PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 La lente lecture de nos amis éditeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  38
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


Je trouve cette attente horriblement stressante et deprimante et c'est pourquoi je n'ai pas fait le choix d'un editeur.

Je suis sure qu'il y a des tas de bons livres qui ne sont pas edites a cause de ca alors qu'en autoedition, au moins on donne au livre sa chance. Apres qu'il se vende ou pas, c'est autre chose, mais au moins il apporte quelque chose aux lecteurs qui lui auront donne sa chance.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Nemuyoake a écrit:
Je suis sure qu'il y a des tas de bons livres qui ne sont pas edites a cause de ca alors qu'en autoedition, au moins on donne au livre sa chance. Apres qu'il se vende ou pas, c'est autre chose, mais au moins il apporte quelque chose aux lecteurs qui lui auront donne sa chance.

L'un n'empêche pas l'autre. Tu peux tout à fait rechercher un éditeur dans un premier temps et procéder à une auto-édition si le manuscrit ne trouve pas preneur.

De mon côté, je tolère bien l'attente. Je la trouve fertile en fantasmes.

J'ai plus de mal avec les refus-type. What a Face
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Gustav:
Citation :
Un jour, j'ai entendu cette belle citation d'un écrivain connu : "La chance, c'est quand l'opportunité rencontre la somme de travail".

Très belle citation !
Plutôt que d'attendre les réponses, l'auteur qui chercherait à créer ces opportunités serait avantagé, c'est certain ! J'en ai de plus en plus conscience, même si mon indécrottable romantisme me fait espérer que "seul le texte" compte quand il arrive sur un bureau... (suis-je naïve...?).
Je sais bien qu'il y a aujourd'hui de grandes maisons qui ne publient presque aucun roman arrivé par la poste, et celles qui le font (dans des proportions minuscules;-) sont des guerrières en voie d'extinction qui chassent des textes qui doivent être encore meilleurs que les textes des auteurs qu'ils publient déjà....
Cela peut être parfois décourageant et heureusement que le forum nous montre que des contes de fées existent...
Souvent je me demande pourquoi les maisons continuent de recevoir des manuscrits par la poste alors qu'elles ont déjà tellement de choix dans un viviers d'auteurs recommandés. Sans doute qu'elles sont, pour certaines, encore un peu romantiques ;-)







 
Mattv
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  02/03/2019
    
                         
Mattv  /  Magicien d'Oz


Hello, je passe la barre des deux mois, je n'ai reçu que deux réponses pour le moment ( sur environ 15 envoies ).
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Une maison qui me répond courtoisement, j'ai envie de continuer à lire les livres qu'elle publie. Prendre soin des auteurs, n'est-ce pas aussi une façon de prendre soin de ses lecteurs?
Il faut poser des roses sur les maisons, majoritaires, qui répondent.  :flower:


Dernière édition par VictoryRoma le Dim 29 Sep 2019 - 13:47, édité 1 fois
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Je suis la spécialistes des refus par silence radio et je n'en prends pas ombrage.

Quand j'ai un refus type, limite je suis contente. :mrgreen:

(Bon, quand j'ai un oui, c'est mieux).
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Ahava a écrit:
Quand j'ai un refus type, limite je suis contente. :mrgreen:
Moi aussi j'aime pas trop mal les refus types, surtout quand ils sont rapides Very Happy
 
Menerva
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  453
   Âge  :  39
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  18/03/2016
    
                         
Menerva  /  Pour qui sonne Lestat


Quel genre de "petite ME" ?
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13252
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Concernant les non-réponse = il y a des maisons qui disent de ne pas attendre plus de trois mois (ou autre longueur) mais il y a aussi celles qui préviennent ne pas envoyer de lettre de refus, mais ne donnent pas de durée limite d'attente. Et là... on ne sait pas du tout.
Et il y a celles qui ne disent pas si elles répondent toujours ou bien pas.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Et après, t'as aussi les maisons d'édition qui répondent normalement toujours, sauf que dans ton cas à toi, tu te demandes s'ils n'ont pas paumé ton manuscrit. :mrgreen:

Mais ce n'est pas parce qu'une ME ne répond pas qu'il faut cesser de lire ses bouquins. Faut faire la part des choses, je pense, sinon, on risque de passer à côté de beaux ouvrages. (Et puis se mettre la rate au court-bouillon, c'est jamais terrible.)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Mokkimy a écrit:
Mais ce n'est pas parce qu'une ME ne répond pas qu'il faut cesser de lire ses bouquins.
Ouais, je sais, tu as raison ; je suis incapable d'arrêter de lire des bouquins de toute façon Wink



Dernière édition par VictoryRoma le Dim 29 Sep 2019 - 13:48, édité 1 fois
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13252
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mokkimy a écrit:
Et après, t'as aussi les maisons d'édition qui répondent normalement toujours, sauf que dans ton cas à toi, tu te demandes s'ils n'ont pas paumé ton manuscrit. :mrgreen:

Ouais... j'ai eu ça !

Smile et il y a aussi ceux dont le service manuscrit bouchonne à mort

Sur mes envois de 2016, j'ai eu le "plaisir" de recevoir un refus-type avec excuses-types pour le retard de traitement des manuscrits... alors que la maison disait sur son site de ne pas attendre au-delà de 4 mois (retard du refus : un mois de plus). Ça reste un refus-type, mais ça dénote de la conscience professionnelle !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Menerva
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  453
   Âge  :  39
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  18/03/2016
    
                         
Menerva  /  Pour qui sonne Lestat


Citation :
Ce que j'arrive pas à comprendre c'est pourquoi ces ME silencieuses (je ne vais pas les nommer;) continuent d'accepter de recevoir des manuscrits... Elles devraient faire comme Sonatine, ou Toussaint Louverture qui a aussi la classe, annoncer la couleur, on ne prend plus de manuscrits parce qu'on ne peut pas, qu'on est débordé ou je ne sais quoi....
Je demandais quel genre de "petite ME" car si je ne me trompe pas, souvent les vraiment petites n'ont qu'une personne à leur tête, un(e) passionné(e) qui ne doit pas gagner pas grand chose (et qui souvent au bout de quelques années jette l'éponge), du coup certains ont un boulot à côté (d'où aussi le manque de temps), ils font tout dans la ME, forcément prendre le temps (et l'argent) pour répondre à tous ceux qui envoient un manuscrit... ce serait l'idéal, mais c'est compliqué. Wink
Concernant Sonatine, ils ont "6 à 9 salariés" et plusieurs millions d'euros de chiffre d'affaire, qu'ils doivent investir pour payer les locaux les salariés et tout ce qui entoure la création d'un livre évidemment, mais bon ils ont l'argent pour, les vraies petites ME vivotent en ne gagnant pas grand chose.
Toussaint Louverture je ne vois pas de salarié noté, mais il y a quand même 180 000€ de chiffre d'affaire.

Mais je comprends la frustration de ne même pas recevoir un refus... C'est clair qu'on se demande s'il faut encore espérer quelque chose même au bout d'un an, ou pas ! Et de ne pas savoir c'est parfois presque une torture...
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13252
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il y a des petites maisons qui pratiquent la non-réponse, mais pas toutes

Et il y a aussi des plus grosses qui le font !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
VictoryRoma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  19/12/2018
    
                         
VictoryRoma  /  Tycho l'homoncule


Menerva a écrit:
les vraiment petites n'ont qu'une personne à leur tête, un(e) passionné(e) qui ne doit pas gagner pas grand chose (et qui souvent au bout de quelques années jette l'éponge), du coup certains ont un boulot à côté (d'où aussi le manque de temps), ils font tout dans la ME, forcément prendre le temps (et l'argent) pour répondre à tous ceux qui envoient un manuscrit... ce serait l'idéal, mais c'est compliqué. Wink

Oui, dans ce cas, je comprends tout à fait que se soit compliqué.

Roooh, c'est compliqué pour tout le monde, en fait, les éditeurs qui manquent de temps, et les auteurs qui patientent.... Wink

Je suppose qu'écrire ici me sert à mieux patienter et à mieux comprendre et à mieux respecter ces délais Wink

 

 La lente lecture de nos amis éditeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-