PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maylis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  22
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  02/02/2019
    
                         
Maylis  /  Début de partie


Salut tout le monde !  Razz

Vous aussi vous avez déjà bloqué sur un de vos projet ? Je suppose que oui, ça arrive à tout le monde.
Moi je ne suis pas bloqué ... Je m'explique.

Je connait mon intrigue et A à Z, j'ai le plan de tout mes chapitres, j'ai déjà écrit 150 pages et il ne me reste plus que 5 chapitres à écrire pour finir mon premier jet. Seulement je n'arrive plus à écrire. Je sais ce que je doit dire, j'ai tout en tête mais quand j'ouvre mon fichier je suis prise d'un manque de motivation extrême pourtant j'ai envie d'écrire, j'aime écrire et surtout je veux finir cette histoire !

J'ai laisser mon projet en stand-by l'ors de la rentré 2018. J'ai déménagé, entamé de nouvelles études... Je pensai que c'était le temps que je m’acclimate à ma nouvelle vie. 8 mois sont passer et toujours rien.

Le pire c'est que j'ai envie d'écrire mais je ne m'autorise pas à commencé de nouveaux projets tant que celui-ci n'est pas fini. Ce qui fait que je bloque et je culpabilise, tout en restant dans l'inaction ...

Enfin voilà ... Tout ce que je veux c'est partagé mon expérience et savoir si vous avez déjà été dans ce cas et comment vous avez fait pour sortir de cette boucle ?  scratch

A Bientôt  Smile
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5446
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


J'appelle mes copains JE à l'aide et je démarre une Word War (écrire un maximum de mots en 15 minutes) avec eux pour m'obliger à me lancer Laughing

Comme toi, j'évite de commencer un nouveau projet tant que le précédent n'est pas terminé (sauf dans le cadre du NaNoWriMo, ça m'arrive d'avoir deux projets simultanés pendant 2-3 mois) et si je bloque... J'essaie de m'obliger à avancer sur mon chapitre, sans me soucier vraiment de sa qualité, car il sera toujours temps de le corriger plus tard. Dans mon cas, souvent, l'envie d'écrire me vient en écrivant, donc ça finit par me débloquer Wink


Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Insta13Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Ftb12Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Nimbb12Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Jeb12Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Dppeti12Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Cde10910

Participez au concours d'extraits 109 jusqu'au 24 août !
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  850
   Âge  :  38
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Vive les Word Wars quand ça coince pour se donner un coup de boost !
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  123
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Moi j'ai une façon un peu étrange de me booster, c'est simple, je vais sur internet, je navigue sur les catalogues des maisons d'éditions et en voyant les romans publiés, je me dis "eh ben un jour ce sera mon tour mais pour ça il faut se donner un coup de pied" et là je me remets à écrire Laughing Laughing Laughing

Ou bien je regarde dans ma bibliothèque et je prend un livre dans mes mains et au contact du papier, j'ai l'envie d'écrire qui revient tel un boomerang.

Ouais je sais c'est étrange Cool
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Ce que je vais dire n'est pas très original, mais si tu veux finir ton livre, il faut te forcer à écrire.

L'écriture est une mécanique. Actuellement, ta machine est à l'arrêt et un peu rouillée. Faut que tu la pousses pour qu'elle redémarre et prenne de la vitesse.

A ça s'ajoutent aussi sans doute la peur de "réussir", et la peur de "l'après" premier roman. Mine de rien, c'est flippant d'arriver au bout et de se dire "bon, ben voilà, c'est terminé, est-ce que le résultat vaut les efforts entrepris ?"  Quand ton roman sera achevé, il faudra bien le confronter aux autres, décider de son sort, faire des corrections, accepter que tout ne soit pas parfait, le publier ou non... C'est beaucoup plus de pression qu'il n'y parait. :p

Une autre solution aussi pour retrouver de la motivation à écrire : change la fin.

Tu n'es pas obligée d'écrire les cinq chapitres que tu as planifiés, essaie de trouver une fin itinéraire bis.

