PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Que pensez-vous de mon blog ? (séléctionne ce que tu penses pour me permettre de m'améliorer)
Le design est agréable
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Le design laisse à désirer
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Le contenu est intéressant
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Le contenu n'est pas pertinent
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Tu devrais plus approfondir tes articles
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Ne changes rien
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Tu devrais écrire avec des mots plus simples
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Tu devrais améliorer ton écriture
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Je n'y retournerais pas
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
J'y retournerais avec plaisir
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Rends le plus personnel
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Autre : en commentaire
[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_lcap0%[Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

 
Chloe.G
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  18
   Localisation  :  Saint-Nazaire
   Date d'inscription  :  24/05/2017
    
                         
Chloe.G  /  Homme invisible


Cet critique est issue de mon blog, Les mots émois :


https://chloegrangiens.wordpress.com/2017/11/29/critique-litteraire-rien-ne-soppose-a-la-nuit/


SANS Spoilers :
Rien ne s’oppose à la nuit est un véritable choc émotionnel pour tout lecteur, bouleversé par la sincérité de Delphine De Vigan. À la fois sensible et fascinant, c’est le récit de son drame familial, qui détruisit Lucile et son entourage. Prise au piège entre roman autobiographique et témoignage, Delphine De Vigan « écrit sa mère » à travers les 400 pages qui retracent la vie de cette femme jusqu’à son suicide. Elle cherche désespérément à cerner celle qui était bien souvent une étrangère à ses yeux, à créer un lien unique plus puissant que la mort, grâce à cet hommage brut et courageux. Le lecteur attiré par la couverture mystérieuse de cette blonde envoûtante, et le titre presque philosophique, à constamment l’impression de suivre une enquête policière. Pourquoi la mère de l’auteur, Lucile, s’est-elle donnée la mort ? Delphine De Vigan retrace l’enfance de sa mère qui évolua dans une famille où le plus important était de sauvegarder les apparences. Entre un père autoritaire et une mère qui ne vivait que pour vouer un amour inconditionnel à ses enfants, il lui était difficile de trouver sa propre place afin de se construire une identité solide. Seulement, immergé dans l’intimité de cette famille, le lecteur ressent parfois une gène, en sachant que chaque fait relaté est véridique, que ces êtres de papiers sont aussi des êtres de chair et de sang. Exhibition littéraire, commerce de vie privé ? Pour ma part, je considère l’œuvre plutôt comme un dernier adieu à Lucile. Il est d’ailleurs impossible de ne pas prendre en compte le long travail périlleux de recherches réalisé par l’auteure, qui a su respecter les souvenirs de ses proches. Elle est parvenue à trouver les mots qui traduisent avec émotion la douleur de sa mère. Ce livre l’aide à entamer son deuil, et s’avère être l’écriture thérapeutique, immense délivrance après tant d’années de silence.

/!\ SPOILER /!\ (la suite de l’article contient des éléments clefs de l’histoire) :

L’œuvre de Delphine De Vigan est un questionnement perpétuel sur la place qu’occupe la famille dans la vie de chaque individu. Elle offre à ses lecteurs un livre pudique et digne, qui décrit les faits avec sobriété, sans chercher une quelconque forme de pitié. Le roman est séparé en deux parties. Tout d’abord, nous découvrons l’enfance de Lucile, à travers les témoignages de ses proches. Elle grandit dans l’atmosphère bruyante d’une famille nombreuse, qui vivra successivement les tragédies : Liliane perdra effectivement trois de ses fils, et détectera une trisomie 21 chez Tom, le dernier de la fratrie. Son père est un homme énigmatique, qui suscitera le dégoût chez le lecteur vers le milieu du livre : Lucile est persuadée d’avoir été « violée dans son sommeil » par Georges. Cette nuit aura été pour l’enfant le lourd secret, qui s’avérera peut-être la cause de sa bipolarité, portée pendant de longues années. Cette première partie pose donc les bases du romans, véritables piliers nécessaires pour dresser le portrait de cette femme insaisissable. Dans un second temps, Delphine De Vigan ne passe pas par quatre-chemins : elle saisit le lecteur par la brutalité des mots qu’elle emploie pour expliquer la maladie, qui rend Lucile psychologiquement instable. Sa mère plonge dans un état de folie, devant l’impuissance de ses filles. Malgré tout, Manon et l’auteure continue de la soutenir inlassablement, acquérant progressivement la maturité de deux femmes, et non deux enfants prisent de court par la vie. C’est bien plus qu’un roman, c’est une quête d’identité qui souligne l’importance de savoir d’où l’on vient. Sur quelles fondations vais-je m’appuyer pour me bâtir une forteresse inébranlable ? Delphine De Vigan rappelle cette quête abandonnée par Lucile beaucoup trop tôt, qui entraîna sa chute.
http://chloegrangiens.wordpress.com
 

 [Oeuvre] Rien ne s'oppose à la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: Lectures critiques-