PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Changement de point de vue/narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Le concept d'un changement de narrateur qui amène à opposer deux visions du monde me rappelle certaines nouvelles à chute. J'ai lu récemment un recueil (pas encore édité, donc pas la peine que je vous en donne le nom, mais il était incroyable Very Happy  ) qui fonctionnait sur ce principe. Deux exemples:
Spoiler:
Spoiler:

Concernant le point de vue moralisateur, je ne suis pas fan. "Donner au lecteur ce dont il a besoin", c'est peut-être un but noble, mais très présomptueux et ça nuit selon moi à la liberté du lecteur qui est de prendre ce qu'il souhaite dans le roman. Si au final le but est de faire passer un message, peut-être qu'un essai serait plus adapté?
Sinon, je dirais qu'il y a d'autres moyens (et sans doute de meilleurs) de suggérer un message que le point de vue moralisateur de fin.
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Mokkimy a écrit:
Danyyy, si tu écris pour donner au lecteur "ce qu'il a besoin de lire", tu risques de te retrouver confronté à un sacré mouvement de résistance. C'est le lecteur qui choisit ce qu'il souhaite lire, pas l'écrivain. Puis, à moins d'avoir un lectorat masochiste, rares sont ceux qui lisent pour prendre des gifles.  
Oui mais c'est quand même l'écrivain qui choisit quelle part de lui il souhaite offrir au lecteur... et je veux lui offrir la part la plus sombre que je possède... s'il l'embrasse et l'accepte tant mieux...
Quand je dis donner au lecteur ce qu'il a besoin je veux juste dire par là que je ne programme pas mon livre pour qu'il ait du succès (sinon je mettrai des scènes de culs tous les 3 paragraphes)

Mokkimy a écrit:
Je suppose qu'il s'agit plus de provoquer une prise de conscience qu'autre chose, mais on en revient à l'auteur moralisateur, dans ce cas.
Oui c'est exactement ça... cependant certains lecteurs seront imperméables à cette morale, d'autres liront une toute autre chose... je donne des clés le lecteur en fait ce qu'il veut
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Mardi a écrit:
Sinon, pour en revenir à la question de base et à sa reformulation sur la base de deux narrateurs fondamentalement différents, mon avis est que ça ne change rien aux réponses déjà données. Que les narrateurs "adverses" soient de la même espèce ou pas, ça ne change pas grand-chose au principe. Au contraire, ça sera encore plus facile pour toi de les caractériser dans leur façon de narrer, et pour le lecteur de les différencier.
Au départ je souhaitais uniquement prendre le pdv de la civilisation A... Après coup je me suis rendu compte que ça allait être extrêmement difficile de mettre en place mon histoire (à cause de la barrière de la langue) et qu'il allait être difficile d'humaniser la civi B seulement au travers de la A donc oui les opposer ainsi me faciliterait pas mal de choses

Mardi a écrit:
Pour le reste, je trouve l'idée intéressante. A toi de la gérer correctement pour en faire quelque chose de bon Razz
Merci, c'est un projet très ambitieux que j'ai là. Tant dans sa forme que dans son message... j'espère y arriver quitte à ce que ce soit le projet d'une vie. Pour le moment je continue encore et toujours de développer mon univers (c'est le problème de la SF... obligé de développer un univers riche avant de pouvoir prétendre écrire ne serait-ce qu'une seule ligne de l'histoire). J'espère y arriver grâce à vos conseils ^^
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


fleur-de-lyss a écrit:
Le concept d'un changement de narrateur qui amène à opposer deux visions du monde me rappelle certaines nouvelles à chute. J'ai lu récemment un recueil (pas encore édité, donc pas la peine que je vous en donne le nom, mais il était incroyable Very Happy  ) qui fonctionnait sur ce principe. Deux exemples:
Spoiler:
Spoiler:
Très intéressant en effet et ça se rapproche beaucoup de ce que je souhaite faire... laisser le lecteur dans le flou et enfin lui donner certaines clés de compréhension à la fin (mais pas toutes sinon c'est pas drôle)

fleur-de-lyss a écrit:
Concernant le point de vue moralisateur, je ne suis pas fan. "Donner au lecteur ce dont il a besoin", c'est peut-être un but noble, mais très présomptueux et ça nuit selon moi à la liberté du lecteur qui est de prendre ce qu'il souhaite dans le roman. Si au final le but est de faire passer un message, peut-être qu'un essai serait plus adapté?
Sinon, je dirais qu'il y a d'autres moyens (et sans doute de meilleurs) de suggérer un message que le point de vue moralisateur de fin.
Oui... plus j'en discute avec des gens plus je me rends compte que c'est une mauvaise idée si je dois me placer en dieu de ce monde alors un dieu froid qui n'intervient pas ni ne prend parti me semble plus intéressant.

