PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Structure] Présentation d'un personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
auramillia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  275
   Âge  :  27
   Localisation  :  Perdue dans la brume
   Date d'inscription  :  17/11/2016
    
                         
auramillia  /  Autostoppeur galactique


Bonjour,

Je viens vers vous aujourd'hui car je rencontre souvent le même problème : la présentation physique de mes personnages est nulle !
LE mot est dit.
La présentation psychique n'est pas compliquée généralement le lecteur le découvre, mais je rencontre un vrai problème avec le physique.

Exemple :
Citation :
Le renard fit claquer une de ses neufs queues et disparu dans une épaisse fumée blanche. À l’endroit où il se trouvait, apparu un jeune homme ayant à peine quitté l’adolescence. Celui-ci, vêtu d’un yukata blanc et perché sur des getas, arborait un magnifique regard rose pâle sur lequel tombaient de fines mèches de cheveux immaculés. Mérida reconnu en lui l’air hautain et méprisant de Shikité. Elle eut un nouveau mouvement de recul, et se retrouva dos à la bibliothèque. L’homme-renard se tenait entre elle et le seul escalier donnant sur le rez-de-chaussé.
Voilà mon souci, je fais un empilement de détails : cheveux, yeux, vêtement, ect... et c'est pas du tout naturel ! Si bien que j'ai l'impression d'être une ado pré-pubère qui écrit son premier texte, alors bon il faut que je trouve une solution !

Est-ce que vous auriez des conseils pour moi de forme ou de structure ? ou alors juste des présentations physiques dont vous êtes fiers pour me donner une base de réflexion ?

Merci beaucoup ! :flower:
https://www.facebook.com/auramillia/
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Si tu recherches un peu d'originalité, tu peux décrire autre chose que les yeux, les cheveux et les vêtements.

L'idéal est de se concentrer sur ce qui fait la différence entre ton personnage et tous les autres. S'il porte son yukata à l'envers, si une de ses geta est bancale, s'il est borgne, si ses cheveux font penser vaguement à une toile d'araignée... Dans ce cas, le détail devient croustillant.

Après, parfois, c'est cool de faire une belle description physique bien en règle pour un personnage que l'on aime bien. Mais à défaut d'être original dans le fond, tu peux te permettre plus d'originalité dans la forme. Par exemple : décris ton personnage au travers du regard d'un autre perso. Décris-le des pieds à la tête. Décris-le alors qu'il vient de se casser la figure dans une flaque de boue. Décris-le sans jamais évoquer la moindre couleur. Amuse-toi avec les figures de style.

Par exemple : Son yukata avait l'aspect du Mont Fuji quand l'éclat des momiji se parent des premières neiges. Perché sur ses geta, le renard se prenait parfois pour une grue amputée de ses ailes. Alors qu'il cherchait son équilibre à l'aide de ses bras, ses cheveux retombaient sans cesse devant ses pupilles irisées.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Fridjah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  320
   Âge  :  43
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Celui qui voit, ne peut prétendre connaître.
   Date d'inscription  :  10/08/2018
    
                         
Fridjah  /  Tapage au bout de la nuit


Salut Auramillia.

Je n'ai aucun conseil concernant la présentation physique de tes personnages.

Je ne sais pas d'où tu sorts ton extrait, mais par pitié ! Pas d'accents sur des mots japonais
écrit en roma-ji. Je t'en supplie ! affraid

C'est tout, désolé...
 
Anthomendoza
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  20/10/2018
    
                         
Anthomendoza  /  Petit chose


Les descriptions de personnages sont toujours compliquées.

-Je rejoins l'avis de Mokkimy sur l'alternance des  styles de description. Un personnage n'a pas besoin d'autant de description s'il n'a que peu d'intérêt aux yeux du héros de l'histoire, car cela doit refléter la manière dont il le perçoit.

Par exemple, si le héros trouve le personnage agaçant et antipathique, il se concentrera sur son caractère et sur ses défauts.  (Je ne suis pas non plus très doué en description, mais j'essaie.)
Citation :
"La voix nasillarde de Machin lui irrita les oreilles. Avec ses yeux de fouine et sa verrue au dessus de la lèvre, il ne lui provoquait que du dégoût."
S'il le trouve magnifique, il va se concentrer sur chaque aspect de son physique qui rend le personnage beau. "
Citation :
Truc avait les yeux éclatants de vie, il se perdait dans ce regard noir profond et malicieux. Sur ses épaules délicates, tombait en cascade une chevelure lisse et brillante dont le parfum de jasmin envoûtait ses narines."
Enfin, il y a des détails qui n'ont rien à faire suivant la relation du personnage et du héros. Si le narrateur décrit la taille des seins de sa mère, là je me poserai des questions.

