PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ au lieu de 14,99€ ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 

 [Avis ME] éditions Maïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  153
   Âge  :  53
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  02/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


nessie a écrit:
Ma collaboration comme correctrice chez Maïa a été brève. Quelle que ce soit la taille du manuscrit, un tarif unique de 75 € pour moi avec des corrections dans tous les sens, une maquette qui part à l'impression directement. Une obligation de faire "rentrer" n'importe quel livre dans un format de 180-200 pages = augmenter ou diminuer la police et les interlignes en fonction. On se retrouve avec un rendu déplorable. Quand j'ai compris que les auteurs payaient pour être édités, je me suis sauvée aussi vite... D'autant plus qu'il ne fallait pas "trop" corriger, effectivement à ce tarif, j'avais pensé faire une relecture et une MEP. Or, je suis vite tombée sur des livres où toute la typographie de base était absente, avec des fautes de français tous les deux mots, etc. Bref, hors de question pour moi de passer une semaine sur un manuscrit de ce type en frôlant l'esclavage et en ayant l'impression que les auteurs sont abusés.

intéressant et inquiétant. Mais peut-être est-ce du passé ?
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


Si ces éditions sortent réellement 25 livres par mois, il paraît évident qu'elles ne peuvent pas s'occuper parfaitement de chaque auteur. A priori, tous les JE qui ont envoyé leur texte ont été retenus.

Cependant, dire qu'ils sont à compte d'auteur me paraît un peu exagéré dans la mesure où l'auteur n'est pas obligé de payer. Ses proches vont alimenter le crowfunding mais en recevant l'ouvrage, donc c'est une sorte de prévente.
De plus, si le livre est publié à partir de 15% des 1000 euros, soit 150 euros, même si l'auteur décide de payer lui-même cette somme, c'est bien inférieur au tarif des ME à compte d'auteur.
Je ne connais pas le rendu des ouvrages, mais il est vrai que le témoignage de Nessie est assez glaçante. Pourtant, plusieurs livres dépassent les 200 pages sur leur catalogue.

En bref, je n'arrive pas à me faire un avis sur cette ME. En tout cas elle a le mérite de tous nous intéresser, vu le nombre de messages !
Il nous manque des informations essentielles : qu'en disent ceux qui ont été édité par eux sur l'aspect de leur livre, sur la promotion (présence en librairie, salon etc.) ?
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  10/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
Cependant, dire qu'ils sont à compte d'auteur me paraît un peu exagéré dans la mesure où l'auteur n'est pas obligé de payer. Ses proches vont alimenter le crowfunding mais en recevant l'ouvrage, donc c'est une sorte de prévente.
De plus, si le livre est publié à partir de 15% des 1000 euros, soit 150 euros, même si l'auteur décide de payer lui-même cette somme, c'est bien inférieur au tarif des ME à compte d'auteur.

Deux choses : 
* Un compte d'auteur ne t'empêche jamais de faire de même et de faire du crowdfunding pour payer la somme demandée (qui est majoritairement utilisée pour financer l'entreprise et non pour le livre, puisque comme on l'a vu cette somme est largement excessive vu la qualité des livres finis). La seule opposition réellement importante pour l'auteur est de savoir si l'éditeur veut l'éditer parce qu'il croit en son livre et prend le risque financier (compte d'éditeur) ou si l'éditeur veut l'éditer parce qu'il peut obtenir une marge sur la production du livre (compte d'auteur ou contrat participatif - distinction inventée par les éditions Persée pour des raisons marketing, je rappelle)
* Je ne pense pas qu'il soit dit que le livre sera édité selon les mêmes conditions quoi qu'il arrive. Ce que j'ai vu dans la communication des éditions Maïa, c'est "on adaptera". A mon sens, il est possible qu'il demande à l'auteur d'assurer une partie du financement à sa charge, ou qu'il utilise de l'argent ramené par un autre livre (ce qui n'est pas spécialement idiot), ou qu'il réduise fortement le projet pour qu'il revienne moins cher.


Concrètement, on a :
* une maison avec une adresse écran
* aucune attestation de cette ME dans le SNE ou les publications Livre Hebdo
* une communication orientée vers les auteurs et pas toujours claire
* un catalogue qui ne ressemble à rien du tout
* des livres absents ou à peu près des librairies
* des réponses très rapides
* aucun refus attesté
* un rythme de publication digne d'une ME moyenne voire grande
* une société de prestataire de services sans dimension éditoriale, attachée à la même société, qui propose exactement le même principe
* un contrat qui demande à l'auteur de rassembler 1000€
* un témoignage alarmant d'une correctrice qui explique la logique marchande et impersonnelle
* des comptes douteux créés pour faire un seul message de pub
* des spams douteux qui proposent d'envoyer un manuscrit

Je pense que c'est déjà pas mal comme éléments accablants. Le problème, c'est que je peux te trouver des auteurs prêts à jurer que Edilivre est à compte d'éditeur et de très bonne qualité (Dissonance cognitive quand tu nous tiens). C'est naturel de vouloir se convaincre qu'on a fait le bon choix. Perso, le test le plus fiable est pour moi de tomber sur l'un des livres et de regarder le travail qui a été fait dessus. Ils sont difficiles à trouver car peu diffusés, mais peut-être que certains extraits sont dispo en ligne.
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


Fleur-de-Lyss, je suis en accord avec l'ensemble des points que tu soulèves. Cette ME ne m'inspire pas confiance.

