PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Impression et envoi du manuscrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Envyhope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  22/08/2019
    
                         
Envyhope  /  Homme invisible


Bonjour bonjour,

J'ai plusieurs questions concernant la mise en forme, l'impression et l'envoi du manuscrit par la Poste.

Mon manuscrit est un livre pratique.

1) Ce manuscrit fait presque 300 pages A4 en interligne 1,5.
Certaines maisons d'édition à qui je souhaite envoyer mon manuscrit acceptent uniquement les manuscrits par courrier postal.
Or, pour envoyer au format lettre par la Poste, il faut que l'enveloppe ne dépasse pas les 3 cm en épaisseur. Avec un manuscrit de 300 pages relié en spirales, on dépasse les 3 cm. Je dois donc l'envoyer sous format Colissimo.
Est-ce que quelqu'un a déjà été confronté à ce problème ? Est-ce qu'un colissimo remis sans signature est accepté par les ME ?

2) Toujours face à ce problème, les ME demandent d'insérer au sein de l'envoi une autre enveloppe timbrée pour le renvoi du manuscrit en cas de refus. Par conséquent, je dois aussi insérer un autre carton affranchi au tarif colissimo. Mon envoi risque donc d'être bien lourd... D'autant plus qu'il me semble qu'une fois affranchi, un colissimo a une date limite de dépôt à la Poste.
Comment faire ? Est-ce que ce problème vous ai déjà arrivé ?

3) La solution pourrait être de mettre mon manuscrit en interligne 1,15. Il ferait alors 210 pages. les 3 cm ne seraient probablement pas dépassés. En revanche, en l'absence d'indication des maisons d'édition sur la taille de l'interligne, est-ce mal vu de l'envoyer en 1,15 ?

4) Enfin, j'ai certains graphiques qui sont en couleur. Même en imprimant en couleur que les pages nécessaires, cela me revient tout de même cher. Est-ce que cela serait mal vu de tout envoyer en noir et blanc, même si les graphiques restent lisibles ? Dans ce cas de figure, dois-je indiquer à l'éditeur que les graphiques sont en couleurs et que si mon manuscrit est sélectionné je leur enverrai une version couleur ?

Merci par avance pour la réponse à toutes ces questions.


Dernière édition par Envyhope le Ven 23 Aoû 2019 - 13:32, édité 1 fois
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13566
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mon premier manuscrit faisait 312 pages, mais je l'ai imprimé recto-verso, ce qui réduit de moitié l'épaisseur.
Interligne 1,5.

Certaines maisons exigent un interligne de 2, mais globalement, le 1,5 passe très bien.
Quand il y a des conditions de présentation, je refais mon manuscrit pour la ME concernée, et j'ai plus souvent eu à le faire pour des questions de marge, voire de police, que pour l'interligne.
Ceci étant, mes envois sont pour des romans...

Pour les graphiques, je n'ai pas d'idée précise, mais comme il s'agit d'éléments informatifs et non d'illustrations artistiques, c'est le fond qui compte et la forme ne sera peut-être pas prise en compte (autrement dit, le NB passerait).
En précisant dans la lettre d'accompagnement qu'ils sont en couleur, ça ira sans doute, et tu peux joindre une page en couleur pour donner une idée de l'aspect.


Au stade de réflexion où tu en es, cela ne te servira probablement pas, mais j'ai posé sur blog mes réflexions à propos du poids et du prix des envois par la poste.
Voici les liens...
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2017/12/15/35959833.html
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2018/01/13/35981027.html
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2018/02/03/35997503.html

http://scriptorium2.canalblog.com
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3606
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


J'ai envoyé mon dernier manuscrit (accepté par Actes Sud junior) en interligne 1.15 et recto-verso.

Si la maison ne précise rien, vu la taille de ton manuscrit, n'hésite pas...

Tu peux aussi commencer par envoyer à toutes les ME qui acceptent la version électronique et conserver les autres pour une 2e vague.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13566
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Florence_C a écrit:
Tu peux aussi commencer par envoyer à toutes les ME qui acceptent la version électronique et conserver les autres pour une 2e vague.

