PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Lettre d'accompagnement d'un manuscrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tassa
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  70
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  02/03/2018
    
                         
Tassa  /  Clochard céleste


Amis forumiens!

Bonjour! Je suis en train de commencer les envois aux ME et j'aurais bien besoin de quelques conseils/retours sur la lettre/mail que je joins à ma manuscrit. J'ai déjà pas mal fouillé le web mais je trouve parfois des avis contraires (j'imagine que les éditeurs ont tous leurs petites préférences).

Voilà sur quoi je suis parti.

Spoiler:
 

Vous en pensez quoi? Ce n'est pas trop court?
 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Je suis pas un spécialiste mais je pense que c'est trop centré sur toi et pas sur le texte.
Je demanderai à Florence à ta place ou j'irai faire un tour sur son blog/site.
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  122
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Un seul mot me vient à l'esprit en lisant ta lettre : pompeux !

"Laissez-moi vous raconter une histoire. L'histoire d’un jeune homme qui se rêvait écrivain et qui, après des années de réflexion et de travail, avait écrit un roman. Mon histoire." Déjà vu et revu, n'utilise pas cette accroche qui se veut original mais qui est en réalité risible.

Il faut faire sobre, neutre, et surtout ne pas essayer de vendre le manuscrit comme tu le fais, les phrases comme celle-ci sont absolument à proscrire :

"Aujourd'hui, je continue cette aventure en me mettant en quête d'un éditeur. Peut-être serez-vous cet éditeur ?"

Là on voit clairement que tu essayes de vendre ton manuscrit. Bien que la maison d'édition soit une entreprise à but lucratif, cela reste avant tout une organisation qui a pour passion la littérature. Seule elle jugera ton travail, mais surtout ne lui impose pas ton manuscrit comme si tu essayais de lui vendre un aspirateur.

Ensuite, cette phrase : "certainement de qualité très variable". Cela sous-entend que les autres manuscrits sont de la m**** et que le tien est la dernière Poule au Oeufs d'Or. Tu ne peux pas juger les manuscrits que l'éditeur reçoit. Il pourrait le prendre comme du snobisme.

"Si néanmoins ce roman ne vous convenait pas pour une publication, je vous serais reconnaissant de me faire connaître les motifs de votre refus, car j’en tirerais un profit certain. J'attends impatiemment de vos nouvelles et vous remercie du temps que vous voudrez bien m'accorder." Pas terrible, je dirais même redondant, l'idée est là mais c'est trop long, fais une seule phrase.

Excuse moi si je t'ai blessé, mais vaut mieux que ce soit moi et non l'éditeur,  nan ? Sache une chose, les éditeurs reçoivent des centaines de manuscrits et n'ont pas le temps d'accorder 30 minutes par lettre. C'est comme les lettres de motivations pour être embauché, il faut que ce soit court (l'éditeur accorde environ 30 secondes par lettre, si la lettre fais plus de vingt lignes sur une feuille A4, il ne le lira pas, ou du moins pas entièrement. Concernant le fond, surtout rester SOBRE et NEUTRE, commence par te présenter brièvement sans te vanter, dis simplement que tu es Mr X, ce qui t'amène vers cette maison d'édition (parle lui de la ligne éditoriale en expliquant que ton roman fait partie de son catalogue, par exemple : "sachant que votre ligne éditoriale est axée sur le fantastique ou la science-fiction, j'estime que mon manuscrit rentre dans vos critères"). Ensuite, tu termines par la formule de politesse en leur remerciant d'avance pour le temps qu'il consacreront à ton manuscrit.

Ah oui encore une dernière chose, surtout n'écrit pas le mot "roman" mais le mot "manuscrit", il ne faut jamais considérer que c'est un acquis. Là tu ne fais que la deuxième étape (après l'écriture de ton roman). Comme dit un proverbe guinéen : "Qui est trop pressé risque de tout perdre."

Voilà j'imagine bien que tu penses que je veux te descendre, mais je ne fais que te donner des conseils. Si tu as d'autre interrogations, n'hésite pas à me voir ici ou en message privé.


