PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Changement de point de vue/narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Spoiler:
Bonjour les JE... alors que je viens de finir de prendre ma douche (oui je raconte ma vie) j'ai soudainement eu un déclic quant au roman SF que je souhaite écrire (c'est ça que j'adore... les bonnes idées peuvent décidément se manifester n'importe quand même à 5h du matin).
Cependant j'ai besoin de vos avis sur le sujet afin de m'assurer que cette idée est belle est bien pertinente.

Seriez vous déroutez par un changement soudain de narrateur/point de vue au sein d'un roman car je n'ai pas l'impression que ce soit une pratique bien courante. En effet, une fois le narrateur choisi il est assez rare d'en changer (à moins qu'il y en ait plusieurs de base). Cependant ces changements de narrateur s'accompagneront également d'un changement de point de vue et de perception de l'univers et je ne souhaite pas perdre le lecteur avec ça.

Bien entendu ces changements ne se feront pas manière aléatoire et le découpage des points de vue se fera grâce au chapitre (avec parfois les 2 points de vue distincts qui se chevauchent sur quelques scènes notamment vers la fin du récit).


Dernière édition par Danyyy le Mer 12 Sep 2018 - 19:31, édité 2 fois
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1861
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Journal du posteur


C'est quelque chose que je vois assez souvent dans mes lectures, que ce soit écrit à la première personne ou à la troisième. Perso, ça ne me choque pas, du moment que c'est correctement amené et que, abrupt ou pas, on comprenne tout de même aisément qu'on est passé à un autre pdv, soit en caractérisant les personnalités et les façons de raconter, soit en l'indiquant explicitement, par exemple en indiquant le nom du narrateur en début de section.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
Tim
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5732
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oxfordshire
   Pensée du jour  :  Oui, je connais cette théorie.
   Date d'inscription  :  23/12/2007
    
                         
Tim  /  Morceau de musique survitaminé


La Horde du Contrevent, Alain Damasio: Plus de 15 personnages principaux qui enchaînent à tour de rôle la narration à la première personne sur 600 pages.
http://timslam.blogspot.com
 
Aredhell
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  696
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  "Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde"
   Date d'inscription  :  25/10/2012
    
                         
Aredhell  /  Déesse rousse des koalas, éleveuse de panda roux et trolleuse d'Elfe


Perso, je serais pas choquée, et j'ai déjà lu des bouquins comme ça (j'arrive malheureusement pas trop à retrouver lesquels ><)
A une époque, sur le forum, y'avait un bouquin comme ça, "Nature Noire", avec 3 narrateurs différents. Bon, le style du roman en dehors de cette histoire de narration est particulier...
Moi même, dans un de mes projets, j'alternerais entre deux persos, et le point de vue de l'un d'eux est susceptible d'évoluer.
 
Circle of Justice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  277
   Âge  :  23
   Localisation  :  France, c'est tout ce qu'il y a à savoir :)
   Date d'inscription  :  27/08/2017
    
                         
Circle of Justice  /  Autostoppeur galactique


Cela se fait beaucoup plus qu'on ne le croit ! Changer de point de vue est un outil qui peut s'avérer bien pratique, notamment pour montrer une autre facette de telle ou telle situation.

Certains en usent et en abusent – comme je le fais sans doute – mais c'est toujours très efficace ! J'ai déjà vu, et je fais aussi, des changements de point de vue de paragraphe en paragraphe ! Après, si tout se tient et que c'est bien mis en forme, alors tout va bien ! Il faut juste s'assurer de glisser quelques repères – peut-être des expressions propre à tel ou tel personnage du roman dans la narration – afin que le lecteur sache à qui il a affaire ! Du moment que cela est fait, tout fonctionne comme sur des roulettes.

Comme le disaient mes camarades, c'est fréquent d'en croiser, aussi bien à la première et à la troisième personne ! Alors oui, c'est une bonne idée, mais ce n'est peut-être pas aussi unique que tu semblais le penser, mon ami ! Wink

Courage à toi ! Accroche-toi à ton idée et donne-lui vie I love you
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Excusez-moi en fait je me rends compte que je me suis terriblement mal exprimé dans mon premier message... je vais reformuler tout ça en détaillant un peu plus

Mon roman porte sur une civilisation extraterrestre (civilisation A) qui se fait envahir par une autre civilisation (civilisation B).

