PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD 55 » à 369,99€
369.99 € 620.54 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
 

 [Avis ME] Editions du Lys Bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Le Lys Bleu Éditions
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  64
   Date d'inscription  :  17/12/2020
    
                         
Le Lys Bleu Éditions  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous,

Notre maison ne signe jamais de contrats avec des mineurs sans le consentement de leurs représentants légaux et la signature de ceux-ci. Ce contrat a été annulé dans tous ses effets car nous n'avions pas l'information de l'âge de l'auteure lors de son établissement.
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Le Lys Bleu Éditions a écrit:
Bonjour à tous,

Notre maison ne signe jamais de contrats avec des mineurs sans le consentement de leurs représentants légaux et la signature de ceux-ci. Ce contrat a été annulé dans tous ses effets car nous n'avions pas l'information de l'âge de l'auteure lors de son établissement.

Vous ne vérifiez pas l'identité de la personne avec laquelle vous signez un contrat ? C'est très étonnant de ne pas avoir demandé à minima une carte d'identité. D'autant que si vous devez (sait-on jamais) verser des droits d'auteur, il vous faut de nombreuses informations en amont.

Cela veut dire que vous pouvez signer avec une personne se présentant sous une fausse identité. C'est problématique je trouve.
https://scribolitain.com/
 
Le Lys Bleu Éditions
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  64
   Date d'inscription  :  17/12/2020
    
                         
Le Lys Bleu Éditions  /  Magicien d'Oz


Bonjour,

Nous procédons habituellement avec précautions et demandons les éléments nécessaires à une bonne gestion de nos dossiers. Malheureusement, la gestion de ce contrat a connu quelques difficultés.
Lecontrat a été rompu avant toute nuisance dès que nous avons eu l'information de la qualité de mineur de l'auteur.
 
Laplumelourde
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  23/01/2022
    
                         
Laplumelourde  /  Début de partie


Bonjour.

J'ai lu cette page avant d'accepter de faire publier mon premier roman chez Le Lys Bleu et j'ai voulu apporter mon témoignage.

Vous devez vous demander pourquoi j'ai quand même signer chez eux ?
Ben, on voit toujours tout le monde qui dit qu'il faut signer chez un éditeur qui ne fait rien payer. Oui, dans le monde presqu'utopique des nouveaux auteurs ça serait l'idéal. Mais dans la vie réelle, ça n'arrive guère. Et à attendre qu'un beau jour, une maison d'édition traditionnelle où vous voyez des auteurs à succès avec une magnifique base de lecteurs qui les suivent et qui vendent plusieurs centaines de milliers de livres accepter votre manuscrit, ben c'est comme gagner à la loterie, ça n'arrive pas tous les jours, loin de là.
Oui, y'en a plein qui me diraient , il faut écrire un bon roman, une bonne histoire, etc., etc.. Oui, bien sûr, mais combien d'auteurs talentueux édités sans promo restent avec leurs livres sur les bras ? D'autres en herbe avec leur manuscrits dans leurs tiroirs ou encore dans un dossier de leurs ordinateurs ? Même les auteurs à succès font parfois des livres décevant dans leur carrière, pourtant ils sont encore là. Et pourquoi d'après vous ?

Je voudrais insister sur le "ne rien payer". Aujourd'hui, on a rien sans rien. Aujourd'hui, on a rien sans donner de sa personne, et encore moins quand il s'agit de son propre projet. J'entends beaucoup parler des différents types de contrats d'éditions, compte d'auteur, participatif, compte d'éditeur (le tant prisé). Le développement de ces nouvelles maisons d'éditions et de ces nouveaux types de contrats, c'est le reflet de ce que j'ai dit plus haut, aujourd'hui, on a rien sans rien. On veut avoir le beurre et l'argent du beurre en faisant le moins possible, que ce soit l'auteur, la maison d'édition, ces nouveaux prestataires, et d'autres qui vous proposent des tas de services annexes. Je suis d'accord que l'écriture est le plus gros du boulot, que pour la plupart d'entre nous c'est l'amour des mots et des belles histoires qui nous animent, et que dans le milieu il est aussi trop souvent peu gratifiant. Mais votre livre ne s'arrête pas d'évoluer quand vous y avez mis le point final.

Voilà. Donc, il faut bien commencer quelque part ! Après avoir reçu des oui mais non de ces maisons d'éditions qui font rêver, il faut choisir parmi les moins pires qui vous ont dit oui, et elles sont rarement différentes de Le Lys Bleu Editions. Bien sûr, vous devez déjà passer un minimum à la caisse avec celle qui nous concerne, soient 40 exemplaires de votre livre acheté par vous, close du contrat. Le montant de la facture dépendra du prix fixé de vente de votre livre. Plusieurs centaines d'euros à dépenser, payable en maximum 3 fois, avec une réduc d'environ 30% à mes souvenirs. Pour moi, entre 550 et 600 €.

