PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Se faire une idée de la taille d'un éditeur (help)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nogoodnamesleft
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  37
   Localisation  :  77
   Pensée du jour  :  J'le ferai demain
   Date d'inscription  :  06/08/2017
    
                         
Nogoodnamesleft  /  Barge de Radetzky


Bonjour,

j'ai fait quelques recherches ici mais rien d'assez concluant. Pour ceux qui savent, comment vous renseignez-vous sur tel ou tel éditeur ?

Je veux dire, il y a société.com / infogreffe / placedeslibraires mais c'est parfois assez compliqué.

Je prends un exemple: Is éditions.

Sur société.com, on a ça:


https://www.societe.com/societe/is-edition-753316108.html

Soit une société créée en 2012, plus de salariés désormais, aucune info sur les revenus générés ces derniers temps... De ce que je vois, rien ne m'aide à me faire une idée (sauf le fait qu'il n'y ait pas de salarié mais ce n'est pas toujours indiqué)

Sur placedeslibraires ça donne ça:


https://www.placedeslibraires.fr/listeliv.php?base=allbooks&mots_recherche=Is+Edition

Quelques romans qui sont encore dans 2/3 librairies  max, mais tout n'est pas forcément à jour.

Des astuces ? Des conseils ? D'autres moyens de se renseigner sur la "qualité" d'un éditeur ?
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Au final, la taille de la maison n'est qu'un des indicateurs de son sérieux et de son travail, donc je ne m'y attardé pas outremesure. Par exemple, les éditions minuit ont relativement peu d'employés et ne sont pas très riches, mais possèdent une réputation excellente et font du bon boulot sur les textes, ce qui ouvre la porte des librairies et des salons.
Du coup, je regarde les livres que j'aime, ceux qui sont physiquement dans la librairie La plus proche, le travail éditorial qui a été fait, etc. Smile
Il n'y a pas que règle officielle pour distinguer grande/moyenne/petite maisons d'édition.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pourquoi souhaites-tu absolument classer les maisons par taille ?

Un des critères les plus objectifs serait, je pense, le chiffre d'affaires (ou mieux, peut-être, le bénéfice net). Mais je doute que tu accèdes à ces infos.

S'il s'agit de savoir à qui envoyer un manuscrit, je pense qu'il faut mener une autre réflexion : quelles sont les maisons qui te font le plus rêver ? Elles constitueront ta 1re vague d'envois.

Puis un peu moins... 2e vague.

Etc.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  497
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Bonsoir,
J'avais trouvé en ligne le classement des 200 premiers éditeurs français (juin 2018), si cela peut t'aider.

Mais je crois, comme Florence et Fleur-de-Lyss, que ce n'est qu'un élément parmi d'autres. Il n'y a pas de méthode infaillible.
http://sylvielassalle.fr
 
Nogoodnamesleft
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  37
   Localisation  :  77
   Pensée du jour  :  J'le ferai demain
   Date d'inscription  :  06/08/2017
    
                         
Nogoodnamesleft  /  Barge de Radetzky


Je me suis sûrement mal exprimé. En fait, peu importe que la ME ait 200 employés, ou 2.

En fait j'ai déjà fait mes envois aux éditeurs, ce que j'aimerais savoir, c'est que faire pour savoir si cet éditeur qui me répond favorablement est un éditeur qui me permettra d'être lu car il diffusera suffisamment bien mon roman ou si c'est plutôt une ME du genre à envoyer les oeuvres à 3/4 libraires max...

Du coup parler de taille n'est pas forcément le bon terme, mais j'imagine que la diffusion chez Flammarion n'est pas la même que chez Dudule éditions...

Du coup, que regarder ?

Edit:

Merci Anna, j'étais déjà tombé là-dessus mais avec moins d'éditeurs donc ça m'aidera peut-être à étoffer ma liste ou à me diriger vers tel ou tel ME
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pour la présence en librairie, Placedeslibraires.fr est un outil adéquat.

Tu n'as qu'à chercher par éditeur, puis à classer les parutions de la plus récente à la plus ancienne pour te faire une idée.

