PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Je vais tenter l'auto edition par Amazon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Salut !
Je comprends tout à fait ton impatience, parce que ça fait longtemps que j'ai envie de voir mon roman publié pour passer à autre chose. C'est un roman qui commence à m'empoisonner: je n'arrive plus à écrire un mot depuis et ça fait deux ans que je l'ai écrit. De manière plus globale, j'ai l'impression qu'il m'empêche d'avancer en remuant tout le temps cette même histoire. J'en arrive presque à la détester, et pourtant j'y crois toujours beaucoup. Je pense que ta décision d'avancer et de passer à autre chose est peut-être la plus saine et je trouve que c'est une raison valable, même si ça ne fait que trois mois (si parmi les refus, tu as Plon, Belfond et les Presses de la cité, j'ai envie de dire que tu peux les décompter parce que je commence à douter que quelqu'un reçoive quelque chose de leur part).
Si je ne fais pas le même choix que toi, c'est parce que j'ai été déçue pour mon premier roman de ne pas l'avoir corrigé autant que je l'aurais pu. Cette fois, je veux être certaine que le livre que j'aurai entre les mains sera vraiment la meilleure version du texte. J'ai envie de l'expertise d'un éditeur pour cela.
C'est donc la question que je me poserais dans ton cas, parce que c'est vraiment celle qui a été déterminante pour moi: es-tu prêt à te passer des relectures éditoriales et est-ce que tu envisages d'autres pistes éventuelles pour ce retravail?
Une bêta lecture d'un JE est toujours un excellent recours, mais il y en a plein d'autres: coaching, comité de lecture externe comme le disait Mokkimy, l'association Heptalone (gratuite)...
A toi de voir. Perso, je ne pourrais pas me dire que mon texte est fini sans l'un de ces recours: trop peur des regrets et ce serait bête après deux ans sur ce projet Razz ça reste personnel bien sûr, mais je le soumets à ta réflexion.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1027
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Ma chère Guanaco

J'entends bien que ton (grand) âge te travaille, mais qui t'a dit t'attendre des années ? Pour ma part, je te conseille de patienter six mois, le temps que les dernières maisons d'édition auprès desquelles tu as démarché te répondent. Durant ce laps de temps des choses auront peut-être bougé. De ton côté, toi tu te seras bien armée afin de faire face au travail de titan qu'engendre celui d'auto-éditeur, je pense aussi qu'il est possible que tu envisages de voir les choses sous un autre angle.
Permets-moi d'être honnête, est-ce que ce geste de te lancer "tête baissée" (oui j'ose utiliser cette expression passe-partout car j'ai bien compris que tu as pesé le pour et le contre) vers la voie de l'autoédition n'est pas une tentative désespérée ? Et avec le mot désespéré, comprends les conséquences désastreuses auxquelles tu risques de t'exposer.
Quoi qu'il en soit, je te souhaite beaucoup de courage et de réussir.

Passe une bonne journée.
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  468
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,
Je comprends tout à fait ta position. Quand on a écrit un ouvrage et qu'on estime qu'il est terminé, on a envie d'en partager la lecture. L'auto-édition permet de le faire à moindre prix mais il demande certaines compétences à acquérir.
Ton ouvrage ne sera distribué que par tes soins. Si tu optes pour une version papier, ton entourage achètera les premiers exemplaires, mais si tu veux une diffusion plus large, es-tu prête à te charger toi-même de tout le "démarchage" auprès des libraires, dans les salons ... ?
L'édition numérique peut attirer un public plus large, selon le genre de roman que tu as écrit.

Dans l'auto-édition, Librinova attribue un agent littéraire à l'auteur qui vend 1000 exemplaires. C'est alors lui qui démarche  les ME. Cette entreprise fait beaucoup de pub et est très présente sur les réseaux, mais je ne sais pas quelle est la part de communication et quelle est la réalité des chiffres...

Tout ceci est à regarder de près et le temps que tu te renseignes en détail et que tu mettes ton manuscrit aux normes demandées, une ME te donnera peut-être une réponse positive !

Bon courage et tiens-nous au courant, cela peut être utile à d'autres.
http://sylvielassalle.fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3441
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Le service d'agent littéraire de Librinova fonctionne bel et bien.

Si un jour je devais ne pas trouver d'éditeur, je passerais par eux.