Pour ce qui est de la forme je prends le roman car l'essai et la nouvelles sont je trouve peu adapté à la SF (question de sensibilité...).
Oui je sais que c'est très présomptueux de ma part de prétendre savoir ce que le lectorat voudra mais ça ne me dérange pas plus que ça de passer pour un auteur prétentieux et arrogant (car c'est ce que je suis...). Si 95% des gens qui lisent mon roman ne comprennent pas tant qu'il y a 5% qui comprennent mes intentions et mon message alors ça me va.
Et c'est vrai tu as raison, le pdv moralisateur à la fin est belle et bien une idée de merde...
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
Et c'est vrai tu as raison, le pdv moralisateur à la fin est belle et bien une idée de merde...

Je pense en fait qu'on pourrait en revenir ici à la règle du show don't tell: peut-être vaut-il mieux illustrer ton propos et le rendre vivant que de donner la thèse sous une forme trop directe et discursive Smile

Ce n'est qu'une suggestion bien sûr!
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Circle of Justice a écrit:
Courage à toi ! Accroche-toi à ton idée et donne-lui vie I love you
Merci de tes encouragements, ce sera l'oeuvre de ma vie Very Happy ça prendra le temps qu'il faut mais j'arriverai à boucler cet ambitieux projet

fleur-de-lyss a écrit:
Je pense en fait qu'on pourrait en revenir ici à la règle du show don't tell: peut-être vaut-il mieux illustrer ton propos et le rendre vivant que de donner la thèse sous une forme trop directe et discursive Smile

Ce n'est qu'une suggestion bien sûr!
Le propos que je transmettrai sera le fil rouge de mon livre, n'importe quel lecteur lambda pourra le comprendre, pour ceux curieux et avides de détails le message n'en sera que plus limpide et argumenté donc pas besoin de le dire frontalement à la fin finalement...
Je pensais aussi à une espèce d'épilogue où je reviens sur certains événements du récit en tant que narrateur ou carrément une sorte de lettre ouverte à la fin de mon oeuvre qui retrace certaines de mes décisions et qui explique certains choix ainsi que ma pensée sur le message que je veux transmettre (message qui est d'ailleurs assez évident, je pense que certains avec qui j'ai discuté sur ce forum ont très bien compris où je voulais en venir avec ce roman)... mais je suis pas sûr...

M'enfin je me garde quand même cette idée sous le coude, sait-on jamais peut-être que je trouverai les mots qui vaudront la peine d'être écrits. :write:
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3763
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Sang-Chaud Panza


ce que tu veux faire me fait penser à l'étoile de Pandore de Hamilton.

Il y a une espèce d'ET complètement à l’opposé de ce que peut être un humain (ils sont immobiles, ils poussent en terre et colonisent leur environnement par des bestiaux qu'ils produisent avec qui ils sont reliés mentalement, ils sont obnubilés par la pureté de leur race, pour eux une espèce mobile c'est le comble de la décadence, etc.. la totale pour les rendre désagréable). A un moment ils sont en conflit avec les humains (évidement !) et c'est décrit de  leur point de vue, comment ils élaborent leur stratégie contre les humains, ce qu'ils pense d'eux etc..

Du reste le livre est un peu en POV comme Got.

si tu as l’occasion de le lire. Il doit y avoir 6 bouquins de 500 pages, j'ai trouvé ça pas mal.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


jdoo a écrit:
ce que tu veux faire me fait penser à l'étoile de Pandore de Hamilton.

Il y a une espèce d'ET complètement à l’opposé de ce que peut être un humain (ils sont immobiles, ils poussent en terre et colonisent leur environnement par des bestiaux qu'ils produisent avec qui ils sont reliés mentalement, ils sont obnubilés par la pureté de leur race, pour eux une espèce mobile c'est le comble de la décadence, etc.. la totale pour les rendre désagréable). A un moment ils sont en conflit avec les humains (évidement !) et c'est décrit de  leur point de vue, comment ils élaborent leur stratégie contre les humains, ce qu'ils pense d'eux etc..

Du reste le livre est un peu en POV comme Got.

si tu as l’occasion de le lire. Il doit y avoir 6 bouquins de 500 pages, j'ai trouvé ça pas mal.
J'me suis renseigné comme je pouvais sur l'histoire à défaut d'avoir (pour l'instant héhé) acheté les bouquins et ouais je dois avouer que mon histoire comporte pas mal de points similaires, notamment pour ce qui est de la direction qu'a pris l'humanité.
Cependant je ne compte pas rajeunir les humains ou les cloner (même si j'ai dans l'idée d'aborder ce dernier point mais ça ne sera pas central dans l'histoire) mais en faire des cyborgs (l'un des personnages principaux côté humains sera même devenu un robot). Je pense vraiment que je vais acheter la saga si j'apprécie vraiment les deux premiers volumes... je suis curieux de voir comment il décrit son univers de ce que j'ai lu c'est bien touffu et bien détaillé
 
Don Rumata
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1759
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Fiancée roide


C'est pas mal l'Étoile de Pandore, dommage que l'Arpenteur des étoiles ai tué tous les humains à la fin pale
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Don Rumata a écrit:
C'est pas mal l'Étoile de Pandore, dommage que l'Arpenteur des étoiles ai tué tous les humains à la fin pale
Okay la violence du spoil... posé délicatement comme ça tel Fekir déposant le ballon dans la cage d'Ederson
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Changement de point de vue/narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-