PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 S'auto-publier en attendant une retour des ME, bonne idée ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
pebram
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  191
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
pebram  /  Tycho l'homoncule


Point de vue intéressant, merci pour ton retour.

henri_b a écrit:
Moi je dirai : bof
L'auto-édition ne doit pas être choisie par défaut. Non seulement ça prend forcément un temps fou (c'est pour ça que les éditeurs pro existent...)

Par rapport à quoi dis tu ça ? Pour la promotion ? Nan car dans les petites ME, faut pas se leurrer, c'est très souvent à l'auteur de se charger de sa promotion, une fois le livre publié et sorti de l'imprimeur, la ME ne fait souvent pas grand chose de plus...

henri_b a écrit:

mais en plus ça risque effectivement de refroidir, ou en tous cas questionner, un futur vrai éditeur. Moi je ne perdrais pas mon temps et mon argent avant d'être sûr qu'aucun éditeur sérieux ne veut de ton projet...
Attendre x mois ? Et alors ?! c'est la base de l'écrivain la patience... en attendant tu peux déjà te mettre à écrire x autres romans, go ! Laisses ton manuscrit voyager sans toi et faire son chemin.

Et si... vraiment tu veux te lancer dans l'auto-édition, ne passe pas par une plateforme payante, qui ne t'offrira rien de plus. Quitte à perdre du temps, profites en pour te former ! Si tu restes en numérique, il y a des plateformes GRATUITES qui te référencent sur des centaines de librairies en ligne (ils prennent un pourcentage sur les ventes, ce qui est toujours mieux que 75 euros et des promesses).

Du genre ?

henri_b a écrit:

Et si... tu veux un agent, tu peux aller en chercher un sans attendre, il y en plein (et là aussi c'est gratuit, ils se rémunèrent en pourcentages).
Habile.
http://www.pierreetiennebram.com
 
henri_b
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  47
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Barge de Radetzky


Pour le temps, je parle des corrections, de créer la maquette, de trouver le bon imprimeur, de faire de la promo (même les petites ME en font, et ça prend un temps fou crois moi...), puis de commercialiser (que ce soit en vente directe, en faisant la tournée des librairies potentielles), etc. Et je ne parle pas des formalités (isbn etc.). Bref, l'auto édition doit être envisagée si on est tenté par cette aventure qui n'a rien à voir avec l'écriture... ou si évidemment on est refusé de partout (mais pour ça il faut déjà avoir essayé partout...).
http://www.henriblum.com
 
pebram
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  191
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
pebram  /  Tycho l'homoncule


henri_b a écrit:
Pour le temps, je parle des corrections, de créer la maquette, de trouver le bon imprimeur, de faire de la promo (même les petites ME en font, et ça prend un temps fou crois moi...), puis de commercialiser (que ce soit en vente directe, en faisant la tournée des librairies potentielles), etc. Et je ne parle pas des formalités (isbn etc.). Bref, l'auto édition doit être envisagée si on est tenté par cette aventure qui n'a rien à voir avec l'écriture... ou si évidemment on est refusé de partout (mais pour ça il faut déjà avoir essayé partout...).

Au delà des corrections (que pour le coup j'ai pris en charge) et de la couverture (qui reste un sujet), le reste des formalités est réalisé automatiquement lorsque tu passes par Amazon, de ce que j'en ai lu.
Pour la promo, je sais de quoi il en retourne, vu qu'il s'agit de mon second roman Wink
http://www.pierreetiennebram.com
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  795
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Moi je serais plutôt contre.
A mon sens, si les corrections éditoriales sont bien faites et prises en charge par un véritable éditeur, elles risquent de changer des points clés de ton roman. Je n'aimerais pas trop que certains lecteurs commencent à lire et chroniquer un texte alors qu'il va peut-être encore évoluer. Du coup, je dirais que ça dépend du projet que tu as. Si tu veux partager ton histoire le plus vite et le plus possible, pourquoi pas l'auto-édition + ME. Mais si tu as à coeur de fournir un texte vraiment abouti et de sentir que ton projet est "fini", j'attendrais les réponses des ME
 
henri_b
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  47
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Barge de Radetzky


fleur-de-lyss a écrit:
Moi je serais plutôt contre.
A mon sens, si les corrections éditoriales sont bien faites et prises en charge par un véritable éditeur, elles risquent de changer des points clés de ton roman. Je n'aimerais pas trop que certains lecteurs commencent à lire et chroniquer un texte alors qu'il va peut-être encore évoluer. Du coup, je dirais que ça dépend du projet que tu as. Si tu veux partager ton histoire le plus vite et le plus possible, pourquoi pas l'auto-édition + ME. Mais si tu as à coeur de fournir un texte vraiment abouti et de sentir que ton projet est "fini", j'attendrais les réponses des ME

C'est un point auquel je n'aurai pas penser.. mais oui, un éditeur fait toujours des modifs dans le texte... Après est-ce grave ? l'occasion pour le lecteur de racheter le livre en version "2" :-)
http://www.henriblum.com
 
pebram
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  191
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
pebram  /  Tycho l'homoncule


Il n'y en a pas toujours, de corrections "éditoriales" (et non orthographiques hein).