T'as le droit aussi d'écrire plusieurs fins différentes et de choisir celle qui te convient le mieux.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello!
Ca m'arrive très souvent de procrastiner quand j'ouvre mon ordi, mais j'ai quelques pistes pour toi.
Déjà, sache que ton cerveau arrive à sa pleine concentration au bout d'une quinzaine de minutes environ. C'est donc normal de ne pas être tout de suite entraînée par l'écriture. Parfois, je relis ce que j'ai déjà écrit pour rentrer dans l'histoire, parfois je reste simplement sur la page en cherchant la meilleure amorce. En tout cas, surtout ne pas paniquer si l'idée ne vient pas tout de suite et tenir bon au moins 15 minutes pour voir si les idées viennent.
Ensuite, je ritualise beaucoup. Je reproduis les mêmes gestes et le même environnement tout au long de l'écriture d'un projet. Ca aide le cerveau à se mettre dans le même état d'esprit à chaque fois (et à être plus vite prêt du coup). Un de mes premiers réflexe est bien sûr de couper internet. J'ai un bouton "avion" et je l'utilise chaque fois que j'écris. Je sais que j'aurai sûrement besoin de faire des recherches (même si avec Antidote, j'ai le dictionnaire et le correcteur intégrés qui évitent quand même beaucoup d'aller-retour sur internet), mais c'est plus facile de se concentrer au moment où cherche à se mettre en condition.
Enfin, je réfléchis aussi à varier l'un des paramètres de ce que je dois écrire. Est-ce que je ne devrais pas commencer la scène un peu plus tôt/plus tard? Changer de lieu? Essayer une approche plus innovante? Une réalisatrice de Pixar disait que les trois premières idées qu'on a en tête face à une problématique sont souvent trop peu originales. Elle essaye donc d'en chercher d'autres. C'est un exercice que je fais tout le temps en écriture, au niveau macro (comment finir mon roman?) comme au niveau micro (comment écrire cette phrase?). Je pense que c'est un bon exercice pour éveiller la créativité. Sinon, les challenges fonctionnent aussi très très bien chez moi. Je me mets une dead-line, j'anticipe le plus de choses possibles (les travaux, les courses, etc.) pour avoir une large plage de temps libre et je rédige ou corrige un max en quelques jours. On me dit souvent que c'est impossible de libérer autant de temps, mais ça vaut la peine d'essayer. Cette semaine, j'ai un examen à l'université à étudier, des bulletins pour mes élèves à préparer, mon anniversaire (que je fête en deux fois), le mariage de ma soeur (où je suis témoin donc je dois faire un discours) et un autre anniversaire. J'ai quand même libéré 6 heures pour pouvoir faire une relecture de mon roman Smile Je sais que j'ai peu de temps devant moi et j'ai l'impression que ça stimule super fort mon cerveau d'être dans le rush. Quand je me dis que je peux avoir fini dans un avenir très proche, ça me motive beaucoup plus que d'envisager un travail à plus long terme.
Courage pour ton travail!
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Moi aussi, titre. J'en suis à l'avant pénultième chapitre de mon nouveau roman, et je stagne. Je compatis.

Pour me booster je garde en mémoire la réaction étonnante que j'ai eue lorsque j'ai terminé le premier jet de mon premier roman. Pour planter le décors, j'ai sauté de ma chaise, effectué trois pirouettes et crié "houra" tellement fort que les voisins on crut que j'avais un orgasme.

Alors je garde à l'esprit ce plaisir d'avoir fait traverser à mes personnages l'aventure que j'avais inventée pour eux, et j'espère me délecter tout autant du moment où j'écrirai le mot FIN.
Bon d'accord après ce sera la phase relecture, mais ce n'est pas la partie la plus désagréable. Pour l'instant ce qui me gêne, c'est que je pense déjà à mon futur roman dont j'ai noté les grandes lignes, il est tout prêt dans ma tête. J'ai hâte de m'y mettre.

