PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi Body Composition Scale 2 à ...
14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Plusieurs genres dans un recueil de nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Bonjour!

J'espère que je poste où il faut. Je suis en train de créer un recueil de nouvelles déjà écrites et je me demandais si cela se faisait couramment/était bien vu auprès des maisons ou si carrément cela ne se faisait pas, de mélanger les genres de nouvelles dans un seul recueil.

Par exemple, avoir n nouvelles réalistes, x fantasy, y fantastique.... Est-ce original et si le recueil parait agréable à lire dans son ensemble est-ce ça va?

Je n'avais rien lu sur les différents genres en un recueil mais par contre ai lu pas mal sur la cohérence de sujets dans un même recueil, comme une sorte de thématique.
Etes-vous du genre à suivre à la lettre ce genre de choses, ou êtes-vous comme moi plutôt à contre courant, n'aimant pas trop les règles à suivre et préférant plus de liberté de création?

Merci pour vos réponses, j'ai hâte de les lire ça m'intéresse grandement ces sujets Smile
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Pour qui sonne Lestat


Je ne sais si cela se fait, mais je pense qu'il faut un minimum un fil conducteur qui aboutit au titre de ton recueil.
Le titre rassemble en général toutes les nouvelles.


Ou alors, si c'est trop disparate, tu peux l'appeler "Nouvelles" ou donner le tire de la plus grande nouvelle, ou de la première "Grande nouvelle et autres nouvelles".

Mélanger du fantastique et de la fantasy me parait compatible. Par contre, pas sûr que le réalisme y trouve aussi sa place.

Après on peut aimer naviguer à contre courant mais est-ce que les maisons d'éditions aiment aussi lorsqu'on n'est pas connu ?
http://marie-meyel.fr/
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  123
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Ou tu peux mettre en titre : Nouvelles en tout genre Laughing Laughing Laughing
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1832
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


De toutes façons les ME n'aiment pas les recueils de nouvelles.
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'allais dire comme la petite chose: les ME boudent les recueils, alors écris plutôt pour toi. Quand ils paraissent, les ventes décollent rarement.

Sinon, une amie a publié récemment un recueil (chez Ker éditions, dans le cadre d'un concours) avec des nouvelles historiques, réalistes et de merveilleux (presque des contes). Elle a choisi d'écrire tous ses textes autour d'une thématique commune qu'elle a traité selon le plus d'angles possibles. Ca peut donc se faire. Je ne lirais pas un recueil complètement hétéroclite perso, à moins que je n'aime vraiment énormément l'auteur. Pour me faire acheter, la thématique ou le genre vont être des arguments importants.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

En qualité de lectrice, je n'aimerais pas me retrouver avec un recueil de nouvelles qui ne se tiennent pas les unes les autres. J'apprécie certains types de littérature, et pas forcément compatibles : sentimental, aventure, science fiction.
J'ai du mal à imaginer me retrouver avec entre les mains des nouvelles en tous genres car même si j'apprécie les trois cités, d'autres s'emballeront pour des polards, historiques, réels.
Contenter tout le monde est pour ainsi dire impossible, il en faut donc pour tous les gouts, mais quand je veux acheter un recueil de nouvelles, je préfère me cantonner à un style quitte à acheter trois livres différents pour être certaine de lire ce qu'il me plait.

En espérant t'avoir aidé.
Bonne journée
 
David Raymond
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
David Raymond  /  Barge de Radetzky


Ça peut donner un effet "fouillis". Il est préférable que les nouvelles se tiennent dans un genre défini ou dans un cadre pas trop dispersé. L'éditeur doit pouvoir "vendre" le recueil et le proposer aux lecteurs qui, bien souvent, ont des désidératas bien précis en tête.
Voilà, ça, c'est la théorie. Il y a des contre-exemples mais globalement quand on on débarque dans l'édition en tant que jeune et pimpante recrue, c'est mieux de gravir les échelons un à un. Le mieux encore, et je peux en témoigner, c'est de prendre individuellement chaque nouvelle et d'en faire quelque chose de plus grand, de l'étendre, voire de les transformer pour donner vie à un roman à part entière. C'est aussi un exercice d'écriture qui peut être gratifiant.
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1832
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


ou d'écrire d'autres nouvelles du même style pour sortir plusieurs recueils
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2351
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Je pense que différents styles ne me dérangeraient vraiment pas pourvu qu'il y ait un fil conducteur commun. Après tout, c'est ce qu'on peut retrouver dans les recueils publiés suite à des appels à textes : certains concours n'imposent pas de genre, et on peut imaginer retrouver du réalisme côtoyer de la fantasy ou du roman noir au final. Mais du coup, dans ces cas-là, un thème commun regroupe les différents styles. J'avoue que j'ai une préférence pour ce genre de recueils, d'ailleurs, je les trouve plus amusants à lire !

