PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Les descriptions dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Bonjour, j'ignore si ce sujet a déjà été posté quelque part mais je ne l'ai pas trouvé.
Si c'est déjà le cas, je m'en excuse.

***

Je ne suis pas une grande adepte des longues et détaillées descriptions dans mes romans, que ce soit personnage, lieu, ambiance, etc. J'ai tendance à aller directement à l'essentiel et jusqu'à maintenant, mes lecteurs ne s'en sont pas plaint.

MAIS...

1) Déjà, tous mes lecteurs ne s'expriment pas alors si y a des plaintes, je ne les connais pas.
2) Mes histoires sont essentiellement des romans d'actions et si je dois décrire quelque chose de façon détaillée, ce sera surtout les actions ^^

Mais voilà, je me dis, parfois, qu'un peu de description supplémentaire ne serait pas du luxe, mais est-ce indispensable dans tous les cas ? Dans tous les livres ? Pour tous les personnages ? Tous les genres ?

Ma crainte : ennuyer le lecteur...

Je ne vais pas tarder à commencer un Thriller que je veux très frissonnant, et pour cela, je me dis qu'il va falloir des descriptions, non ? Mais à quel niveau de détail ?

Voilà, j'attends vos idées, vos opinions avec grand plaisir et vous remercie par avance Very Happy
https://www.myriamlorenz.com/
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  123
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Comment te dire, ça dépend des personnes en fait, certains arriveront à décrire une action de manière magnifique en 20 lignes tandis que d'autre réussiront à décrire l'action en quelques lignes. Après, mon conseil est d'alterner les longues et courtes descriptions. Peu importe la taille, ça doit être fluide, une description peut être très longue mais excellente en raison de sa fluidité.

Une petite astuce, quand tu fais une description, par exemple d'une pièce, il ne faut pas que tu décrives toute la pièce dans le premier paragraphe mais progressivement, autrement dit insérer des actions ou des dialogues pour alléger la description. C'est ce que je fais. Voici un exemple vite fait pour illustrer mon propos :

Description de la pièce dans sa globalité (atmosphère, taille, odeur...)
- Dialogue
Description plus axé sur un point particulier.

J'appelle ce principe "la description en entonnoir". Bien sûr ce n'est pas à appliquer partout, ce n'est qu'un exemple. Si tu veux faire un thriller frissonnant, faut lire des romans de ce genre.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ma première suggestion est que tu aurais dû poster ceci dans le secteur Ecritoire

Ensuite : essaye d'incorporer au maximum les éléments descriptifs dans la narration, et fais plutôt des paragraphes descriptifs ici et là que des chapitres entiers à cet effet entre deux phases d'action pure
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Merci beaucoup pour vos réponses Smile
 
Dans l'ensemble ça reprend un peu ce que je pensais faire, même si en pratique c'est plus difficile pour moi. Mais c'est aussi, progresser, je vais apprendre à décrire Very Happy

J'ai déjà lu plusieurs thrillers qui justement axaient beaucoup sur la description mais en gros bloc, et même moi il m'est arrivé de lire en diagonale... Pourtant, c'était du Stephen King, etc. et ça ne m'empêchait pas de bien flipper, pourtant je zappais les grosses descriptions...
donc je pense qu'en effet, ajouter par pincée en complément des actions est une bonne idée Very Happy

Merci !
https://www.myriamlorenz.com/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ce peut en effet être une manière de faire triper (ou saliver) le lecteur. Une description ne s'aborde pas de la même manière qu'une scène d'action. C'est un moment de stabilité où il n'y a pas à imaginer un enchainement de mouvements ou d'idées.
Les auteurs dont les descriptions font peur les ont en général calculées pour cela...

PS = très joli avatar
http://scriptorium2.canalblog.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut!

