PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 

 Kairos [Fantasmagorie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1825
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Si un livre est édité sans être distribué, et s'il n'y a aucun promotion, combien d'exemplaires en vend-on ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3332
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


C'est extrêmement variable. A moins d'avoir une boule de cristal...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1825
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Selon moi, aucun. Sans promotion, un premier roman ne peut pas se vendre. Il faut au moins quelques lecteurs pour que le bouche à oreilles fonctionne.


 
didyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  51
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  La réalité dépasse tout entendement
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Effleure du mal


MaddyForeigner a écrit:
Si un livre est édité sans être distribué, et s'il n'y a aucun promotion, combien d'exemplaires en vend-on ?
Tu as frappé juste, Maddy, c'est le nœud du problème dans mon cas. Mon roman n'est pas distribué, on ne le voit donc pas en librairie. Il est imprimé sur demande et la ME n'a pas vraiment de contacts parmi les libraires. S'il avait droit à une distribution digne de ce nom, on pourrait s'interroger sur la pertinence de la promotion. Mais je n'ai pas ce luxe. Il ne me reste donc que la promotion pour le faire connaître auprès des lecteurs potentiels.
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3341
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Si la ME n'a pas de contacts avec des libraires en plus… Shocked
Nan parce que, ne pas avoir de passe-droit à la Fnac et son ami Cultura, bon, je veux bien, mais une librairie indépendante ou deux…

Je me demande comment se débrouillent les autres auteurs de cette ME. Sont-ils satisfaits ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3332
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Certains livres se vendent sans promo et on ne sait pas pourquoi... il n'y a pas de règles.
Allez, hauts les coeurs. 🍀


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
didyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  51
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  La réalité dépasse tout entendement
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Effleure du mal


Ahava-brumes a écrit:
Si la ME n'a pas de contacts avec des libraires en plus… Shocked
Nan parce que, ne pas avoir de passe-droit à la Fnac et son ami Cultura, bon, je veux bien, mais une librairie indépendante ou deux…

Je me demande comment se débrouillent les autres auteurs de cette ME. Sont-ils satisfaits ?
À ce que j'ai entendu dire, non. :mrgreen:
Ahava, tu devrais remercier le ciel (ah, pardon, j'oubliais, RDJ) d'avoir décroché le gros lot avec Rebelle et Charleston. Wink
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1825
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


De fait, j'ai eu des livres distribués et diffusés. On en vend. Mais la durée de vie est limitée : un livre ne reste pas longtemps en tête de gondole, à supposer qu'il y ait accès, et au bout d'un an, c'est fini.
Dans les années 90, je lisais énormément, donc je connaissais toutes les librairies de ma ville (au moins 5 grosses, de mémoire, et puis des enseignes comme "Bouquins" ou "Maxilivres" qui ont disparu). Il en reste... deux (+ une librairie jeunesse).
Les librairies indépendantes ? Trois au moins ont fermé. La plus grosse résiste, mais sa superficie a diminué. La FNAC s'est installée, avec un espace "livres" mais il est clair que ce n'est pas l'essentiel de son chiffre d'affaire et que les livres vendus sont majoritairement ceux qu'on trouve aussi au supermarché.
Du coup, qu'en sera-t-il dans dix ans ? Dans 20 ans ?
Même France Loisirs a des difficultés.
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3341
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Au-delà des considérations globales (tu n'as pas tort Maddy), je pense juste qu'il n'y a pas de honte à décliner l'offre d'une ME si celle-ci n'est pas tellement active.
On peut pas tous débuter en tête de gondole avec un livre sortant des écuries Gallimard, mais ce qui m'attriste au fond, c'est que l'expérience peu reluisante de Didyme auprès de Fantasmagorie confirme mes appréhensions/doutes à propos de cette maison. J'avais dit plus haut dans ce topic "autant se lancer dans l'auto-édition" et j'ai pas l'impression qu'on puisse me donner tort (la couverture a été faite par le frère de Didyme, non par la ME). La plus-value offerte par Fantasmagorie me semble minime. Et je pense que le roman de Didyme mérite mieux. Déjà que le parcours d'un auteur est souvent difficile…
 
Rulae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2560
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Le bruit et la pudeur


Merci Didyme pour ce retour au sujet de Fantasmagorie, c'est vraiment éclairant !
Effectivement, on en revient toujours au même point : l'auto-édition est-elle préférable ? Je reste quand même sur mes positions, quitte à tout faire soi-même, une ME comme Fantasmagorie t'a fait économiser les corrections, la mise en page et l'impression. C'est pas négligeable quand on roule pas sur l'or. Pour le reste, c'et triste, mais les auteurs n'ont plus qu'à faire le taf eux-mêmes manifestement...

Disons qu'en dernier recours, c'est toujours mieux que de tout payer soi-même quoi. Mais le mieux reste une ME plus investie/disponible. Pfiou, c'est compliqué...
 
didyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  51
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  La réalité dépasse tout entendement
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Effleure du mal


Ahava-brumes a écrit:
Au-delà des considérations globales (tu n'as pas tort Maddy), je pense juste qu'il n'y a pas de honte à décliner l'offre d'une ME si celle-ci n'est pas tellement active.
Non, il n'y a pas de honte. Tout dépend de ce que l'on recherche.