Ils me font penser au principe de la série télé Black Mirror, où chaque épisode raconte une histoire complètement différente, avec pour objet le futur plus ou moins proche, dans une thématique de science-fiction/dystopie.
Il y a aussi la récente Love, Death & Robots, diffusée sur Netflix : format court (15 minutes par épisode) portant chacun sur une histoire basée sur la fantasy ou de la SF, en animation 2D ou 3D... C'est bien fait, et assez intéressant.

Après, comme l'ont dit les autres, en général on reste sur un même style, voire une même thématique. Je ne peux que plussoyer sur la difficulté de publier des nouvelles. Je connais une maison d'édition belge qui se spécialise dans le format, cela dit, avec de jolies pépites : Editions Quadrature.

Gustav a écrit:
Le mieux encore, et je peux en témoigner, c'est de prendre individuellement chaque nouvelle et d'en faire quelque chose de plus grand, de l'étendre, voire de les transformer pour donner vie à un roman à part entière. C'est aussi un exercice d'écriture qui peut être gratifiant.
Si je trouve le principe intéressant (et l'exercice tout autant), dans la pratique il est vraiment difficile de développer une nouvelle en un roman réussi. Il y a quelques jolies plantages à ce sujet, parce que certaines nouvelles devraient vraiment le rester.
Le format et les codes sont différents, mais surtout si l'auteur n'arrive pas à étendre l'univers de la nouvelle, ou l'étend mal, on se retrouve avec quelque chose qui souffre de beaucoup de longueurs. Dans ces cas-là, on dit que le mieux est l'ennemi du bien.

Après, j'avoue que je suis de parti pris : j'aime beaucoup la nouvelle pour plein de raisons, et j'admire les nouvellistes qui arrivent à me transporter en l'espace de quelques lignes (ou quelques minutes, puisque j'ai pas mal abordé le support télévisuel ^^').
 
David Raymond
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
David Raymond  /  Barge de Radetzky


leasaurusrex a écrit:


Si je trouve le principe intéressant (et l'exercice tout autant), dans la pratique il est vraiment difficile de développer une nouvelle en un roman réussi. Il y a quelques jolies plantages à ce sujet, parce que certaines nouvelles devraient vraiment le rester.
Le format et les codes sont différents, mais surtout si l'auteur n'arrive pas à étendre l'univers de la nouvelle, ou l'étend mal, on se retrouve avec quelque chose qui souffre de beaucoup de longueurs. Dans ces cas-là, on dit que le mieux est l'ennemi du bien.

Ah ! ça, évidemment, la difficulté n'est jamais très loin dans ce genre d'exercice. Et j'en conviens qu'il n'est pas adapté pour tout le monde, d'autant plus, comme tu le mentionnes, certaines nouvelles se prêtent mal à une version étendue.
Cependant, avec quelques petits aménagements, c'est toujours amusant de prendre une idée de base et de la transformer pour en faire quelque chose de plus grand et ambitieux. Ça ne marche pas toujours... mais la recette pour s'améliorer n'a pas changé depuis des siècles : lire, écrire, expérimenter, lire, écrire et lire. Recette maison, vous m'en direz des nouvelles ;- )
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1832
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Gustav on t en dira des nouvelles ou des romans?
🤣
Tout roman pourrait etre une nouvelle. Mais toute nouvelle ne peut pas devenir un roman...
Tes mots m ont rappelé que mon infernale angélique (roman court) était une nouvelle sur la base d une anecdote vécue. Mais pour qu elle soit plus cinglante, j ai développé les personnages, qu on s y attache avant qu ils nous gifflent..
Puis les effets secondaires sont apparus comme une evidence...
Donc de 3 pages on est passé à 130... mais l'anecdote de base ne prend toujours que 3 pages, avec les memes mots qu au début.
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2351
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Gustav a écrit:

Ah ! ça, évidemment, la difficulté n'est jamais très loin dans ce genre d'exercice. Et j'en conviens qu'il n'est pas adapté pour tout le monde, d'autant plus, comme tu le mentionnes, certaines nouvelles se prêtent mal à une version étendue.
Cependant, avec quelques petits aménagements, c'est toujours amusant de prendre une idée de base et de la transformer pour en faire quelque chose de plus grand et ambitieux. Ça ne marche pas toujours... mais la recette pour s'améliorer n'a pas changé depuis des siècles : lire, écrire, expérimenter, lire, écrire et lire. Recette maison, vous m'en direz des nouvelles ;- )
Je rejoins ton message en tous points. Smile
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Merci pour toutes vos réponses! Smile

Je suis tout à fait d'accord que les maisons n'accrochent pas aux nouvelles en France, et qu'en général elles aiment bien un truc clair et précis (et si possible, qui se vende bien). Et chacun·e son point de vue aussi, je suis d'accord, certain·es peuvent s'y retrouver dans un multi genre, d'autres ne pas aimer ça, je comprends totalement.
J'écris tout d'abord pour moi, et après j'ai envie de faire partager mes textes, si au moins un peu apporter un bon moment ou quelque chose à quelqu'un·e, ça me fait plaisir Smile et je me dis que ça me coûte rien (car je fais plus d'envois postaux pour le moment, ça revient trop cher) de tenter Smile

