PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Dr Ray a écrit:
Ne cherchez jamais à écrire pour être publié. Ecrivez pour vous.

Là, ben... non.
Je n'écris pas pour moi. J'écris pour les autres. J'écris pour être lue.
Et si je peux en vivre, au moins partiellement, c'est la cerise sur le gâteau.
Après, on en revient toujours au même. Pour être lue, il faut être vue.
Et ça, c'est la partie difficile. Après, une publication après l'autre, on s'améliore, on noue des contacts, on entre dans des maisons mieux distribuées.
(J'en remets une couche, pour le plaisir : perso, ce sont les appels à texte qui m'ont ouvert des portes. Et si je nomme quelqu'un (autrement appelée "la Danseuse dans des tranches de saucisson"), c'est en gagnant un concours quelle a poussé la porte de chez Charleston.)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6738
   Âge  :  48
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "J'ai pris l'habitude de ne jamais être satisfait ; c'est une position confortable qui me permet de ne pas en changer." J.P.Melville
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


C'est marrant parce que pour ma part, je n'ai jamais gagné aucun concours. A moins que cela ne soit de circonstances lol !
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
sosotess
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  450
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Pour qui sonne Lestat


Florence_C a écrit:
Je n'écris pas pour moi. J'écris pour les autres. J'écris pour être lue.
Et si je peux en vivre, au moins partiellement, c'est la cerise sur le gâteau.

Pareil. Si je ne peux pas partager mes écrits avec d'autres que mes proches, l'écriture ne m'apporte pas grand-chose. Juste le plaisir d'avoir une belle prose et de se le dire en privé ? Non, je veux que mes histoires enrichissent le quotidien des gens, et si elles peuvent compléter mon petit salaire, c'est tout bénéf. Je ne demande pas à être félicitée dans la rue et acclamée à la télé, mais j'ai une soif de reconnaissance au moins aussi importante que mon amour des mots. C'est pour ça que je cherche une maison d'édition qui diffuse en librairie.
 
henri_b
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  47
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Barge de Radetzky


"Je n'écris pas pour moi. J'écris pour les autres. J'écris pour être lue.
Et si je peux en vivre, au moins partiellement, c'est la cerise sur le gâteau.
"
Tout pareil !
http://www.henriblum.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Comme vous autre, j'écris pour le plaisir, pour progresser, pour évacuer (émotions, ressentis et toutes les aventures m'obligeant à veiller ... )

Mais je pense que plus que l'argent ou la célébrité, ce qui me plairais le plus ce serait de savoir que mes écrits font rêver quelques lecteurs... Ce serait top, mais pour le moment c'est loin d'être réel. Rolling Eyes
 
henri_b
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  47
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Barge de Radetzky


FranckK a écrit:
Comme vous autre, j'écris pour le plaisir, pour progresser, pour évacuer (émotions, ressentis et toutes les aventures m'obligeant à veiller ... )

Mais je pense que plus que l'argent ou la célébrité, ce qui me plairais le plus ce serait de savoir que mes écrits font rêver quelques lecteurs... Ce serait top, mais pour le moment c'est loin d'être réel. Rolling Eyes

Pour faire rêver les autres, il faut peut être justement commencer par ne plus écrire pour soi ?...
http://www.henriblum.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


HENRI_B

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dit. Mais mon interrogation est celle-ci:

Est-ce que le fait d'écrire selon ses envies, ses pensées, résultant ainsi un texte qui ne rentres pas totalement dans des "cases type" nous fait écrire seulement pour nous ?

En écrivant un monde et une histoire qui nous fait vibrer, cela pourrait tout autant entraîner des passions dans les lecteurs potentiels... Personnellement, il m'est difficile d'écrire sur demande, grand rêveur que je suis Very Happy Very Happy :mrgreen:

Mais il est clair que pour publier, il faut coller aux clichés en général, les ovni ne sont pas courant...

 
Dr Ray
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  371
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Tapage au bout de la nuit


Non, pour publier, il faut justement rester vrai. Si vous pensez à votre lectorat avant tout, vous n'écrivez plus, vous produisez du texte. Ce n'est pas la même chose.
Mon premier roman, je l'ai écrit pour moi, pour évacuer cette histoire qui avait germé en moi, que j'avis rêvée et qui s'est développée sous mes doigts. J'ai reçu cinq propositions d'édition, dont trois sérieuses. Je n'ai eu qu'à choisir.
Si vous écrivez dans le "but" de publier, qui, en vous écrit vraiment ? Chacun possède son ressenti et ses ambitions, son histoire et ses désirs. Mais qui est au commande lorsque nous écrivons ?
http://www.exobiologie.info
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il est vrai que ce n'est qu'une fois mon manuscrit fini que je me suis mis à me demander quelle était sa ligne éditoriale et son public. Mes bêtas lecteurs m'ont pas mal aidé la-dessus, je les en remercie encore.

