PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez
 

 Le principe du "show don't tell" et description du rire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Audel'ash
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  01/07/2019
    
                         
Audel'ash  /  Homme invisible


Bonjour,

J'essaye d'appliquer le principe du "show don't tell" soit montrer plus que dire, notamment lorsque j'évoque des émotions. Si je trouve ça plutôt simple pour la peur, la tristesse, le joie, etc., je bloque pour le rire.

Par exemple, dans une scène de dialogue, un personnage va parler, l'autre rire : je vais mettre "X rit" une première fois parce que c'est facile. Mais ensuite, je vais être bloquée. Je veux éviter la répétition et être plus dans le sous-entendu.

Avez-vous des idées sur la façon de décrire le rire sans être lourd (ni faire de phrases de 3km sur les plis des joues) ?

Merci d'avance!
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Citation :
A cette idée, les joues de Josette se gonflèrent d'une hilarité bruyante.

Citation :
Tripes convulsives et mâchoire écartelée, Joe peinait à trouver son souffle, entre deux éclats sonores

Citation :
La joie d'Elise était de celles qu'on trouve cristallines et cela convenait fort bien à ses jolies dents.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


- Ahah, tu plaisantes ?
- Respire, Josette. T'es toute rouge.
- Je vais mourir !
- Respire. Ce n'était pas si drôle, non ?

Voilà. ^^

En fait, si tu cherches à appliquer le principe du show don't tell pour les émotions, le mieux est de passer par les dialogues plutôt que la narration. C'est la méthode la plus simple, en tout cas.

Après, si je devais narrer, ça donnerait quelque chose comme ça :

Josette devint rouge pivoine et minauda ses fameux gloussements bourgeois. Je relançai d'une anecdote et les "hou hou !" redoublèrent. Ne lui manquait plus qu'un tour de cou en vison et à lever le petit doigt.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Un dialogue, ça ne décrit pas vraiment beaucoup, et si on a rien de précis à faire dire aux personnages, ça consomme de la page...
Mais oui, c'est le plus simple.

Ceci étant, si on veut décrire un long fou-rire prolongé où la personne a carrément perdu le souffle, le dialogue va être à la fois très long et très peu dialogué puisque Josette ne pourra pas répondre autre chose que ahahahaha.
Le dialogue ne permet pas non plus de retranscrire l'allure ou le son, ce qui réduit d'autant la portée descriptive.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Citation :
Ceci étant, si on veut décrire un long fou-rire prolongé où la personne a carrément perdu le souffle, le dialogue va être à la fois très long et très peu dialogué puisque Josette ne pourra pas répondre autre chose que ahahahaha.
Le dialogue ne permet pas non plus de retranscrire l'allure ou le son, ce qui réduit d'autant la portée descriptive.

- Hou ! Hou ! Hou ! Hou !
- Respire, Josette. T'es toute rouge. Puis quand tu glousses comme ça, on dirait une bourge. Te manque plus qu'un tour de cou en vison et à lever le petit doigt.
- Houuu ! Je vais mourir !
- On ne va pas y passer la nuit, non plus. Ça y est, c'est bon, tu t'en es remise ?
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  61
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Gloire de son pair


Je propose un mélange de dialogue et de récit en empruntant à chacun de vous. Il me semble que la description doit être au service d'une idée : par exemple Mok profite de la scène pour reprocher à Josette ses origines, ce qui pourrait donner quelque chose dans ce genre.

Citation :
Josette peinait à retrouver son souffle, entre deux éclats sonores.
Mok en profita pour se moquer d'elle :
— Quand tu glousses comme ça, tu révèles le fond de ta nature. Une vraie bourgeoise. Il ne te manque plus qu'un tour de cou en vison.
L'hilarité bruyante de Josette et ses joues rouges évoquaient davantage une poissarde qu'une femme du grand monde, mais Mok enfonça le clou :
— On ne va pas y passer la nuit, non plus. Ça y est, c'est bon, tu t'en es remise ?

On peut aussi imaginer que le narrateur veut au contraire mettre en évidence le caractère jovial, de Josette.

Citation :
Cette blague banale déclencha chez Josette une hilarité bruyante. Elle pleurait de rire. De grosses larmes coulaient sur ses joues et elle répétait entre deux hoquets :
— Ça alors ! Ça alors !
Mok attendait qu'elle retrouve son calme, mais chaque fois que Josette imaginait la scène, elle repartait dans des éclats sonores que rien ne pouvait arrêter.
http://sylvielassalle.fr
 
Audel'ash
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  01/07/2019
    
                         
Audel'ash  /  Homme invisible


Merci pour vos commentaires, ça m'aide pas mal à avancer Smile

Bonne idée le dialogue Mokkimy ! Par contre, quand les personnages discutent d'un sujet précis avec un rire au milieu, je me demande si 2-3 lignes sur le rire ne risquent pas de faire perdre le fil au lecteur. Mais peut-être qu'une ligne de dialogue peut faire l'affaire:
X dit un truc drole et Y répond : "ne me fais pas rire ou l'on pourra circuler en gondoles dans ma culotte" (désolée, j'aime bien les exemples au goût douteux...)

Vos exemples de récit sont pas mal Anne et Séléné, je pense que je vais m'en inspirer un peu. Promis, je ne plagie pas !

Merci à tous les 3 et peut être que ça pourra servir à d'autres qui sont dans le même genre de galère Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Le principe du "show don't tell" et description du rire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-