Pour résumer mon expérience chez eux avec vous, tout est plutôt bien respecté sauf que la correction laisse vraiment à désirer (j'ai trouver d'autres écrivains dans mon cas) et la promotion est quasi inexistante (il y a des exemples à la pelle).
Donc, si vous compter signer chez eux, faite déjà un bon travail de correction par vous-même (c'est chronophage mais formateur pour l'écrivain et permet parfois d'améliorer son texte au passage), puis un proche, ou et un professionnel si vous pouvez (encore une dépense, eh oui).

Sachez, que pour vendre votre livre, la fameuse étape de promotion est cruciale. Malheureusement, les maisons d'éditions pour plusieurs raisons globalement financière et chronophage au niveau du temps, vous responsabiliseront (ce qui n'est pas totalement négatif), beaucoup de manière sournoise en vous annonçant qu'ils feront la promo (clairement écrit sur votre contrat) mais que nenni comme Le Lys Bleu !
Au passage, ce qui m'a sidéré, c'est qu'il y a des moyens quasiment gratuit pour proposer son livre à des lecteurs et chroniqueurs pour avoir des avis et donner du crédit au lancement de son livre ! Et Le Lys Bleu ? Qu'est-ce qu'il fabrique ?
Autrement dit, mettez bien dans votre tête, qu'à partir du moment où vous vous lancez dans le projet de faire éditer votre livre, ben, va falloir vous investir, que vous le vouliez ou pas, pour le vendre ! Que ce soit chez eux où ailleurs !
Attention ! Beaucoup d'écrivain laisse tomber leur livre une fois publié. Erreur ! Et même ceux qui comprennent cela. J'en ai des dizaines et des dizaines avec qui j'ai parlé notamment sur LinkedIn qui me racontent tous la même histoire et baissent les bras. Non ! C'est là où il faut se retrousser les manches et se mettre au boulot, ça fait partie du job ! Actuellement dans les métiers artistiques il faut aussi avoir une casquette de commerciale, même un petit peu !
Que ce soit pour aller chercher les lecteurs, chroniqueurs, influenceurs, etc. pour avoir des avis visibles sur votre livre afin de donner plus d'envie à vos potentiels lecteurs de mettre la main au porte-monnaie; mais pas que ! Parfois c'est eux qui vous donneront des retours sur des aspects dont vous n'aviez pas conscience ! Mise en page, confort de lecture, fluidité de la lecture, etc..
Être un minimum actif sur les réseaux sociaux ! L'éditeur ne va pas le faire à votre place ! Sauf ceux qui vont vous le facturer et mettre Pierre Paul Jacques derrière le clavier !
démarcher la presse, obtenir une interview, avoir des séances de dédicace, salon, etc.. On ne va pas envoyer un sosie à votre place !
Et surtout, vous devrez passer à la caisse ! Eh oui !
Ben oui, vous imaginez bien que tout cela va vous demander énormément de temps et d'énergie et que des prestataires ont flairés le bon filon pour la majorité des auteurs qui n'ont pas le temps, pas assez de compétences dans les domaines nécessaires, et souvent pas l'envie de s'y coller. Et ça, que ce soit pour les auto-édités ou les nouveaux édités en maisons d'éditions !

Pour conclure, Le Lys Bleu Editions, une fois, probablement pas deux. Pourquoi ? Principalement pour la Correction négligée (pourtant ventée et mise en avant) et la promotion absente alors qu'ils pourraient facilement en faire un minimum.
Soit on a les moyens et on palie à leurs lacunes. Bon, c'est un choix comme un autre.
Quant à moi, j'irai plutôt voir ailleurs, ça sera pire ou moins pire, l'avenir me le dira, ça sera peut-être l'occasion de retenter de séduire des maisons d'éditions plus fiables.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


LAPLUME LOURDE a écrit:
Pour conclure, Le Lys Bleu Editions, une fois, probablement pas deux. Pourquoi ? Principalement pour la Correction négligée (pourtant ventée et mise en avant) et la promotion absente alors qu'ils pourraient facilement en faire un minimum.

Oui... et comme j'ai repéré pas mal de fautes, dans ton texte... qui est le premier, d'ailleurs, alors qu'en principe, il faut d'abord te présenter !!! Wink 

Pour le reste : tout a déjà été dit au sujet de cette ME, et entre "s'investir un peu" et faire tout le boulot de promotion du livre, il y a un monde !

Sans compter le nombre de livres à acheter de façon obligatoire... 

A MON AVIS : cette ME peut être intéressante pour quelqu'un qui veut par exemple, laisser une trace de sa vie et distribuer ses livres à son entourage, sa famille... 

