PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Combien de service presse ? Concours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  38
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


Si, penser ton blog comme un autre moyen d'entree vers tes livres est une bonne idee, je pense. Critique de films, livres... Peut etre que ca peut convertir quelques personnes. De toute facon, il parait que c'est la parution reguliere de romans qui forme un lectorat fidele, petit a petit.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1825
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Nemuyoake a écrit:
De toute facon, il parait que c'est la parution reguliere de romans qui forme un lectorat fidele, petit a petit.

Après le premier, j'ai tout laissé tomber pour une durée inconnue.
C'est donc mal parti.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12995
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Nemuyoake a écrit:
Si, penser ton blog comme un autre moyen d'entree vers tes livres est une bonne idee, je pense. Critique de films, livres... Peut etre que ca peut convertir quelques personnes. De toute facon, il parait que c'est la parution reguliere de romans qui forme un lectorat fidele, petit a petit.

Dans cette pensée, je crains qu'il vaille mieux produire des nouvelles que des romans !

Mais peut-être que je pourrai observer le phénomène et voir si ça fonctionne. Puisque si je m'en tire avec Howahkan, j'autoéditerai Tutore Noctis, et qu'il est composé de textes relativement courts permettant des parutions plus fréquentes que les "pavés".
L'ennui, c'est que je ne séduirai sûrement pas le même public avec le western réaliste format roman et avec l'urban fantasy format novella...

Je verrai... dans deux ou trois ans ! (voire quatre ou cinq)
Le temps de fignoler, corriger, illustrer tout ça, puis le valoriser etc. (tout ce boulot me fait froid dans le dos)

Et j'ai l'impression que j'ai intérêt à pondre quelques nouvelles western, de temps en temps...
Deux des premiers épisodes Tutore Noctis que j'ai écrits sont en contexte western. Ils sont très loin d'être les meilleurs, mais peut-être qu'il serait stratégique de les placer en haut de la "pile à peaufiner".
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  38
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


C'est sur qu'il vaut mieux ecrire dans le meme genre...
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Je remonte ce sujet, parce que je n'ai pas vraiment trouvé de réponse à ma question...

Les JE édités (et informés à ce sujet) ou auto-édités : combien de SP avait vous eu ? de réponses favorables si vous avez démarché des chroniqueurs ?

Quel nombre vous semble un bon rapport retombé/cout d'envoi ?
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Je n'ai pas de réponse mais je suis également très intéressée par ce point soulevé par YAËLLE :mrgreen:
Je me demande vraiment si les SP à des chroniqueuses font vendre.
On en voit sur Instagram organiser des concours où elles font gagner aux autres les livres qu'elles ont reçus en SP... affraid
J'ai l'impression que l'envoi de SP génère une sorte de culture du "gratuit", du "cadeau" qui fait que les gens n'achètent plus de bouquins mais attendent qu'on les leur offre...
Y a-t-il des opinions contraires à la mienne parmi les JE ? (j'aimerais bien !)
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Ma ME a distribué une cinquantaine de SP pour mon dernier roman. D’après les commentaires que j’ai pu lire sous les posts FB ou instagram des chroniqueuses, cela a généré quelques ventes. Mais le nombre est très difficile à évaluer. Je pense que cela reste utile mais sous réserve de choisir des chroniqueuses avec une bonne audience. Et d’éviter les pas sérieuses qui ne sortent jamais la chronique (et malheureusement il y a quand même un certain nombre 😡)
https://www.juliettesachs.fr/
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Imoen a écrit:
Ma ME a distribué une cinquantaine de SP pour mon dernier roman. D’après les commentaires que j’ai pu lire sous les posts FB ou instagram des chroniqueuses, cela a généré quelques ventes. Mais le nombre est très difficile à évaluer. Je pense que cela reste utile mais sous réserve de choisir des chroniqueuses avec une bonne audience. Et d’éviter les pas sérieuses qui ne sortent jamais la chronique (et malheureusement il y a quand même un certain nombre 😡)