Là où nos opinions divergent un peu, c'est que je me dis qu'elle donne la chance à ses auteurs d'avoir une vraie publication sans avancer de frais (parce que personnellement, je vois leur crowfunding comme une pré-vente mais effectivement c'est discutable).
Ils semblent très orientés auteur et pas vraiment lecteur, et ont un business plan qui à l'air d'être très efficace. Je suppose qu'ils gagnent très bien leur vie . Tant mieux pour eux si personne n'y perd ! Pour moi, c'est un peu du gagnant pour les auteurs qui font un croix sur une "vraie" ME à compte d'éditeur, mais n'ont pas les fonds pour une ME à compte d'auteurs, et une ME qui publie beaucoup et investit peu.

Je suis prêt à changer d'avis si les ouvrages sont moches, ou illisibles à cause de leur typo, ou qu'il n'y a aucune promo.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  10/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Le tour que j'ai fait sur leur site ne m'a pas convaincu quant à leur catalogue (notamment en raison des trop nombreuses collections, qui ne donnent pas une bonne visibilité aux livres, même au sein du site, mais aussi d'autres éléments). A toi de voir ce que tu en penses! Smile

Je ne suis pas contre le crowdfunding, mais je n'aime pas que l'argent récolté sert à faire tourner un business aseptisé. S'il ne s'agissait que d'un coup de pouce financier ou d'une manière de tester la réception du livre, pourquoi pas. Mais la somme demandée par rapport au suivi (forcément dépersonnalisé vu le nombre de textes) me paraît couvrir entièrement les frais de production et plus encore, et là, ça me gêne. Je pense donc qu'on se rejoint assez bien sur ce point, même si tu es peut-être un peu plus tolérant que moi.
 
Dan Souplincot
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  28
   Localisation  :  Ile-de-France
   Date d'inscription  :  23/11/2017
    
                         
Dan Souplincot  /  Bile au trésor


La grande question est:
Concrètement qu'est-ce que la ME apporte vraiment en terme de:
> Visibilité et Promotion
> Travail sur le livre

De ce qui a été dit, il semble qu'au final il semble que ce soit juste un compte participatif géré par la Maison d'Edition proposant des services bas de gamme voire quasi-inexistants.
La ME se finance donc avec une partie des gains du crowdfunding et en prime versera moins de droits d'auteur qu'un compte d'auteur classique/auto-édition si le livre marche.
( concrètement la ME se fera à la fois les thunes qu'un compte d'auteur se fait via les services payants et qu'un compte d'éditeur se fait via les ventes #TOUTBENEF #AUCUNRISQUEPRIS)

Je ne vois pas vraiment beaucoup d'avantages, autant faire un crowdfunding soi-même, puis trouver des prestataires sérieux et s'auto-editer OU investir dans un bon compte d'auteur, deux solutions qui apporteront vraiment quelque chose à l'ouvrage.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Smile comme c'est beau quand l'argumentation est claire et bien posée !!!!


Je suis tombée l'autre jour sur un topic du forum "maux d'auteur" qui m'a paru très embrouillé et qui a été créé en 2017, c'est à dire avant que les éditions Maia aient un topic sur JE.
http://www.forum-mda.com/t8449-Editions-Maia.htm
Or, un membre qui avait parlé d'achats de 70 livres par l'auteur s'est trouvé accusé de mensonge par Maia (qui a fini par intervenir), et a dit avoir trouvé l'information sur notre forum.
Donc, autant qu'on parle de choses claires, précises, et non d'impressions, préjugés et approximations

http://scriptorium2.canalblog.com
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  07/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Par curiosité j'avais envoyé mon roman, pour voir, j'ai reçu une réponse positive, on veut m'avoir au téléphone pour m'expliquer tout avant de m'envoyer le contrat. Pour l'expérimentation je vais tester, même si j'ai lu financement participatif sur le facebook courant cette année (ça n'a pas dû changer loin de là), pour en avoir le coeur net, mais de toute façon si y'a le moindre truc à payer, ce sera refus de ma part.
Je vous tiens au courant Smile
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


J'attends avec impatience les retours. Je suis très surpris par l'absence de "non" dans cette ME (modéré, suppositions).

