PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 

 Editeur qui ne répond plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Speedo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  11/09/2019
    
                         
Speedo  /  Homme invisible


Séléné, c'est très complet et j'en découvre tous les jours. Je me coucherai moins bête ce soir grâce à toi…. Merci pour tes conseils riches d'informations.

J'ai presque 150 précommandes, et un projet (c'est de l'Histoire fu football) est possible dans une classe de sport-études foot pour une étude en Histoire programme de Terminale (30 ventes en plus... Very Happy). Ce n'est pas un roman et pas mal de personnes sont intéressées… si jamais le livre sort un jour.

Bien sûr, sur Messenger, ils ne répondent pas plus...
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Sans connaître le n°SIRET ou RCS exact de l'entreprise, il est quasi impossible de savoir s'ils connaissent des problèmes financiers.

Par contre, si on avait ces renseignements, on pourrait au moins vérifier qu'ils ne sont pas dans le rouge et que leur activité continue.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Speedo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  11/09/2019
    
                         
Speedo  /  Homme invisible


Exactement, sans n° de SIRET ou même le SIREN, rien à faire...
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
Exactement, sans n° de SIRET ou même le SIREN, rien à faire...

Comme je te l'ai dit, je contacterais les organes de coordination de l'édition pour avoir leur avis. SGDL, SNE, SCAM... Tu nous demandes des conseils, mais c'est eux les mieux placés pour répondre et c'est gratuit.
C'est actuellement l'action qui me paraît la plus logique Wink
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Salut!

A mon tour de tourner en rond avec un éditeur injoignable.
Je participe à un concours lancé par NiL et la plate-forme Sweek en nombre 2018. Fin des soumissions en mars (prolongé en mai), finalistes annoncés pour juin (finalement reportés à juillet) et que l'on a jamais reçus...
En août, je contacte Sweek, adresse du concours supprimée. Je contacte l'adresse générale, et on me dit que tout est normal, aucun problème dans le concours, juste un petit retard à cause des vacances mais NiL a bien reçu la liste des finalistes et va communiquer avec eux très prochainement.
On est fin octobre (date à laquelle devait tomber le vainqueur) et toujours rien...
En septembre, j'ai essayé de joindre NiL. Ils sont dans le groupe de Robert Lafont, j'ai envoyé des mails à toutes les adresses possibles avec "à l'intention de NiL (concours Sweek) en objet", j'ai essayé les formulaire du site, en fouillant j'ai trouvé l'adresse de NiL et j'ai essayé aussi. Aucune réponse, de nulle part. Sweek semble pour sa part à l'arrêt et ne répond pas non plus.


NiL est vraiment mon premier choix. Le règlement disait que si aucun texte ne convenait, les finalistes seraient quand même invités à une soirée d'anniversaire de la ME et recevraient un retour complet de l'éditrice. J'aimerais au moins recevoir le retour sur mon manuscrit (qui traîne à cause d'eux depuis mars....)
Une idée ? J'ai pensé à tenter le comité de lecture traditionnelle en insistant dans la lettre sur le fait que j'avais espéré un retour, mais c'est un comité de lecture commun, on ne s'intéressera sans doute pas à ma lettre puisque le tri se fera plus haut. Je ne sais pas trop quoi faire Sad
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Tu as essayé d'appeler directement chez Robert Laffont ? Leur standard semble être commun, vu le site de Nil sur Editis.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Speedo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  11/09/2019
    
                         
Speedo  /  Homme invisible


Pour ma part, j'ai reçu le bon à tirer. Avec un contrat signé, forcément me direz-vous...
Ce qui me titille, c'est que je n'ai jamais eu personne en direct, est-ce que cela vous choque ?
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13267
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mokkimy
Fleur de Lyss a dit
Citation :
En septembre, j'ai essayé de joindre NiL. Ils sont dans le groupe de Robert Lafont, j'ai envoyé des mails à toutes les adresses possibles avec "à l'intention de NiL (concours Sweek) en objet", j'ai essayé les formulaire du site, en fouillant j'ai trouvé l'adresse de NiL et j'ai essayé aussi. Aucune réponse, de nulle part. Sweek semble pour sa part à l'arrêt et ne répond pas non plus.
C'est à dire que oui, elle a déjà essayé de contacter Nil via Laffont

