PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Un chant de coquelicot[Libre2lire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Au début j'avais eu l'idée de proposer une carte de visite afin de l'offrir à mes lecteurs, mais mon éditeur m'a proposé des marque-page. Je me suis laissée convaincre. Je les trouve jolis ceux qu'il m'a fait, je pense que le prix élevé vient du fait que mon éditeur me fait payer la conception en plus du prix de la matière brute. Si j'en avais commandé plus, le tarif devenait excessivement dégressif, mais j'ai peur ne pas vendre autant.

Lorsque j'avais dédicacé mes premiers romans, au moment des précommandes, je personnalisais chaque phrases. Connaissant très bien mes amis, je pouvais me le permettre u peu comme toi grenouille, là face à des inconnus, j'ai une formule en rapport avec mon roman, et au cas où, j'adapterai.

Maih'em ton idée de massicoter la couverture est excellente, j'en parlerai à mon éditeur, je verrai bien si cette option est envisageable.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Bonjour

Retour de mon premier salon, vraiment déçue. Certes j'ai rencontré les auteurs de la maison d'édition, tous sympathiques, plus deux dirigeants passionnés et à l'écoute de nos demandes. J'ai été briffée afin de garder en tête les éléments clefs qui permettraient aux visiteurs de déclencher l'envie d'acheter mon livre, mais voilà, le public n'était pas là.
Il s'agissait du premier salon qui se tenait à Aubenas, organisé par une confrérie d'ardéchois qui n'avaient apparemment pas travaillé la communication.

Le matin, n'étaient présent que les auteurs en train de tourner en rond en attendant le chaland. L'après-midi enfin deux pelés et trois tondus sont venus nous rendre visite, c'est peu. Seules des personnes âgées avaient fait le déplacement, et j'insiste bien sur le fait que ces personnes étaient âgées, car mon roman mettant en scène des adolescents ne les a pas séduit "pas de ma génération" ai-je entendu tout au long de la journée. à côté de moi, mon collègue enchainait les ventes. Déprimant surtout si je me fie aux prévissions de mon éditeur : deux cartons pour moi, un pour lui.
J'avais beau insister, contredire, expliquer sur le fait qu'il existe deux niveaux de lecture aux quelques personnes qui lisaient mon quatrième de couverture : celui qui s'adresse aux ados qui se posent des questions sur leur avenir, et celui qui s'adresse aux adultes pour qu'ils se rappellent ce que traversent des ados, car soyons honnêtes avec le temps on oublie, mais non, ces lecteurs cherchaient autre chose de toute évidence, sauf une personne qui m'a avait repérée sur le net. Au-moins une.

Certes, je ne peux pas plaire à tout le monde, je n'ai pas non plus écrit le roman du siècle, j'ai bien conscience de ça, j'avais pour objectif de me faire publier parce que j'avais besoin de prendre confiance en moi, pour m'entendre dire que ces deux années passées à écrire ce roman n'étaient pas vaines, alors oui j'ai pêché en osant espérer. Est-ce que je mérite un tel mépris ?
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5335
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Je suis désolée que ça ne se soit pas très bien passé. :/ C'est triste de s'investir et de voir que le résultat n'est pas au bout.

Après, ta dernière phrase me fait quand même réagir. N'oublie pas que ces gens-là sont des clients, et que les clients veulent qu'on répondent à leurs attentes toutes pré-établies. Tu ne peux pas exiger d'eux qu'ils élargissent leur liste de course à des produits qu'ils ne sont pas venus chercher. Parfois ça marche... et parfois non. C'est comme vendre du café à qui vient chercher du thé. S'ils n'achètent pas, cela n'a rien à voir avec du mépris et cela ne remet pas en cause les qualités de ton roman.

Il ne faut pas le percevoir comme un jugement, même si je me doute que c'est compliqué.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Pas facile, les salons... pour ma part, à deux ou trois exceptions près, j'ai toujours fait très peu de ventes en salon, parfois même aucune... Il faut en prendre son parti. Surtout si à la base, la comm' a été mal faite et qu'il y a peu de visiteurs. C'est très désagréable de voir son voisin de table faire plein de ventes parce qu'il a du bagout ou qu'il est connu, ou que la couverture de son bouquin est plus attractive (rayer la mention inutile). C'est là qu'on mesure à quel point il est préférable d'avoir signé avec un "vrai" éditeur, j'entends par là une maison sérieuse et bien diffusée qui assure une présence en librairie, la vente en salon n'étant au mieux que la cerise sur le gâteau... (eh oui, il faut qu'il y ait un gâteau, et c'est bien là le problème !) Cela n'a jamais été mon cas pour le moment, mais je ne désespère pas Wink Bon courage !


