PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 Jonquille [Gallimard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13000
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Smile

c'est vraiment une chouette histoire
et la cerise, c'est que l'auteur reste simple dans la gloire

Comment tu peux penser qu'ils n'aimaient pas le texte ? Puisqu'ils t'ont publié !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Séléné: :flower:
Faut rester simple: j'ai juste choisi de raconter une histoire pour parler de gens dont on ne parle qu'en "volume" et pas dans leur individualité. Je leur ai donné une voix qui ne m'appartient pas. J'ai raconté une mémoire dont je ne suis pas le seul dépositaire aussi.
Ma seule angoisse, c'était de ne pas être légitime pour parler d'eux. Du coup, j'ai surtout essayé d'être honnête. Je crois que c'est un beau livre, oui, mais bon je suis pas super objectif heing :mrgreen:
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13000
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


:calien:

L'objectivité, ça n'appartient qu'aux ordinateurs... et encore ! Seulement s'ils ont toutes les données... ce qui n'est pas aisé pour l'opérateur.

La peur de ne pas être légitime : ça prouve que tu as de la conscience et de l'introspection. Et tu l'es sûrement plus que la plupart des gens.


j'ai commencé à lire ton début, ce matin, mais j'avais la tête ailleurs. Je me suis dit que je reprendrai plus tard. Le ton sur le premier chapitre est très doux, malgré le contexte. C'est attachant.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Evorli
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  387
   Âge  :  59
   Localisation  :  valbonne (06)
   Pensée du jour  :  Pourquoi j'écris? Parce que je veux vivre ! Zorg, "37.2 le matin"
   Date d'inscription  :  18/11/2012
    
                         
Evorli  /  Tapage au bout de la nuit


Bravo pour cette réalisation, et merci d'en parler avec cette simplicité !

Bien que je ne sois pas trop client de littérature "réaliste / de témoignage", j'ai lu avec plaisir les premières pages que je trouve "juste à la bonne distance"... et je me laisserai certainement tenter par la suite un jour :-)
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Bon, après avoir réfléchi un peu à la question et m'être demandé si tout cela était bien raisonnable, je vais quand même partager quelques liens vers des articles et critiques qui parlent du bouquin.
Pas tellement pour me la péter (en tout cas, ce n'est pas mon intention, et d'ailleurs toutes les critiques ne sont pas bonnes) que pour expliquer un peu mieux que sur un post de forum en quoi consiste cette histoire.
Et que si jamais il y a des gens intéressés, ils puissent savoir dans quoi ils mettraient potentiellement les pieds aussi :mrgreen:

Ces deux articles sont assez intéressants sur le projet. Je réponds aussi à quelques questions dedans:
Un papier de RFI
Et un papier de France Soir, oui, oui, ça existe encore

Celui-ci est probablement l'une de mes critiques préférées, parce qu'elle touche à plein de choses qui n'étaient pas forcément conscientes pour moi:
Playlist Society, que j'ai découvert avec cet article pour le coup.

Et une dernière critique, découverte un peu par hasard tout récemment, de quelqu'un qui n'a pas trop aimé le livre, ce qui est à la fois normal et rassurant. Je conteste juste le livre "écrit par un militaire pour des militaires" parce que c'est exactement l'inverse de ce que j'ai voulu faire, mais en dehors de ça j'avoue que je comprends bien ses réserves aussi. Et puis, être lu si loin de la communauté des gens qui s'intéressent à cette histoire, c'est déjà un succès qui va bien au-delà de mes espérances:
Désolé de vous avoir déçu, mademoiselle ^^

Je termine sur un dernier point semi-humoristique parce qu'on me le dit (reproche) souvent. Peut-être que quelques uns me liront ici, ou un jour, ailleurs. Il y a des abréviations et des anglicismes dans le texte, parce que ça faisait partie du langage, là-bas. Ne vous prenez pas la tête avec ça. C'est pas l'essentiel. La réponse que je fais à chaque fois, c'est l'analogie avec la littérature russe: au bout de cinquante pages de Dostoïevski, j'avais plus la moindre idée de qui était qui entre les Stépan Alexandrovitch et les Alexandre Stépanovitch. Et pourtant j'ai quand même aimé Les Frères Karamazov Very Happy

Voilà, ainsi se conclut la belle aventure de "Jonquille." Maintenant, on va tâcher de penser au suivant!
Peace, out.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13000
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Smile Le bébé prend son indépendance Smile

Anglais = j'imagine qu'on s'y habitue une fois dans le livre.
Les jargons, le tout c'est de s'y plonger
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Petite mise à jour, alors qu'un copain est tombé par hasard sur un reportage de France Info ce weekend, sur le thème du récit de guerre, phénomène éditorial dans les pays anglo-saxons et marché de niche en France.
Le journaliste parlait de Jonquille, comme un symbole, parce que "publié dans la collection Blanche de Gallimard plutôt que chez un éditeur spécialisé," une première apparemment. Suivi d'une rapide interview de mon éditeur.