Speedo
Si tu as le BAT, tu as eu aussi le contrat avant
De nos jours, beaucoup de choses se font par mail, donc perso, ça ne me choque pas, mais je n'ai pas grande expérience des éditeurs
Par contre, si tu as besoin de communiquer avec ton éditeur et qu'ils ne répondent pas aux mails, là où, tu auras de quoi être contrarié

http://scriptorium2.canalblog.com
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  468
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Pour ma part, je n'ai jamais rencontré physiquement mon éditeur, tout s'est fait par téléphone, mail et courrier postal. Nous sommes à plus de 800 kms de distance, donc ça arrangeait tout le monde.
J'ai toujours eu beaucoup de réactivité en revanche : une réponse à mes mails dans la demi-journée maximum, souvent dans l'heure qui suivait (aux heures de bureau, bien sûr!)
http://sylvielassalle.fr
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


fleur-de-lyss a écrit:
Salut!

A mon tour de tourner en rond avec un éditeur injoignable.
Je participe à un concours lancé par NiL et la plate-forme Sweek en nombre 2018. Fin des soumissions en mars (prolongé en mai), finalistes annoncés pour juin (finalement reportés à juillet) et que l'on a jamais reçus...
En août, je contacte Sweek, adresse du concours supprimée. Je contacte l'adresse générale, et on me dit que tout est normal, aucun problème dans le concours, juste un petit retard à cause des vacances mais NiL a bien reçu la liste des finalistes et va communiquer avec eux très prochainement.
On est fin octobre (date à laquelle devait tomber le vainqueur) et toujours rien...
En septembre, j'ai essayé de joindre NiL. Ils sont dans le groupe de Robert Lafont, j'ai envoyé des mails à toutes les adresses possibles avec "à l'intention de NiL (concours Sweek) en objet", j'ai essayé les formulaire du site, en fouillant j'ai trouvé l'adresse de NiL et j'ai essayé aussi. Aucune réponse, de nulle part. Sweek semble pour sa part à l'arrêt et ne répond pas non plus.


NiL est vraiment mon premier choix. Le règlement disait que si aucun texte ne convenait, les finalistes seraient quand même invités à une soirée d'anniversaire de la ME et recevraient un retour complet de l'éditrice. J'aimerais au moins recevoir le retour sur mon manuscrit (qui traîne à cause d'eux depuis mars....)
Une idée ? J'ai pensé à tenter le comité de lecture traditionnelle en insistant dans la lettre sur le fait que j'avais espéré un retour, mais c'est un comité de lecture commun, on ne s'intéressera sans doute pas à ma lettre puisque le tri se fera plus haut. Je ne sais pas trop quoi faire Sad


Du grand n'importe quoi cette histoire.
Et quel manque de respect.
On dirait qu'ils n'ont pas reçu assez de textes potables et qu'ils ont décidé d'annuler le concours en douce. Du coup, ils font les morts.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Séléné, c'est gentil de vouloir répondre à la place des autres, mais tu es à côté de la plaque... ^^'

Ma question était : est-ce que Fleur de Lyss a tenté de téléphoner chez Laffont ?

J'ai bien vu qu'elle avait fait des mails et des courriers dans tous les sens... Mais parfois, rien ne vaut une bonne engueulade avec la secrétaire chargée de l'accueil.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13267
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


https://blog.sweek.com/fr/concours-ecriture-nila25ans/
Si je comprends bien, c'est un concours où les finalistes sont votés par les personnes votant sur le site
Je ne suis pas très convaincue par ce principe, qui me semble avoir plus de chances de placer en finale des livres dont l'auteur a des copinautes pour liker que des œuvres réellement valables.