Je souhaite dans les premiers chapitres (sauf pour ce qui sera une espèce de chapitre 0) avoir exclusivement le point de vue de la civilisation A au travers d'un "jeune" extraterrestre, donc on découvrira le monde depuis ses "yeux" à lui (bon même s'il a pas d'yeux... vous m'avez compris) pour mettre en place l'histoire.

Ensuite une fois arrivé au chapitre 4 si j'en crois mes notes je vais petit à petit développer le point de vue de la civilisation B. Cependant je ne sais toujours pas qui sera le narrateur... j'ai potentiellement 2 personnages qui pourraient éventuellement servir de narrateur dans l'histoire car ce sont ceux qui seront les plus développés et fermer le roman sur un narrateur omniscient (moi).

Le fait est que comme nous avons affaire à deux civilisations leur perception du monde sera RADICALEMENT différente (seulement si je fais le choix d'un narrateur interne pour la civilisation B) et je voulais justement savoir si je prenais un risque à jouer à ce jeu. Est-ce que je ne vais pas perdre le lecteur ? (même si j'avoue qu'installer une sorte de confusion dans la tête de celui-ci est l'un de mes objectifs).

Ma crainte réside justement dans le fait que comme ce sont deux civilisations différentes et que leur perception du monde ne se font pas de la même façon le lecteur aura du mal à s'attacher à l'une ou à l'autre voire même qu'il ne comprenne absolument rien à ce qu'il se passe. Je veux développer en parallèle deux histoires qui finissent par se recouper pour finir sur un narrateur omniscient pour le dernier chapitre et la résolution de mon histoire.

Je n'sais pas si je me suis mieux expliqué mais voilà tout. Je sais que c'est ambitieux et que je risque de me casser la gueule mais peu importe... Smile
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Et au passage une autre question tant qu'à faire car j'étais récemment en train de plancher sur ce fameux dernier chapitre. Selon-vous (en prenant en compte les informations que je vous ai données) est-ce une bonne chose que le narrateur omniscient du dernier chapitre jette un jugement de valeur sur l'ensemble du roman et sur sa résolution ?

Je ne souhaite pas tomber dans un délire moralisateur (déjà parce que j'ai horreur de ça) mais je veux quand même explicitement donner mon avis sur ce qu'il se passe. Puisque je serai le narrateur de ce dernier chapitre je serai en quelque sorte le Dieu du monde que je crée (en toute modestie bien entendu) donc est-ce une si bonne idée que ça ?
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Danyyy a écrit:
Ma crainte réside justement dans le fait que comme ce sont deux civilisations différentes et que leur perception du monde ne se font pas de la même façon le lecteur aura du mal à s'attacher à l'une ou à l'autre voire même qu'il ne comprenne absolument rien à ce qu'il se passe. Je veux développer en parallèle deux histoires qui finissent par se recouper pour finir sur un narrateur omniscient pour le dernier chapitre et la résolution de mon histoire.

Pour quelles raisons souhaites-tu écrire cette histoire ?

Tout dépend de ta motivation. Si tu veux écrire pour ton propre plaisir, peu importe que l'idée de base soit pertinente ou non. Fais-le, fais-toi plaisir, et tu verras au bout du compte ce que ça donne une fois ton roman terminé.

Si ton idée est déjà de séduire ton futur lectorat, alors en effet, pense avant tout à son bien-être. What a Face  Écrire une histoire avec pour objectif de provoquer de la confusion, cela manque un peu de charité. Imagine-toi à sa place et visualise le genre de livre que tu aimerais lire. C'est une technique qui en général éclaire bien.

(Le coup du changement de narrateur tous les deux trois chapitres, ça fait très game of thrones, quand même...)

Danyyy a écrit:
est-ce une bonne chose que le narrateur omniscient du dernier chapitre jette un jugement de valeur sur l'ensemble du roman et sur sa résolution ??