-Au niveau de la structure, le mieux est de séparer les parties décrites par la logique, sauf en cas de description rapide en une dizaine de mots. Le visage avec le visage, puis on passe aux cheveux, au corps, aux vêtements. Il faut s'imaginer la manière dont le héros va regarder le personnage. Par quoi il commence ? Si c'est son costume qui saute aux yeux en premier alors on se concentre sur les vêtements, c'est lié à ce que j'ai écrit plus haut finalement.
 
Corren
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/10/2016
    
                         
Corren  /  Petit chose


Je rejoins Anthomendoza, un moyen simple de régler ce problème est d'adopter un point de vue de personnage. Il s'agit non pas de donner une description objective et factuelle mais plutôt d'offrir à ton lecteur des indices à la fois sur le personnage qui est décrit ET sur le personnage ou l'assemblée qui observe.

Un autre exemple, si je peux me permettre Smile

Citation :
Sa démarche claudicante lui rappela le témoignage de l'aubergiste. N'avait-il pas affirmé qu'un boiteux avait tenté de le voler? Ce n'était certes pas suffisant pour accuser l'inconnue, mais suffisant pour rester attentif. Il avait impliqué que le coupable était un homme, mais ca n'aurait pas été la première fois qu'on mentait pour protéger son orgueil. Malheureusement, il n'avait pas précisé les traits de son agresseur, qu'il avait affirmé avoir l'air quelconque. Avec ses cheveux châtains et ses yeux marron, cette femme à l'air hostile correspondait certainement. Et qui sait ? Un foulard sur le bas du visage et une cape ample sur les épaules l'auraient sans problème fait passer pour un homme.

Mais si tu veux donner une description plus physique et sans point de vue particulier mais du point de vue d'un narrateur, focalises-toi sur un aspect qui nourrit ton histoire. Par exemple.

Citation :
Il portait les vêtements traditionnels de la famille royale et, persuadé de sa popularité, n'estimait pas nécessaire d'en afficher le blason. Il voulait qu'on le connaisse pour lui même et non pour ses origines, ce qui expliquait également la coupe choquante qu'il arborait, ses longs cheveux blonds tombant sur ses épaules, et cette barbe laissée longue, sa moustache enroulée aux extrémités. Sa Mère l'avait traité de manant lorsqu'il avait quitté les appartements princiers. Bah ! L'épée qu'il ceignait suffisait à détromper quiconque quant à ses origines, et à sa voix riche et autoritaire, même un aveugle n'aurait fait l'erreur de le croire membre du bas-peuple.

Ainsi, tu fournis des informations sur le personnage, sa relation aux autres, ses intentions, mais aussi son caractère... Et c'est plus intéressant à lire (enfin je crois?).
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3763
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Sang-Chaud Panza


Yo.
je ne décris pas mes personnages, ça n'a aucun intérêt. Sauf si c'est des bombasses.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  397
   Âge  :  26
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


A mon avis il y a deux techniques simples à utiliser.

Pour décrire ces personnages inutiles de le faire à 100 % mais concentre toi sur les détails caractéristiques pour les identifier.



Si possible intègre les à l'action pour les rendre plus naturels pour le lecteur.



Voilà les deux conseils que je pourrais te donner. Après tout dépend de ton style.
 
Gary.D
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  19/09/2015
    
                         
Gary.D  /  Barge de Radetzky



Je suis totalement d'accord avec Le Renard Rouge.

Personnellement, je ne décris pas mes personnages, sauf si c'est obligé pour l'histoire.

Citation :
- Sarah, je te présente Mathieu, mon voisin.
Alors voilà à quoi ressemblait ce fameux voisin ! Sarah eu un grand sourire. Effectivement, il était mignon.
- Enchantée !

Voilà, pas besoin de description, tout lecteur imaginera un type mignon selon ses propres critères et lui donnera automatiquement un âge proche de celui de la narratrice.

