PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 

 Vos faits divers étranges, mais vrais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
arthurbouloc
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  189
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  07/09/2019
    
                         
arthurbouloc  /  Tycho l'homoncule


GARY.D a écrit:
Mais comment as-tu fait pour survivre ? dormir ? manger ?

Dormir : bah dans les bois, ya quelques spots sympas (j'avais un duvet).
Boire : au ruisseau.
Manger : j'avais 2 biscuits. J'en mangeais une bouchée le matin et pas plus pour me rationner (ne sachant pas combien de temps ça allait durer). Mais en vrai, 2 jours c'est pas tant que ça. Et je n'ai presque pas ressenti la faim.

Ca me donne envie d'écrire l'histoire entre autres aventures parce que c'est assez marrant avec un peu de recul.
 
Elyon64
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  208
   Âge  :  32
   Localisation  :  Melbourne
   Date d'inscription  :  06/06/2019
    
                         
Elyon64  /  Autostoppeur galactique


J'ai fait du canoë au milieu de caïmans (et j'ai encore tous mes membres)
Je me suis baignée dans le Gange (et j'ai encore tous mes membres Laughing)
http://caroline-leger.com
 
Scezelivo
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1666
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  27/03/2019
    
                         
Scezelivo  /  Fiancée roide


Y a quelques jours, je discutais avec mon initiateur soufiste de, peut-être, la nécessité d'écrire en vue d'une sacrosainte publication par le livre classico-classique en espéranto (pour que même la langue employée soit profondément neutre).

Et alors, je pensais déjà appeler l'ouvrage « La Ŝafo » en référence au bélier sacrificiel (et au con féminin, comme dirait Feu! Chatterton) ; mais lui et moi nous demandions si l'espéranto était encore judicieux de nos jours. Et moi, intimement, je me disais que c'était justement parce qu'il n'avait pas réussi encore à s'imposer comme « langue maternelle adoptive » universelle de base, qu'il avait peut-être besoin d'un grand ouvrage, comme le Coran l'a pu faire pour l'arabe.

Et alors, j'ai emprunté un ouvrage à la Biblio'Nef où travaille ma mère, et elle m'a dit qu'une de ses collègues lui avait appris qu'il y avait, sur la commune, quelque part rue Pierre-Louis à Saint-Mard (l'abbé que je dois aller voir s'appelle aussi l'abbé Saintmard) un passionné d'espéranto du nom de Siméon (mon initiateur soufiste s'appelle lui-même Semyon).

Aujourd'hui, en revenant du boulot (de la bibliothèque), elle ramène le même ouvrage, avec dedans des exercices et le corrigé des exercices, glissés dans les pages ; c'est un des dons du jour, alors les bibliothécaires ont dit que je pouvais le prendre, si je rendais celui qu'elles m'avaient prêté.

Pierre Louÿs est né en Belgique, et a des poèmes-traduits de Sappho (je ne l'ai pas encore lu, par contre, oups).

Ouf, l'espéranto est une langue facile ! Laughing  
 

 Vos faits divers étranges, mais vrais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-