PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Les commentaires sur vos textes, ça vous fait quel effet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
auramillia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  275
   Âge  :  29
   Localisation  :  Perdue dans la brume
   Date d'inscription  :  17/11/2016
    
                         
auramillia  /  Autostoppeur galactique


ah ok... j'espère que j'en aura au moins un ou deux qui sera capable de faire plus d'une phrase ^^"
si tu es d'accord alors arrête de te faire du mal à relire ce genre de commentaire, occupe toi plutôt de ton texte non ? ^^
https://www.facebook.com/auramillia/
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  44
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Je prepare la fondue chinoise pour ce soir... on aura des visites
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
auramillia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  275
   Âge  :  29
   Localisation  :  Perdue dans la brume
   Date d'inscription  :  17/11/2016
    
                         
auramillia  /  Autostoppeur galactique


ah bah dans ce cas ^^

enfin si t'as besoin d'un autre retour n'hésite pas Smile
https://www.facebook.com/auramillia/
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  44
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Ne t inquiète pas: écrire est un hobby. Essayer de publier n est pas un objectif. C est juste pour aller jusqu au bout du processus. Si c est non, ca ne me démotivera pas. Je m amuse tellement à écrire...
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Coucou petite chose!
Dans mes premiers textes, j'avais le même problème de début. Notre cerveau nous propose souvent un schéma rationnel et logique: présentation du héros et la situation initiale, première péripétie,... Ca dépend de chaque texte, mais parfois c'est plus pertinent de commencer par choquer de creuser le personnage plus tard. Dans le cas que tu décris (mais sans avoir lu ton texte), je pense effectivement que tu pourrais commencer par le suicide, on comprendra tout seul qu'elle doit être à bout et avoir traversé une phase de descente aux enfers. Dans tous les cas, c'est super que tu gardes ta conviction et tu as bien raison! Ecris pour toi, tant pis si ça ne plaît pas Wink
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  44
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Merci Fleur-de-lyss
Manque que le temps et la discipline pour que je sorte plein de pages...
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2743
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


En lisant les commentaires, je me suis rendue compte que ce que moi je considérais comme de l'humour second degré et cynique ne passait paaas du tout auprès des lecteurs qui prenaient mes textes au premier degré, quand bien même j'avais indiqué au début qu'il s'agissait de textes à prendre au second degré.
Du coup, j'ai arrêté de faire de textes puisqu'il ne trouve pas son lectorat.
On m'a souligné quelques mécanismes d'écritures répétitifs aussi que je n'avais jamais remarqués.

Je crois que les commentaires, il faut les lire une première fois, s'énerver un bon coup contre ce fichu lecteur qui n'a évidemment rien compris, refermer le commentaire, et le reprendre plusieurs jours après, à froid, histoire d'en prendre sa juste part.
 
demoniola
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  05/12/2016
    
                         
demoniola  /  Petit chose


Salut Petite Chose ! Il n'y a sûrement pas de manière parfaite d'encaisser un commentaire négatif, surtout que le commentateur ne s'attend sûrement pas à ce que tu passes une nuit blanche à réécrire ton récit à la lumière de sa critique :mrgreen:, tout a été dit, relativiser, prendre du recul, creuser ce que le lecteur voulait dire et son background... Faire le tri entre le détail et la vraie critique de fond aussi.
S'énerver, pourquoi pas, mais ce n'est pas mon genre ^^

En ce qui concerne le début de ton texte, effectivement commencer par une tentative de suicide, c'est une bonne idée quitte à évoquer le passé du personnage par la suite. Je pense toujours à cette citation de Jacques Brel quand je suis dans le flou concernant un texte, bon ça parle de chanson mais je trouve que ça peut s'appliquer à tous les types de créations : une chanson c'est une idée de parole (intrigue/discours), une idée de musique (style/type de narration) et une idée qu'on n'attend pas (la magie de la littérature!). Si ça peut t'aider à y voir plus clair sur ce que tu veux écrire et comment. Si je peux me permettre d'extrapoler sur ton roman, ça pourrait être :

idée de parole -> une jeune fille fait une tentative de suicide après une fulgurante descente aux enfers. Au fond du gouffre elle va rencontrer une personne providentielle mais il ne faut jamais croire trop vite au miracle. Elle n'est pas au bout de ses peines mais va réussir à s'en sortir grâce à une force qui grandit en elle et qu'elle n'aurait jamais soupçonné chez elle.