Bonne journée
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1831
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Moi je dis: s'inscrire à une constance sur ce forum. En début de semaine tu fixes le nombre de mots que tu veux écrire… On est une super équipe, on se soutient… et en fin de semaine on fout des coups de fouets
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


C'est où la constance où se cachent les sadiques ? Doucement je n'aime pas les coups de fouets.
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1831
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


http://jeunesecrivains.superforum.fr/t52081-semaine-382-constance-du-6-au-12-mai#1023554
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Merci pour le lien, mais j'ai du mal à anticiper le poids en mots, surtout que j'ai tendance à revenir sur mes pas lorsque l'inspiration me vient. De plus pour avoir testé la méthode j'écrihokilomètre, et constaté à la relecture qu'il s'agissait des passages que je barre sans aucun état d'âme, je ne suis pas certaine d'y trouver mon bonheur.
Il est possible que cela fonctionne sur d'autres mais pas moi.


Dernière édition par nuit2chine le Jeu 9 Mai 2019 - 11:04, édité 1 fois (Raison : fôte)
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Ça m'arrive aussi, le coup d'arrêt juste avant la fin, ça fait peur de finir ! Le roman n'est plus ce que tu imaginais : il est désormais ce qu'il est.
Mon astuce, c'est de ne pas me dire que je suis en train de "finir" justement. Je ne finis pas, j'écris la suite tout simplement. Que ce soit le chapitre 2 ou 38, au fond c'est le même exercice, c'est nous qui mettons trop de pression sur la fin.
Ça m'est aussi arrivé de couper pendant des mois en attendant que ça revienne. J'essaye alors de ne rouvrir mon doc que quand je sais ce que je vais écrire (j'ai fait 3-4 phrases dans ma tête, en conduisant souvent), en repartant sur ce début dont je suis contente, je me senss de nouveau capable d'écrire le reste.
Rebooster son ego, ça peut aussi passer par l'amélioration du début : se relancer et retrouver l'impulsion du début. Courage !!
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2297
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Nuit2chine : Tu peux te mettre un "minuscule" objectif (genre cinq cents mots), qui va simplement te forcer à te mettre à ton bureau. Si tu en écris finalement deux mille, ben c'est tout benef'! L'idée n'est pas d'écrire au kilomètre mais de se forcer à écrire un peu chaque semaine. Contrairement à un objectif type NaNo, tu peux avoir plus de qualité que de quantité.
Moi ça m'aide bien, il n'y pas vraiment de pression insupportable, c'est juste de se dire que chaque semaine on va écrire un peu, ça évite de tomber dans le piège de la procrastination et ça peut aider quand on est bloqué.


Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.  Captur77
Noxer a écrit:
Gare au modéraptor.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Compter les mots n'est pas dans mes habitudes, en revanche je pense avoir répondu non trop vite à l'invitation à participer à la "constance", cette expérience peut s'avérer intéressante, mais je préfère l'aborder avec mes propres objectifs, à savoir terminer chapitre par chapitre. En ce moment j'arrive à la fin de mon antépénultième , si je ne glandouille pas (en discutant sur les forums par exemple, smiley qui sifflote) la semaine prochaine j'aurai fini. Y'aura plus qu'à passer à la phase relecture.
Sinon j'écris tous les jours, si personne ne me dérange (mari, enfants, manque d'inspiration) une page format A4 times 12 interligne 1,5 est à peu près ma routine quotidienne.
 
Nyumé
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  123
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  11/08/2018
    
                         
Nyumé  /  Barge de Radetzky


Pour écrire quand je n'ai plus envie, je n'ai qu'un remède : des WW avec mes ami.es pour me forcer à écrire, ne serait-ce que 100 mots. Petit à petit, ça se débloque. Les phrases ne sont pas toujours terribles mais le plus important, c'est d'avancer. On peut toujours retravailler les passages posant problème une fois le roman/chapitre terminé !

De la musique, ça peut aider aussi.

Enfin, si tout ça ne fonctionne pas, j'appelle mes ami.es à la rescousse pour discuter avec eux de mon roman, des futurs péripéties, évolutions de personnages, et tout. A force d'en parler, ça me redonne le goût d'écrire.

Bon courage à toi !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Je n'arrive plus à avancer sur mon projet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-