Ahava-brumes a écrit:
On peut pas tous débuter en tête de gondole avec un livre sortant des écuries Gallimard, mais ce qui m'attriste au fond, c'est que l'expérience peu reluisante de Didyme auprès de Fantasmagorie confirme mes appréhensions/doutes à propos de cette maison. J'avais dit plus haut dans ce topic "autant se lancer dans l'auto-édition" et j'ai pas l'impression qu'on puisse me donner tort (la couverture a été faite par le frère de Didyme, non par la ME). La plus-value offerte par Fantasmagorie me semble minime. Et je pense que le roman de Didyme mérite mieux. Déjà que le parcours d'un auteur est souvent difficile…
Rulae a écrit:
Effectivement, on en revient toujours au même point : l'auto-édition est-elle préférable ? Je reste quand même sur mes positions, quitte à tout faire soi-même, une ME comme Fantasmagorie t'a fait économiser les corrections, la mise en page et l'impression. C'est pas négligeable quand on roule pas sur l'or.
Je partage plus l'avis de Rulae sur ce point. Je ne dirais pas que la plus-value offerte par Fantasmagorie est minime, pas après tout le travail éditorial qu'elle a fait. Grâce à son aide, le roman est meilleur qu'il ne l'était quand je faisais encore des envois. Les corrections, la mise en page et l'impression ne sont pas négligeables non plus. Pour ces raisons, je ne regrette pas d'avoir signé avec Fantasmagorie.
Mais comme tu le soulignes, Rulae, la situation est compliquée. Quand on s'engage avec une ME qui débute ou qui est encore de petite taille, il faut être conscient du fait que ses ressources réduites vont forcément limiter ce qu'elle peut offrir en terme de présence en librairie et de promotion. Pour ceux qui voient dans l'aspect distribution et promotion l'argument décisif pour ou contre une ME, l'auto-édition peut devenir attrayante dans la mesure où on contrôle tout soi-même et où tous les bénéfices vont directement dans notre poche. Personnellement, je reste un peu sceptique, mais cette voie a certainement ses avantages.
 
sosotess
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  450
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Pour qui sonne Lestat


Florence_C a écrit:
Sosotess, je ne partage pas ta vision du "un livre qui n'est pas sur Babelio n'existe pas".
Je pense que le plus efficace reste la visibilité en librairie, de préférence sur la table des nouveautés

Et l'extrême majorité des livres qui sont en librairie ont leur fiche Babelio. Parce que les éditeurs qui savent rendre leurs ouvrages visibles ne jouent pas que sur un tableau.

J'entendais surtout par là que si je cherche des avis sur un livre et que je ne le trouve pas sur la Toile (surtout sur Babelio qui est THE base de données à mes yeux), je laisse tomber, je prends l'éditeur pour un amateur.
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3341
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


sosotess a écrit:
Florence_C a écrit:
Sosotess, je ne partage pas ta vision du "un livre qui n'est pas sur Babelio n'existe pas".
Je pense que le plus efficace reste la visibilité en librairie, de préférence sur la table des nouveautés

Et l'extrême majorité des livres qui sont en librairie ont leur fiche Babelio. Parce que les éditeurs qui savent rendre leurs ouvrages visibles ne jouent pas que sur un tableau.

J'entendais surtout par là que si je cherche des avis sur un livre et que je ne le trouve pas sur la Toile (surtout sur Babelio qui est THE base de données à mes yeux), je laisse tomber, je prends l'éditeur pour un amateur.

Tiens, c'est drôle mais Babelio m'indiffère. Quand je veux connaitre les avis sur un bouquin, je vais sur Amazon et sur le site de la Fnac. Un réflexe. Les avis sur Babelio sont souvent des copier-coller de chroniques littéraires, ce qui est très bien, mais je suis plutôt du genre à chercher des avis plus "brut de coffre".
Après, je pense que tout est bon à prendre. Une fiche Babelio c'est effectivement un passage obligé.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3332
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Perso, quand je me balade en librairie, je feuillette, je lis quelques pages et j'achète (ou pas).
Les avis des autres, je m'en fiche un peu.
Et c'est encore plus vrai dans la littérature jeunesse. Les parents font beaucoup confiance aux libraires, ou à leur propre avis.
Mais sinon, avoir une fiche sur ces sites ne fera pas de mal, c'est sûr.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Coucou Dydime, je passe en coup de vent pour dire que j'ai lu Kairos et que j'ai beaucoup aimé (mais vraiment !) Là, je suis sur un lieu de vacances avec une mauvaise connexion internet et du monde autour de moi auquel je dois me consacrer, mais dès mon retour, je rédige une chronique que j'envoie partout ! Bisous à tous 😊


La bande-annonce
 

 Kairos [Fantasmagorie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-