PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Un chant de coquelicot[Libre2lire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Bravo NUIT2CHINE on souhaite une très belle route à ton roman ! et tiens-nous au courant régulièrement !
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  995
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Bonjour

Merci Bactérie. Tu as raison, ce topic sent la poussière. Il était temps de le déterrer.
Justement, j'ai du nouveau. J'ai reçu le mail à l'instant, je suis inscrite au salon du livre d'Aubenas le 7 décembre. Mon premier salon, ça se fête ! Je vous fais grâce du message expliquant les différentes règles à respecter, mais je vais vous raconter ce que j'envisage de proposer.
Il y a peu, j'avais contacté mon éditeur afin de lui faire part de mon désir de proposer des marque-pages à mes lecteurs, tâche qu'il est en train de s'acquitter, j'attends le résultat, mais surtout il m'est venu une idée, sans doute un peu saugrenue me direz-vous, j'ai trouvé une bougie fragrance coquelicot, et j'envisage de parfumer la page, en appliquant un peu de cire à l'aide d'un coton-tige, à côté de là où j'apposerai ma dédicace à toute personne venant acheter mon livre. Qu'en pensez-vous ? Sympa comme idée ou complètement loufoque ?
à part ça, je me suis procuré un petit chevalet en bois afin de placer mon livre en relief.
J'attends vos retours.

Bonne journée.
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  695
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Moi je trouve ça trop chouette. Faut juste pas que ça abîmé le livre....
En ligne
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  764
   Âge  :  36
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Blanchisseur de campagnes


C'est une super idée aussi je trouve, par contre, le coton tige, c'est pas super sexy.
Pourquoi ne pas faire fondre ta bougie dans un moule pour lui donner la forme d'un crayon pastel (d'une craie, je suis pas très familier avec les appellations). Il te restera juste ensuite à rehausser ta signature de ce stylet pour parfumer je pense.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles En ligne
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  995
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Merci pour vos retours.

Il est évident que je ne peux pas allumer la bougie sur place, sinon il y a de fortes chances que je créé un incendie ! Tout ce papier à proximité d'une flamme…

Non ça n'abimera pas le livre, j'ai fait un essai, ça laisse une petite trace rouge, et l'odeur qui persiste est très agréable. Le papier est de bonne qualité, sans doute que dans un temps lointain la marque s'estompera ou laissera une trace translucide. C'est grave ? Je ne compte pas badigeonner toute une page non plus hein !
En fait j'avais eu l'idée du coton-tige parce que la texture de la bougie est très crémeuse, donc si je m'amuse à fabriquer un crayon, il ne sera pas dur pour que je m'en serve. Et bien entendu je ne peux pas l'appliquer avec les doigts car ça fait dégueu à la longue. Des idées ?
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  995
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Bonjour

Si le lecteur ne va pas à toi, c'est à toi d'aller vers le lecteur.
Hein ! Quoi, je déforme ? Oui c'est vrai, mais laissez-moi vous raconter ma matinée d'hier.
Dans le cadre d'un café littéraire organisé par la médiathèque du village voisin, je me suis présentée devant une assemblée d'inconnues (bon fo dire aussi qu'il n'y avait pas foule, 4 retraitées + la libraire qui était chargée d'organiser le débat), afin de faire connaitre mon livre.

Le but de la réunion : présenter un roman coup de cœur que chaque participante a récemment lu, autour d'un café et de biscuits. Tout ça me semble bien convivial, je m'installe.

Autour de moi des habituées, qui se connaissent depuis belle lurette, l'une d'elle a son avis sur tout, reste sur ses retranchements et emploi des phrases incisives. En plus elle s'assoit juste à côté de moi.
J'écoute bien sagement ce que tout le monde a à dire. L'organisatrice prends des notes, tout comme une petite mamie toute mignonne, très bien vêtue et qui porte à son cou un foulard en soie avec lequel elle joue de temps à autre (j'apprends plus tard qu'il s'agit d'un professeur venue trouver des idées cadeau). Lorsque vient mon tour, je panique. Si j'avais répété mentalement mes premières phrases d'introduction, les suivantes se bousculent dans ma gorge. Je cherche mes mots, je bafouille, l'émotion monte et je ris de ma maladresse. Tout le monde, même celle qu'a pas l'air sympa, m'encourage. Je me reprends, je présente mes personnages, le fond de l'histoire, j'évite de révéler les secrets que le lecteur est censé apprendre au cours de sa lecture. J'hésite, en ai-je trop dit, pas assez ?
Je sens un certain intérêt de la part de ces dames, la libraire tapote sur son ordinateur et m'annonce qu'elle peut le commander ainsi les villageois pourront le découvrir (ce qui était le but de la manœuvre). La mamie retraitée de l'enseignement s'informe pour savoir à quel public est destiné cette romance, j'explique ce que m'a rapporté mon éditeur à propos du fait que quelque soit l'âge, chacun s'y retrouve, elle pense l'offrir à se petite-fille âgée de seize ans, bon choix. Celle qui a un avis sur tout note les références en faisant la moue. Les deux autres ont l'air enchantée et me posent un tas de question tout en me félicitant d'avoir mené mon projet à terme. Elles ont l'air impressionnées de se retrouver face à "l'artiste". Ce qui me fait encore plus rougir.

