PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Lettre de présentation : les choses à ne pas faire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


L'idée qu'une lettre manuscrite soit plus valorisée est dépassée. C'est comme pour les lettres de motivation, ça n'a plus aucune importance à l'heure actuelle et c'est même mieux quand la lettre est dactylographiée.

La lettre doit être sobre et comprendre toutes les informations pratiques nécessaires (coordonnées, genre du livre, etc.)

C'est effectivement une bonne idée de donner quelques motivations. Certains éditeurs commencent même à le demander, pour obliger les auteurs à jeter au moins un oeil au catalogue et s'assurer qu'ils ne sont pas à côté de la plaque Wink

Pour le résumé, ce que j'attends dans la lettre, c'est surtout une présentation du projet. Je m'en fiche du prénom du héros, mais c'est important de pouvoir cibler le genre du texte et de voir comment l'auteur entend s'y inscrire, quels paradigmes il veut mettre à l'épreuve. Ce genre de choses.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
L'idée qu'une lettre manuscrite soit plus valorisée est dépassée.

Bah je tiens ça de source sûre, la lettre devant plus faire petit mot d'accompagnement. Et la présentation ce serait plus un pitch. Enfin voilà, c'est ce qu'un éditeur de Verticales m'a dit et un autre de chez Grasset.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Franchement, en trois comités de lecture, je n'ai jamais eu de consignes dans ce sens. Aucune de mes connaissances dans l'édition non plus. La lettre sert en particulier à faire le premier tri dans les manuscrits et là, il n'est jamais question qu'elle soit manuscrite ou non (sinon on ne garderait que 10% des textes et ce ne sont pas spécialement les meilleurs). Le deuxième tri est fait après lecture rapide. On garde tous ceux qui montrent une écriture intéressante.

Quand bien même le fait que la lettre soit dactylographiée ou non, ça ne peut être que minime Smile
Un petit article qui explique bien les coulisses de tout ça : https://www.lexpress.fr/culture/livre/editeurs-cherchent-chefs-d-oeuvre-desesperement_1079868.html
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Quand bien même le fait que la lettre soit dactylographiée ou non, ça ne peut être que minime

Oui bien sûr, je ne m'accroche pas au détail, juste pour dire que ce n'est pas si horrible et incroyable que ça. Je crois que ce que ça veut dire par là, c'est d'éviter le résumé de tout le bouquin, la présentation de soi à rallonge et d'envoyer un truc impersonnel et sans regarder le catalogue de la maison.
 
angel001
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  35
   Localisation  :  grivegnee
   Date d'inscription  :  10/09/2018
    
                         
angel001  /  Petit chose


bonjour,

j'ai lu un jour, que pour une présentation il était bien de ce présenté à la 3ième personne.
Est une bonne chose voila ce que j'ai envoyer


Sabrina Gilis à 32 ans et vis à liège, en Belgique, elle à toujours travailler dans des cafés comme serveuse et gérante (patronne aussi) et oui cette fille y est arrivée, depuis presque 15 ans, mais est actuellement sans emploi.
Mais elle ne désespère pas, et la chose positive qu'elle voit à cette situation, est qu'elle peut prendre plus de temps pour l'écriture de son roman, chose qu'elle n'avait plus avant, dut à ses nombreuses heures de travail.
Lorsqu'elle n'est pas scotchée sur son ordinateur, elle occupe son temps à écouter de la musique et à lire des livres.
D'ailleurs, elle écoute même beaucoup de musique asiatique des séries qu'elle regarde, qu'elle soit coréenne ou japonaise.
Elle aime prendre des cours d'aquagym, bien qu'elle n'écoute pas toujours les consignes de son professeur, pour jouer avec les autres élèves.
Car elle est restée une grande enfant.
La preuve est qu'elle regarde encore des dessins animés et qu'elle écoute toutes les musiques disney.
La pauvreté de son début de vie seul, lui a enseigné que le travail et les économies étaient les choses les plus importantes pour avancer, ce qu'elle a compris lorsqu'elle a rencontré son compagnon, de 27 ans son aîné, avec qui elle est depuis 9 ans maintenant.
Ce qu'elle aime par-dessus tous est partir en Italie et admiré les monuments tout en écrivant dans ce contexte de rêve.
Elle aimerait d'ailleurs un jour ouvrir une Chocolaterie belge dans le centre de Florence.
Et surtout remplir sa garde-robe là-bas.
Elle travaille pour le moment sur l'écriture d'un roman héroïque fantasy.
Un monde qu'elle affectionne tout particulièrement.
Vous pouvez la contacter via son mail ou via Facebook : ( j'ai enlever les liens car je ne peux pas encore les publier)

Où elle vous fera un plaisir de répondre à toutes vos questions et évoluer avec vos critiques.
L'écriture a toujours été une passion pour elle et ce premier roman est né de l'un de ses rêves, qu'elle avait fait il y a plus de 12 ans, son rêve sur lequel elle à enfin pu écrire le mot FIN.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour, je ne suis pas sûre qu'écrire sa lettre à la 3e personne soit une bonne idée (quand l'éditeur a accepté ton roman et qu'il te demande ta mini-bio qui doit apparaître en 4e de couverture du livre, oui, mais pas quand tu t'adresses à un éditeur, à mon avis...).
Par ailleurs, je pense que tu aurais dû faire relire ta lettre, car il y a un certain nombre de fautes, et peut-être la raccourcir.
Bon courage néanmoins avec tes envois !
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  25
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Étant quelqu'un avec un caractère de base très prococateur (frisant même l'insolence parfois) je dois dire que j'ai bien aimé ta lettre... ça n'engage que moi mais en me plaçant du point de vue d'une ME j'y verrais un ego sur dimensionné avec lequel il serait difficile de travailler...

