PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Hooah
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Citation :
Je crains que des proches (parents, conjoint, enfants, ...) ne soient pas de bons sujets de tests car il est fort probable qu'ils retiennent leur franchise.

Toi tu connais pas ma femme Smile

(EDIT: hors sujet à part, je suis évidemment d'accord avec le message ci-dessus. Mais je crois aussi qu'à un moment, en particulier au moment de se lancer, il faut savoir s'écouter et se faire confiance, quand on "sent" que le texte est prêt).
 
e-bou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  880
   Âge  :  53
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Et puis, un texte n'est jamais prêt. Même à la troisième réimpression...  ;-)

Il faut bien entendu travailler son texte, retirer avec exigence les répétitions, les verbes ternes quand cela n'alourdit pas trop le texte, choisir entre métaphores et comparaisons, corriger les erreurs d'orthographe et de concordance des temps, etc... le travail artisanal de base. Mais surtout, il ne faut pas oublier l'essentiel.

Une histoire passionnante avec du travail sur le texte a ses chances dans la lutte pour la vie, un texte techniquement parfait qui ne réinvente rien n'en a aucune.

Écrivez-donc de votre mieux l'histoire qui vous manque, pas celle que vous aimez et qui existe déjà. Si elle vous manque, elle manquera certainement à d'autres et trouvera son lectorat. Votre histoire trouvera également, par voie de conséquence, un oeil attentif de la part des éditeurs quelque soit le niveau de finition du texte. Bon, il ne faut tout de même pas exagérer :-) Sachez pourtant qu'il existe des auteurs connus (au moins dans mon domaine) qui sont dyslexiques, et vous ne le saurez jamais car cela ne regarde pas le lecteur. What a Face

Quant aux relecteurs, ils ne sont pas formés pour la critique littéraire, c'est ça qui fait leur valeur. Ils sont un échantillon du lectorat dont la fonction est de signaler à l'auteur les passages où ils ne l'ont pas cru, ceux où ils ont pleuré, ou rit (cela se produit également, mais c'est plus difficile à obtenir), les passages où ils se sont ennuyés, les moments où nous répétons pour la troisième fois la même chose... Et pour ça, ils sont irremplaçables.

Il peut également se produire que des relecteurs vous signalent une erreur d'orthographe ; en ce cas, méfiez-vous Evil or Very Mad , ils vous en ajouteront autant qu'ils en signaleront de vraies, belles et incontestables. Celles que le relecteur typographe aurait de toute façon vu également.

Bref : soyez intransigeants avec la qualité de l'histoire et faites au mieux pour le texte. Pour finir, je suis en accord parfait avec HOOAH, "faites-vous confiance", et surtout faites-vous plaisir. :-)
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Je remonte le post pour éviter d'en créer un autre, pour poser une question, peut-être un peu bête :
Si j'envoie un manuscrit qui ne plaît pas à un éditeur, et que je lui en renvoie un deuxième par la suite, est-ce qu'il est possible qu'il m'élimine d'office parce qu'il n'avait pas apprécié le premier ?
En résumé : est-ce que vous pensez qu'on peut se "griller" auprès d'un éditeur à cause d'un mauvais manuscrit au départ ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Non, je ne pense pas...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3364
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Non.

On peut se griller si on envoie des manuscrits nuls tous les six mois, mais sinon…je vois pas trop le souci.
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  900
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Ahava-brumes a écrit:

On peut se griller si on envoie des manuscrits nuls tous les six mois, mais sinon…je vois pas trop le souci.

Laughing J'imagine le désespoir de l'éditeur !

À mon avis, ils ne se souviennent pas de nous, tu sais. Ils reçoivent beaucoup de manuscrits.
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
BeyondTheWords
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Les sceptiques seront confondus.
   Date d'inscription  :  26/04/2020
    
                         
BeyondTheWords  /  Petit chose


Je ne pense pas non plus que ce soit un problème. Les éditeurs reçoivent tellement de manuscrits que, à moins d'être médium ou d'être doté d'une mémoire super-héroïque, c'est pratiquement impossible de se souvenir de qui a envoyé tel ou tel texte à telle période...
Même si l'éditeur s'en souvient, ça montre que tu persévères et t'intéresses à leur maison. Donc c'est plutôt un bon point.
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Vos réponses me rassurent, merci.
 
rmldms
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  29/02/2020
    
                         
rmldms  /  Homme invisible


Je pense, au contraire, qu'il y a plus de chances qu'ils se souviennent d'un texte "bon" mais pas assez abouti ou ne correspondant pas, à un instant T, à ce qu'ils veuillent publier. Du coup, ils peuvent se dire "tiens, jetons un oeil plus attentif, c'était pas mal la dernière fois". Après, c'est peut-être un peu optimiste comme raisonnement, et ça ne doit pas arriver très fréquemment mais je pense que c'est plus plausible que dans l'autre sens. sauf si, bien sûr, tu leur a envoyé un truc sans queue ni tête, bourré de fotes d'ortograffe, sans paragraphes, qui commence en Times 14 pts et se terminent en Arial 12...
 
BeyondTheWords
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Les sceptiques seront confondus.
   Date d'inscription  :  26/04/2020
    
                         
BeyondTheWords  /  Petit chose


C'est vrai que s'ils se souviennent de ton texte, ou même de ton nom, c'est peut-être plus bon signe que mauvais signe. Avec tous les manuscrits qu'ils reçoivent...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
En résumé : est-ce que vous pensez qu'on peut se "griller" auprès d'un éditeur à cause d'un mauvais manuscrit au départ ?

Non. Ils en reçoivent trop. Ils ne se souviendront pas de ton texte, sauf si tu as fait un truc ridicule (paillettes dans enveloppe, photo du chien dont tu parles dans le roman, lettre d'accompagnement sous forme d'encart publicitaire...)
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


Ahah, j'adore tes exemples Fabre. C'est très parlant.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je n'invente rien en passant hein. Vraiment faites sobre, je répète toujours, c'est pas une lettre de motivation. Un mot griffonné, publications s'il y en a, pourquoi cette maison là et une signature. D'autres éléments SI ET SEULEMENT SI demandés.

Voili voilou Smile
 
calypsa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  16/12/2019
    
                         
calypsa  /  Tapage au bout de la nuit


J'aimerais voir la tête de l'éditeur qui trouve des paillettes dans l'enveloppe...

Est-ce que les publications en revues peuvent être mentionnées ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Est-ce que les publications en revues peuvent être mentionnées ?

Bien sûr! C'est même le mieux à faire!

Après il faut bien soupeser le sérieux de la revue.
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-