Mokkimy : et parfois, la pauvre secrétaire n'y peut que dalle !
Ton post précédent employait le verbe "appeler" qui ne désigne pas forcément l'emploi d'un téléphone. Inutile de me traiter de "à côté de la plaque", Merci.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Séléné.C a écrit:
https://blog.sweek.com/fr/concours-ecriture-nila25ans/
Si je comprends bien, c'est un concours où les finalistes sont votés par les personnes votant sur le site
Je ne suis pas très convaincue par ce principe, qui me semble avoir plus de chances de placer en finale des livres dont l'auteur a des copinautes pour liker que des œuvres réellement valables.



C'est pour cette raison que je n'ai pas participé. J'aurais eu 0 chances.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Mokkimy: j'envisage de téléphoner en effet, ça me paraît être la dernière solution... Comme j'imagine qu'ils vont me faire passer par une secrétaire ou même plusieurs avant que je ne puisse obtenir une info, je me dis qu'il faut le caser à un moment où j'ai largement le temps (ce qui est peu le cas en semaine). Mais je suis en vacances la semaine prochaine, ça devrait pouvoir se faire.

Séléné: j'en arrive à la même conclusion, mais deux des huit finalistes sont choisis par les responsables de Sweek pour leur qualité. Si on regarde les votes, je ne suis pas dedans, mais je pense être une des seules à coller à ligne éditoriale de NiL (généraliste, OK, mais je doute qu'ils cherchent de la fantasy ou du Young Adult, ça serait bizarre vu leurs dernières parutions). Donc j'avais un espoir d'être dedans. J'ai contacté d'autres finalistes et ça m'a au moins confirmé que je ne suis pas la seule dans le cas, on a tous été laissés sans nouvelle.

Ahava : je suis d'accord, manque de respect. Le règlement stipule qu'il n'y aura aucun texte publié s'ils sont mauvais, donc j'avais toujours gardé en tête qu'une annulation était possible, c'est quand même irrespectueux de ne même pas oser l'annoncer. Surtout que Sweek assurait que tout était normal, donc ils n'ont sans doute même pas été prévenus à l'avance. Je partage aussi ton avis sur la plateforme, vraiment pas mon truc. Celle-ci est assez peu active et stimulante. Ils mettent l'accent sur la micronouvelle, ce qui ne m'intéresse pas vraiment. Je ne proteste jamais contre la politique de la non réponse, mais pour un concours, je trouve quand même ça exagéré!
 
MarilynST
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  34
   Localisation  :  Canton Fribourg
   Date d'inscription  :  19/02/2020
    
                         
MarilynST  /  Magicien d'Oz


Tiphs a écrit:
Moi je ne trouve pas normal de ne répondre absolument nulle part, même juste pour dire qu'on est débordé et qu'on reviendra vers toi plus tard. C'est la base du respect. Surtout pour un premier roman où l'éditeur se doute que l'auteur n'y connait pas grand chose et va facilement paniquer. scratch

L'histoire commence à dater maintenant et je ne sais pas où en est l'auteur.

Mais, je suis d'accord, et je m'exprime en tant qu'éditrice avec une expérience dans plusieurs maisons.

Il y a de l'eau dans le gaz à mon avis. Tellement de maisons ferment leurs portes après 1, 2 années, souvent des gens qui ne se sont pas rendu compte avant de la charge que représente une ME. Après je ne veux pas juger à la hâte, mais ça ne sent pas bon.

Normalement, pour que le contrat soit valide, il doit indiquer un délai de publication (sinon une ME serait autorisée à retenir des droits indéfiniment et sans publication). Passé ce délai ou en l'absence de celui-ci, le contrat et caduc. Je te conseille de récupérer tes droits si tu n'as pas de nouvelles d'ici à quelques semaines.

J'ajoute que les échanges avec l'auteur sont censés être très nombreux en amont de la publication : phase de corrections, choix de la couverture, de la 4e de couv... Le tout doit être finalisé 3 mois avant la parution, c'est à ce moment que les diffuseurs commencent leur travail.

Bref, ne laisse pas couler, si tu veux mon avis.
http://www.marilyn-stellini.ch
 

 Editeur qui ne répond plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-