PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 question éditions MAIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
LiliPiland
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/10/2019
    
                         
LiliPiland  /  Début de partie


Oui c'est curieux, car idem, je lis bien compte d'éditeur !

Promo bien complète en plus, rien à redire.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12972
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


MilèneSanchez a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai un contrat signé depuis peu avec les Editions Maïa et il s'agit bien de compte d'éditeur, dans les règles de l'art (j'ai bien lu les petites lignes et pas de loup !) Wink
Je ne sais pas pourquoi ces forums parlent de comptes d'auteurs, car ça ma paraît plutôt clair sur le contrat x)

A très vite ! :=)

Même pas un certain nombre de livres à acheter par l'auteur ?

Les forums se méfient beaucoup des "compte d'auteur déguisés", tout simplement, et sont parfois un peu paranos par crainte de la naïveté
http://scriptorium2.canalblog.com
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  53
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


Vous dites qu'ils font une campagne de financement participatif. En pratique ça veut dire quoi ? S'il faut envoyer à tous ses contacts "Salut ! Donne de l'argent pour que mon livre soit édité !", ça me paraît un peu bancal...
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


@MilèneSanchez et LiliPiland:

Votre premier message sur ce forum aurait dû être votre présentation, dans la partie "Accueil" du forum
http://jeunesecrivains.superforum.fr/f2-accueil
Allez vite vous y présenter pour qu'on vous connaisse un peu mieux Smile Cette habitude fait partie des exigences du forum.

Concernant Maia, par définition, le crowdfunding n'est pas du compte d'éditeur, puisqu'un compte d'éditeur est un contrat où l'éditeur assume le risque financier en finançant par ses propres fonds la publication. Une fois que vous vous serez présenter, venez nous en dire plus sur cette pratique!
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  52
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


Je vous tiens au courant...
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
lili-orionis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  08/03/2019
    
                         
lili-orionis  /  Hé ! Makarénine


J'avais également reçu une réponse positive des éditions Maïa. Mais ce principe de financement participatif ne me convenait vraiment pas. Je ne me voyais pas du tout démarcher mes proches pour qu'ils financent mon roman. J'avais laissé ma réponse en suspens. Plus tard j'ai reçu une réponse positive des éditions Sudarènes et j'ai signé avec eux.
Et il y a quelques jours, j'ai reçu une relance des éditions Maïa. Je leur ai alors expliqué que je m'étais engagée avec Sudarènes mais que je les remerciais pour leur intérêt. J'ai reçu une réponse un peu ironique du style "on espère que cet éditeur régional vous donnera entière satisfaction".
Je ne suis pas rentrée dans le débat mais outre le financement participatif, d'autres points m'ont rapidement gênée chez Maïa : l'absence de ligne éditoriale en premier lieu, ensuite le nombre d'auteurs publiés (ce qui pour moi ne témoigne pas d'une grande rigueur ni d'un très bon suivi après publication), les couvertures qui m'ont paru très kitsch...
Alors quand j'ai reçu cette réponse aigre-douce, j'ai été un peu surprise. S'ils se considèrent comme éditeur national, pourquoi pas. Mais je soupçonne leur diffusion d'être bien moins efficace que mon petit "éditeur régional" par exemple, (qui, lui, à défaut d'être présent physiquement dans toutes les librairies de France et de Navarre, fait beaucoup de salons ).
Voilà mon avis. Après, je ne condamne pas les éditions Maïa. Leur fonctionnement ne me convient pas mais je pense que certains auteurs peuvent s'épanouir chez eux. Il faut juste bien comprendre leur fonctionnement et être en accord avec celui-ci. D'ailleurs, un point positif : s'agissant de mon expérience, les éditions Maïa ont été très transparents quant à leur manière de procéder avec le financement participatif.
 