La réunion se termine, et à part celle qui râle sans cesse, je me retrouve avec un petit attroupement, tout sourire aux lèvres, qui me congratule. Je n'y crois pas, c'est trop, mais qu'est ce que ça fait plaisir.

Donc voilà, hier j'ai appris une chose, ça ne coûte rien d'oser, et cela peut apporter de grosses surprises.

Bonne journée.
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Sympa le compte-rendu, Nuit2chine ! On visualise bien la scène Wink

C'est vrai qu'il faut oser, même si c'est très difficile de parler de son livre avec suffisamment de conviction et d'enthousiasme pour donner envie aux autres, inconnus ou pas, de l'acquérir. Il faut une sacrée dose de confiance en soi... Bravo d'avoir réussi à vaincre ta timidité, c'est un bon début !


La bande-annonce
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  695
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


C'est trop mignon ! Et il est fait tjs une qui râle haha mais bravo en tous cas !
En ligne
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  995
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Merci Molly et Yaëlle M.

Oui, je ne savais pas trop comment allait être accueilli mon roman, là j'ai constaté par moi-même le ressenti d'éventuels lectrices.
La confiance en soi, non, pas du tout, je n'en n'ai aucune, sans doute la raison de mon bafouillage.
Les mauvais coucheurs, bah ! on ne peut pas plaire à tout le monde, j'en ai bien conscience. Mais une sur 4, allé 5 avec la bibliothécaire, y'a de quoi redonner confiance (attention les chevilles ! hi hi hi).

Bonne journée.
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  152
   Âge  :  52
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


courage !
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
Hugo Venturi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  47
   Localisation  :  Corse
   Date d'inscription  :  03/11/2019
    
                         
Hugo Venturi  /  Magicien d'Oz


bonjour, la critique est excellente pour un premier roman, bonne continuation...
 
grenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  823
   Âge  :  58
   Localisation  :  Essonne et Creuse
   Date d'inscription  :  22/07/2017
    
                         
grenouille  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Smile  Merci du partage de ton expérience de ta rencontre avec de potentiels futurs lecteurs ! ça me fait peur, quelque part, cette partie-là de l'aventure : comme je dis souvent, l'écriture est un acte solitaire, pudique, et devoir savoir "se vendre"... affraid
Quand on démarre, on ne soupçonne pas où tout cela va nous mener...

Very Happy
http://mjlf.eklablog.com/accueil-c30241512
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  995
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Bile au trésor


Bonjour

Merci AWW et Hugo Venturi.
Je te comprends Grenouille, moi non plus la partie com' n'est pas celle que je préfère, et en ce moment, j'ai l'impression de ne plus avancer dans l'écriture de mon nouveau roman parce qu'il s'agit d'une part chronophage et pas mon sport favori.


Ce qui m'amène aujourd'hui relève d'un acte culotté de ma part, mais voilà, j'ai mes faiblesses et pour y remédier, je me lance des défis un peu stupides parfois mais boostant mon égo, oui je peux me le permettre car je suis timide.
Je suis allée faire un tour au salon du livre de Toulon afin de récolter des infos pour m'y présenter l'an prochain mais pas que. Pour ceux qui me connaissent bien, mon auteur favori est Bernard Werber, et il y a deux ans de cela j'avais suivi sa masterclass en Avignon, et j'avoue que ses conseils m'ont grandement aidée à réaliser mon rêve que d'être publiée. J'avais donc l'intention de lui présenter mon roman tout en le remerciant, voilà chose faite.
Voici une petite photo pour immortaliser ce moment riche en émotions :
Un chant de coquelicot[Libre2lire] - Page 2 Dsc_0612

Bonne journée.
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Elle est géniale cette photo, Nuit2Chine ! Bravo à toi !
http://sylvielassalle.fr
 
grenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  823
   Âge  :  58
   Localisation  :  Essonne et Creuse
   Date d'inscription  :  22/07/2017
    
                         
grenouille  /  Double assassiné dans la rue Morgue


cheers :bummies: :excited:

Woaw ! Quel souvenir pour toi !
(il te l'a acheté, tu lui as dédicacé ?)

Bizzz

http://mjlf.eklablog.com/accueil-c30241512
 

 Un chant de coquelicot[Libre2lire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-