Exemple :
Denoël : https://www.placedeslibraires.fr/listeliv.php?form_recherche_avancee=ok&editeur=Denoel&select_tri_recherche=dateparution_decroissant&base=allbooks&page=2
Présence moyenne des nouveautés : 150 librairies

https://www.placedeslibraires.fr/listeliv.php?mots_recherche=Aconitum+&base=allbooks&new_word=ok&select_tri_recherche=dateparution_decroissant
Aconitum
Présence moyenne : 3 librairies

Ensuite tu peux vérifier sur les sites Fnac, Cultura et Espace Leclerc si un livre récent est présent en magasin (et pas juste référencé pour être commandable.

Dernière remarque : ce n'est pas parce qu'un bouquin est bien diffusé distribué qu'il va se vendre.

Je pense avoir mieux vendu chez MxM qu'avec Dreamland (City).

Donc explore 2-3 librairies et Fnac et regarde quelles maisons sont mises en avant.

Pour les petites ME : quelle est leur activité sociale et leur présence sur les salons...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5341
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Perso, je regarde aussi le nom des diffuseurs/distributeurs.

Editis, Acte Sud, Interforum, Volumen, tout ça c'est chouette, c'est ce qu'on trouve le plus souvent en librairie. Harmonia Mundi, à l'inverse, c'est plus compliqué.  

Regarde aussi sur les sites des éditeurs s'ils ont des dossiers de presse, des calendriers des salons à venir ou des séances de dédicace... si leur page facebook est à jour, s'ils ont publié récemment...

Edit : Nogood, méfie-toi aussi des sites d'éditeur qui s'adressent en priorité aux écrivains avant de s'adresser aux lecteurs... En général, c'est mauvais signe, ça veut dire qu'ils se font leur chiffre d'affaires en dénichant des manuscrits et non en les vendant.

Par exemple, pour Is éditions, c'est une "fausse" maison à compte d'éditeur. Disons que si elle refuse ton manuscrit, elle va te proposer des services payants ("moins de 1 000 €") pour être édité quand même.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Nogoodnamesleft
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  37
   Localisation  :  77
   Pensée du jour  :  J'le ferai demain
   Date d'inscription  :  06/08/2017
    
                         
Nogoodnamesleft  /  Barge de Radetzky


Oui j'ai déjà fait le tri des éditeurs qui proposent du participatif ou du compte d'auteur. Merci pour les conseils sur le reste, je vais rester sur le qui-vive Smile
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  420
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Pour qui sonne Lestat


Tu peux aussi poser la question clairement à l'éditeur et lui demander mentionner sur le contrat le tirage initial, s'il est de 50 exemplaires c'est mal barré ;-) si c'est un gros tirage et que tu as un à-valoir c'est bien meilleur signe.
Après les modèles changent et la présence en librairie n'est pas le garant qu'on va vendre, encore faut-il qu'on parle de ton livre (journaux, blogs, réseaux sociaux etc.), qu'il soit conseillé par le diffuseur au libraire (pour ça il faut qu'il y ait fait attention, des diffuseurs qui ont 200 maisons d'édition à représenter ne pourront pas accorder de l'attention à chaque livre), bref il y a plein de façon d'avoir un livre mort-né Twisted Evil
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Nogoodnamesleft
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  37
   Localisation  :  77
   Pensée du jour  :  J'le ferai demain
   Date d'inscription  :  06/08/2017
    
                         
Nogoodnamesleft  /  Barge de Radetzky


C'est justement ce qui me fait peur, tomber sur un éditeur qui sortira mon livre pour le sortir, et ne pas lui laisser sa chance, ou tomber sur un "trop petit". Je n'écris pas pour gagner de l'argent, j'écris pour être lu (et donc diffusé).

J'ai lu par ci par là que le premier tirage devait être d'environ 1000 exemplaires pour être digne d'intérêt, qu'en pensez-vous ?
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5341
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Perso, j'ai entendu dire que 500 ventes, pour un premier roman, devait déjà être considéré comme un succès commercial. Alors un tirage à 1000 exemplaires, dès le départ, ça me parait beaucoup. Après, pourquoi pas, tout dépend de la taille de la maison d'édition et de ce qu'elle est prête à investir.

