PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 [Avis ME] Editions Spinelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Fin de la page précédente
Eden75 a écrit:
Code:
Séléné.C: Tu n'as pas répondu à ma question. Est-ce que tu as publié chez eux à compte d'auteur ou d'éditeur ?
J'ai été publié à compte d'éditeur. Je n'ai pas déboursé un seul centime. Tout gratuit. Couverture personnalisée et très belle. Impression, référencement et distribution : la totale. 0 euro payé de ma poche ni avant, ni après publiction. Et 12% de droits d'auteur à partir du premier exemplaire vendu.
Je ne pouvais pas leur en demander plus.  Smile
Séléné.C a écrit:
En effet, c'est déjà bien

Mais "référencement" ne veut pas dire "diffusion"
Est-ce que la maison fait une promo pour le livre ou bien est-ce que tu fais tout ?

Combien de temps s'est-il écoulé depuis la parution, et est-ce que les ventes sont à hauteur de tes espérances ?
Azaby a écrit:
Eden75 a écrit:
Code:
Séléné.C: Tu n'as pas répondu à ma question. Est-ce que tu as publié chez eux à compte d'auteur ou d'éditeur ?
J'ai été publié à compte d'éditeur. Je n'ai pas déboursé un seul centime. Tout gratuit. Couverture personnalisée et très belle. Impression, référencement et distribution : la totale. 0 euro payé de ma poche ni avant, ni après publiction. Et 12% de droits d'auteur à partir du premier exemplaire vendu.
Je ne pouvais pas leur en demander plus.  Smile

Sans vouloir jouer les trouble-fêtes dans ce concours de qui aura la plus grosse (qualité de contrat Razz  ), un contrat à 12% de DA n'est pas forcément à envier... Surprised


***************************************

Azaby a écrit:
Sans vouloir jouer les trouble-fêtes dans ce concours de qui aura la plus grosse (qualité de contrat Razz  ), un contrat à 12% de DA n'est pas forcément à envier... Surprised
S'il n'y a pas ou peu de ventes, les 12% ne valent rien
> d'où importance d'une vraie diffusion
>> parce que
Eden75 a écrit:
A compte d'éditeur:  si vous êtes très actifs sur les réseaux sociaux, il ne vous sera pas demandé de prendre en charge l'achat de 30 exemplaires de votre livre pour en assurer de votre côté, au même titre qu'eux, la promotion lors de la parution
dans ce cas de figure, ils sont plus ou moins sûr de vendre 30 exemplaires même si l'auteur ne les achète pas pour les vendre lui-même
> Et cela, sans avoir effectué de promo
>> ôtons les 20% pour le diffuseur et 30 ou 40% pour le libraire, et ajoutons quand même le pourcentage Amazon (20%, je crois ?) >> quelle est la part qui leur revient ?
>>> avec les compte d'auteur déguisés, on arrive toujours à la question du pourcentage réel

Spoiler:



Zut... on a changé de page
Je copie-colle les derniers messages
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  612
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Hé ! Makarénine


Bah c'est surtout qu'une maison qui se permet de donner 12%... c'est souvent (non systématiquement bien sûr :p ) une petite maison qui n'a pas des masses de monde à payer.

Mais y a rien de mal à avoir une petite maison, hein. Juste que c'est pas forcément les meilleurs contrats qui sont à 12% et si on me propose un contrat à 12% j'aurais plutôt tendance à vérifier la stabilité de la maison derrière. Surprised
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Azaby a écrit:
si on me propose un contrat à 12% j'aurais plutôt tendance à vérifier la stabilité de la maison derrière. Surprised
+ 1
Neutral le nombre est beau, mais pas ordinaire, et ce qui est joli mais pas ordinaire, il faut s'en méfier Sad que c'est triste le monde !!!
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3798
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Eden75 dit qu'il n'a rien eu à débourser, mais il a quand même dû acheter 30 exemplaires de ses propres livres, si j'ai bien compris (avec 10% de remise)... scratch Le travail d'une ME, c'est de vendre elle-même les bouquins qu'elle publie, me semble-t-il. Celui de l'auteur, c'est d'écrire. Chacun son job.
(Après, si l'auteur veut acheter des exemplaires de son bouquin pour une raison quelconque, les "bonnes" (ou plutôt les "vraies") ME lui font en général une remise de 30%...)


