PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Éditions Hyadéïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Éditions Hyadéïs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/12/2018
    
                         
Éditions Hyadéïs  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous, et merci de prendre le temps de me lire =)
(le formulaire du forum se trouve plus bas)

Je suis la fondatrice des Éditions Hyadéïs, maison d'édition encore méconnue dont le lancement sera effectif courant 2019.

Avant toutes choses, je tiens à préciser que notre maison d'édition publie uniquement des œuvres à compte d'éditeur, et que jamais un seul centime ne sera demandé à nos auteurs pour X raisons.
Bien au contraire, notre maison d'édition a pour objectif de révolutionner un peu le monde du livre en ayant pour principe de rémunérer ses écrivains comme il se doit.

Étant moi-même autrice, lorsque l'idée m'est venue de créer les Éditions Hyadéïs, c'était suite à un sentiment de révolte. Outre les maisons d'édition qui arnaquent leurs auteurs en leur demandant des participations financières, il y a aussi toutes les grandes maisons qui elles, rémunèrent mal leurs écrivains. Passer des heures, des jours, des mois à écrire un roman pour au final n'en toucher, et là je suis gentille, qu'environ 3, 4% du prix de vente final, cela me semble complètement aberrant, révoltant.

Concernant les Éditions Hyadéïs, nous établissons des contrats qui garantissent à nos auteurs de toucher 40% du prix final du livre papier, et 60% du prix final du livre numérique.

Pour être complètement transparente, pour un livre en papier de 400 pages vendu à 17 euros, l'auteur gagne 6,80 euros, et les Éditions Hyadéïs gagnent 10,60 euros auxquels on soustrait les frais de confection de l'ouvrage : 6,50 euros, et la TVA : 0,94 euros, soit 2,76 euros réels gagnés.

Pour un livre numérique à 9,99 euros, l'auteur gagne 5,99 euros, et Hyadéïs 3,49 après déduction de la TVA.

Alors vous allez vous dire '' Houla, cette personne parle beaucoup d'argent, c'est pas net. ''
Je vous répondrai que cette transparence est importante, étant donné que notre maison d'édition est encore méconnue et le lancement encore à venir. C'est en écrivant publiquement nos engagements que nous pouvons être pris au sérieux et ne pas passer pour des charlatans.

Pour limiter nos frais de lancement, nous publions essentiellement des livres numériques, mais toujours avec la possibilité pour le lecteur de commander son livre au format papier, à la demande. Sur notre site, on peut donc choisir soit le livre au format numérique, soit au format papier. Nous ne passons par aucuns prestataires, ce qui nous permet du coup de bien rémunérer nos auteurs. Les livres sont imprimés chez nous, pas chez un imprimeur, et nous en garantissons la qualité. Pour les livres numériques c'est pareil : pas de prestataires extérieurs, tous les ouvrages seront vendus, comme ceux au format papier, via notre site internet (qui sera disponible dès notre lancement officiel mais sur lequel vous pouvez d'ores et déjà vous rendre pour envoyer vos manuscris).

Concernant notre ligne éditoriale, nous recherchons des récits liés à l'Imaginaire. Aussi, nous cherchons activement ces genres :
- Fantasy (et tous ses dérivés : dark-fantasy, heroic-fantasy, fantasy érotique...)
- Fantastique
- Science-Fiction (surtout les dystopies)
Pas d'horreur pour l'instant.

Nous acceptons les recueils de nouvelles à condition qu'il y en ait assez pour faire un joli livre et évidemment que ça reste dans les registres de l'Imaginaire^^. Idem pour les contes de fées.

Vous pouvez envoyer vos manuscrits à cette adresse : contact[at]editions-hyadeis.fr , mais allez faire un tour sur le site avant, pour connaître les détails (police à utiliser, format, etc). Editions-hyadeis.fr

Nous nous engageons évidemment à ne pas utiliser, plagier ou reproduire vos œuvres sans votre accord.

Nous sommes assez sélectifs et ne souhaitons pas être une maison d'édition fourre-tout qui publie tout et n'importe quoi. C'est pour ça que nous prenons le temps de bien lire chaque manuscrit et que notre délai de réponse peut-être long. Quoi qu'il en soit, une réponse, qu'elle soit négative ou positive, vous sera toujours apportée.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser, j'essaierai d'y répondre le plus clairement possible.