Cela dit tu montres ton ambition/motivation et ça comme dirait Zizou "c'est bieng"
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut! Je ne sais pas qui t'a donné ce conseil, mais si la présentation de l'auteur qui figure au dos du livre (ou ailleurs, ça dépend) est effectivement à la 3e personne, je ne vois vraiment pas l'intérêt d'écrire le courrier adressée à l'éditeur en parlant de soi à la troisième personne. En fait, je verrais plutôt un certain intérêt à ne pas le faire... Ta présentation dans la lettre d'accompagnement, si tu n'as pas de notoriété particulière devrait plutôt être sobre et beaucoup plus courte Smile Les lecteurs sont surtout intéressés par ton manuscrit et ils reviendront vers toi s'ils ont besoin d'informations supplémentaires Wink
 
larche
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  01/05/2018
    
                         
larche  /  Barge de Radetzky


Salut,

Je partage l'idée de Fleur de Lyss.

Au-delà de la troisième personne (qui ne me semble pas judicieux), je me dis qu'il vaut ne rien dire de soi si cela n'a pas un lien direct avec l'écriture. Il se contrefiche de l'emploi du temps de l'auteur tant que le manuscrit ne lui a pas plu.

Enfin, je te conseille aussi de faire relire ta lettre car certaines fautes font vraiment mauvais genre.
 
angel001
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  35
   Localisation  :  grivegnee
   Date d'inscription  :  10/09/2018
    
                         
angel001  /  Petit chose


c'est gentil, c'est pour cella que je demande conseil, je vais changer tout cela de suite et merci :-)
 
larche
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  01/05/2018
    
                         
larche  /  Barge de Radetzky


Bonjour tout le monde,

Après avoir repris mon texte, je me suis lancé dans la fameuse lettre de présentation sous les conseils avisés de Florence (dont je me suis permis de faire un petit copié collé sur l'intro et la conclusion, j'espère que tu ne m'en voudras pas).
Pourrais-je avoir quelques avis ?
Disons qu'il s'agit d'un premier jet plus

Citation :
Madame, Monsieur,


Je me permets de vous adresser, ci-joint, mon manuscrit De Barcelone à Babylone… en passant par la Mancha, dont voici le résumé.

À Barcelone, Charles profite de la San Juan pour jeter au feu son manuscrit. Après avoir erré dans les rues puis participé à une cérémonie spirituelle brésilienne, un enfant prénommé Nabu l’interpelle. Il se présente comme le Dieu de l’écriture et lui demande d’écrire l’Histoire afin d’éviter la réincarnation de Sémiramis, une demi-déesse Babylonienne dont il lui raconte l’histoire.
Dans un premier temps, Charles refuse et préfère se concentrer sur sa nouvelle quête, le coït universel, son palliatif à l’écriture. Suite à un échec retentissant, il accepte la proposition de Nabu qui lui tend alors un cahier d’écolier où Charles découvre les tribulations d’un paysan à moitié analphabète dont le rêve est de devenir Sancho Panza.
À la fin de sa lecture, Charles poursuit cette histoire en écrivant de nouvelles aventures de Don Quichotte dans un Barcelone contemporain, avec comme personnage éponyme un fou qui l’avait poursuivi la rue précédente, vêtu d’une armure confectionnée à l’aide de bouteilles plastiques…


Constitué de récits enchevêtrés convergents aux contenus et aux styles différents, De Barcelone à Babylone… en passant par la Mancha, outre une réécriture et une rencontre de deux mythes, est une parabole baroque de l’écriture.

En sus de ce roman j’ai écrit deux pièces de théâtre, dont l’une, Les Pieds Sur Terre, a déjà été joué vingt-trois fois et se trouve être une adaptation du chapitre qui débute p107 de ce roman. La seconde est en cours de création.


Je reste bien entendu à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

En vous souhaitant une agréable lecture, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les meilleures.


Dernière édition par larche le Lun 17 Déc 2018 - 9:51, édité 5 fois
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  829
   Âge  :  37
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Deux fois "Outre" dans une courte présentation, je trouve la formulation pesante (ça n'engage que moi!). "Au-delà"?
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
larche
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  01/05/2018
    
                         
larche  /  Barge de Radetzky


Merci, tu as raison. Je vais reformuler l'un des deux passages.
Sinon, est-ce clair ?
Est-ce-que ça donne envie ?
Est-ce lourdingue la manière d'insister sur le passage du livre adapté au théâtre ?
...

Je suis prêt à tout entendre.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Dans toutes ces interventions, je lis beaucoup d'explications et de recherches d'explications d'un code.
Cela m'interpelle parce que, tout de même, il me semble que l'objectif d'une maison d'édition est juste de ne pas manquer les bons textes (en accord avec leur ligne éditoriale).
Éliminer des manuscrits pour la raison que les auteurs ne respectent pas les usages revient forcément à se priver de beaux ouvrages, et en nombre.
On dira : il avait qu'à, ou il n'avait qu'à pas. Et après ? Et après, on aura peut-être raté une belle occasion.
Alors, certes, j'entends bien que les ME croulent sous les manuscrits. Mais le manuscrit n'est-il pas la seule chose qui compte ? Alors, je ne comprends pas toutes ces courbettes autour des manuscrits, je ne comprends pas que les ME ne s'arrêtent pas exclusivement aux manuscrits, quitte à faire un premier tri rapide, et ne bazardent pas tout le reste.
 
larche
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  01/05/2018
    
                         
larche  /  Barge de Radetzky


Je partage ton point de vue, mais c'est apparemment comme ça.
La lettre de présentation à l'air d'être au roman ce que le speed dating est à l'amour.
 

 Lettre de présentation : les choses à ne pas faire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-