La bande-annonce
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  45
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Clochard céleste


Azaby a écrit:
Bah c'est surtout qu'une maison qui se permet de donner 12%... c'est souvent (non systématiquement bien sûr :p ) une petite maison qui n'a pas des masses de monde à payer.

Mais y a rien de mal à avoir une petite maison, hein. Juste que c'est pas forcément les meilleurs contrats qui sont à 12% et si on me propose un contrat à 12% j'aurais plutôt tendance à vérifier la stabilité de la maison derrière. Surprised

Je rejoins Azaby ici sur les droits d'auteur à 12% : si une ME t'offre 12% (ou plus!) de droits d'auteur c'est souvent qu'on estime de vendre très peu de bouquins et surtout de ne pas se dépenser dans la promotion.
Le plus souvent, pour un (vrai) contrat à compte d'éditeur, c'est d'habitude 6-8 % de DA à partir du premier exemplaire vendu, puis 8 -10% dès 10000 exemplaires vendus etc.
Mais ce qui m'interpelle le plus, à propos de ces ME qui proposent contrats à compte d'auteur et/ou  contrats à "compte d'éditeur", c'est qu'il n'est jamais question de l'à valoir. En fait, qu'en est-il de l'à valoir dans ce soi-disant "compte d'éditeur"? Ne rien payer c'est la base...D'accord, l'écriture est une passion, mais elle est aussi un travail qui demande du temps (parfois des années) et beaucoup d'application. Je n'ai jamais entendu personne se féliciter : "Cool, j'ai travaillé pendant une année (ou plus) et à la fin je n'ai pas déboursé un centime, j'ai tout fait gratuitement".
Un (vrai) compte d'éditeur verse un à valoir à l'auteur, à la signature du contrat ou à la levée de l'option ou encore à la remise du manuscrit définitif. C'est une garantie pour l'auteur et la preuve que la ME apprécie ton travail et va se dépenser pour le promouvoir. Oui, c'est très radin d'habitude (sauf rare exception), mais je crois qu'il ne faudrait jamais accepter un contrat d'édition qui ne prévoit point d'à valoir, même "symbolique".
Cela dit, chacun fait ce qu'il croit mieux, à chacun ses choix.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Si mes souvenirs sont bons, Gallimard ne verse pas d'à valoir... Du coup, je serais moins sévère que toi sur ce point. En revanche, je suis d'accord que juste se dire "et je n'ai rien payé!", ce n'est clairement pas assez. Pour moi, leur compte d'éditeur n'en est pas un dans la mesure où il y a cette clause des 30 romans à acheter par l'auteur à ses frais, alors que ceux-ci sont destinés à la promotion. Peu importe que ça soit beaucoup ou non, ou la somme que ça représente, ça veut dire qu'une part du financement des compte d'éditeur vient de l'argent des auteurs. Même principe que pour Lys bleu et même pub mensongère sur le fait qu'il n'y a rien à payer.

Après, s'ils sont prêts à faire sauter cette clause par moments si l'auteur négocie ou autre, tant mieux, mais ça reste largement insuffisant, puisque qui dit compte d'auteur, même partiel, dit liste noire direct pour tous les acteurs du monde du livre et ça se paie cher sur un CV d'auteur.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


fleur-de-lyss a écrit:
qui dit compte d'auteur, même partiel, dit liste noire direct pour tous les acteurs du monde du livre et ça se paie cher sur un CV d'auteur.
Et l'autoédition ? ça fait aussi blacklister ?
Spoiler:
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3734
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Séléné.C a écrit:
fleur-de-lyss a écrit:
qui dit compte d'auteur, même partiel, dit liste noire direct pour tous les acteurs du monde du livre et ça se paie cher sur un CV d'auteur.
Et l'autoédition ? ça fait aussi blacklister ?
Spoiler:

Heu... Je n'ai pas eu l'impression d'avoir payé mon compte d'auteur, au final.

Chez Actes Sud junior, l'éditeur ne m'a pas "googelisée" avant de me contacter, et je n'avais pas mentionné que j'avais déjà été éditée auparavant.

Du coup, je pense que ça ne plombe pas tant que ça au final (alors que je pensais pareil que Fleur de Lys avant).