Donc, si cette personne écrit correctement, hé bien oui, pourquoi pas "Le Lys Bleu", qui assurera les autres démarches (ISBN, dépôt à la BNF, mise en page, impression du livre... ).

Mais c'est bien le seul cas où cela se défend, à moins d'être sûr de très bien revendre à son entourage, et d'avoir un libraire ouvrant sa porte en grand. Cela arrive, même si c'est rare, même quand on est publié chez ce type de ME, mais c'est rare, quand même.

Bon : ne pas oublier de te présenter, merci ! Wink
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2365
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Bonjour Laplumelourde,

C’est gentil de nous prévenir, mais ton premier message aurait dû être ta présentation dans la section Accueil comme le stipulent les règles du forum.

Je te remercie de t’y conformer. Smile


[Avis ME] Editions du Lys Bleu - Page 36 Captur77
Noxer a écrit:
Gare au modéraptor.
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


@Laplumelourde

Avec un peu de bonne volonté et bcp de patience on peut trouver un bon éditeur à compte d'éditeur. Pour ma part j'ai trois ME. Alors ok, ce sont trois petites ME mais je participe à des salons et à des dédicaces. Je n'ai rien dû sortir de ma poche pour le boulot éditoriale, la cover tout ça. J'ai de très bons contacts avec mes trois éditeurs. Je m'investis dans la promo, dans les réseaux sociaux tout ça, pour moi ça me semble évident de se bouger aussi et ne pas tout laisser faire à la ME.
Alors oui être publié par les grosses ME c'est le rêve de tout le monde mais il faut pouvoir rester réaliste. à moins d'un énorme succès en AE, être pistonné ou célèbre, il ne faut pas espérer.
Moi je me dis que j'ai déjà bcp de chance d'être éditée. Et pour le " on n'a rien sans rien" c'est vrai mais de là à opter pour une édition chez un prestataire comme le lys bleu c'est dommage. Je suis certaine qu'il y aurait eu moyen de trouver un petit éditeur correct pour vous éditer.
Il faut savoir aussi que les ME à compte d'éditeur sont très très très frileuses d'éditer des auteurs passés par le compte d'auteur. Une édition à compte d'auteur sur votre " cv littéraire" ça peut causer bcp de tords. Je sais, pour avoir discuter avec des auteurs, que bcp de ME refusent direct les manuscrits d'un auteur passé par la case " compte d'auteur"
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1479
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Je comprends pas bien le message de plume lourde, qui dit à la fois "à quoi bon être édité si c'est pour disparaître dans le flot" et "donc j'ai choisi une maison à compte d'auteur";

En quoi la ME à compte d'auteur ne te fait-elle pas disparaitre dans le flot, en plus de n'avoir pas corrigé ton manuscrit, de te laisser faire ta com tout seul et de t'avoir extorqué 600€ ?

Plumerose a écrit:
A MON AVIS : cette ME peut être intéressante pour quelqu'un qui veut par exemple, laisser une trace de sa vie et distribuer ses livres à son entourage, sa famille...

Donc, si cette personne écrit correctement, hé bien oui, pourquoi pas "Le Lys Bleu", qui assurera les autres démarches (ISBN, dépôt à la BNF, mise en page, impression du livre... ).

Autant aller chez Lulu ou chez thebookedition... ça coûte pas un rond.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


elopez7228 a écrit:
Je comprends pas bien le message de plume lourde, qui dit à la fois "à quoi bon être édité si c'est pour disparaître dans le flot" et "donc j'ai choisi une maison à compte d'auteur";

En quoi la ME à compte d'auteur ne te fait-elle pas disparaitre dans le flot, en plus de n'avoir pas corrigé ton manuscrit, de te laisser faire ta com tout seul et de t'avoir extorqué 600€ ?

Plumerose a écrit:
A MON AVIS : cette ME peut être intéressante pour quelqu'un qui veut par exemple, laisser une trace de sa vie et distribuer ses livres à son entourage, sa famille...

Donc, si cette personne écrit correctement, hé bien oui, pourquoi pas "Le Lys Bleu", qui assurera les autres démarches (ISBN, dépôt à la BNF, mise en page, impression du livre... ).

Autant aller chez Lulu ou chez thebookedition... ça coûte pas un rond.

je partage ton opinion. si on veut absolument "laisser une trace" les sites que tu mentionnes sont une bonne option.
malheureusement il y aura tjs des personnes crédules, naïves ou voulant être "édités" à tout prix qui cèderont aux comptes d'auteur :-(
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Je l'ai fait aussi au tout début pour L'Harm***an, même si on me le déconseillait, etc... 

Au début, on fonce, et puis, il y a une différence quand même entre "s'engager à acheter 20 à 50 livres avec au moins 30% de remise" et payer, par exemple, quelque chose comme 3000 euros, ou plus. 