Tu parles de SP papier IMOEN ? Si ça ne génère que "quelques ventes", vus les frais d'envoi et le prix d'un livre, je ne suis pas sûre que ce soit rentable...
Et encore faut-il que la chroniqueuse aime le livre Laughing parce que dans le genre, une chroniqueuse qui déteste peut faire rater des ventes pale

Pour éviter les pas sérieuses qui ne sortent jamais la chronique, il y a un truc pas mal sur SimplementPro : elles ont une sorte de "malus" quand elles sont en retard, donc du coup elles ont vraiment intérêt à sortir la chronique, sinon elles ne peuvent plus recevoir de SP...
Après je ne me rends pas compte, peut-être que certaines chroniqueuses importantes n'y sont pas... confused
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Bactérie a écrit:

Tu parles de SP papier IMOEN ?

Oui SP papier, mais envoyés par la ME donc ça ne me coûte rien. C'est clair qu'en autoédition, on ne peut pas en envoyer autant. Je pense que pour que les SP soient rentables, il faut vraiment que les chroniqueuses aient une énorme audience (plusieurs milliers de followers). Mais même comme ça, il ne faut pas s'attendre à des miracles Neutral

Malheureusement, sur simplement pro, même en choisissant des chroniqueuses bien notées et sans malus, tu peux quand même avoir des surprises. Mon copain attend toujours depuis 4 mois 2 retours (SP papier en plus) de chroniqueuses... Il a remarqué aussi que certaines chroniqueuses bien notées sur simplement pro n'ont au final que très peu d'audience sur les réseaux sociaux ou bien ne publient la chronique que sur Babelio (ce qui, à mon sens, présente peu d'intérêt).

Bref, c 'est un vrai casse-tête cette histoire de SP...
https://www.juliettesachs.fr/
 
Quentin_RAFFOUX
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  129
   Âge  :  28
   Localisation  :  Montréal
   Pensée du jour  :  Born in Texas. Never leaving Texas.
   Date d'inscription  :  19/09/2020
    
                         
Quentin_RAFFOUX  /  Barge de Radetzky


Si seulement les chroniqueurs/chroniqueuses prenaient plus de risques plutôt que de faire une cinquantième chronique sur Harry Potter et la Coupe de Feu sur Instagram clown

Les SP, il ne faut pas hésiter à aller chercher des débutants avec peu d'abonnés. L'impact sur les ventes est minimal voir nul mais, au fil du temps, tu peux t'en servir comme tremplin pour avoir accès à des chroniqueurs/chroniqueuses de plus grande envergure et là... bon ça ne sera pas fameux non plus ! Mais bon, c'est toujours ça ! Ajouter les chroniques sur votre site ou blog légitimise cependant vos travaux. C'est presque le plus important. Ne faites pas de promo avec des partages de chroniques, faites vous un site qui les centralise juste à côté d'un résumé, d'une belle image et du gros bouton que les français n'aiment pas et qui pourtant doit être là : BUY NOW.

Surtout, visez les chroniqueuses qui publient sur amazon (si vous vendez sur cette plateforme). Le reste sert à rien, personne ne va sur babelio, booknode et compagnie. Ces sites sont morts. Méga-morts. Les gens ne cherchent même plus sur google, ils cherchent au sein du moteur d'amazon.

Je suis pour le moment satisfait des chroniqueuses avec qui je travaille. Peu importe que l'impact soit médiocre sur les ventes par manque de visibilité, au moins elles lisent mes livres :mrgreen:
https://sites.google.com/view/raffouxrossi
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Quentin_RAFFOUX a écrit:
personne ne va sur babelio, booknode et compagnie. Ces sites sont morts. Méga-morts. Les gens ne cherchent même plus sur google, ils cherchent au sein du moteur d'amazon.