(Je me suis d'ailleurs dit que je tenterai pour mes Altérés en fin d'année, mais au final, je ne devrais pas avoir à le faire.)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  468
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Florence : je vois en effet des auteurs signer avec des ME après avoir été auto-édités par Librinova mais en pourcentage, je me demande si on ne retrouve pas à peu près le même ratio que dans l'édition traditionnelle.

Combien d'auteurs de Librinova atteignent la vente de 1000 exemplaires ?
Parmi ceux-là, combien signent avec une ME ?
Je ne pense pas que ces chiffres soient publics, mais ça m'intéresserait de les connaître.
http://sylvielassalle.fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3441
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Je n'ai pas fouillé leur site, j'avoue. Ce serait en effet intéressant de savoir quel pourcentage passe les 1000, et sur ces auteurs, combien arrivent en ME à la fin.

Mais je trouve que c'est une bonne alternative pour les auteurs qui voulaient entrer en ME et n'ont pas trouvé. Ça donne une chance supplémentaire, et cette fois, ce sont les lecteurs qui décident.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tu as tout mon soutiens.
1- parce que j'en suis au même point que toi (même si ça ne fait que 2 mois).
2- Comme toi je choisirai Amazon : c'est le plus rapide et le plus simple (et ils ont...pignon sur rue), tu peux créer ta propre couv (si t'es un peu dessinatrice c'est le pied), et le vendre à ton prix (mais il ne faut pas exagérer : pas plus de 2,99€ à mon avis), jusqu'à 70% c'est intéressant (mais faut pas rêver...).
3- Tu peux être repéré par une maison d'édition.
4 - Quand j'aurais épuisé mon stock de ME (d'ici un mois ou deux), je me lancerai moi aussi sur Amazon.
:squee:
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1735
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Fiancée roide


Amazon ça a l air allechant en effet, mais les grns vont pas tomber sur votre livre par hasard

Vous avez deja acheté un livre au hasard sur amazon?
Moi j y vais quand j ai entendu parler du bouquin, de l auteur. Ou alors je cherche par thème. Mais n oubliez pas que vous n etes pas le seul auteur qui écrit sur un sujet
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1340
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Tentatrice chauve


Moi j’évite Amazon comme la peste à cause de leur éthique lamentable... Donc j’achète mes livres en librairie, puisque c’est le même prix, et toutes mes fournitures ailleurs.
Même si je comprends que le sujet ne nous touche pas forcément, je trouve qu’il est bon en tant qu’acteur de la société de consommation de faire attention à ce qui se cache derrière ce genre de grandes enseignes. En tant que lectrice ou en tant qu’écrivaine (si un jour j’arrive à finir un truc Rolling Eyes), j’avoue que je préfère une moins bonne visibilité mais être sûre que certaines valeurs sont respectées.
Après, je suis aussi très mauvais public pour ce genre de conversation, car je n’ai jamais acheté de livre en auto-édition, et je ne sais pas si j’aurais envie de sauter le pas un jour.
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  382
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Tapage au bout de la nuit


Mon post fait débat... A moi, de décider. Je me demande si je ne dois pas changer le titre de mon topic en "j'envisage l'auto édition par Amazon". Smile

Pas d'inquiétude, je vais prendre le temps, rien n'est encore fait.

Pour le thème de mon roman puisqu'on me pose la question. Il ne s'agit pas de fantasy ou apparenté comme beaucoup de JE écrivent. C'est un roman contemporain, tendance romance. Ce n'est pas du feel good non plus...
Je reste assez évasive, vous voyez, je reste dans le flou. Se confier sur un forum reste compliqué pour moi, question de caractère.

Et c'est vrai que la question de La petite chose me parle beaucoup : qui pourrait tomber sur mon bouquin par hasard ?
Et si je n'en vends que 10, est-ce que cela me convient ? C'est possible.

Promis, je vous tiens au courant.
http://marie-meyel.fr/
 
Richard-James
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  201
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Autostoppeur galactique


J'ai déjà parlé de mon retour d'expérience sur Amazon dans un autre topic. Donc je fais un peu redit.

