PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Critique] Chroniques de San Francisco - Armistead Maupin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Richard-James
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  201
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Autostoppeur galactique


[Critique] Chroniques de San Francisco - Armistead Maupin  CVT_Chroniques-de-San-Francisco-tome-1_2423

"San Francisco et sa fameuse baie, ses tramways cahotant dans les rues en pente, son pont du Golden Gate, compte désormais un monument de plus : le 28, Barbary Lane, une pension de famille tenue par la pittoresque Anna Madrigal qui materne ses locataires avec une inépuisable gentillesse. Et ils en ont tous bien besoin, car "s'il ne pleut jamais en Californie, les larmes en revanche peuvent y couler à flots". Ils le savent bien, Mary Ann, venue de Cleveland dans cette ville qui a le don de décoincer les gens, Mona qui vient de perdre son emploi, Michael qui cherche vainement l'homme de sa vie..."

Né en 1944 à Washington DC, Armistead Maupin vit à San Francisco depuis 1971. C'est dans un quotidien, le San Francisco Chronicle, qu'en 1976 il a commencé à publier ses chroniques réunies plus tard en six volumes qui ont connu un succès immédiat. Parce que cette comédie humaine, pleine d'humour et de fantaisie, est surtout un plaidoyer contre l'hypocrisie et pour le respect des différences. Gérard Meudal.
Pourtant peu fan des romans sous forme de tomes, je viens de me plonger dans le premier opus, ou première saison (appelez ça comme vous voulez). Déroutant au début concernant la mise en forme dans la mesure où beaucoup de dialogues, peu de descriptions, et un rythme relativement effréné. En gros, ça se lit comme on regarde une série télé, et je pense que c'est ce qui m'a tout de suite séduit. Car c'est ce que je recherche avant tout chez un écrivain, un style percutant. Si vous aimez découvrir des tranches de vies de jeunes trentenaire aux nombreuses questions existentielles, ce bouquin est fait pour vous. Oh, et d'autant plus si les années 70 vous branchent Wink J'avoue m'être beaucoup reconnu dans la façon d'écrire de Maupin.
 

 [Critique] Chroniques de San Francisco - Armistead Maupin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: Lectures critiques-