+ 1

Je ne fais plus que des envois numériques...
Mais pour un ouvrage comme le tien, je ne sais pas si le format numérique est pratiqué ou pas (je ne sais pas du tout, alors peut-être qu'il y a beaucoup de ME avec numérique)
Avant d'imprimer, fais le compte des ME où le papier est incontournable
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Jerulis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  261
   Âge  :  50
   Date d'inscription  :  20/05/2019
    
                         
Jerulis  /  Autostoppeur galactique


salut
J'envoie mes manuscrits en recto en format lettre.
Ils font plus de 3 cm d'épaisseur et je n'ai jamais eu de problème ?!
ça me coûte 7 € 20 ou 7 € 60 la lettre de mémoire.

Pour les autres questions, désolé, je n'ai pas de (bonne) réponse
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13566
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Tu as eu de la chance !!!
Lors de mes envois de manuscrit, l'employé de la poste n'a jamais vérifié l'épaisseur, mais récemment, pour un envoi de livre à ma nièce (pourtant plus fin que mes manuscrits), ça a été fait.


C'est à cause de cette histoire de 3 cm maxi que, pour mon autoédition, je vais jouer sur les marges et la police pour ne surtout pas produire un livre épais.
N'en déplaise à un groupe facebook où un membre, une fois, a demandé qu'on lui donne des titres de livres de plus de 500 pages, parce que gros lecteur aimant les gros livres. Et n'a pas voulu entendre parler des livres de 400 pages écrits petits, tout en acceptant les plus de 500 sans vérifier la taille des marges...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Envyhope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  22/08/2019
    
                         
Envyhope  /  Homme invisible


Merci à tous les trois pour vos réponses.

J'ai effectivement dressé une liste des maisons d'édition que je vise pour une première vague d'envois (environ une dizaine). Mais parmi celles-ci, 3 d'entre elles demandent obligatoirement le manuscrit par la Poste. Je ne peux malheureusement les laisser de côté car il s'agit de maisons d'édition spécialisées et connues dans le secteur de mon manuscrit Neutral . En clair, si je les évite, j'évite celles qui auraient le plus de chances de me publier.

Je suis d'accord avec toi et tes articles Séléné.C. Les frais d'envois sont abusifs, et peuvent vraiment décourager certains écrivains. Je trouve que l'envoi de manuscrits par la Poste est d'un autre temps et constitue à mon sens, une sélection par l'argent. Cela peut également constituer une garantie pour la maison d'édition et indiquer l'auteur est vraiment motivé et a bien ciblé ses envois.

Jerulis, tu as du avoir de la chance effectivement ! En général les employés de la poste sont assez regardant là-dessus (en tout cas ceux vers chez moi). Mais peut-être qu'en achetant les timbres avant et en mettant le paquet directement dans une boîte à lettres ça passe...


Dernière édition par Envyhope le Sam 24 Aoû 2019 - 13:12, édité 1 fois
 
Jerulis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  261
   Âge  :  50
   Date d'inscription  :  20/05/2019
    
                         
Jerulis  /  Autostoppeur galactique


Je suis très surpris de vos propos...
J'ai envoyé trois manuscrits x une quinzaine de maisons = 45 envois et je n'ai jamais eu ce souci d'épaisseur
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour les ME ce n'est sans doute pas gênant d'envoyer en lettre de + de 3 cm (sauf les toutes petites peut-être, dont l'éditeur bosse de chez lui) car elles reçoivent des tas de manuscrits en même temps directement à l'accueil, mais pour les particulier cette histoire de 3 cm je pense que c'est à cause de la boîte aux lettres, et spécifiquement de l'entrée de la boîte, qui doit faire minimum 2,4 cm je crois, donc si la "lettre" fait plus de 2,4 cm, ou + de 3 cm, y a des risques qu'elle ne rentre pas dans la boîte, du coup ça complique la réception.

Pour tes graphiques en couleur (ou pas), je pense perso que tu peux les imprimer en noir et blanc, s'ils sont visibles/compréhensibles ainsi, en précisant que tu as une version en couleur pour la vraie version éditée.
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1634
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Fiancée roide


Menerva a écrit:
mais pour les particulier cette histoire de 3 cm je pense que c'est à cause de la boîte aux lettres, et spécifiquement de l'entrée de la boîte, qui doit faire minimum 2,4 cm je crois, donc si la "lettre" fait plus de 2,4 cm, ou + de 3 cm, y a des risques qu'elle ne rentre pas dans la boîte, du coup ça complique la réception.
C'est un faux problème, les facteurs ont des passes ^^