La bande-annonce
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


@Mokkimy il est vrai que je ne suis pas allée au bout de mon explication lorsque j'ai écrit ma dernière phrase car j'ai parlé de l'essentiel mais ne suis pas rentrée dans les détails. Non je n'exige pas des promeneurs qu'ils se prosternent à mes pieds, mais j'ai entendu des petites phrases et vu des sourires en coin, voire des regards moqueurs, qui m'ont fait sentir petite et inintéressante. Quand je défends mon œuvre et explique qu'elle touche tous les publics et que je me vois (presque) rire au nez parce qu'il s'agit d'un premier roman ou je ne sais quels autres arguments parce qu'on s'est gardé de me les dire, que faut-il en penser ? Très frustrante comme expérience.

@Molly je sais que mon éditeur, aussi petit qu'il est, fait son possible pour faire connaitre ses auteurs, mais, du côté des libraires, si tu n'es pas une tête d'affiche, ils n'ouvrent pas facilement leur porte. Je sais que ma présence en librairie est nulle et que cela joue contre moi. Oui, j'aurais aimé être publiée par un "grand", mais quand on sait que les "grands" travaillent avec leurs têtes d'affiche et ne se soucient pas des "nouveaux" (véridique expérience vécue par l'instit de ma fille publiée chez Plon et qui regrette d'avoir signé chez eux) quelle est la meilleure place ?
J'ai répondu à un appel à texte trouvé sur ce forum, certes mon éditeur débute, mais il a des projets, mais pour cela, il faut du temps et j'en essuie les plâtres.


Bref, merci de m'avoir lue, j'ai besoin de m'isoler pour le moment, besoin de faire le point. Je me dis que cette femme qui m'avait repérée sur les réseaux sociaux et qui avait fait le déplacement pour me voir, est peut-être le début du commencement et que si je continue à asseoir ma présence sur les salon, d'autres suivront, mais pour l'instant, trop triste.

Bonne journée.
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1884
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Navrée de te lire ainsi ébranlée.
Les salons sont des lieux de belles rencontres, c'est vrai. Mais c'est dur aussi quand on prend des remarques acides ou qu'on est ignoré. Quand on voit les autres carburer alors qu'on patauge. Quand la pile ne descend pas malgré les sourires. J'espère en tous cas que ça ne t'empêchera pas de remonter en selle et de retenter le coup: un salon mieux préparé, mieux vendu par ses organisateurs, mieux ciblé sur le genre de ton roman et c'est sans doute une toute autre histoire que tu viendras nous raconter. Je te le souhaite.
I love you
http://www.delphine-laurent.com/
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  763
   Âge  :  36
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Blanchisseur de campagnes


Je suis désolé pour toi, mais je pense que tu ne dois pas en garder de trop lourdes cicatrices. Tu l'as dit toi même, c'était un salon mal organisé avec un public absolument pas adapté (même si tu insistes sur le fait qu'il n'y a pas d'age pour lire ton livre, c'est un peu comme quand j'essaye de convaincre des mamies de se mettre à la SF ...). Et il faut aussi que tu te mettes dans la tête que ça ne vient absolument pas de toi !

Cette année j'ai fait 2 salons avec une auteur de ma ME très sympa. Elle marche très bien, son livre plait beaucoup, elle est même sélectionnée pour des prix. Mais tu vois, elle a été faire un salon à Marseille (Grande ville Marseille !) et... Ben il n'y avait juste personne. Les auteurs présents se sont achetés les livres entre eux, au mieux. Il n'y avait pas eu de com, rien du tout...

Ne désespère pas, surtout. C'est un faux départ, tu vas rebondir sur un vrai salon, un beau ! Et tu vas kiffer (osef des mamies ! nous on Kiffe) !
Demande à ta ME de remettre le couvert, ne leur parait pas abattue, allé, il faut se battre pour ton premier bébé !
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Merci, à pus tard.
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Félicitations pour ta publication Nuit2chine, c'est super ! Smile
Très cool la photo avec Werber Very Happy

Je rejoins les autres quant à ton premier salon, ne te décourage pas, je comprends parfaitement tes ressentis face à ce qu'il y a eu, mais dis-toi que celles et ceux ayant eu un petit rire ou regard non bienveillant ne doivent pas être très empathiques et si c'était eux/elles à ta place ils agiraient bien différemment. Cela en dit long sur eux, de négatif, rien sur toi! Smile
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  152
   Âge  :  52
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


courage Nuit2Chine.
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
grenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  823
   Âge  :  58
   Localisation  :  Essonne et Creuse
   Date d'inscription  :  22/07/2017
    
                         
grenouille  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Embarassed

Déçue pour toi (mais c'est le genre d'expérience à laquelle je me prépare déjà, après qu'une amie m'a dit qu'elle prenait en pitié les auteurs inconnus, qui faisaient le pied de grue devant leur petite table où s'entassaient leurs exemplaires)... Plus ça va, plus j'ai les jetons pour ce genre de prestation.