On sous-estime trop la capacité d'imagination des lecteurs. Je me souviens d'avoir été super déçu en voyant porter à l'écran des livres que j'avais adorés et imaginés totalement autrement.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je ne décris quasiment rien non plus... En fait, je suis passée de plus en plus de l'idée de décrire à celle d'évoquer par association d'idées plus que par images. J'ai des phrases du genre "Le visage de Clara prit la couleur d'une récréation" ou "Arthur s’était délesté d’une expiration profonde, lourde, salvatrice, grossie de sourcils trop longtemps froncés et de gorges serrées".
J'ai aussi des descriptions plus classiques, mais j'aime bien mettre des petites touches métaphoriques pour colorier la scène Smile
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  850
   Âge  :  38
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je partage le même avis que certains ayant déjà répondu ici. Je décris très peu mes personnages, même mes héros. À mon sens, il est important de laisser au lecteur une grande liberté pour les imaginer. En revanche, il faut donner les informations qui pourraient poser des problèmes de compréhension pour ton récit (j'ai par exemple un personnage borgne, cela implique de le mentionner dès le départ pour éviter des incohérences futures).
Tu n'es pas non plus obligé de faire un listing complet des attributs de ton personnage dès son apparition. J’aime bien disséminer les informations, au lecteur de les regrouper si cela l’intéresse ou juste de savourer l'instant.
Ma plus grande hantise c'est que mes personnages soient représentés sur la couverture d'un de mes bouquins (même si le choix ne me sera peut-être pas laissé...).
Je me souviens du jour où j'ai découvert pour la première fois une illustration couleur de "One Piece" où Zoro Roronoa apparaissait avec ses cheveux verts... Dans mon imaginaire, ils avaient toujours étaient blonds et j'ai été déçu.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Je ne vois pas comment ne pas décrire un personnage. En parler, c'est déjà le décrire.

Tout ne se résume pas au physique, il y a des milliers d'autres choses à évoquer.

Sans ça, je me demande : à tout ceux qui ne décrivent jamais ou presque jamais leurs personnages, de quoi causez-vous dans vos bouquins ?

Perso, je passe mon temps à dresser des portraits. Voir les gens vivre et évoluer, voir leurs ennuis et leurs instants de bonheur, parler du passé, de l'avenir, leur faire affronter leurs peurs, les confronter à l'inattendu. C'est ça qui m'intéresse dans le fond, peu importe le genre de roman. Mes persos sont toujours au centre du récit, le reste n'est qu'accessoire.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je pense qu'on était tous d'accord ici pour entendre la description des personnages selon son acception de "pause dans le récit", en tant que passage descriptif autonome Smile Du coup, je la distingue essentiellement de l'action et des passages plus introspectifs où on se focalise sur les pensées des héros.

Personnellement, je dis que je ne décris pas beaucoup mes personnages, on n'a effectivement presque aucune information sur leur couleur d'yeux, de cheveux, le ton de leur voix, leur silhouette, etc. Mes personnages sont principalement en action et j'observe un découpage plutôt scénique, donc on les voit plus progresser, agir, qu'on ne les décrit au sens strict du terme. S'il y a de la description, elle est presque toujours liée à l'action ("Elle ramassa ses cheveux blonds en chignon", plutôt que "Elle portait un chignon blond"). Et il y aura une phrase et pas plus, avant qu'on ne change la focalisation sur un autre élément. On pourrait chipoter et dire qu'on décrit son geste, mais la description est censée être une rupture dans le récit dans le sens qu'on lui donne en général, donc pour moi, on n'est pas dans la description du personnage.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Aussi précise soit la description que tu fais d'un personnage, bon nombre de lecteurs s'en feront une image mentale très différente. Il n'y a qu'à voir le nombre de fois où après l'adaptation d'un roman en film, on se plonge dans le roman pour prouver que le casting ne correspond PAS DU TOUT à la description et qu'en fait... si.

Rajoute à ça qu'à par quelques rares occasions, l'aspect physique de ton personnage n'aura AUCUN impact sur l'histoire...

Tout ça pour dire que finalement ce n'est pas tant la description physique qui va être importante que l'impression qui se dégage de ton personnage. Si cette impression est liée à des détails physiques, ces détails méritent d'être cités. Sinon, tu peux détailler l'impression et laisser tes lecteurs se créer leur propre image mentale.
Dans la vie de tous les jours, en dehors des moments où des personnes de ton entourage changent de coupe ou de couleur de cheveux, à quel moment leur coupe ou leur couleur de cheveux prend t-elle une seconde dans tes pensées ?
Un cliché horripilant dans les descriptions de romans, c'est le moment où un personnage de roman se regarde dans le miroir et pense à ses long cheveux bruns. Qui se regarde dans le miroir et accorde une pensée à la couleur et à la longueur des cheveux ? => ce sont techniquement la même couleur et la même longueur que la veille, et l'avant veille, et le jour d'avant encore. (sauf cheveux très courts). Par contre on pensera éventuellement à l'aspect général qu'on renvoie : l'air malade, pas assez dormi, posé la tête sur une grenade...