Bonne journée à tous,
Mélodie.

Ps: vous pouvez nous suivre sur Instagram =)
Editions_hyadeis



Éditions Hyadéïs


♦ Littérature de l'Imaginaire (Fantasy, Fantastique, Science-Fiction), enfants, ados, jeunes adultes, adultes.
♦ Contrat proposé : Compte d'éditeur uniquement.
(Voir plus haut) )
♦ Numérique et papier (Numérique systématiquement et papier sur commande du lecteur )[/justify]
♦ Critères de qualité :
(Nous recherchons des récits originaux, nous évitons les revisites, nous souhaitons être aspirés dans l'histoire dès les premières lignes.
♦ Diffuseur-distributeur : Nous uniquement (via notre site internet quel que soit le format, du moins dans un premier temps)
♦ Corrections orthographiques à charge de qui ? :
De l'éditeur uniquement ! Il est possible que nous demandons à l'auteur une fois la collaboration établie que celui-ci revoit certains passages, certains chapitres si jamais ils ont des défauts, mais niveau orthographe pure et dure, grammaire et syntaxe, nous nous en chargeons (toujours avec l'accord de l'auteur évidemment notamment pour les tournures de phrases)
♦ Corrections éditoriales approfondies ? :
(Par quel moyen, et dans quelle mesure)
♦ Rémunération de l’auteur (en % du prix de vente) :
( Numérique : 60%, papier 40%.
♦ Fourchette de prix de vente :
(Numérique de 2,99 à 9,99 euros. Papier de 9,99 à 20 euros.)
♦ Tirage moyen 1er ouvrage :
(Développez, éventuellement)
♦ Conditions, modalités d’envoi des manuscrits/tapuscrits :
(Voir site internet editions-hyadeis.fr )
♦ Adresse contact :
(contact[at]editions-hyadeis.fr )




 
Nuity
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  721
   Âge  :  28
   Localisation  :  Ici ou là
   Pensée du jour  :  Piou
   Date d'inscription  :  15/01/2011
    
                         
Nuity  /  Blanchisseur de campagnes


Bonjour
Vous parlez de ne pas passer par d'intermédiaires et de ne diffuser que sur votre site internet. C'est bien mais comment comptez vous vendre du coup ? Avez vous un réseau bien établi ? Quels sont vos moyens de communications et de promotions ?
https://www.tisselune.com/
 
Éditions Hyadéïs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/12/2018
    
                         
Éditions Hyadéïs  /  Magicien d'Oz


Bonsoir Nuity, une personne m'a envoyé en MP une liste de questions, et la vôtre en fait partie. Voici donc un copié/collé de toutes ces questions qui j'espère pourra vous éclairer =)

- Avez-vous dans l'idée de faire des salons après lancement de votre maison ?
Oui, c'est tout à fait prévu. Nous comptons participer à des salons pour faire connaître la maison d'édition, ainsi que ses auteurs, et nous comptons aussi en organiser.

- Pouvez-vous expliquer un tel montant pour les droits d'auteur ? [...] Je trouve donc étrange un pourcentage aussi énorme...
J'ai en effet oublié dans mon premier post de mentionner le plus important. Nous sommes une maison d'édition associative, notre but n'étant pas de faire du chiffre mais de valoriser les auteurs et leur travail. Nous ne passons par aucuns prestataires extérieurs, pas d'imprimeurs, de distributeurs etc. Nous réalisons chaque livre de A à Z, avec notre propre papier, nos imprimantes, notre encre. Les bénéfices apportés à la maison d'éditions servent uniquement à payer les frais liés à la confection des livres (frais moindres vu que nous faisons tout), au site Web, son hébergement, la publicité (papier, réseaux sociaux, annonces sponsorisées etc) ainsi que le graphiste chargé de réaliser les couvertures.

