PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Pourquoi s'en prend-on lâchement au mièvre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5041
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Bonjour,

J'ai lu 99 Francs De F. Beidbeder et Stupeur et Tremblement de Nothomb, curieusement je ne m'imaginais pas le mièvre aussi "hard".
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Fatalité
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  715
   Âge  :  38
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Séléné.C a écrit:
Parce que le Mièvre en tant que notion est absolu comme un élément à l'état pur. Etat chimique qui relève plus de la théorie ou du laboratoire que de la réalité et dont on se fout totalement s'il est présenté de forme ronde ou carrée.
Alors que les mièvres sont ceux qui emploient cet élément, et qui en général l'allieront à d'autres, et le mouleront à leur idée.

Non mais, d'accord ! jamais je n'ai prétendu le contraire, jamais je n'ai avancé un mièvre en soi non plus. Seulement, s'il existe des registres littéraires (par exemple, le tragique) c'est qu'on peut tout de même en parler. Ce n'est pas moi, qui radicalise le propos !

jdoo a écrit:
J'ai lu 99 Francs De F. Beidbeder et Stupeur et Tremblement de Nothomb, curieusement je ne m'imaginais pas le mièvre aussi "hard".

Que veux-tu dire au juste ? ... Cela dit je n'ai pas lu Stupeur et tremblement, par contre sur 99F je trouve que le personnage principal est mièvre au possible, et qu'effectivement il y a mélange avec le hard. Aucun état chimiquement pur, donc !
http://libertephilo.forumactif.org
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5041
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Je veux dire que je ne trouve pas le personnage mièvre. Ni l'histoire.
Du moins je considère que c'est même tout le contraire de ce que peut être la mièvrerie. Cela dit je l'ai lu à sa sortie, il y a fort longtemps donc, peut être quand le relisant, je trouverais l'histoire d'amour concon, mais je pense pas que ce soit le sujet principal de 99F. Mais l'impression de mièvrerie ce n'est vraiment pas le souvenir que ça m'en ait laissé.

Quand à un état chimiquement pur, je heu... comment dire, joker...

Pour moi mièvre c'est la mélodie du bonheur, André Rieux, ou la petite maison dans la prairie. enfin les trucs bien appuyé dans le style. (pour Mousso et Levy j'ai jamais lu, donc je peux pas dire)
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Fatalité
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  715
   Âge  :  38
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Pour le "chimiquement pur", c'était en référence à l'intervention de Séléné.C qui en voulait un chez moi. Passe.

Sinon sur 99F, je comprends très bien ton sentiment, seulement je me dis que les faiblesses psychologiques du personnage s'expliquent assez bien par sa mièvrerie, aussi sordide cela résulte-t-il, rapport aux milieux qu'il escompte dénoncer mais dont il participe premièrement, mais deuxièmement surtout par rapport à la façon dont il réagit à sa romance détruite. En fait, tout le "nihilisme destructeur" du personnage me semble carburer à cette mièvrerie de fond. Et d'ailleurs Beigbeder me semble mièvre, pour ce que je l'ai vu à la télé ... !
http://libertephilo.forumactif.org
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5041
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Oui le personnage de 99F est clairement con et a des réactions connes, c'est même un peu le principe du livre. Plus niais que mièvre peut-être.
Après un roman peut décrire un personnage mièvre sans être mièvre lui même, par exemple une Vie de Maupassant ou Un cœur simple de Flaubert. Enfin je veux pas non plus comparer 99F à ces romans là. Je voudrais pas me faire lyncher sur la place publique.

Bizarrement je vois pas Beigbeder comme quelqu'un de mièvre. Je veux dire un mec qui se fout(ait) de la coke dans le pif, c'est pas l'idée que je me fais de la mièvrerie. Tu me diras c'est pas forcement incompatible, question de code tout de même. J'imagine que c'est subjectif là aussi.

https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Fatalité
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  715
   Âge  :  38
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Je n'ai rien à redire à ça. Je pense qu'on est d'accord sur le fond.
http://libertephilo.forumactif.org
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ah !!!! je n'ai jamais dit que je voulais quoi que ce soit !


succession des posts:

http://scriptorium2.canalblog.com
 
uyuni
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  19/10/2015
    
                         
uyuni  /  Barge de Radetzky


Humpf j'ai eu cette discussion là il y a pas très longtemps avec une amie. L'intolérante de la discussion c'était moi. Je ne sais plus quel livre j'ai lu de Musso je me souviens simplement que le coupable n'était pas celui qu'on croyait mais son jumeau...Je me suis dis ok c'est une grosse blague...avec une histoire de personnage dont on transplante le coeur avec quelqu'un d'autre...Pour le coup j'ai trouvé ça completement ridicule.
Je préfère largement une Nothomb. C'est peut être écrit simplement mais il y a un style vraiment reconnaissable.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Pourquoi s'en prend-on lâchement au mièvre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-