PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Contrat Editions Persée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Celo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  23/11/2018
    
                         
Celo  /  Magicien d'Oz


Je ne savais pas.

Je pensais que la relation entre un auteur et un éditeur correspondait d'une façon ou d'une autre à celle entre tous prestataires et sociétés, entre tous fournisseurs et clients, et qu'il y avait donc des coûts chacun de son côté à assurer pour justement assurer le bon fonctionnement de la relation dans les meilleures conditions.

Je veux dire, l'important selon moi est d'éviter les deux extrêmes dans cette affaire, qui est soit l'éditeur absolument tip top, qui gère tout et qui fait tout parfaitement bien, mais qui du coup donne au final au plus 5-6% du prix du bouquin en droits d'auteur, pour parer à tous les coûts de sa structure, soit au contraire d'absolument tout prendre en charge soi-même et de finalement se retrouver à ne pas pouvoir écrire plus de 5-10% de son temps parce que l'on doit passer tout le reste de ses journées à gérer son site web, sa promo, les commandes, les stocks, les expéditions, la compta, les papiers etc etc etc.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Les droits d'auteur (hors roman jeunesse) tournent autour de 8% (dans les structures moyennes) pour le format papier. Les numériques sont très variables, mais autour de 10%-20%.

L'auteur assume sa part du travail : il fournit le manuscrit, le corrige en fonction des demandes de l'éditeur, participe à des salons, etc. Donc il y a un "coût". (Pour lequel, au final, il est rarement bien rémunéré au regard du temps passé sur son manuscrit.)

L'éditeur croit au potentiel du livre qu'il sélectionne, c'est pour cela qu'il assume les risques financiers.

Si vous voulez avoir un aperçu global de l'édition d'un livre, du point de vue de l'éditeur, vous pouvez passer par ici : http://www.florence-cochet.com/point-de-vue-editeur

Et pour le camembert de la répartition des bénéfices, c'est par là : http://www.florence-cochet.com/editer-son-manuscrit


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Celo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  23/11/2018
    
                         
Celo  /  Magicien d'Oz


Florence_C a écrit:
L'auteur assume sa part du travail : il fournit le manuscrit
Ça se tient. Si effectivement on considère l'écriture sur le plan industriel, l'auteur est l'élément de la chaîne qui fournit la matière première. Et comme tout producteur de matière première, il vend ensuite le produit de son travail aux industries secondaires, qui vont elles s'occuper de le traiter et de le rendre propre à la consommation. Et payer pour vendre n'a effectivement de ce point de vue là aucun sens : c'est comme si on demandait à un mineur ou à un agriculteur de payer pour pouvoir lui acheter son charbon ou son maïs.

Je voyais plus ça sur le coup comme une relation de partenariat, mais avec la part du travail effectivement déjà complètement ou quasi-complètement assumée dans la production du manuscrit, l'auteur a déjà effectivement pleinement accompli sa contribution à la chaîne de production.

Je serais plus dans cette approche à l'avenir lorsque je serais à nouveau en contact avec les éditeurs.
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3735
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Celo, votre témoignage et vos commentaires sont intéressants, mais il y a un hic : vous n'êtes pas passé par la case "présentation". Or il y a une règle à respecter absolument sur ce forum : le premier message d'un nouveau membre doit être sa présentation.

Si vous souhaitez continuer à participer aux échanges, merci d'aller vite vous présenter ici : http://jeunesecrivains.superforum.fr/f2-accueil


La bande-annonce
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je trouve tout de même bizarre qu'on ne puisse pas critiquer les maisons à compte d'auteur après avoir lu votre témoignage qui ne fait que confirmer que vous avez dépensé 3000 euros pour vendre 15 livres, Celo.

M'auto-éditer m'a coûté 49 euros donnés à Iggybook, 0 euro à Amazon. J'ai réalisé la couverture, la mise en page, les corrections toute seule. Je considère que si j'avais dépensé les 2951 euros économisés à la promo (pubs sponsorisées sur Instagram, Facebook, Twitter, Amazon...) parce que c'est quand même une somme, j'aurais fait beaucoup plus de ventes mais je n'avais pas 3000 euros à dépenser.
3000 euros pour qu'on m'imprime mon livre et en vendre 15 exemplaires à mes proches, ça m'aurait donné l'impression de jeter l'argent par les fenêtres. Aller chez l'imprimeur du coin donne le même résultat pour moins cher.