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Considérant qu'il y a des gros éditeurs qui orientent les refusés vers l'autoédition chez des prestataires payants, mais en vue de les repêcher si leur publication se passe vraiment bien >>> je ne suis pas si sûre qu'ils aient encore une réelle allergie
http://scriptorium2.canalblog.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Non, l'autoédition n'est pas dans le même panier Séléné Smile je connais plusieurs salons qui refusent les comptes d'auteur alors qu'ils acceptent des autoédités. Pareil pour certains libraires ou pour les journalistes. Pour les prix et les bourses par contre, je vois souvent une exigence de compte d'éditeur.
Tant mieux si cela n'a pas été préjudiciable pour toi Florencd, mais si un éditeur se renseigne ou que l'auteur mentionne dans sa biographie un compte d'auteur, c'est vrai que ça refroidit. Certains éditeurs vont au delà du texte et se renseignent sur la capacité de diffusion de l'auteur. Un livre qui s'est mal vendu n'inspire pas confiance et rares sont les comptes d'auteur qui se vendent bien. Ça n'empêchera pas un potentiel coup de coeur qui va au-delà de ces éléments pragmatiques, bien sûr. C'est juste qu'il vaut mieux éviter de se mettre des bâtons dans les roues alors que c'est déjà compliqué :p
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Citation :
e connais plusieurs salons qui refusent les comptes d'auteur alors qu'ils acceptent des autoédités. Pareil pour certains libraires ou pour les journalistes
De la part des salons, cela peut être une hostilité au mode d'édition plutôt qu'aux auteurs ayant accepté ce mode.

Citation :
Un livre qui s'est mal vendu n'inspire pas confiance et rares sont les comptes d'auteur qui se vendent bien.
Considérant que les éditeurs à compte d'auteur ont furieusement tendance à faire croire que leur fonctionnement est ordinaire, il y a sûrement beaucoup d'auteurs édités à compte d'auteur qui ne se sont pas préparés à faire la promo de leur ouvrage, ou même ignorent qu'ils devront la faire

http://scriptorium2.canalblog.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je suis tout à fait d'accord, je pense que la volonté des acteurs du monde du livre est essentiellement de ne pas donner de visibilité aux maisons à compte d'auteurs qui s'empressent d'ajouter "Nos auteurs invités à des salons partout dans le monde" :mrgreen:
Et je suis aussi d'accord aussi sur le fait que ce n'est en rien la faute d'un auteur si son livre se vend mal lorsqu'il est écrit "Edilivre" sur la couverture, mais si tu es éditeur et que tu as 200 manuscrits devant toi, il est probable que de mauvaises ventes fassent réfléchir (sauf si, comme je l'ai dit, le coup de coeur est sans appel ou qu'on sent que la promotion peut porter grâce au thème, à la période ou je ne sais quoi)
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  45
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Clochard céleste


fleur-de-lyss a écrit:
Si mes souvenirs sont bons, Gallimard ne verse pas d'à valoir... .

Je ne connais pas la procédure chez Gallimard, mais à mon avis l'à valoir reste incontournable dans un vrai contrat à compte d'éditeur.
Concernant les ME à compte d'auteur et les autoédités, il est vrai que la plupart des prix et des salons n'acceptent pas les comptes d'auteur, alors qu'ils acceptent quelquefois les autoédités. Par contre, par exemple, les trois bibliothèques municipales de ma ville n'acceptent ni les livres autoédités, ni les comptes d'auteur.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Tu peux aller vérifier sur le fil "Jonquille", comme je viens de le faire. Pas d'à-valoir. Mais on s'éloigne peut-être un peu trop de cette charmante maison qu'est Spinelle!

Si quelqu'un a des infos sur l'à-valoir qu'elle pourrait pratiquer, qu'il nous en fasse part :mrgreen:
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  45
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Clochard céleste


fleur-de-lyss a écrit:
Tu peux aller vérifier sur le fil "Jonquille", comme je viens de le faire. Pas d'à-valoir. Mais on s'éloigne peut-être un peu trop de cette charmante maison qu'est Spinelle!

Si quelqu'un a des infos sur l'à-valoir qu'elle pourrait pratiquer, qu'il nous en fasse part :mrgreen:

Peut-être estiment ‘ils que publier avec eux est déjà beaucoup de chance et qu’un à valoir serait trop demander. Cependant, j’ai quelque doute sur le fait que leurs auteurs « forts » acceptent d’être édités sans à valoir. Mais vous avez raison, on s’éloigne du sujet du post ici.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] Editions Spinelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-