Mais j'ai surtout appris, en écoutant le truc, que Jonquille se serait désormais vendu à "5 ou 6000 exemplaires." Shocked Shocked Shocked Shocked
En cinq mois. Je suis halluciné.

(sur ce, je retourne à mon interrogation existentielle pour savoir si j'ouvre un itinéraire éditorial pour le 2e).
 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  141
   Âge  :  58
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Barge de Radetzky


Génial ! C'est le rêve de beaucoup d'auteurs. Un parcours de combattant avec un rebondissement heureux. :mrgreen:
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3339
   Âge  :  29
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Ça va, y'en a qui se font pas chier par ici.

6000 exemplaires. Diantre.
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


@Ahava, t'inquiète, je me prépare intellectuellement à ce que le 2e soit refusé, que je le refourgue à un petit éditeur drapé dans ma fierté blessée (si j'y arrive) et qu'il se vende à quelques dizaines d'exemplaires. Laughing

Mais comme je l'ai dit plus haut: "on sait jamais." C'était mon mantra quand j'ai envoyé cette histoire qui n'intéressait pas grand monde à quelques grandes maisons ^^
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3339
   Âge  :  29
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Hooah a écrit:
@Ahava, t'inquiète, je me prépare intellectuellement à ce que le 2e soit refusé, que je le refourgue à un petit éditeur drapé dans ma fierté blessée (si j'y arrive) et qu'il se vende à quelques dizaines d'exemplaires. Laughing

Arrête, en ce moment c'est ma grande parano. Ne pas réussir à publier un deuxième.
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Ahava-Brumes a écrit:
Arrête, en ce moment c'est ma grande parano. Ne pas réussir à publier un deuxième.

Je viens de terminer le mien. J'ai envoyé le manuscrit à mon éditeur hier. Je flippe tellement qu'il ne l'aime pas du tout que j'ose pas ouvrir un topic dédié tellement j'ai peur de me choper le retour de #karma dans les gencives. Donc je comprends. Pour de vrai.
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  686
   Âge  :  30
   Localisation  :  Grenoble
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Hé ! Makarénine


Je me permets d'ajouter mon grain de sel : mon deuxième avait été refusé par mon éditeur actuel (j'avais donc lâché l'affaire), et celui d'après également (mais je ne l'avais pas abandonné, lui ; au contraire, j'ai travaillé comme une dingue).
Aujourd'hui, ce dernier manuscrit sort dans deux semaines avec ledit éditeur Cool

Le destin d'un manuscrit donné n'est pas dans le oui ou le non initial de l'éditeur, mais dans l'implication de l'auteur à bosser, offrir à ce manuscrit particulier toutes ses chances. Y croire, surtout, et ne pas lâcher !
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
Je viens de terminer le mien. J'ai envoyé le manuscrit à mon éditeur hier. Je flippe tellement qu'il ne l'aime pas du tout que j'ose pas ouvrir un topic dédié tellement j'ai peur de me choper le retour de #karma dans les gencives. Donc je comprends. Pour de vrai.

Je comprends! Tout le monde est indulgent avec un premier roman, même l'auteur. Pour le deuxième, il y a certaines attentes à satisfaire.

Très beau parcours en tout cas! Very Happy J'avoue que j'hésite encore à faire des envois dans les grosses maisons. Je suis étudiante et je suis en Belgique, l'addition promet d'être salée pour mon petit budget et j'ai du mal à croire que ça en vaille la peine... Mais comme tu le dis si justement, tous ceux qui ont réussi ont commencé par essayer. C'est une belle philosophie! Very Happy
 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Citation :
j'hésite encore à faire des envois dans les grosses maisons

N'hésite pas. On ne sait jamais.
 

 Jonquille [Gallimard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-