Et pour avoir testé l'édition à compte d'éditeur où on touche 5% de DA sur son livre, j'ai gagné presque 2000 euros au lieu d'en perdre 3000. 20% de DA sur un livre qui ne se vend pas, c'est moins que 5% sur un livre qui se vend bien. J'avais appris que ZEP vendait un million de Titeuf par an et gagnait donc 1 million d'euros avec seulement 10% de DA (la moitié pour les illustrations, qu'il réalise aussi).
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  799
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Vendre 15 exemplaires chez Persée, ça n'a rien d'étonnant. C'est connu que c'est une maison d'édition à compte d'auteurs, que les corrections sont légères et limitées (si encore ça a été fait) à de l'orthographe. "L'éditeur" n'a sans doute même pas lu le livre (quoi qu'ils essayent parfois de faire croire avec des fiches de lecture à peine personnalisée que c'était le coup de coeur de l'année), je vois mal comment il pourrait faire une promo adaptée. C'est commencer avec un gros malus. Les journalistes et les libraires partent avec un a priori négatif.
Alors oui, ils laissent plus de part dans les droits d'auteurs, mais je préfère mille fois 8% dans une maison à compte d'éditeur, ou garder mes parts et passer par l'auto-édition.
 
isallysun
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  820
   Âge  :  34
   Localisation  :  La Belle Province
   Pensée du jour  :  Toujours et toujours nouvelle
   Date d'inscription  :  14/04/2012
    
                         
isallysun  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Florence_C a écrit:
Ce qui m'attriste, c'est que malgré tout ce qu'on trouve sur Internet, les gens se font encore avoir...

Les gens ne savent plus lire, et encore moins allez chercher l'information :cru:



Concernant Persée, c'est un livre de leur maison (partenariat) que j'ai pris pour faire un livre d'artiste, bref pour le détruire à fond...
http://paysdecoeuretpassions.blogspot.ca/
 
Bye Bye Migraine
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  67
   Localisation  :  Pau
   Pensée du jour  :  Vieillir, c'est le seul moyen que l'homme a trouvé pour ne pas mourir jeune.
   Date d'inscription  :  02/10/2019
    
                         
Bye Bye Migraine  /  Magicien d'Oz


Les Editions Persée...
Comme certains sur ce sujet, après avoir essuyé un refus de la part d'éditeurs conventionnels, j'ai fini par signer un contrat avec les "Editions Persée" en échange d'un chèque de 2700€.
Bye Bye Migraine a donc été publié le 04/01/2017 après un travail de correction qui m'a paru correct et une couverture qui a finalement correspondu à mes attentes.
Juillet 2017: une patiente reçue en consultation pose Bye Bye Migraine sur mon bureau. Je lui demande où elle se l'était procuré: "Sur Amazon". Il n'était pas au même format que l'exemplaire que j'avais aussi sur mon bureau...
Appel à l'éditeur: "C'est parce que Amazon imprime pour son propre compte, sinon il ne nous commande que peu d'exemplaires à la fois. Pour le format, c'est une erreur, ça va être corrigé."
Août 2017: première reddition des comptes. Sur un peu plus de 2000€ dus, il m'adressent un chèque de 1200€, le reste étant considéré comme un provision sur d'éventuels retours d'invendus...
Avril 2018: Pas de deuxième reddition des comptes (tous les huit mois)...
Fin mai 2018: lors d'un appel de leur "service communication" me signalant qu'un journaliste voulait me contacter (ce qui était déjà fait depuis plusieurs jours) je leur demande où en était la deuxième reddition des comptes.
- Comment, vous n'avez rien reçu ? Nous vous l'avons adressée fin mars, mais il y a eu des courriers égarés par la Poste.
- Pour éviter ce genre de désagréments vous n'avez qu'a me faire un virement et m'adresser la reddition des comptes à la fois par mail et par courrier.
Quelques jours plus tard je reçois un virement de 1200€ et la reddition des compte qui laissait cette fois apparaître une retenue de plus de 1400€ au titre d'éventuels retours d'invendus.
D'où lettre recommandée leur demandant de me régler les 1700€ retenus sans raison (seulement 27 retours en 16 mois) et de me fournir une copie de leur contrat avec Amazon.
Réponse: "/.../ Toutefois compte tenu du faible nombre de retours de votre livre, je conviens qu'il n'est plus nécessaire à ce stade de conserver une provision aussi élevée; nous vous adressons ci-joint une nouvelle reddition des comptes et vous réglons 1718,02€ par virement bancaire, souhaitant ainsi vous donner satisfaction." Il m'a fallu attendre novembre pour finalement recevoir ce virement.
S'ensuit un blabla comme quoi l'impression par Amazon c'est dans mon intérêt... Mais pas de contrat avec Amazon.
Mai 2019: N'ayant pas reçu la troisième reddition des comptes, envoi d'un mail. Je reçois quelques jours plus tard un virement de 1500€, ainsi qu'une reddition des comptes par courrier et une autre par mail. 63 exemplaires de différence entre les deux, pourtant datées du même jour ???
Sur cette reddition des compte, à nouveau une retenue de 2448€.
La colère me prend et lettre AR de mise en demeure en juillet 2019.
Réponse:
- Un virement de 2450€ vous parviendra dans les prochains jours.
- /.../ L'accord d'impression avec Amazon ne concerne que les ventes via Amazon. Il est confidentiel.
- /.../ Compte tenu de vos courriers il n'est plus envisageable de poursuivre des relations contractuelles sereines. En conséquence nous vous informons que conformément à l'article II nous mettrons fin au contrat de publication de votre livre au 01/08/2019. Votre ouvrage sera retiré de la vente et une ultime reddition des comptes vous sera envoyée, ainsi que le règlement complet afférent.