Si ce que tu dit est un fait, et je n'en doute pas DR RAY, c'est que ne suis pas sur la mauvaise voie... Wink

Merci pour ton partage d'expérience, qui vaut mieux que toutes mes réflexions... Wink

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Dr Ray a écrit:
Non, pour publier, il faut justement rester vrai. Si vous pensez à votre lectorat avant tout, vous n'écrivez plus, vous produisez du texte. Ce n'est pas la même chose.

Pour toi peut-être, mais nous sommes tous différents, et nous fonctionnons différemment.
Je ne crois pas "produire du texte". J'écris ce que je veux écrire.

Dr Ray a écrit:
Mon premier roman, je l'ai écrit pour moi, pour évacuer cette histoire qui avait germé en moi, que j'avis rêvée  et qui s'est développée sous mes doigts. J'ai reçu cinq propositions d'édition, dont trois sérieuses. Je n'ai eu qu'à choisir.

Tant mieux, mais j'écris d'abord pour les autres, et tous mes textes ont trouvé preneur.
Où est la différence ?

Dr Ray a écrit:
Si vous écrivez dans le "but" de publier, qui, en vous écrit vraiment ? Chacun possède son ressenti et ses ambitions, son histoire et ses désirs. Mais qui est au commande lorsque nous écrivons ?

On peut écrire pour les autres en restant soi. J'écris, pour les autres d'abord. J'ai des dizaines d'histoires qui attendent d'être couchées sur papier. Mais je ne les écrirai pas pour moi. Je les écrirai pour qu'elles soient lues. Dès qu'un bêta-lecteur critique quelque chose, j'en tiens compte. Parce que, justement, j'écris pour eux.

Mais comme je l'ai dit, nous sommes tous différents.
Il n'y a pas de juste ou de faux, l'important est de trouver sa voie.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3364
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Tout pareil que Florence. (Flemme de partir dans l'exégèse)


 
Dr Ray
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  371
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Tapage au bout de la nuit


Florence_C a écrit:

On peut écrire pour les autres en restant soi.
Voilà. Cool

Maintenant, l'optique est très différente si on désire juste être lu (et cela, on le désire tous, je pense) ou si l'on veux vivre de sa plume. Dans ce cas, on élabore un produit en tenant compte des goûts de la clientèle. On ajuste son offre à la demande. Il n'y a rien là que de très normal et très sain.

Florence_C a écrit:
J'écris ce que je veux écrire.
:mrgreen:
Nous sommes donc bien, tous deux, dans les règles du "je".

Ce n'est qu'une fois que le "je" a parlé que big other is watching us ! cyclops
http://www.exobiologie.info
 
RebeccaBlade
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  128
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un miroir d'obsidienne.
   Pensée du jour  :  "Elle ne se rappelait pas de son passé, avait une autre personnalité qu’elle ne supportait pas – et elle savait que c’était réciproque"
   Date d'inscription  :  15/03/2016
    
                         
RebeccaBlade  /  Barge de Radetzky


Pour ma part, j'écris pour moi, parce que c'est ce que j'aime faire, vraiment, et que je ne pourrai pas m'en passer.
Mais ensuite, j'écris pour sortir du cercle amical. N'écrire que pour quelques personnes, avec un tel investissement d'énergie me gonfle d'avance : j'ai moi aussi ce besoin de reconnaissance, comme j'espère être en mesure de faire ressentir à mes lecteurs tout un tas d'émotions via mes écrits.
Ecrire pour soi ou pour les autres importe peu, tant qu'on reste en accord avec sa propre ligne de conduite et sa propre manière d'appréhender les choses.

Sinon je suis pareille : j'écris ce que je veux écrire. Parce que c'est ce qui est agréable de faire : je crois qu'on se prend déjà assez la tête dans un paquet de domaines de notre vie, inutile de se mettre autant de barrières en plus dans l'écriture !
https://facebook.com/Divin.Art3
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1963
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


La cohabitation avec mon fantôme intérieur n'est pas toujours facile.
 
Dr Ray
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  371
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Tapage au bout de la nuit


Deus ex machina ...
http://www.exobiologie.info
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-