- Vous n'avez pas de distributeur. Les livres seront-ils vendus sur d'autres sites que celui de la maison ?
Non, et c'est justement ce qui nous permet de pouvoir rémunérer correctement les auteurs. Tout se fera via notre site internet, et nos applications mobiles, sur lesquels les livres numériques et papiers seront vendus ainsi que lors de salons. Cela ne veut pas dire que ces livres auront moins de chance d'être vendus, car la publicité / promotion de ces derniers sera conséquente, d'ailleurs dans le contrat signé avec l'auteur nous garantissons la bonne promotion de l'ouvrage.

- Comment allez-vous effectuer la promotion ? (réseaux sociaux, service presse, publication dans la presse...)
Réseaux sociaux, publication dans la presse, partenariat avec des blogueurs et des sites littéraires connus, organisation de concours, système de parrainage...

- L'auteur a t-il droit à des exemplaires papier ?
Un exemplaire sera toujours fourni à l'auteur, mais d'autres peuvent êtres donnés sur demande (dans la limite du raisonnable)

- Avez-vous des clauses de préférence ? (Sauf saga)
Non, sauf saga justement.

- Avez-vous un comité de lecture ?
Oui, constitué de bénévoles.

- Êtes-vous seule à gérer cette maison ?
Non, je suis en quelques sortes '' le cerveau '' mais j'ai une équipe, et de l'aide (juriste en propriété intellectuelle, SNE...)

- Combien de romans allez-vous publier par an ? Par mois ?
Honnêtement nous ne savons pas encore à quoi nous en tenir à ce niveau là.

- Qualité du travail éditorial ?
Tout est fait pour que lors de la publication le livre soit parfait. Cela passe par tout type de corrections et vérifications, que ce soit pour l'orthographe, la grammaire, la conjugaison, la syntaxe, la cohérence du récit, la MEP etc.

- Qui réalise la couverture ?
Un graphiste/illustrateur free-lance qui fait en sorte de donner à chaque livre une identité visuelle propre aux Éditions Hyadéïs.

- Qui corrige les manuscrits sélectionnés ? Correction pro ?
Moi et d'autres personnes qui sont également dans le comité de lecture.

- Quels sont vos critères de sélection des manuscrits ?
En premier lieu le respect de notre ligne éditoriale, le style, l'originalité. On veut pouvoir s'attacher et s'identifier aux personnages. S'évader, découvrir de nouveaux mondes. Le '' feeling '' est aussi un critère. Si on est dans le récit dès les premières pages, alors le manuscrit a toutes ses chances de retenir notre attention.

- Quand allez-vous publier le premier manuscrit ? (Mois ?)
Nous sommes actuellement en train d'en discuter avec l'auteur en question et la date n'est pas encore fixée.

- Réalisez-vous un BAT avant publication du livre ?
Oui, même si nous n'avons pas recours à des prestataires extérieurs concernant l'imprimerie, nous réalisons quand même une sorte de bon à tirer interne.

- Quel est le temps entre la signature du contrat et la publication du roman ?
Cela dépend du travail à effectuer sur l'ouvrage et des souhaits de l'auteur, ainsi que des livres déjà parus ou à paraître (on évite de sortir 3 livres en même temps).

- Quel est votre temps de réponse actuel à une soumission ?
Actuellement nous essayons de répondre dans un délai de 3 mois. Mais c'est difficile car nous recevons déjà beaucoup de propositions de manuscrits et nous ne sommes pas très nombreux.


 
montecristo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  28
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Doctoresse et autrice!
   Date d'inscription  :  29/06/2013
    
                         
montecristo  /  Barge de Radetzky


Pour vous, quel est le critère de taille pour un roman, minimum et maximum? (50 mille mots? 500 mille caractères?)
https://claireabadie.com/
 
Éditions Hyadéïs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/12/2018
    
                         
Éditions Hyadéïs  /  Magicien d'Oz


montecristo a écrit:
Pour vous, quel est le critère de taille pour un roman, minimum et maximum? (50 mille mots? 500 mille caractères?)

Bonjour, nous n'avons pas vraiment de critères de taille, cela dépend du type de roman, du public cible etc. Disons aux alentours de 40.000 mots pour le minimum.
Après si de manière générale je peux vous donner un conseil, lorsque vous écrivez, ne le faites pas de manière trop académique en vous disant '' il faut tel nombre de caractères, tel nombre de mots, de chapitres '' etc sauf si la maison d'édition a expressément mit ça dans ses critères.