Dernière édition par TITAN le Sam 9 Mar 2019 - 12:47, édité 1 fois
 
Maanilee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  194
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/03/2018
    
                         
Maanilee  /  Tycho l'homoncule


Alors je te fais part de mon expérience, ça reste personnel donc pas le reflet de toutes les ME mais en gros :

L'intro n'est pas très attractive, de toute façon que ce soit dit on survole les mails, on regarde surtout de quoi ça parle pour classer les fichiers dans le bon dossier. Un mail sobre qui dit en gros bonjour je suis truc je vous propose mon roman qui parle de truc bidule et machin, ça suffit. Tu peux ajouter des "mots clés" selon ce que recherche la ME à ce moment-là ça peut aider à passer ton roman en haut de la pile s'il colle à ce qu'ils attendant. Idem n'hésite pas à parler de ton expérience si tu en as et/ou de tes publications, ça peut aussi te faire monter sur la pile car on verra que tu sais bosser, que la phase éditoriale peut-être plus rapide qu'un primo-auteur, par contre ça ne changera pas l'issue, juste tu peux être lu + rapidement.

Ce qui compte en gros c'est de nous vendre ton livre, et je trouve peu utile que tu précises que tu voudrais des retours en cas de refus. Soit la ME le fait, soit elle ne le fait pas, mais je doute qu'elle change sa façon de procéder en raison de ton mail.

Bref, mise tout sur ton roman, ses thèmes et ça suffira amplement.
http://www.marine-gautier.com
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  570
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Je pense également qu'il y a de gros problèmes avec cette lettre.

Le premier étant l'espèce de naïveté qui se dégage de tes tournures. La naïveté de penser que cette manière emphatique de te présenter est originale (alors qu'elle est employée par de nombreux jeunes auteurs soucieux de brosser l'éditeur dans le sens du poil).

J'ai bien conscience en vous adressant ce courrier que votre maison doit être submergée de propositions diverses, certainement de qualité très variable -> Je trouve ça clairement maladroit parce que ça sous-entendrait que tu juges la qualité d'un travail qui n'est pas le tien, et dans une moindre mesure que tu estimes (consciemment ou non) que la qualité de ton travail sera moins médiocre que ce qu'ils ont l'habitude de recevoir.

Attention, j'ai pas un oeil d'expert sur le sujet non plus. Mais si je bossais en comité de lecture et que je voyais ce genre de lettre, je me dirais juste : "J'espère que l'auteur prend moins de place dans les lignes de son manuscrit que dans sa lettre de présentation".

Tu es auteur, tu leur soumets ton travail. La lettre de motivation n'est pas un exercice de style et ce n'est pas là que tu vas devoir "séduire" par ta plume ton potentiel éditeur.

De même, ton si néanmoins ce roman ne vous convenait pas pour une publication, je vous serais reconnaissant de me faire connaître les motifs de votre refus, car j’en tirerais un profit certain. ... l'éditeur ne te doit rien. Que tu sois reconnaissant ou non du travail que ça exigerait de répondre à toi plutôt qu'aux centaines d'autres de manière personnalisée ne changera pas grand chose. Les éditeurs qui ont remarqué ton texte et qui ont le temps te feront un retour personnalisé. Les autres (la majorité) non. ^^

Comme ça a été dit, sois sobre. Je te conseille plutôt de présenter les raisons qui font que tu soumets ce manuscrit à telle maison en développant la compatibilité roman-ligne éditoriale. Si tu as lu des livres de la collection que tu vises, parles-en brièvement. Idem pour ton expérience édito.

Mais sois concis. Il n'est pas question d'être trop long ou trop bref : il est question de tout dire.

Après je comprends, c'est un travail difficile :p
Mais garde à l'esprit que c'est ton récit que tu dois mettre en avant. Pas "Ton Histoire", si elle ne donne pas d'indication évidente sur la qualité de ton texte.