Comme tu écris des thrillers et assimilés, tu devrais peut-être regarder aussi du côté des concours littéraires, genre celui quai des orfèvres. Le premier prix te garantit un tirage aux alentours de 50 000 minimum.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  497
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Nogoodnamesleft a écrit:
C'est justement ce qui me fait peur, tomber sur un éditeur qui sortira mon livre pour le sortir
Un éditeur signe un contrat pour vendre, s'il pense que ton manuscrit n'a aucune chance d'être acheté par des lecteurs, il ne le prendra pas. Plus il vend ton livre, plus il gagne d'argent. Le pourcentage de l'éditeur sur les ventes est supérieur à celui de l'auteur.

Ensuite se pose la question de la diffusion : l'éditeur travaille avec un diffuseur, qu'il rémunère. C'est une information facile à se procurer, elle se trouve sur le site de tous les éditeurs. Selon le diffuseur, ton livre va se trouver dans plus ou moins d'endroits (librairies indépendantes, grosses structures genre Cultura, Espace culturel Leclerc, Fnac...) et sera plus ou moins mis en valeur (en tête de gondole, en grosses piles qui attirent bien l'attention, on sous une étagère avec cinquante autres). C'est difficile de savoir comment ton éditeur va présenter ton livre aux commerciaux, cela ne dépend pas de toi. Dans les grosses maisons prestigieuses, par exemple chez Gallimard, l'auteur rencontre les commerciaux (va lire le fil de Cloris qui raconte ce moment) mais dans les autres, c'est l'éditeur qui s'en charge.

Citation :
J'ai lu par ci par là que le premier tirage devait être d'environ 1000 exemplaires pour être digne d'intérêt, qu'en pensez-vous ?
Ce sera précisé sur ton contrat quand tu le signeras, tu verras à ce moment-là si le nombre te convient. C'est un élément à prendre en compte parmi d'autres. Mais tu ne peux pas le savoir avant. Chaque contrat signé est différent.
http://sylvielassalle.fr
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  420
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Pour qui sonne Lestat


Bon alors quelques petites précisions à ce dit très justement ANNA LABROUSSE, de mon expérience (et ça marche aussi dans les grosses maisons) c'est l'éditeur qui décide, parmi les bouquins qu'il va sortir, lesquels il va mettre en avant, auprès du diffuseur ou en tête de gondole, et ça il ne te le dit pas quand il prend ton bouquin. J'ai été dans les deux situations : on m'a fait venir à la réunion des représentants pour parler de mon livre (mais on n'avait pas fait venir les autres auteurs qui sortaient un bouquin en même temps, et ils étaient pas ravis) pour deux de mes bouquins, et pour un autre que j'ai publié chez PKJ, ben c'est le service commercial qui a décidé du tirage, et qui a donc décidé qu'il ne serait PAS en tête de gondole No , et ça le service commercial l'a décidé en voyant la couverture. Mais évidemment tout ça je l'ignorais quand j'ai signé le contrat et que je m'imaginais que mon bouquin serait en pile dans tous les supermarchés etc. etc. Crying or Very sad
Autrement dit : tu ne sauras pas à l'avance si tu seras ou non le "chouchou" de ton éditeur.
Par contre connaître le tirage initial est un bon indice car plus ils en impriment plus ils en mettront en place en librairie et plus ça veut dire qu'ils espèrent le vendre. Chez les gros éditeurs, si ça n'a pas changé depuis, 1000 c'est pas beaucoup quand même. Mais chez un petit éditeur, 1000 ça peut vouloir dire qu'il y croit vraiment.
Pour moi ça s'est plutôt mieux passé quand mon bouquin a été le chouchou d'un petit plutôt que quand il a été noyé dans la masse chez un gros. Mais je suppose qu'il y a des JE qui ont d'autres expériences.
On croise les doigts en tout cas pour que tu trouves une maison à ta mesure !
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 

 Se faire une idée de la taille d'un éditeur (help)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-