idée de musique -> soit jouer sur le mystère, la jeune fille a déjà vécu son aventure et la raconte comme une enquête sur sa propre personne, elle dit explicitement qu'elle écrit son histoire pour comprendre qui elle est, càd elle distille des indices sur sa personnalité par-ci par-là à mesure qu'elle décrit les événements chronologiquement, et c'est au lecteur de les regrouper et de comprendre le personnage, le jeu est de mener le lecteur sur de (+ ou -) fausses pistes jusqu'à la fin, ce serait la méthode "Dame aux Camélias"

soit jouer sur le suspens, et là c'est affaire d'effets et c'est moins mon domaine ^^

soit jouer sur l'intimité et l'introspection, le journal intime à la première ou troisième personne. Chaque émotion doit avoir ses instruments différents, sa manière de dire, son style, son rythme, son action; la musique est plus importante que les paroles. La méthode "Nouveau Roman, Duras et cie" me parait appropriée.

et pour l'idée qu'on n'attend pas, il n'y a rien à faire d'autres que d'écrire !
Ce ne sont que des pistes comme ça ^^ bon courage et n'hésite pas à poster sur le forum !
https://www.ines-et-leschroniquesduparfaitmonde.com/
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  44
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Merci pour cette réponse très complète et tes idées. Tu me donnes du blé à moudre ! I love you

Je retravaille mon début et je le posterai probablement la semaine prochaine dans la section adéquate...
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
givre
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  173
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  28/10/2017
    
                         
givre  /  Tycho l'homoncule


personnellement je reçois toujours très bien les commentaires, qu'ils soient bon ou mauvais, vraiment peu m'importe. Le mieux c'est critique dans tous les cas comme ca je peux progresser et voir ce qui ne va pas. Le texte est le texte, il n'est pas moi, et appartient déjà plus au lecteur de toute manière une fois qu'il est posté. C'est pourquoi aussi par contre, parfois, je vis assez mal l’absence de commentaire car il est une  des choses qui lui donne une valeur. Une fois que j'ai les commentaires, je sais s'il était bon ou mauvais, et surtout qu'il ait lu. Le texte existe donc. Et cette existence fait déjà tout le sel de l'écriture.
D'autres fois en revanche, je préfère ne pas montrer le texte pour qu'il existe comme un secret. Ou alors je le trouve chouette à la relecture et je ressens un sentiment de satisfaction à cela (que cela suffit de lire ainsi une fois, comme si je me l'offrais, comme on écrirait sur le sable d'une plage).
Ou encore mais plus rare, parfois j'écris et ne montre rien, car j'en ai marre de moi, et que je ne devrais faire que le silence.


Dernière édition par givre le Jeu 1 Fév 2018 - 16:42, édité 7 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour ma part, j'écris moins pour recevoir des commentaires que les petites culottes de mes lectrices déshabillées ; hélas, je ne suis pas encore assez célèbre pour satisfaire ces dernières ambitions.
Mais je n'ai rien contre quelques éloges, de temps en temps.
 
Cyan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  262
   Âge  :  50
   Date d'inscription  :  22/04/2014
    
                         
Cyan  /  Autostoppeur galactique


Effectivement, tout va dépendre de ce qu'on attend en postant un texte, de l'état d'esprit dans lequel on se trouve quand on prend la décision de le faire.

Si on propose un texte avec dans l'idée d'obtenir une réponse à la question de savoir quelles sont ses qualités, ses défauts, les marges de progression qu'on a, on peut effectivement être dans une certaine appréhension. Est-ce qu'on va me trouver nul ? Est-ce que mon histoire est pourrie ? Est-ce que ç traduit un manque d'originalité/de maturité ? Est-ce qu'il faut que je continue dans telle ou telle direction ? Est-ce que mon thème plaît ?

Ces craintes sont normales, la plupart d'entre nous sont déjà passés par là sur ce forum. C'est pas facile de livrer sa production, surtout quand c'est la première fois. Et il est fréquent que les critiques portant sur un texte soient reçues par l'auteur comme un jugement personnel sur ce qu'il est. Surtout au début.