Non, à mon sens, ce n'est pas une bonne idée. Laisse au lecteur la liberté de se faire juge de ton roman.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Silence écrit
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2183
   Âge  :  36
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Mokkimy a écrit:
(Le coup du changement de narrateur tous les deux trois chapitres, ça fait très game of thrones, quand même...)

Il y a un énorme, énorme nombre de romans, de tous genres, qui ont été écrits en alternant les narrateurs, bien avant Le Trône de fer.
http://silenceecrit.wordpress.com
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Silence écrit a écrit:
Mokkimy a écrit:
(Le coup du changement de narrateur tous les deux trois chapitres, ça fait très game of thrones, quand même...)

Il y a un énorme, énorme nombre de romans, de tous genres, qui ont été écrits en alternant les narrateurs, bien avant Le Trône de fer.

Certes ! Mais tu te doutes que je manquais de temps pour les citer tous. What a Face
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Silence écrit
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2183
   Âge  :  36
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Certes ! Mais du coup je ne vois pas l'intérêt de ta remarque, puisque ça ne "fait" pas que GoT. What a Face
http://silenceecrit.wordpress.com
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Mokkimy a écrit:


Pour quelles raisons souhaites-tu écrire cette histoire ?
Pour mettre des gifles... littéralement...


Mokkimy a écrit:
Si ton idée est déjà de séduire ton futur lectorat, alors en effet, pense avant tout à son bien-être. What a Face  Écrire une histoire avec pour objectif de provoquer de la confusion, cela manque un peu de charité. Imagine-toi à sa place et visualise le genre de livre que tu aimerais lire. C'est une technique qui en général éclaire bien.
hmmm... comment dire...
J'écris pour me faire plaisir mais pas spécialement pour faire plaisir au lecteur (dans la mesure où je ne veux pas donner au lecteur ce qu'il aime mais je veux lui donner ce dont il a besoin). Je n'écris pas cette histoire pour provoquer la confusion chez le lecteur.
La confusion est un moyen d'amener le lecteur où je veux l'emmener et non pas une fin. Je veux qu'il avance dans un brouillard... mais en lui tenant la main un minimum

Mokkimy a écrit:
Non, à mon sens, ce n'est pas une bonne idée. Laisse au lecteur la liberté de se faire juge de ton roman.
Oui c'est vrai...
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  26
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Silence écrit a écrit:
Certes ! Mais du coup je ne vois pas l'intérêt de ta remarque, puisque ça ne "fait" pas que GoT. What a Face
Je crois que je vois ce qu'il veut dire.
GoT c'est pleins de chemins qui s'entremêlent et qui se retrouve tous ensemble lors du dénouement
Pour GoT par exemple cette croisée des chemins ce serait la rencontre entre Jon/Dany et Cersei tous les chemins convergent vers ce moment et mon roman c'est à peu près pareil sauf que la croisée des chemins arrivera à la fin
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Danyyy, si tu écris pour donner au lecteur "ce qu'il a besoin de lire", tu risques de te retrouver confronté à un sacré mouvement de résistance. C'est le lecteur qui choisit ce qu'il souhaite lire, pas l'écrivain. Puis, à moins d'avoir un lectorat masochiste, rares sont ceux qui lisent pour prendre des gifles.  

Je suppose qu'il s'agit plus de provoquer une prise de conscience qu'autre chose, mais on en revient à l'auteur moralisateur, dans ce cas.

Silence écrit, parfois, il vaut mieux pointer du doigt un unique exemple populaire et parlant que d'en citer des milliers, des milliers, sans donner un seul nom.

What a Face
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1861
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Journal du posteur


Sinon, pour en revenir à la question de base et à sa reformulation sur la base de deux narrateurs fondamentalement différents, mon avis est que ça ne change rien aux réponses déjà données. Que les narrateurs "adverses" soient de la même espèce ou pas, ça ne change pas grand-chose au principe. Au contraire, ça sera encore plus facile pour toi de les caractériser dans leur façon de narrer, et pour le lecteur de les différencier.

Pour le reste, je trouve l'idée intéressante. A toi de la gérer correctement pour en faire quelque chose de bon Razz
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Changement de point de vue/narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-