Le tout, c'est de ne pas rester dans ces ME, sauf si on y trouve son compte, ce qui arrive, même si c'est rare.

Donc bon, à voir... et se dire que presque toujours, on a un petit regret d'avoir signé ici plutôt que là, même si la ME est correcte (je parle des vraies ME, pour le coup). 
Donc là, ce sera un "gros regret", mais on s'en remet. Wink L'idée, c'est d'aller de l'avant, et d'assumer. 

L'Harm***an, par exemple, moi, je l'assume même si je ne signerai plus chez eux, mais je l'assume et je trouve remarquable les publications de qualité de cette ME, souvent sur des sujets pointus, en plus. 

Donc, à moins d'une ME vraiment calamiteuse, on peut faire un choix qu'on ne renouvellera pas ensuite, mais l'assumer, du tant qu'à faire... Wink (enfin, ce n'est que mon point de vue... )
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  792
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Aelnen a écrit:
elopez7228 a écrit:
Je comprends pas bien le message de plume lourde, qui dit à la fois "à quoi bon être édité si c'est pour disparaître dans le flot" et "donc j'ai choisi une maison à compte d'auteur";

En quoi la ME à compte d'auteur ne te fait-elle pas disparaitre dans le flot, en plus de n'avoir pas corrigé ton manuscrit, de te laisser faire ta com tout seul et de t'avoir extorqué 600€ ?

Plumerose a écrit:
A MON AVIS : cette ME peut être intéressante pour quelqu'un qui veut par exemple, laisser une trace de sa vie et distribuer ses livres à son entourage, sa famille...

Donc, si cette personne écrit correctement, hé bien oui, pourquoi pas "Le Lys Bleu", qui assurera les autres démarches (ISBN, dépôt à la BNF, mise en page, impression du livre... ).

Autant aller chez Lulu ou chez thebookedition... ça coûte pas un rond.

je partage ton opinion. si on veut absolument "laisser une trace" les sites que tu mentionnes sont une bonne option.
malheureusement il y aura tjs des personnes crédules, naïves ou voulant être "édités" à tout prix qui cèderont aux comptes d'auteur :-(

Ce qui est fort dommage car ce sont ces gens qui font vivre ces sociétés. Si plus personne ne se faisait avoir, ces dernières cesseraient tout bonnement d'exister. Pour une personne arnaquée, il y en a en réalité deux, puisque l'argent de la première va servir à financer la promotion pour trouver le second, et ainsi de suite...

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Oui, mais encore une fois, à distinguer "acheter quelques exemplaires avec 30% de remise pour les revendre ou les donner", et payer entre 2000 et 6000 euros dans une ME à compte d'auteur. 

C'est sans commune mesure et même pas comparable. 

En d'autres termes, Le Lys Bleu convient à nombre d'auteurs, qui n'allongent un peu de sous que pour acheter des exemplaires qu'ils revendent, donc au final, ne perdent pas d'argent et sont contents. 

Après, il y a les entre les deux, comme "LA PLUME LOURDE", pas trop content mais qui y publie quand même.

Quant aux insatisfaits à 100%, bah... ils ne publieront plus jamais dans ce type de ME, et peut-être publieront ailleurs, ou bien jamais nulle part. Wink 

Tout ça pour dire que : concernant ce type de ME, c'est tout de même à nuancer et à ne pas mettre dans le même sace qu'une fausse ME qui va soutirer à sa proie une forte somme en échange d'à peu près rien.
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


le soucis, et j'en ai discuté avec plusieurs éditeurs dans les salons ces trois dernières années, c'est que la plupart des ME à compte d'éditeur ne prendront pas les manuscrits des auteurs ayant été publiés avant à compte d'auteur. C'est une "tâche" sur le CV pour reprendre l'expression d'un éditeur et pas vraiment un signe de qualité d'écriture.
après si la personne n'a pas envie de poursuivre une carrière littéraire et qu'elle voulait juste publier un livre, ok. Mais bon courage si la personne souhaite continuer l'aventure éditoriale.

@Leah B entièrement d'accord avec ton message. j'appelle ça des profiteurs
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3737
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pour avoir publié à compte d'auteur il y a longtemps, je dirais que la tache n'est pas si grosse que cela.
Il suffit de ne pas mentionner son erreur de parcours...
L'important, c'est le texte avant tout.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


mais ce mensonge par omission pourrait desservir aussi l'auteur.
En tout cas moi, j'ai vraiment bcp ressenti ce "refus" d'éditeurs de donner une chance à des auteurs passés par la case "compte d'auteur".
Attention, je ne dis pas que tous les textes édités de cette façon ne sont pas valables et pas de qualité, loin de là. Mais bon l'image "compte d'auteur"...
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] Editions du Lys Bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-