Perso ça ne me dérange pas du tout (au contraire d'ailleurs) de lire un recueil disparate, j'essaie de penser à ce que l'auteur·rice a voulu faire, a pensé pour chacune des nouvelles, et j'aime bien être plongée dans des univers différents d'une nouvelle à l'autre.
Ça peut aussi avoir un certain esthétique qui me plait beaucoup.
Et j'apprécie aussi les recueils avec un thème précis, ou une ligne conductrice, énoncée sur le 4ème ou non. Smile

Guanaco: oui pour les titres, je l'ai déjà fait pour un premier recueil (quand j'étais jeune et naïve, me suis faite avoir par de l'auto-édition), et c'est vrai que ça sonne bien. Smile
Après quand on a plusieurs recueils, j'aimerais bien varier dans la mesure du possible, et je pensais aussi qu'on pouvait choisir le titre d'une seule nouvelle uniquement?
Ou alors un titre global qui n'a rien à voir, un peu comme (je suis fana de S.King alors je pense à lui en premier): "nuit noire et étoile morte".

Titan: c'est sympa ça, ça ferait si plusieurs recueils "Nouvelles en tout genre 1" "nouvelles en tout genre Bis" "nouvelles en tout genre ter" :mrgreen: Razz

Fleur-de-lyss: d'accord, merci de ton avis, et pour ton amie qui a publié, bravo à elle! C'est clair que c'est chacun·e son fonctionnement et ses goûts Smile

Nuit2chine: merci pour ton avis Smile je crois que pour le moment dans le topic, il y a plus de personnes qui préfèrent ne pas mélanger que l'inverse Smile je n'ai pas pensé à faire de sondage parce que c'était pas le but, mais ça m'intéresse bien de savoir ce que chacun·e en pense et pourquoi iel achète un recueil/ce qui l'attire !

Gustav: j'aime bien en effet parfois prendre telle ou telle nouvelle et voir si je peux la faire grandir et en faire un roman. Ça ne se traduit pas toujours par la réussite ni par l'envie de poursuivre, car j'aime beaucoup le côté nouvelle et sa chute notamment. Et en général quand je pars avec l'idée d'une nouvelle, l'histoire va être construite comme ça, et c'est ça qui va m'amuser de créer. Mais il est arrivé que certaines grandissent et c'est intéressant aussi Smile

D'ailleurs, j'aime aussi beaucoup les micro-nouvelles, qui ont leur charme propre, les nouvelles t micro-nouvelles sont des exercices à part entière, que j'aime beaucoup, très différents du roman, et je rejoins totalement Leasaurusrex dans ce qu'elle dit que parfois cela vaut mieux de laisser une nouvelle en nouvelle, d'autant plus si elle a été pensée ainsi avec toutes ses "caractéristiques de nouvelles".

La petite chose: oui! Faire ça fait plus travailler et met en attente certains textes pour avoir le nombre (d'ailleurs, il faudra que je retrouve combien de nouvelles et/où de signes il "faut" pour un recueil de nouvelles) et c'est pas forcément un mal au contraire. Smile

Leasaurusrex: Merci pour le lien vers la maison d'édition! C'est toujours bon à prendre. Smile
J'aime aussi les séries où les épisodes sont un peu indépendants et ont leur propre univers. Je vais jeter un oeil à Love, Death & Robots, je n'en avais pas entendu parler.
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1832
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


J ai un recueil de 8 nouvelles en préparation
Mon amie en a un avec 12 nouvelles.
Regarde dans ta librairie ce qu ils proposent
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
David Raymond
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
David Raymond  /  Barge de Radetzky


Shinigami a écrit:


D'ailleurs, j'aime aussi beaucoup les micro-nouvelles, qui ont leur charme propre, les nouvelles t micro-nouvelles sont des exercices à part entière, que j'aime beaucoup, très différents du roman, et je rejoins totalement Leasaurusrex dans ce qu'elle dit que parfois cela vaut mieux de laisser une nouvelle en nouvelle, d'autant plus si elle a été pensée ainsi avec toutes ses "caractéristiques de nouvelles".

Effectivement, certaines nouvelles ne fonctionnent que par leur chute et / ou une rapidité de lecture. Il ne faut pas forcer sa nature non plus, si c'est ce que tu désires, alors il n'y a pas à hésiter et rester dans le domaine des nouvelles dites courtes ! D'ailleurs je viens de lire un recueil de nouvelles de Prosper Mérimée (et pas seulement la très connue "Vénus d'Ille"), et le format très court et successif fonctionne très bien (Vision de Charles XI, Madame Lucrezia, Perle de Tolède, Federigo).
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Plusieurs genres dans un recueil de nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-