Pour autant, on peut aussi poster des textes en ayant d'autres objectifs en tête, consciemment ou non.
On peut par exemple poster des textes en s'attendant à être encensé, parce qu'on est convaincu que ce qu'on a écrit est fabuleux. Dans ce cas, les commentaires positifs viendront alimenter cette autosatisfaction, mais les commentaires plus critiques resteront en travers de la gorge et ne seront même pas entendus.

On peut aussi poster un texte en se fichant pas mal de savoir s'il peut être amélioré ou non, mais juste pour provoquer le lecteur, susciter sa réaction. Dans ce cas, c'est le contenu qui prime sur la forme, et le texte en lui-même ne sert qu'à générer et/ou alimenter un débat et la question de ses qualités littéraires n'est pas vraiment pertinente (pour l'auteur). Dans ce cas, le seul critère de pertinence du texte (du point de vue de l'auteur) sera sa capacité à faire réagir, à initier un débat. Et ce qui comptera pourra par exemple être le nombre de commentaires reçus plutôt que le contenu.

En fait, savoir ce qu'on ressent en lisant les commentaires, ça revient à se poser la question de savoir ce qu'on attend en postant des textes. Et effectivement à ce niveau, chacun a son positionnement propre.
Mais c'est une question qu'on devrait tous se poser (même si on a le sentiment de déjà connaître la réponse !).
http://jhen-elden.over-blog.com/
 
Mâra
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3379
   Âge  :  28
   Localisation  :  www.stopennui.net
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Quand je reçois des commentaires négatifs, j'ai le coeur qui bat plus vite et une impression de froid, ensuite je ferme l'ordi et je me dis que je ne serai jamais écrivaine, que je suis une ratée etc. Je broie du noir une demi-journée puis je me dis : fuck! La Bible ne s'est pas écrite en un jour! Alors je relis le commentaire avec un oeil plus neutre et je me mets au boulot.
Le commentaires positifs c'est comme de la confiture sur une tartine au beurre :flower: 

De façon générale j'adore recevoir des commentaires, c'est comme si on faisait attention à moi!
https://www.stopennui.net
 
IrishSoul
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  150
   Âge  :  32
   Localisation  :  Enkidiev
   Pensée du jour  :  데이비드
   Date d'inscription  :  10/12/2015
    
                         
IrishSoul  /  Tycho l'homoncule


Mâra:L'essentiel c'est de te faire plaisir en écrivant,les commentaires sont constructifs et t'aident à avancer mais ils ne doivent pas te faire te sentir dans cet état :calien:
http://www.edilivre.com/ghost-of-you-20a630f746.html
 
auteureNekochris
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  51
   Localisation  :  Cahors
   Pensée du jour  :  j'irai bien dormir !
   Date d'inscription  :  10/06/2017
    
                         
auteureNekochris  /  Magicien d'Oz


Bonsoir,
Personnellement avec le temps, c'est ce que je préfère. Je n'aime pas quand je vois que les gens lisent et me disent rien, c'est là qu'on commence à s’imaginer des choses. Je préfère la critique directe, même si elle est des fois brutale, sans aménagement. Ce qui est terrible, c'est quand on voit qu'elle est hypocrite : /
Perso les éditeurs j'en ai eu très peu qui ont été cruels, souvent j'ai subit des critiques très violentes dans les forums, parfois des responsables de fanzines. Je pars du principe que toutes critiques est bonnes, car la perfection n’existe pas !  Sinon pour répondre à la question, cela m'est arrivée de pleurer, à cause de ça, mais les critiques venaient de gens proches, pas de pros, ou d'auteurs.
Là quand on sent qu'il y a presque de la haine, du mépris, c'est blessant. Mais aujourd'hui à mon âge, même si on venait à me dire ce que tu écris "c'est de la M..", ben je resterai polie, et je continuerai à écrire avec mon style. Quelque part la critique fait grandir, et nous pousse aussi à nous surpasser.
http://nekochris.blog4ever.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Les commentaires sur vos textes, ça vous fait quel effet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-