Guanaco, tout dépend ce que tu recherches en passant par Amazon. Perso, j'aurais jamais eu la patience d'attendre je ne sais combien de refus. J'ai eu les refus que je voulais, le roman était terminé depuis un petit bout de temps, et après relecture par d'autres personnes bien ciblées, j'estimais qu'il était temps pour moi de le partager avec d'autres. La célébrité attendra Razz Alors oui, tout se fait vite avec Amazon, et t'essayes de faire ta comm du mieux que tu peux. Avec de la chance et de la persévérance tu peux percer en ciblant les bonnes personnes. Dire que je ne rêverais pas de faire exploser les ventes seraient mentir. Mais perso, dés que j'ai une critique supplémentaire sur mon roman est déjà une belle récompense. Parce que j'ai réussit à toucher quelqu'un, et que mon travail paye. Et puis, pour ma part, l'écriture reste avant tout un truc perso. J'ai ce monde, tous ces personnages, que je fais évoluer au fil de ma vie, et Amazon me donne en tout cas les moyens de les mettre sur papier. J'aurai peut-être vendu que 100 exemplaires en 20 ans, mais qu'importe. Au moins j'aurai fait vivre ces personnages, et ils seront scellés à jamais quelque part, ailleurs que dans mon Mac en tout cas), et c'est le principal.

Bonne chance à toi !
 
Jerulis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  261
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  20/05/2019
    
                         
Jerulis  /  Autostoppeur galactique


Bien résumé Richard-James.

La VRAIE question est de savoir ce que l'on veut profondément, honnêtement.
C'est la question la plus difficile.

Guanaco

Je me suis posé les mêmes questions que toi et si je ne le fais pas (pour l'instant) c'est que je veux proposer quelque chose d'abouti.
Je ne suis pas, et ne serai jamais, un grand écrivain, mais je veux donner le meilleur de moi-même.
Et je crois que cela passe par un travail immense et le regard d'un professionnel.
Proposer ses textes ici (ou ailleurs) me semble une étape utile, voire indispensable.

Cela dit, si ton vœu le plus cher est d'être "publiée" et seulement cela, alors vas-y. Fonce !
 
Ad Lunam
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  20/06/2019
    
                         
Ad Lunam  /  Petit chose


Le débat part en un peu loin je trouve, même si ça ne me dérange pas le moins du monde. On s'éloigne peut-être juste du sujet pour Guanaco ? Ou peut-être que non et que tous ces posts lui font lire des points de vue différents... Bref, petite pensée de passage.
Mais tant qu'à continuer un tout petit peu, je me permets de citer un post que personne - jusqu'ici - n'a trouvé pertinent de développer :

Leasaurusrex a écrit:
Moi j’évite Amazon comme la peste à cause de leur éthique lamentable... Donc j’achète mes livres en librairie, puisque c’est le même prix, et toutes mes fournitures ailleurs.
Même si je comprends que le sujet ne nous touche pas forcément, je trouve qu’il est bon en tant qu’acteur de la société de consommation de faire attention à ce qui se cache derrière ce genre de grandes enseignes. En tant que lectrice ou en tant qu’écrivaine (si un jour j’arrive à finir un truc Rolling Eyes), j’avoue que je préfère une moins bonne visibilité mais être sûre que certaines valeurs sont respectées.

Déjà j'ai envie d'applaudir ^^
Ensuite, je (re)pose moi aussi et sérieusement la question : pourquoi Amazon ? Guanaco, Richard-James, pourquoi ce choix ?
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  382
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Tapage au bout de la nuit


Bonjour,

Cela fait un moment que je ne suis pas venue : le temps des vacances mêlé à celui de la réflexion... et voilà, mon roman est sur Amazon.
Pourquoi Amazon ? Pour résumer rapidement, parce que c'est gratuit et aussi parce que je voulais participer aux Plumes Francophones (même si Amazon ne me l'a pas encore répertorié dans cette catégorie)... Et puis, je ne vais pas non plus relancer le débat. Donc, il est sur Amazon et ça fait bizarre et plaisir à la fois bien que je doute que sa carrière soit fulgurante (vu mon peu d'implicationpour la pub, les réseaux sociaux...). Chaque chose en son temps.

Je n'ai pas d'attirance pour toi
http://marie-meyel.fr/
 
Lily M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1136
   Âge  :  42
   Localisation  :  Quelque part, dans ma tête...
   Pensée du jour  :  Euh...
   Date d'inscription  :  11/03/2016
    
                         
Lily M  /  Effleure du mal


Félicitations Guanaco !
Je participe aussi aux Plumes francophones Smile Tu as bien mis le mot clé pour le concours ?
http://michele-beck.com/
 

 Je vais tenter l'auto edition par Amazon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-