Les descriptions étaient au centre des romans classiques, elles le sont beaucoup moins aujourd'hui. La raison principale est qu'avec l'arrivée de la télévision, les lecteurs sont bombardés d'images et ont donc un répertoire bien fourni.
Ne perds donc pas trop de temps à expliquer qu'il y a un canapé dans le salon ou que les hommes d'affaires portent des cravates. Concentre-toi sur ce qui donne vraiment du cachet à ta scène.
Par ailleurs, certains détails peuvent être extrêmement synthétique. J'avais lu un exemple sur un forum. Elle décrivait de la tenue d'un policier seulement une tache de panade qu'il avait sur la cravate.
=> tu en déduis que c'est un jeune papa, donc pas trop vieux, qu'il doit avoir plutôt une tête sympathique et peut-être des cernes à cause des nuits trop courtes.
En tout cas, si tu décris les personnages, je te conseille de ne pas te limiter aux descriptions couleurs des cheveux/couleurs des yeux Razz
 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Merci beaucoup pour ta réponse détaillée !! oui en effet c'est tout un art de savoir quoi et comment décrire Very Happy
https://www.myriamlorenz.com/
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  123
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Après tu évoques Stephen King, lui il a une particularité, c'est d'écrire de trop longue description. Son éditeur à chaque fois il raccourcit les romans parce qu'il en fait trop. Le seul roman que je trouve très bien écrit c'est Carrie. Après le reste, c'est plus au niveau de l'histoire que c'est intéressant mais au niveau de l'écriture, on se fait chier et je trouve que c'est dommage qu'il ne garde pas la même écriture que dans Carrie, parce qu'il gagnerait à être plus lu et plus apprécié.

Enfin je ferme la parenthèse.

Pour en revenir ce qui a été dit, oui il ne faut pas décrire des choses inutiles, mais incorporer des détails précis ne fait pas de mal.

Pour les personnages, je te conseille également de parler leur posture, ce qu'il émane de lui (une aura de bienveillance, ou de malveillance...), c'est bien de jouer avec les sentiments du personnage principal pour décrire le personnage en question.
 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Citation :

Pour les personnages, je te conseille également de parler leur posture, ce qu'il émane de lui (une aura de bienveillance, ou de malveillance...), c'est bien de jouer avec les sentiments du personnage principal pour décrire le personnage en question.
 Eh oui et voilà toute la difficulté pour moi.
Je pense être une bonne quiche en vocabulaire de description, ainsi que les différentes expressions dans le domaine.
Il va donc falloir que je me remette à lire des thrillers, et d'autres livres encore, afin d'étoffer mon vocabulaire à ce niveau.
Merci en tout cas Wink
https://www.myriamlorenz.com/
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  123
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Mimi Lolo a écrit:

 Eh oui et voilà toute la difficulté pour moi.
Je pense être une bonne quiche en vocabulaire de description, ainsi que les différentes expressions dans le domaine.
Il va donc falloir que je me remette à lire des thrillers, et d'autres livres encore, afin d'étoffer mon vocabulaire à ce niveau.
Merci en tout cas Wink

Lire et lire, y a pas d'autre solution pour acquérir du vocabulaire. Pense aussi à utiliser le dictionnaire de synonyme en ligne qui est super pour trouver du vocabulaire, je te conseille SYNONYMES, y a aussi synonymo.fr mais je préfère le premier.


Dernière édition par TITAN le Jeu 20 Juin 2019 - 16:45, édité 3 fois
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
Je pense être une bonne quiche en vocabulaire de description, ainsi que les différentes expressions dans le domaine.

On peut faire de très belles choses avec des mots simples Wink Pense aux comparaisons, métaphores, hyperboles... Bien sûr, il y a une part de travail, mais tu as plus de ressources que tu ne l'imagines pour créer de jolies choses. Et puis, franchement, ne t'inquiète pas trop pour les descriptions non plus. Je crois que je n'en ai aucune qui dépasse 3 lignes Razz
Enfin si, mais toujours de la même sorte: les descriptions d'un état émotionnel. Là je peux m'attarder plus longuement.
Si tu t'intéresses au thriller, c'est quelque chose qu'il est aussi intéressant d'exploiter: apprendre à décrire la peur, la curiosité, le dégoût, la rage... Ce genre d'émotions sombres risquent d'être utiles à ton récit et je te rassure; dans ce registre, tes propres ressentis sont les meilleurs conseillers!
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  13/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Dans le cas spécifique d'un thriller, tu auras toujours besoin d'un minimum de descriptions pour deux raisons.

La première, c'est que pour faire frémir, le lecteur va avoir besoin d'un support à son imagination. Un personnage disant "j'ai peur", n'aura jamais autant d'impact que si tu décris la scène et que le lecteur ressente de lui-même cet état de peur. C'est le principe show don't tell. Il vaut mieux montrer (et décrire un peu), que raconter les sentiments.

La seconde, c'est que beaucoup d'action peut très vite devenir lassant. Il faut des temps calmes, même dans les thrillers. C'est la variation de rythme qui va pouvoir créer des hauts et bas émotifs. Les descriptions sont un bon moyen aussi pour faire redescendre la pression entre deux zones chaudes.