Par contre, je suis pas forcément d'accord avec Titan concernant l'interdiction d'utiliser le mot "roman". J'utilise le mot manuscrit, mais je n'ai pas l'habitude de cacher à mes éditeurs que je suis sur un projet de roman, ou que le manuscrit que j'ai bossé a la ferme intention de devenir un roman décent x)

Pour le reste, effectivement chacun son point de vue, chez l'éditeur comme ailleurs. Mais je trouve ta lettre vraiment dangereuse et tu risques plus d'agacer ton éditeur que de le ranger de ton côté, à mon sens. Sad

https://ecriture-livres.fr/comment-publier/courrier-envoi-de-manuscrit/

D'ailleurs, quand on parle d'originalité... on retrouve à la tournure près ce que tu as écrit dans ta lettre en suivant ce lien Neutral
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je rejoins ce qui a été dit... C'est le type de lettre à éviter.

Perso, je fais :
Madame, Monsieur,

Je me permets de vous adresser, ci-joint, mon manuscrit (titre provisoire, genre, nombre de signes), dont voici la présentation :
Là, je mets le pitch.
En dessous, les thèmes.

Éventuellement, j'indique que j'ai déjà été éditée.

Je souhaite une agréable lecture, puis je salue.

Tu peux aussi le faire façon "lettre de candidature" en disant pourquoi tu as choisi d'envoyer à cette maison et pas une autre.

Perso, je n'aime pas trop, je trouve artificiel.

J'éviterais de demander un avis sur mon texte. L'éditeur le fera parfois, mais les retours sont rares, sauf quand l'éditeur a apprécié le texte.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  44
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Clochard céleste


Voici la lettre que j'ai jointe à mon dernier livre publié, m'inspirant de conseils trouvés en ligne :

Madame, Monsieur
Je vous soumets mon manuscrit xxxx.
Je travaille comme xxxx à xxxx. Vous trouverez des détails plus complets sur ce livre et sur mon parcours dans les dernières pages du manuscrit.
J'attends avec impatience tout avis de votre part.
Vous souhaitant bonne lecture.
Cordialement

Voilà c'est tout.
 
Tassa
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  70
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  02/03/2018
    
                         
Tassa  /  Clochard céleste


Et bien comme quoi, il faut faire attention à ce que l'on lit en ligne!

Merci à tous pour vos réponses, je vais donc partir sur quelque chose de plus simple. Je posterai la nouvelle version sous peu.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


De toute façon, au final, c'est le texte qui compte. 😉


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Mattv
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  02/03/2019
    
                         
Mattv  /  Magicien d'Oz


Bonjour, selon vous faut-il personnaliser sa lettre pour chaque éditeur ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je ne le fais pas.

Si tu pratiques la version similaire à la lettre de motivation (explication de la raison pour laquelle tu leur envoies ton manuscrit à eux et pas à une autre maison), tu es obligé de le faire.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Parisad
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  44
   Localisation  :  france
   Date d'inscription  :  26/06/2018
    
                         
Parisad  /  Clochard céleste


Mattv a écrit:
Bonjour, selon vous faut-il personnaliser sa lettre pour chaque éditeur ?

J'ai rédigé la même lettre pour tous mes envois, j'ai changé seulement le nom du destinataire. Dans les dernières pages du manuscrit, j'avais ajouté une synopsis du livre.
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Pour qui sonne Lestat


Pareil, je ne personnalise pas à part bien sûr le nom et l'adresse du destinataire.

Par contre, PARISAD, j'ai mis le synopsis en première page de mon manuscrit avec les informations techniques (nom, coordonnées, nombre de mots, de signes...) et pas à la fin.
http://marie-meyel.fr/
 
Mattv
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  02/03/2019
    
                         
Mattv  /  Magicien d'Oz


Le nombre de signes/mots est forcément obligatoire ? Je ne l'ai pas mis dans mes envois persos...
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  265
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


J'essaie de personnaliser ma lettre quand je peux. Je me dis que vue la grande quantité de manuscrits envoyés par mail, un petit mot personnalisé peut attirer l'attention.
Je joins aussi un synopsis et le nombre de mots / cec.
Mais vu le peu de résultats de mes envois jusqu'à présent, je ne suis pas sûre d'être un exemple à suivre!
http://vanessalagarde.eklablog.com/
 

 Lettre d'accompagnement d'un manuscrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-