J'ai trouvé ça d'une rare "élégance" et je pense que pour se priver d'un auteur qui leur a permis de vendre plus de 3000 exemplaires d'un livre, il ne doivent pas se sentir très à l'aise.

En attendant de trouver un Editeur classique pour une nouvelle version enrichie je me suis tourné vers Amazon KDP pour que Bye Bye Migraine puisse continuer d'être disponible pour les migraineux.
Je ne sais pas si je vais en tirer beaucoup de bénéfices, mais en tous cas je n'ai pas dépensé un seul centime...

J'ai contacté l'auteure d'un livre (sur le golf tiens donc...) également publié par les éditions Persée. Elle a le même genre de difficultés pour se faire régler ses droits d'auteur.
Par curiosité j'ai commandé son livre sur Amazon... Eh bien il est également imprimé par Amazon !!
Pour s'en rendre compte, c'est facile: Au verso de la dernière page imprimée il y a "Imprimé en France", N° ISBN, dépôt légal... Mais au verso de la dernière page avant la couverture il y a:  "Printed in Poland (ou Germany, ou Great Britain) by Amazon"
On est en droit de se demander où a véritablement été imprimé ce livre !

Si vous commandez un livre sur Amazon mentionnant une maison d'édition (classique ou à compte d'auteur), vérifiez s'il a été imprimé par la maison d'édition ou par Amazon.

Voila, fin d'un long témoignage de ma première et dernière expérience avec un "éditeur participatif".
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3735
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Merci pour ce témoignage édifiant, Bye Bye Migraine...

Je n'avais pas une haute opinion de ce type de Maisons d'édition, elle est tombée encore plus bas.

Tu as vendu énormément d'exemplaires de ton livre, bravo pour cette performance ! Persée n'a pas dû te faire beaucoup de promo/pub, toutes ces ventes sont donc le fruit de ton travail /réseau / investissement. J'imagine que leurs droits d'auteur doivent être élevés par rapport à ceux d'un contrat traditionnel à compte d'éditeur, ils ne tablent certainement pas sur le fait que leurs auteurs vendent beaucoup et en plus, que ces auteurs "à succès" se mettent à réclamer leur dû (quelle impudence !), ça doit les contrarier de devoir verser/rembourser ne serait-ce que le premier centime, ce qui explique qu'ils aient résilié le contrat qui commençait à leur coûter cher ha ha !

En plus, l'histoire du contrat avec Amazon semble assez opaque... scratch


La bande-annonce
 
Bye Bye Migraine
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  67
   Localisation  :  Pau
   Pensée du jour  :  Vieillir, c'est le seul moyen que l'homme a trouvé pour ne pas mourir jeune.
   Date d'inscription  :  02/10/2019
    
                         
Bye Bye Migraine  /  Magicien d'Oz


Opaque, vous avez dit opaque ?
Dans mon contrat, il est précisé que le distributeur est Hachette, or si Amazon imprime directement, ce sont des exemplaires qui ne passent pas par Hachette... Accroc au contrat ? Le mien ? Celui avec Hachette ? Celui avec l'imprimeur (LSF) ?
Ce contrat avec Amazon, c'est une sous-cession de droits... sans mon accord !
Quant au nombre des ventes, c'est celui qu'ils ont bien voulu me communiquer...
Voici le meilleur classement obtenu sur Amazon:
04/10/2018
Détails sur le produit
• Broché: 136 pages
• Editeur : Persée (4 janvier 2017)
• Collection : P.PERSEE LIVRES
• Langue : Français
• ISBN-10: 2823118608
• ISBN-13: 978-2823118605
• Dimensions du produit: 13 x 0,8 x 18 cm
• Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 13 commentaires client
• Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.230 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
o n°1 dans Livres > Santé, Forme et Diététique > Maladies et dépendances > Migraine
o n°18 dans Livres > Sciences, Techniques et Médecine > Médecine