FaustMephisto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  31
   Localisation  :  Isère
   Date d'inscription  :  16/01/2019
    
                         
FaustMephisto  /  Pippin le Bref


Pour ceux qui ont tenté l'aventure, y a-t-il eu du nouveau? Tant sur la collaboration avec l'éditeur que sur les ventes, diffusion...?
 
j.gtknt
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  111
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/10/2019
    
                         
j.gtknt  /  Barge de Radetzky


La Pingue a écrit:
Vous dites qu'ils font une campagne de financement participatif. En pratique ça veut dire quoi ? S'il faut envoyer à tous ses contacts "Salut ! Donne de l'argent pour que mon livre soit édité !", ça me paraît un peu bancal...

Voui, ça fait très financement à compte d'auteur finalement.

Que ce soit l'auteur, ses parents ou son cousin qui paient, ça revient au même. Le fait d'emballer ça dans un joli mot anglais ne change pas le fond.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12972
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


j.gtknt a écrit:
La Pingue a écrit:
Vous dites qu'ils font une campagne de financement participatif. En pratique ça veut dire quoi ? S'il faut envoyer à tous ses contacts "Salut ! Donne de l'argent pour que mon livre soit édité !", ça me paraît un peu bancal...

Voui, ça fait très financement à compte d'auteur finalement.

Que ce soit l'auteur, ses parents ou son cousin qui paient, ça revient au même. Le fait d'emballer ça dans un joli mot anglais ne change pas le fond.

En français correct, il me semble que "campagne de crowfunding" de dit "appel à souscription".
(très joli mot aussi)

L'édition avec réunion de fonds par souscription n'est pas une nouveauté. Elle a seulement été rendue plus facile à organiser, depuis qu'on peut le faire via internet.
Elle peut être une forme de compte d'auteur, ou bien juste un investissement permettant d'imprimer des exemplaires. Cela dépend de la somme à réunir et des termes du contrat avec l'auteur.

Je ne connais pas le contrat des éditions Maia, mais le fait qu'il y ait souscription ne me semble pas suffisant à parler de maison à compte d'auteur déguisé. Plutôt une forme de "compte participatif".
Par ailleurs, un compte d'auteur envisagé clairement et nettement, peut être considéré comme une variante d'autoédition et donc avoir sa place dans le paysage.
Le problème étant alors d'y voir clair dans les sommes demandées par l'éditeur, pour savoir si cela vaut la peine de les payer. Et là, on tombe dans un nébuleux assez inextricable,

Il n'y a pas si longtemps que ça, on voyait assez souvent circuler des souscriptions pour des ouvrages, souvent organisées par des associations, pour un auteur local. On les trouvait dans des salles d'expos ou sur un coin de table de librairie, et le bouche à oreille jouait aussi un rôle.
Internet a rendu l'appel de fonds plus facile à organiser et à diffuser.
Comme les petits éditeurs fonctionnant à compte d'éditeur ont parfois du mal à survivre, il est normal de voir fleurir les maisons à compte d'auteur, compte participatif et souscriptions. Ce n'est pas en soi mauvais.
L'ennui, c'est qu'à chaque fois, on peut (et doit) se poser la question "est-ce que toute la souscription est employée pour faire le livre" (ou est-ce qu'une partie est retenue par l'éditeur pour sa caisse).
http://scriptorium2.canalblog.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Pour moi, la question est aussi de se demander quel est le sérieux de la sélection, à partir du moment où le risque financier n'est plus un facteur limitant
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12972
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


fleur-de-lyss a écrit:
Pour moi, la question est aussi de se demander quel est le sérieux de la sélection, à partir du moment où le risque financier n'est plus un facteur limitant

Excellent résumé de situation !

Là-dessus, je pense que les seuls indices valables dont nous disposons sont la cadence de publication de la maison et les sommes fixées pour les souscriptions (ou plutôt, ceux qu'on peut chercher sur le web avec une chance de trouver la réponse)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  52
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


Bonsoir,
Toutes ces réflexions sonnent justes. Je ne dis pas qu'elles sont justes ou fausses. Je ne cherche pas non plus à défendre le choix que j'ai fait. Juste à donner un éclairage neutre.
Concernant cet éditeur, si je peux parler de mon expérience (que [url=/u6965]FAUSTMEPHISTO[/url] connait pour en avoir discuter en MP avec lui), voici quelques éléments :