Je confirme ce qui a été déjà dit, si tu envoies ta lettre en lettre simple ou suivie et non pas en recommandé qui oblige effectivement à risquer le.a guichetier.ère pointilleux.se, tu peux dépasser les 3cm à condition que ton pli entre dans la boîte aux lettres, ce qui est maintenant le cas la plupart du temps - je n'ai jamais mesuré l'ouverture mais j'ai déjà posté un livre qui faisait plus de 4cm d'épaisseur et qui est passé (en insistant un peu, mais passé quand même Razz)
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1558
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Roland curieux


Dans des entreprises qui reçoivent beaucoup de courrier, le facteur ne s'embête pas à laisser en boîte aux lettres, mais va directement à l'accueil de l'entreprise pour déposer sa livraison du jour. Parmi les lettres normales, il y a bien souvent des recommandés, ou des lettres suivies, qui nécessitent de toute manière une signature.
Et puis, ça fait partie du service. Quand j'étais factrice, on me demandait de déposer le courrier des entreprises, même petites, directement à l'accueil quand c'était possible. Et quand j'avais un courrier qui ne passait pas en BAL un jour où l'accueil n'était pas ouvert, je laissais un avis de passage avec nouvelle présentation le lendemain ou le surlendemain.

Quant aux guichetiers, il y en a effectivement de plus tatillons que d'autres, mais il y en a aussi de plus arrangeants.

Dans tous les cas, s'il n'y a pas de précisions de la part de la ME sur la mise en page, fais au moins cher, Envyhope. Tu mentionnes que ton envoi ne passe pas à cause de la spirale, il y a peut-être moyen de jouer là-dessus aussi. Wink
 
Envyhope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  22/08/2019
    
                         
Envyhope  /  Homme invisible


Merci pour vos conseils. Je verrai l'épaisseur lors de l'impression finale et si ça fait légèrement plus de 3cm, je tenterai quand même en lettre, quitte à essayer d'éviter le ou la guichetière. Je vais voir également au niveau de l'interligne ou du recto verso en fonction des maisons d'édition Smile .
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1780
   Âge  :  42
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Fiancée roide


Euh perso, je préciserai pas que les graphiques sont en couleurs. ça revient plus cher à l'éditeur et s'il veut l'éditer, vous discuterez de la mise en page des graphiques à tous les coups.
Ce n'est que mon humble avis.
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
mais je l'ai imprimé recto-verso

JAMAIS faire ça, tu te fais dégager directement. Enfin non, disons que c'est un manque de tact/politesse/codes

Citation :
spirales

Bon, c'est déjà fait, trop tard. Tous les éditeurs détestent ce que une que je connais appelle les "scroutch scroutch" : c'est laid, très peu pratique, et oblige à quitter le format lettre/envelloppe pour un colis, ce qui encombre à mort les maisons.

La politesse standard en maison de littérature blanche et le "par défaut" si pas de demande particulière OU si tu connais les usages de ta branche, bah fais autrement, mais voilà:

Interligne double, recto, papier blanc, thermocollé avec lettre courte et laconique (le manuscrit est un document de travail, c'est tout): qui tu es, pourquoi chez eux et pas ailleurs, éventuellement tes publications en revue et pas de résumé sauf si demandé. Manuscrite c'est mieux, ça fait mot accompagnateur pas prétentieux. Pas de biographie à rallonge, de "tout petit déjà je..." ou de "Voilà un fascicule fluo de 35 pages pour expliquer ma saga en six tomes et pourquoi Zoltar le terrible boite dans le futur tome 27..."

Après je ne m'exprime que pour la littérature générale, pour les autres je ne sais pas.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5346
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


"Pourquoi chez eux et pas ailleurs", j'ai toujours trouvé que ça faisait lèche-cul. Après, parait que certains éditeurs y sont sensibles et y tiennent...  Pour la lettre d'accompagnement, j'y mets un pitch en une ligne et une note d'intention en une ligne également. Si besoin de bio, deux lignes en plus, de toute façon je n'ai pas grand chose à dire. Puis les informations classiques : nombre de mots, genre du récit, public visé, mes coordonnées.

Comme Fabre, pour l'essentiel. Dans mon dernier envoi, j'ai dû réduire à 1,7 l'interligne, pour que tout tienne en moins de 300 pages recto et rester en format enveloppe. Je n'ai jamais eu de problème à la poste, même quand je remets l'envoi en mains propres à la guichetière.

Pour l'enveloppe retour, franchement, je me demande de plus en plus à quoi ça sert... La dernière que j'ai jointe, l'éditeur l'a égarée et me demande de lui en renvoyer une autre.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 

 Impression et envoi du manuscrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-