Effectivement, pour la promotion, ils n'ont strictement rien fait !
Je n'ai d'ailleurs pas fait grand chose, mais j'ai été contacté directement par des journalistes ce qui a abouti a des articles parfois conséquents (plusieurs pages), en particulier dans le magazine Marie France de décembre 2018.
En ce qui concerne les libraires, Bye Bye Migraine était bien sûr disponible en commande mais il n'était en rayon que chez Tonnet à Pau, Mollat à Bordeaux et la Griffe Noire à Saint Maur, parce que je les avais contactés directement. Dans mon contrat il y avait pourtant: "Il [les Editions Persée] travaille en dépôt avec les libraires /.../". Ils n'ont jamais mis en dépôt le moindre exemplaire chez un libraire, se contentant d'honorer plus ou moins les commandes.
Tu as dit opaque, moi je dis bizarre, bizarre !
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3735
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Bizarre bizarre en effet...

Spoiler:
 


Très instructif ! Merci !


La bande-annonce
 
hans-pieter
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  62
   Date d'inscription  :  10/06/2017
    
                         
hans-pieter  /  Homme invisible




Et oui, j'ai vu ces messages un peu partout ! Mais pourquoi les maisons à compte d'auteur continuent-elles d'exister dans ce cas, si tout le monde les fuient ?

parce que malheureusement beaucoup de gogos tombent dans le panneau et que ces maisons gagnent donc de l'argent.
Je sais, par ailleurs, que quand ils reçoivent un manuscrit réellement intéressant ils le publient à compte d'éditeur et en font la promo!
 
LuigiR
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  30/10/2018
    
                         
LuigiR  /  Gloire de son pair


Bonsoir,

Pourquoi ces maisons à compte d'auteur continuent d'exister ?
parce qu'ils arrivent encore à pieger des gens mal informés !

Hans-Pieter a écrit:
Je sais, par ailleurs, que quand ils reçoivent un manuscrit réellement intéressant ils le publient à compte d'éditeur et en font la promo!
Ce n'est pas vrai, regarde avec le livre sur la migraine : ils ont trouvé une pépite, un livre qui se vend tout seul et sont incapables de le commercialiser !

En fait ces gens là n'ont pour clients que les auteurs !
Ils ne savent pas gagner de l'argent avec les lecteurs !
Ils ne savent pas distribuer les livres !
Ils ne savent les vendre qu'aux auteurs !
 
hans-pieter
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  62
   Date d'inscription  :  10/06/2017
    
                         
hans-pieter  /  Homme invisible


LuigiR a écrit:
Bonsoir,

Pourquoi ces maisons à compte d'auteur continuent d'exister ?
parce qu'ils arrivent encore à pieger des gens mal informés !

Hans-Pieter a écrit:
Je sais, par ailleurs, que quand ils reçoivent un manuscrit réellement intéressant ils le publient à compte d'éditeur et en font la promo!
Ce n'est pas vrai, regarde avec le livre sur la migraine : ils ont trouvé une pépite, un livre qui se vend tout seul et sont incapables de le commercialiser !

En fait ces gens là n'ont pour clients que les auteurs !
Ils ne savent pas gagner de l'argent avec les lecteurs !
Ils ne savent pas distribuer les livres !
Ils ne savent les vendre qu'aux auteurs !

Apparemment c'est "à la tête du client" car je connais une auteure qui a été publiée là sans débourser un euro! Pour le reste, je ne défends nullement cette maison dont la présentation est en tout cas trompeuse.
 
Bye Bye Migraine
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  67
   Localisation  :  Pau
   Pensée du jour  :  Vieillir, c'est le seul moyen que l'homme a trouvé pour ne pas mourir jeune.
   Date d'inscription  :  02/10/2019
    
                         
Bye Bye Migraine  /  Magicien d'Oz


Suite du feuilleton Persée...
N’ayant pas reçu la dernière reddition des comptes suite à l’arrêt de publication le 01/09/2019, je leur ai adressé une nouvelle lettre recommandée AR le 17/10, avis de réception daté du 20.
Bien entendu, aucune réponse...
Je pense que cette affaire va finir devant les tribunaux. Il y a trop d’accrocs au contrat !
En attendant l’auto édition via Amazon poursuit son petit bonhomme de chemin, même si les gens ont des difficultés à le trouver car la version des éditions Persée est toujours référencée, mais marquée « indisponible ». L’autre problème est que les commentaires des clients continuent d’être attribués à la version Persée. Je vais essayer de voir ça avec Amazon, mais il est impossible de les joindre par téléphone et les échanges de mails sont une vraie galère.
Suite au prochain épisode.
 

 Contrat Editions Persée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-