L'article 2.11 du contrat stipule que : "L’éditeur organisera une campagne de souscription ou de financement participatif pour promouvoir et prévendre le livre avant sa parution. Les modalités de cette campagne (durée, objectif, contreparties, etc.) sont de la seule responsabilité de l’éditeur. En cas d’échec de la campagne (moins de 15 % de l’objecitf atteint), l’auteur ne sera pas contraint de signer un autre contrat et l’éditeur s’engage à proposer à l’auteur deux options au choix : (1) l’auteur récupère l’intégralité de ses droits sur son livre ; (2) l’édition du livre est réalisée par l’éditeur selon de nouvelles modalités techniques (tirage moins important, etc.) définies en concertation avec l’auteur.".

L'objectif à atteindre est généralement de 990 €. Il est sensé être réparti de la sorte :
- 20% : correction, mise en page, couverture ;
- 55% : impression ;
- 25% : promotion.
Si on table sur 15%, cela revient à 148,5 € à trouver.
Rien n'est dit sur ce qui se passe si les 100% ne sont pas atteints. N'y aura-t-il pas de promotion par exemple ? En cas de dépassement de 100%, le financement sert pour les autres projets.

Je doute qu'un livre ne coute que 990 € à produire, vu les tarifs qui sont demandés par les éditeurs à compte d'auteur (pour ma part, on ma demandé 1500 € et une autre fois 2045 €).

En contrepartie du financement par ses amis (ou comme dit l'éditeur par un premier relai de lecteurs), le financeur obtient le livre broché dédicacé (on ne touche pas de droits d'auteur sur celui-là), voire plus.

Quand au sérieux de la sélection, effectivement, je me suis posé la question, que j'ai retournée à l'éditeur. On s'aperçoit que tous les projets n'atteignent pas 15% et leur livre donc non édités.

Un dernier mot. Cet éditeur ne pratique pas que le "compte d'éditeur - option campagne de pré-promotion" (c'est le terme officiel du contrat). J'ai un ami qui est édité aux éditions Maïa avec un contrat à compte d'éditeur classique... mais il est vrai qu'il est connu et que ce n'est pas son premier livre chez cet éditeur. A voir...

PS : je ne sais pas si j'ai le droit de mettre ici le lien de la campagne de financement.
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Il y a clairement moyen de faire un livre pour 1000€! Après, tout dépend évidemment, mais la mise en page, la correction et la promotion peuvent finalement revenir à moindre prix si on les bâcle (et c'est malheureusement souvent le cas). Il faut se dire que l'éditeur a sans doute une équipe très réduite (voire est seul), et il suffit alors de regarder le rythme de publication et d'estimer quelles rentrées d'argent cela fait et à quel point cela sert de salaire aux employés (à la place des ventes) Wink
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12972
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


20 % de 1000 euros, ça fait 400 euros de correction, ce qui ne me semble pas énorme, mais ça dépend beaucoup de la taille du texte à corriger et de son état initial (déjà propre ou plein de fautes)
50% pour l'impression = 500 euros = une belle somme mais peut-être pas tant de livres que ça. Ensuite, ça dépend du nombre de libraires chez qui ils sont sûr de caser le livre (pour les autres, il y aura sûrement impression au fur et à mesure des commandes). Ou bien du nombre de salons et stands prévus. Et de l'existence (ou pas) d'une édition ebook du livre.
25 % promotion = 250 euros consacrés à la diffusion du livre... ça ne m'a pas l'air énorme, mais je n'ai aucune idée des chiffres dans ce domaine
http://scriptorium2.canalblog.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


J'ai compté entre 20 et 25 livres en un mois (si on se fie au catalogue).
20% de 1000€ => 200€ 
x 20 livres par mois = 4000€
x 25 livres par mois = 5000€
Si la correction est faite en internet, ça fait déjà une belle rentrée (et beaucoup de monde engagé ou une correction bâclée)! Si elle est faite en externe par contre, ce n'est pas énorme 200€ par bouquin, mais possible si ce ne sont pas des pros.
 

 question éditions MAIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-