux écrire (suite à une métaphore pour assimiler l'intensité du regard d'un perso à des phares d'une 206 tunée) "bon la métaphore n'est pas des plus poétiques, mais reconnaissez l'effet et l'effort ! "

Ca peut aussi être un jeu d'utiliser un narrateur dit anonyme comme tu dis , mais on peut toujours révèler à la fin qu'il est un des persos Very Happy

Sinon merci pour la citation c'est totalement le type de passage chez Diderot auxquels je pense

 
s.tupido
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  560
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Gloire de son pair


J'adhère parfaitement à l'idée, d'autant plus si ton récit est un peu barré. Ca ajoute une touche d'humour et ça te permet au passage de tout justifier, que ce soit un point de scénario ou un nom, sans te forcer à de longues explications.
https://edewilmer.wordpress.com/
 
Oxxi-
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  53
   Âge  :  29
   Localisation  :  Aux frontières de l'univers et en son centre
   Pensée du jour  :  Quand on cherche trop l'inspiration , on s'étouffe
   Date d'inscription  :  15/05/2019
    
                         
Oxxi-  /  Clochard céleste


s.tupido a écrit:
J'adhère parfaitement à l'idée, d'autant plus si ton récit est un peu barré. Ca ajoute une touche d'humour et ça te permet au passage de tout justifier, que ce soit un point de scénario ou un nom, sans te forcer à de longues explications.

Clairement ! C'est peut être un aveu de paresse parfois mais ça me permet d'eclipser pas mal de prises de têtes sur le pourquoi du comment parfois !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Le narrateur subjectif, vous avez expérimenté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-