Je suppose qu'ils misent sur les ventes à l'entourage de l'auteur, et ne doivent pas dépenser des masses en correction ou en travail de graphisme sur les couvertures. Ils doivent gagner peu par ouvrage, mais publient énormément et donc y trouvent leur compte.
Reste la question primordiale de la promo. Peuvent-il promouvoir de façon correcte autant d'auteurs ?
 
j.gtknt
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  110
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  10/10/2019
    
                         
j.gtknt  /  Barge de Radetzky


La réponse est surement non, sans quoi on aurait déjà entendu parler d'eux ailleurs que sur ce forum... Genre dans des magazines, des librairies, ...
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  07/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Ce qui est "étrange" (ou pas), c'est que si on zieute leurs publications facebook, ça peut paraître pas mal, y'a Amélie Nothomb qui écrit une petite note de félicitations à un auteur chez eux, on voit des auteur·rices en dédicaces dans des librairies, des articles de journaux, un 1er prix du roman du salon du livre de Sainte Maxime....

Alors c'est peut-être que certains livres parmi la masse qu'ils publient, qui sont mis en avant comme ça, pour "faire bonne façade"... parce que faire tout ça pour moult et moult livres, c'est pas possiblement humain... à moins d'être une armée à travailler!
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  10/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
J'ai l'impression que ce sont des sortes d'hybrides entre l'auto-édition et le compte d'éditeur : une sorte de compte d'éditeur qui publie tout.
Je suppose qu'ils misent sur les ventes à l'entourage de l'auteur, et ne doivent pas dépenser des masses en correction ou en travail de graphisme sur les couvertures.
La différence avec un compte d'auteur, c'est que ce sont les proches de l'auteur qui paie. Une solution hybride serait une solution de partage de frais et ce n'est pas ce qu'on a vu, le crowdfunding. On peut dire que c'est un "compte d'amis d'auteurs" :Electricité:
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  07/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Petit retour suite à l'appel téléphonique avec eux, je vais résumer:
- 2 critères de sélection des manuscrits: la qualité d'écriture (comprendre si c'est écrit correctement) et les débouchés commerciaux de vente. Pas le style d'écriture ni autre, le directeur éditorial me l'a précisé.
- il m'a beaucoup parlé de pré-commande et pas de financement participatif, alors qu'il m'a aussi parlé de leur page de crowd-founding, que le livre commençait à être à 25% de complétion du financement, puis serait fini vers 50%.
- A ma question que se passait-il si le financement total n'était pas atteint, puisque c'est à l'auteur·rice de rameuter tout le monde, il m'a dit qu'on pouvait se retirer du projet (mais sur leur page y'a bien marqué qu'il faut quand même donner les contreparties aux participants, dont un livre pour certains... et qu'à ce moment-là l'auteur·rice adapte son projet au montant reçu (donc livre plus petit, tranché dans le lard??), donc il ne m'a pas tout dit...).
- Il m'a dit aussi qu'il proposerait deux autres solutions si la campagne de financement ne me convenait pas, j'ai demandé lesquelles de suite, c'est donc 1) l'auteur·rice fait la correction et pas de campagne de financement 2) ils font appel à un maquettiste, mais l'auteur·rice doit acheter 50 livres obligatoirement (avec 25% de remise).
- Pour les salons et la promotion, j'ai demandé s'ils organisaient des salons, il m'a répondu qu'ils conseillaient et donnaient des liens à l'auteur·rice pour qu'iel s'en charge... :rain:
Et que de toute façon c'était à l'auteur·rice de faire sa promotion, que le seul travail n'était pas d'écrire un livre mais aussi de le promouvoir, et que les maisons maintenant, surtout de leur taille, n'avaient pas le temps de faire ça pour chaque auteur·rice. Il a beaucoup généralisé toutes les maisons sont pareilles (en gros je trouverai pas mieux ailleurs), ce qui m'a encore plus déplu, le manque d'honnêteté m'a dérangée.
Quand je lui ai dit que d'autres maisons le faisaient il a balayé d'un revers de main en répétant ce que j'ai écrit ci-dessus.
Aussi, il m'a dit que les autres maisons ne prenaient pas de risque. Eux non plus, puisqu'ils ne payent rien eux-mêmes... What a Face
- Dans leur communication en général, les mails, il précise beaucoup trop "à compte d'éditeur", "toujours à compte d'éditeur", ce qui est parlant.
- Partout sur leur site, y'a noté qu'ils ont à coeur la promotion des livres qu'ils publient etc.., mais l'envers du décor est que c'est à l'auteur·rice de s'en charger, en vrai....
- Il m'a envoyé le contrat type, on cède ses droits complètement.

Bref, cela confirme complètement tout ce qui a été dit jusque là, je crois que sauf si on a envie de se lancer dans pareille aventure (et être déçu·e je pense très honnêtement), il faut fuir absolument. :mrgreen:
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  10/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Donc une sélection sérieuse, des remarques sur le style => pas leur job
La promo => pas leur job
La recherche de financement => pas leur job
C'est quoi exactement leur job? :mrgreen:
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  07/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


C'est ça :mrgreen:
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] éditions Maïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-