Je n'ai pas encore lu ici ou là, des témoignages de ventes pharaoniques lors des salons. Simplement d'échange avec les gens... (mais, ça doit être plus facile quand on en est à son 4è ou 5è bouquin, non ?) J'ai pris un grand plaisir a échanger avec des auteurs, dont j'avais déjà lu plusieurs ouvrages, débattre sur le caractère ou la présence de tel ou tel personnage... Je sentais mon interlocuteur curieux de différents point de vue, limite prêt à corriger des erreurs insoupçonnées...

J'ai demandé expressément un "retour" de mes amis garçons à qui j'ai adressé mon roman : il me manque des avis masculins ! Alors, les gars, vous êtes obligés de me faire un topo !
http://mjlf.eklablog.com/accueil-c30241512
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Grenouille, tu veux pas m'envoyer ton amie qu'elle me prenne en pitié ? Puisses-tu dire vrai, que je puisse faire éditer d'autres romans afin que les lecteurs aient le choix !

Merci tout le monde, vous êtes sympas, ça va mieux.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  994
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Bonjour

Lorsqu'on tombe de cheval le meilleur moyen de s'en remettre est de remonter dessus, enfin c'est ce qu'on dit.

Il n'est pas question de rester sur l'échec de ce salon mal organisé. Ce samedi j'organise une séance de dédicaces chez mon… coiffeur. Et oui, il parait que les lieux insolites ont le vent en poupe en ce moment.
Afin de faire du bruit, mon éditeur a créé cette affiche :
Un chant de coquelicot[Libre2lire] - Page 4 Dzodic10
que j'ai placardé sur les murs de mon village, du village où gîte le salon de mon coiffeur, et les villages alentours, à savoir dans : les boulangeries, maison de la presse, bibliothèque, syndicats d'initiatives, foyers ruraux, bref partout où va du monde, accompagnés de flyers bien entendu.
Une de mes amies travaille dans une bibliothèque sur Avignon, et m'a promis d'afficher partout sur son lieu de travail et chez quelques commerçants. Et j'ai rameuté toutes les mamans de l'école où vont mes enfants ainsi que mes voisins.

Si avec ça j'ai pas de lecteur !

Bonne journée.
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  692
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Super chouette !
Tu as bien raison, il faut s'y remettre et c'est par ce genre de petites initiatives qu'on se fait connaître. Enfin je pense parce que je suis jamais arrivée au point de me poser la question lol. En tous cas tiens nous au courant !!
 
Nast
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  558
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/02/2017
    
                         
Nast  /  Let's Prout


Bon courage !

Les salons, à moins d'être connu ou d'avoir un incitatif vraiment intéressant (un type vendait un tas de ses livres érotiques parce qu'il interpellait les dames principalement, leur faisait piocher un numéro dans un bocal et le numéro correspondait à un passage chaud de ses romans qu'il leur lisait à l'oreille... séducteur va) On ne vend pas vraiment.

J'ai une trilogie et un roman seul et je peux vendre un ou deux ou parfois zéro livres en plusieurs jours de salon. Par contre, par expérience, si tu fais un salon où c'est bien organisé, pas trop gros et qui s'adresse à ton public cible : tu peux être surprise !

Perso, je déteste les gros salons et j'ai été déçu par une séance locale aussi. Parfois, c'est le timing qui est mauvais. C'est vraiment un coup de dés. Je sors mon 5ième roman, mais cette fois, j'ai une fondation pour laquelle je verse un montant pour chaque vente. Ça risque de faire un succès juste pour ça. Donc, ça aidera peut-être à relancer mes autres romans : on ne sait jamais ! Smile

Faut pas arrêter d'y croire et d'écrire. Une carrière ça se construit. C'est pas magique Smile Tiens bon !
http://www.nascharest.com
 

 Un chant de coquelicot[Libre2lire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-