Du seul et unique exemple que j'ai (à savoir mon premier roman), je n'en ai pas eu. Alors est ce qu'on remet en cause le "véritable éditeur" ou que mon texte n'avait pas besoin d'être retouché ? c'est encore un autre sujet.
http://www.pierreetiennebram.com
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


henri_b a écrit:
Pour le temps, je parle des corrections, de créer la maquette, de trouver le bon imprimeur, de faire de la promo (même les petites ME en font, et ça prend un temps fou crois moi...), puis de commercialiser (que ce soit en vente directe, en faisant la tournée des librairies potentielles), etc. Et je ne parle pas des formalités (isbn etc.). Bref, l'auto édition doit être envisagée si on est tenté par cette aventure qui n'a rien à voir avec l'écriture... ou si évidemment on est refusé de partout (mais pour ça il faut déjà avoir essayé partout...).
Pour les corrections, on peut passer par un prestataire payant (c'est même recommandé). Pour la maquette... C'est vrai, c'est *le* truc un peu pénible, mais là aussi on peut passer par un prestataire.

Pour le reste... En passant par Amazon, j'ai créé la version électronique et papier de mon bouquin en quelques minutes, ils se chargent de l'ISBN et de toute la mise en vente, et je profite de leur plateforme pour faire automatiquement la promo (via des recommandations aux visiteurs). J'en ai vendu plus via amazon que via mon blog / facebook / twitter & co, donc ils sont nettement meilleurs vendeurs que moi (c'est pas une surprise)... Et je peux même commander des ouvrages d'auteur (vendus à prix coûtant) et tenter de les distribuer moi-même autour de moi. Faire la tournée des libraires... Bof, quelqu'un a déjà vendu plus de dix exemplaires de cette manière-là ?

Et enfin, auto-publier un livre qui a été refusé partout est une *très* mauvaise idée (à moins d'avoir eu des retours du type "nous ne pouvons pas le publier car il ne correspond pas à notre politique éditoriale (trop court, trop long, niche trop étroite, etc.) mais dans l'ensemble votre texte est pas mal").

Paradoxalement, moi ce qui me plait dans l'autopublication, c'est que, une fois le texte achevé, on peut passer à autre chose. Pouf, pouf, exporter en epub, pouf pouf amazon KDP, et hop, je peux passer au texte suivant. En passant par un éditeur extérieur, je suis obligé de formater mon texte selon son bon vouloir, de le lui expédier, certains veulent de l'électronique, certains veulent du papier, je dois surveiller le calendrier et me dire "sans réponse d'ici x mois, je relance, et après je passe à d'autres éditeurs", etc. On n'en finit jamais.
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
Fannuscrit
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  29/02/2016
    
                         
Fannuscrit  /  Hé ! Makarénine


ça devient de plus en plus facile de s'auto-publier, bien plus que ce que je lis ici.

Je suis donc une JE librinovienne (qui passe par Librinova) pour mes romans adultes (pas en jeunesse).
Numéro 1 : ça a abouti à une édition chez Charleston
Numéro 02 : ça a abouti à une édition chez ? (ah non, c'est encore secret Very Happy )

Les 50 ou 75 euros, c'est que pour trouver ton livre partout sur le boutiques numériques. Ton livre papier, c'est à toi de le faire (passer par KDP est plutôt facile, ils ont avalé Createspace). Alors certes ils ne t'aideront pas pour la promo, mais c'est il me semble la seule façon d'avoir Amazon et de proposer le roman aux abonnés Kindle + de le mettre partout ailleurs (alors qu'en passant tout seul par Amazon, ce n'est possible je crois que s'il est en exclu sur Amazon).

Sinon, l'argent revient vite avec les ventes, tu touches comme en auto-édition environ 70% de ton prix de vente. Libri ne prend une commission dessus seulement quand tu passes les 1000 ventes. Et, nouveauté : maintenant tu as un "suivi des éditeurs" : un éditeur peut voir la fiche de ton livre, et le demander en lecture même si tu n'as pas atteint les 1000 ventes (parce que certains livres sont bons, mais ne passent pas ce stade car ça reste difficile).Par contre l'argent est touché dans sa totalité deux fois par an avec Libri.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13234
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Fannuscrit a écrit:
Les 50 ou 75 euros, c'est que pour trouver ton livre partout sur le boutiques numériques. Ton livre papier, c'est à toi de le faire (passer par KDP est plutôt facile, ils ont avalé Createspace).  Alors certes ils ne t'aideront pas pour la promo, mais c'est il me semble la seule façon d'avoir Amazon et de proposer le roman aux abonnés Kindle + de le mettre partout ailleurs (alors qu'en passant tout seul par Amazon, ce n'est possible je crois que s'il est en exclu sur Amazon).
Je n'arrive pas à suivre l'explication...
Ca veut dire que pour mettre sur Amazon et kindle, il faut être en exclusivité avec eux ou bien chez Librinova ?