Écrivez au feeling, c'est important, on préfère recevoir un roman trop court ou très long écrit avec passion qu'un roman '' scolaire ''.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  799
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
pour au final n'en toucher, et là je suis gentille, qu'environ 3, 4% du prix de vente final, cela me semble complètement aberrant, révoltant.

3 ou 4%, c'est extrêmement peu et, à ma connaissance, il n'y a pas tellement de maisons d'édition qui proposent cela pour la littérature adulte. La moyenne recommandée par le Syndicat national de l'édition pour la publication d'un premier roman à compte d'éditeur est entre 8 et 10%, avec taux progressifs puisque les coûts de fabrication diminuent en fonction des tirages. Je suis d'accord que beaucoup de maisons d'édition ne sont pas recommandables, mais ce n'est pas la peine d'exagérer, les chiffres sont assez clairs comme ça. Ce que l'on appelle "toutes les grandes maisons d'édition" (les Galligrasseuil et leurs amis) pratiquent des taux standards Wink

Personnellement, je trouve ça important que mon livre soit disponible en librairie. Or, le libraire prend 40% des ventes... Pour mon premier roman, j'ai eu deux ventes par le site de l'éditeur, 0 ebooks et 800 exemplaires vendus en librairie ou salon (environ 50 en salon). C'est vrai que je n'ai pas eu beaucoup de ventes, mais pour le moment, je trouve encore qu'un modèle qui se passe du libraire est trop réducteur.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3549
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je rebondis sur ces paroles : en numérique, les lecteurs passent essentiellement par Amazon, iTunes, Fnac et Kobo.
Pour mes romans, les 3/4 des ventes (si ce n'est plus) passent par eux.

S'en priver, c'est ôter une énorme part de visibilité au livre...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Éditions Hyadéïs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/12/2018
    
                         
Éditions Hyadéïs  /  Magicien d'Oz


fleur-de-lyss a écrit:
Citation :
pour au final n'en toucher, et là je suis gentille, qu'environ 3, 4% du prix de vente final, cela me semble complètement aberrant, révoltant.

3 ou 4%, c'est extrêmement peu et, à ma connaissance, il n'y a pas tellement de maisons d'édition qui proposent cela pour la littérature adulte. La moyenne recommandée par le Syndicat national de l'édition pour la publication d'un premier roman à compte d'éditeur est entre 8 et 10%, avec taux progressifs puisque les coûts de fabrication diminuent en fonction des tirages. Je suis d'accord que beaucoup de maisons d'édition ne sont pas recommandables, mais ce n'est pas la peine d'exagérer, les chiffres sont assez clairs comme ça. Ce que l'on appelle "toutes les grandes maisons d'édition" (les Galligrasseuil et leurs amis) pratiquent des taux standards Wink

Personnellement, je trouve ça important que mon livre soit disponible en librairie. Or, le libraire prend 40% des ventes... Pour mon premier roman, j'ai eu deux ventes par le site de l'éditeur, 0 ebooks et 800 exemplaires vendus en librairie ou salon (environ 50 en salon). C'est vrai que je n'ai pas eu beaucoup de ventes, mais pour le moment, je trouve encore qu'un modèle qui se passe du libraire est trop réducteur.

Malheureusement les pourcentages que j'ai indiqué sont bien réels, mais certes pas forcément pour de la littérature adulte. Et que pensez vous du fait qu'un éditeur applique le même pourcentage sur un ebook que sur un livre papier ? Le ebook pourtant ne se trouve pas en librairie, ou alors via des plates-formes qui encore une fois (Amazon et compagnie) prennent leurs commissions sur le travail de l'auteur.

Après je comprends tout à fait que vous ayez une préférence pour que vos livres soient vendus en librairie. Comme je le disais, nous sommes une maison d'édition associative et le but n'est pas de faire du chiffre mais valoriser pleinement le travail de l'auteur. Nous débutons également, et par manque de financement pour l'instant nous ne pouvons pas faire de promesses que nous ne pourrions pas tenir en laissant miroiter d'éventuelles publications en librairies.