Ah c'est drôle, on m'avait dit que Babelio c'était important ! Est-ce que ce serait différent en France et au Québec ? Les autres JE, vous avez un avis ? Une chronique sur Babelio, ça ne sert vraiment à rien ?
Et comment savoir si une chroniqueuse va publier sur Amazon ? J'ai remarqué que sur Simplement Pro, certaines affichent plein de réseaux sociaux ainsi que les sites marchands, mais au bout du compte elles se contentent d'un petit post sur un blog obscur, et c'est tout...

Mais je suis bien d'accord avec toi IMOEN, les chroniques, c'est sacrément compliqué. Et j'ai peur que même des chroniqueuses avec des milliers de followers ne fassent pas vendre... No
Pour abonder dans ton sens, j'ai remarqué moi aussi que certaines chroniqueuses qui ont d'excellents scores de confiance sur Simplement Pro n'avaient quasiment pas d'audience... et à l'inverse, certaines qui semblent obscures ou débutantes ont en réalité une grosse visibilité ailleurs ! Il faut vraiment tout décortiquer, c'est un boulot à plein temps Rolling Eyes ...
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  524
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Gloire de son pair


Personnellement, ma mère va toujours sur Booknode recueillir des avis avant de lire un livre ! #teamQuébec
Je ne crois donc pas que ce soit si inutile que cela.

Pour ma première auto-édition, j'ai utilisé un peu SimplementPro, mais j'ai trouvé plus efficace de démarcher directement sur Instagram. J'ai trouvé mes chroniqueurs en fouillant dans les abonnements des copains auteurs, de certaines ME ou d'autres chroniqueurs.

J'ai ciblé les chroniqueurs en fonction de leur nombre d'abonnés, de ce qu'ils chroniquent habituellement (ce qui correspond donc à une certaine audience) et du nombre de likes sur leur poste. J'ai ainsi recruté des chroniqueurs qui ont autant 200 abonnés que 3 000. Je suis dans un genre de niche, donc ça va m'aider de cibler des comptes plus spécialisés.

Pour les commentaires Amazon et tout ça, je pense qu'il faut faire le suivi soi-même en demandant aux chroniqueurs de le faire.  On est en mesure de décider de nos conditions jusqu'à un certain point puisqu'on fourni le SP.

J'ai également fait un post de recherche de chroniqueurs sur Instagram et quelques chroniqueurs sont venus d'eux-mêmes me demander (dont un qui débute vraiment tout, tout, tout juste, donc je ne sais pas si je vais le prendre...).

Quant à la rentabilité des SP, je le vois comme une publicité et, en marketing, il est dit que le client doit voir trois fois une publicité avant de songer à passer à l'achat. Je pense donc que c'est efficace d'envahir Instagram et d'être partout dans les premiers jours de sa sortie, puis un peu après.

Pour le moment, j'en suis à douze chroniqueurs.
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Tout à fait en phase avec ce que tu préconises comme méthode, BOISEENOIRE, sur Instagram on peut facilement voir quelle est l'audience du chroniqueur / de la chroniqueuse (en tout cas sur ce media), se rendre compte de la qualité des chroniques (pleines de fautes d'orthographe ou pas, par exemple) et voir si le type de bouquin qu'il ou elle chronique correspond à celui qu'on veut promouvoir. On voit aussi si la personne lit du numérique... Bref plein d'informations précieuses pour orienter notre choix. Après quelques tâtonnements je suis arrivée à la conclusion  :Electricité: que c'était bien le moyen le plus efficace (quoique tout de même super chronophage affraid ) de trouver des chroniqueurs adaptés.
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Quentin_RAFFOUX
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  129
   Âge  :  28
   Localisation  :  Montréal
   Pensée du jour  :  Born in Texas. Never leaving Texas.
   Date d'inscription  :  19/09/2020
    
                         
Quentin_RAFFOUX  /  Barge de Radetzky


Boiséenoire, toujours de bon conseil Very Happy
Le démarchage ciblé et direct est la clé, oui !
https://sites.google.com/view/raffouxrossi
 

 Combien de service presse ? Concours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-