Fabiend a écrit:
Et enfin, auto-publier un livre qui a été refusé partout est une *très* mauvaise idée (à moins d'avoir eu des retours du type "nous ne pouvons pas le publier car il ne correspond pas à notre politique éditoriale (trop court, trop long, niche trop étroite, etc.) mais dans l'ensemble votre texte est pas mal").
Neutral c'est bien pour ça que j'avais super-la-pétoche quand j'ai entamé mon barnum auto-Ed°, même si je l'ai débuté par la face agréable, à savoir la couverture. Mais si je n'avais pas reçu, depuis, deux réponses personnalisées... Neutral Neutral Neutral et pourtant... est-ce qu'on me disait, ici, que c'était une mauvais idée ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


Séléné.C a écrit:
Fannuscrit a écrit:
Les 50 ou 75 euros, c'est que pour trouver ton livre partout sur le boutiques numériques. Ton livre papier, c'est à toi de le faire (passer par KDP est plutôt facile, ils ont avalé Createspace).  Alors certes ils ne t'aideront pas pour la promo, mais c'est il me semble la seule façon d'avoir Amazon et de proposer le roman aux abonnés Kindle + de le mettre partout ailleurs (alors qu'en passant tout seul par Amazon, ce n'est possible je crois que s'il est en exclu sur Amazon).
Je n'arrive pas à suivre l'explication...
Ca veut dire que pour mettre sur Amazon et kindle, il faut être en exclusivité avec eux ou bien chez Librinova ?

Quand on passe directement par Amazon, via KDP, pour pouvoir être proposé aux abonnés kindle (ceux qui paient un forfait mensuel et peuvent emprunter gratuitement certains titres), il faut s'abonner à kindle select, ce qui veut dire que tu donnes l'exclusivité de la version numérique de ton bouquin à Amazon, pour 3 mois renouvelables autant de fois que tu veux. Si tu ne veux pas être en exclusivité, il faut soit renoncer aux abonnés, soit passer par librinova apparemment (et j'imagine que d'autres intermédiaires proposent la même chose).
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
pebram
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  191
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
pebram  /  Tycho l'homoncule


Par contre, chez Librinova j'ai pas capté s'ils permettaient la diffusion papier via Amazon ou pas, étant donné que ça fait partie du package basique que tu as si tu passes (gratuitement et directement) sur Amazon.

De ce que j'en lis, c'est une option à 150€, ce qui est un peu cher je trouve...

Pour en revenir à la base du problème, je pense opter pour l'envoi aux ME, et passer en autopublication si je n'ai pas de retour dans les 3 mois. ça me parait le juste compromis.
http://www.pierreetiennebram.com
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


On croise les doigts...
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13234
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Smile merci pour l'explication, Fabiend

Pebram 🍀 ça te donnera le temps de faire ça tranquillement et soigneusement Smile
http://scriptorium2.canalblog.com
 
pebram
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  191
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
pebram  /  Tycho l'homoncule


Séléné.C a écrit:
Smile merci pour l'explication, Fabiend
Pebram 🍀  ça te donnera le temps de faire ça tranquillement et soigneusement Smile


Merci !
Ouais, je vais ronger mon frein pendant 3 mois à rager d'avoir que des retours négatifs "type" la plupart du temps, mais bon, c'est la règle du jeu après tout Smile Et qui sait...

fabiend a écrit:

On croise les doigts...
Merci !

J'ai relu ce que m'avait dit l'éditrice de ruefromentin lorsque je lui avais envoyé le manuscrit de l'interphone (au final, faute de timing j'avais signé ailleurs avant qu'ils soient disposés à me proposer un contrat), et bon, ça m'encourage pas mal dans ma démarche : "je voulais à la base vous voir pour vous conseiller de persévérer (...) vous avez je pense du potentiel pour devenir romancier mais avec beaucoup de travail, surtout sur les bases"

J'ai persévéré, et travaillé. De là à dire que j'ai acquis les bases, ça c'est encore un autre sujet ;-)
Voilà c'était le moment d'autocongratulations du jour. Sur ces belles paroles, je retourne sur mes 1700 mots du Nano, en espérant franchir le cap des 25000 mots ce soir...
http://www.pierreetiennebram.com
 

 S'auto-publier en attendant une retour des ME, bonne idée ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-