Concernant Amazon et compagnie, c'est bien dommage de leur laisser le monopole comme ça. Ces plates-formes ne respectent pas l'auteur et sa création. Je pense qu'il faut aussi laisser leur chance aux éditeurs qui espèrent changer un peu les choses, surtout s'ils ont une structure associative. De plus, nous ne partons pas complètement démunis, nous savons comment nous faire connaître, faire connaître nos auteurs, nous avons nos propres plates-formes qui seront gratuitement disponibles pour les utilisateurs sur PC, smartphone, liseuse, tablette.. Pour le côté numérique nous sommes très bien rodés. L'impression à la demande et les ventes en salons peuvent en refroidir plus d'un. Je répondrai donc que si le concept ne correspond pas à leurs attentes je le comprends tout à fait et je ne force personne à envoyer leurs manuscrits.

Merci d'avoir souligné tout ça, ça évitera à beaucoup de personnes qui ne se sentent pas à l'aise avec notre façon de faire de ne pas gaspiller leur énergie pour rien. Avant toute chose il faut que la relation entre éditeur et auteur soit basée sur le sérieux et la confiance.
 
s.tupido
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  554
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Gloire de son pair


Bonjour,
vous parlez de ligne éditoriale, mais dans la mesure où vous n'avez pas encore publié de livres, il me paraît compliqué de la deviner.
Pouvez-vous décrire en quelques mots quels types de manuscrits vous recherchez, au-delà du genre littéraire ?
https://edewilmer.wordpress.com/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  799
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
Et que pensez vous du fait qu'un éditeur applique le même pourcentage sur un ebook que sur un livre papier ?
A nouveau, ce n'est pas le cas le plus fréquent et le SNE a posé des standards de droit d'auteurs plus haut sur les ventes numériques. La plupart des contrats que j'ai vus avaient deux taux. Tu n'as peut-être pas eu beaucoup de chance sur les contrats que tu as vus.

Quant aux libraires, je ne parle pas seulement de présence physique (même si c'est le plus important), mais aussi de possibilités de commandes. Cela dépend notamment du dépôt et du recensement du livre, donc c'est une question importante. A priori, n'importe quel livre référencé peut être commandé, mais ça veut dire un pourcentage nettement moins grand sur la vente. Pareil pour les autres plateformes.

Par ailleurs, si vous revendiquez à ce point le statut associatif, pourquoi prendre un pourcentage beaucoup plus grand qu'un éditeur traditionnel? L'éditeur garde environ 15-20% normalement, avec lesquels ils payent - si on est chanceux, je l'accorde - un attaché presse, graphiste, correcteur pro, services de presse, etc. Ce n'est pas spécialement un reproche, parce que cet argent est peut-être réinvesti d'une excellente manière, mais ça me questionne.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
valoriser pleinement le travail de l'auteur

Et comment comptez-vous valoriser le travail de qui que ce soit sans être en librairie? Que vous fassiez de l'autodiffusion passe encore, beaucoup d'éditeurs font ça au début, quelques années, puis payent un distributeur/diffuseur standard. Mais là rien? Quel est l'intérêt de vous choisir alors?

Et vous me faites rire. La seule raison pour laquelle je cherche un éditeur, c'est que je suis capable d'écrire, de corriger, d'arriver à un texte fini, mais pas de le promouvoir, de le faire connaitre, de le mettre en scène, de le vendre. Sinon, autant m'autoéditer et payer un imprimeur.

Dire dans la même phrase "On ne veut pas faire du chiffre" et "on veut mettre en valeur le travail des auteurs" c'est un non-sens. Je demande pas à un éditeur de m'adorer, je lui demande de vendre mon boulot. C'est pour ça que je lui cède ma propriété intellectuelle sur 70 ans après ma mort.

Il n'y a pas de "mise en valeur" sans ventes et présence commerciale et publicitaire forte. Ensuite vous parlez des auteurs, mais à la limite les auteurs sont secondaires, c'est le texte qui compte.
 

 Éditions Hyadéïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-