Deux autres raisons bonus : il peut arriver des trucs dramatiques à tes personnages, mais si le lecteur ne s'est pas tout d'abord attaché à ceux-ci a minima, il s'en désintéressera. On s'en fiche de ce qui arrive à un parfait inconnu. Par contre, si tu décris un peu tes persos et que tu leur offres un contexte intéressant, le lecteur se laissera capter plus facilement.

Enfin, les descriptions d'états émotionnels, touut le monde en fait. En long en large en travers. C'est le truc cliché par défaut dans les thrillers. On veut trop réduire le roman à un inventaire d'émotions. Dans ces conditions, il est très difficile d'être original, et ce sont les descriptions qui vont donner du cachet à ton livre. Le style passera par là, d'où l'intérêt de soigner ses passages descriptifs.

Après, c'est comme pour tout, il faut trouver un juste équilibre. Very Happy Je suis d'accord pour dire que King en fait beaucoup trop. Je suis effarée de voir comment certains de ses bouquins sont chiants à lire, alors qu'il a une plume géniale. A l'inverse, j'ai bouquiné un Harlan Coben il y a peu. Hormis le chapitre initial, il n'y a quasi que des dialogues... et c'est tout aussi chiant. (même si ça se lit mieux)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Revan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  29/05/2014
    
                         
Revan  /  Barge de Radetzky


Ou alors, plutôt que de faire comme des arrêts sur image et décrire simplement, mieux vaut essayer les descriptions dynamiques. Tu décris tout en continuant de développer ton scénario ou les personnages. Cela dépend de ce que tu recherches en fait. Soit les éléments descriptifs servent l'histoire, et la description doit être dynamique. Soit tu essaies de poser une ambiance, et à ce moment, tu vas devoir consacrer plus de temps à décrire ... Un subtil mélange des deux, c'est le must !
 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Lire et lire, y a pas d'autre solution pour acquérir du vocabulaire. Pense aussi à utiliser le dictionnaire de synonyme en ligne qui est super pour trouver du vocabulaire, je te conseille SYNONYMES, y a aussi synonymo.fr mais je préfère le premier. [/quote]

***

Oui. J'ai un dictionnaire des synonymes chez moi et sinon en ligne j'utilise beaucoup celui de l'Université de CAEN.
https://www.myriamlorenz.com/
 
Mimi Lolo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  34
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Atashi ha neko desu ! Niaaah
   Date d'inscription  :  14/06/2019
    
                         
Mimi Lolo  /  Barge de Radetzky


Mokkimy a écrit:
Dans le cas spécifique d'un thriller, tu auras toujours besoin d'un minimum de descriptions pour deux raisons.

La première, c'est que pour faire frémir, le lecteur va avoir besoin d'un support à son imagination. Un personnage disant "j'ai peur", n'aura jamais autant d'impact que si tu décris la scène et que le lecteur ressente de lui-même cet état de peur. C'est le principe show don't tell. Il vaut mieux montrer (et décrire un peu), que raconter les sentiments.

La seconde, c'est que beaucoup d'action peut très vite devenir lassant. Il faut des temps calmes, même dans les thrillers. C'est la variation de rythme qui va pouvoir créer des hauts et bas émotifs. Les descriptions sont un bon moyen aussi pour faire redescendre la pression entre deux zones chaudes.

Deux autres raisons bonus : il peut arriver des trucs dramatiques à tes personnages, mais si le lecteur ne s'est pas tout d'abord attaché à ceux-ci a minima, il s'en désintéressera. On s'en fiche de ce qui arrive à un parfait inconnu. Par contre, si tu décris un peu tes persos et que tu leur offres un contexte intéressant, le lecteur se laissera capter plus facilement.

Enfin, les descriptions d'états émotionnels, touut le monde en fait. En long en large en travers. C'est le truc cliché par défaut dans les thrillers. On veut trop réduire le roman à un inventaire d'émotions. Dans ces conditions, il est très difficile d'être original, et ce sont les descriptions qui vont donner du cachet à ton livre. Le style passera par là, d'où l'intérêt de soigner ses passages descriptifs.

Après, c'est comme pour tout, il faut trouver un juste équilibre. Very Happy Je suis d'accord pour dire que King en fait beaucoup trop. Je suis effarée de voir comment certains de ses bouquins sont chiants à lire, alors qu'il a une plume géniale. A l'inverse, j'ai bouquiné un Harlan Coben il y a peu. Hormis le chapitre initial, il n'y a quasi que des dialogues... et c'est tout aussi chiant. (même si ça se lit mieux)

Oui Mokkimy, merci, je suis d'accord avec toi.
https://www.myriamlorenz.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Les descriptions dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-