En résumé : les descriptions physiques ne font pas naturel parce que naturellement, nous ne dressons jamais de description physique des personnes que l'on croise ni de nous même (sauf rares occasions ou narcissisme galopant) mais que nous nous attardons sur l'impression qu'ils suscitent en nous.
http://romainmikam.free.fr/
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


fleur-de-lyss a écrit:
Je pense qu'on était tous d'accord ici pour entendre la description des personnages selon son acception de "pause dans le récit", en tant que passage descriptif autonome Smile Du coup, je la distingue essentiellement de l'action et des passages plus introspectifs où on se focalise sur les pensées des héros.

Mhh, c'est rien qu'une histoire de définition au final.

Si on part du principe que l'on doit toujours faire avancer le récit et l'intrigue, on se retrouve avec des descriptions plutôt actives. (ou pas de description "pause dans le récit".)

Citation :
Rajoute à ça qu'à par quelques rares occasions, l'aspect physique de ton personnage n'aura AUCUN impact sur l'histoire...

Il existe beaucoup de rares occasions. Fais-donc un perso unijambiste, aveugle, malade, ou à l'inverse bodybuildé. Fais un perso extrêmement laid ou un autre extrêmement séduisant. Le physique conditionne tant de choses de nos jours et notamment la plupart des interactions sociales...

Citation :
Qui se regarde dans le miroir et accorde une pensée à la couleur et à la longueur des cheveux ?

Ceux qui sont complexés par leur coiffure ; ceux persuadés que leur vie changera en suivant un tuto sur internet ; ceux qui montent sur les planches et brillent sous les projecteurs ; ceux qui sortent pour séduire ; ceux qui partent en entretien d'embauche ; ceux qui ont un rdv la semaine suivante pour leur première chimio.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Mokkimy a écrit:

Il existe beaucoup de rares occasions. Fais-donc un perso unijambiste, aveugle, malade, ou à l'inverse bodybuildé. Fais un perso extrêmement laid ou un autre extrêmement séduisant. Le physique conditionne tant de choses de nos jours et notamment la plupart des interactions sociales...

Je note avec plaisir que dans ta liste tu ne parles pas de la couleur des yeux ou des cheveux comme élément significatif de l'histoire. Tu enfonces une porte ouverte en disant qu'un détail qui sort de l'ordinaire mérite d'être noté (et si tu relis attentivement mon propos, tu te rendras compte que je ne dis rien d'autre)

Sans trop d'ironie, effectivement, les boiteux ne courent pas les rues et méritent d'être signifiés quand boiteux il y a. Mais cela implique t'il de décrire les non boiteux ?
Dans la vie de tous les jours, quand tu racontes une histoire qui est arrivée à un ami, prends tu le temps d'une descriptions physique de l'ami en question quand celle ci ne sert pas le contexte ?

"La semaine dernière, j'ai une copine qui est tombée sur une manifestation des gilets jaunes. C'est ma copine Marie, elle est assez petite, les cheveux roux, et une petite cicatrice sur la fesse droite qu'elle a hérité d'un bête accident de ski. Alors ce jours là.... " (à mon tour de déformer légèrement ton discours pour le rendre ridicule, c'est agaçant, non ? Wink . On appelle cette technique rhétorique la stratégie de l'homme de paille. Autant dire tout de suite que je sais très bien que ce n'est pas ce que tu as dit, mais c'est la lecture déformée qu'on peut avoir de tes propos et on peut s'amuser à la grossir. Merci de bien vouloir ne pas faire la même chose avec les propos des autres STP. )

Pour répondre finalement à ton propos : non le physique ne conditionne pas nos interactions sociales : la façon dont notre physique va être perçu par nos relations sociales conditionne nos interactions. C'est une GROSSE différence. Dans une même journée, tu auras grosso modo le même physique et tu n'auras clairement pas les mêmes interactions sociales avec tous tes interlocuteurs. Je persiste donc à dire que l'impression renvoyée par un personnage est sans doute plus intéressante à rendre (et je dis bien "rendre", et non pas "détailler" : ça peut être fait de façon informelle et subtile comme par un choix de champ lexical) que son aspect physique (sauf détail remarquable).



Sinon, je connais au moins une occasion où tu as estimé que la descriptions physique n'avait aucun intérêt dans les interactions sociales :
(Et je te rejoins, c'est une chouette description, sincèrement)
http://romainmikam.free.fr/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Présentation d'un personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-