PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Théorie du chaos : écrire sur deux univers alternatifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Richard-James
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  207
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Autostoppeur galactique


Hey guys ! Voilà le topo, en espérant que le sujet ne soit pas déjà traité quelque part, auquel cas vous m'envoyez désolé. J'ai dans l'idée de traiter la théorie du chaos dans un de mes prochains romans. Le personnage principal évoque le fait que la décision la plus anodine qui soit impact sur notre futur, et on suit donc deux univers où les choix divergent. Alors oui, le speech n'est pas hyper hyper original. Tout dépend encore comment vous le travaillez. Je me demandais donc si vous aviez déjà eu ce genre de lecture, ou si vous aviez quelques conseils à me donner.
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Moi, d'emblée, j'ai envie de te conseiller "Mister Nobody" de Van Dormael. C'est traité sur un plan profondément humain (au final, c'est plus une fable que de la S-F) mais le principe est respecté. Et puis, il y a un petit twist sympa à la fin. Paraît-il que "Cloud Atlas" des Wachowski parle aussi des conséquences de nos choix et de nos actions, mais je n'ai pas vu en quoi.

C'est un sujet qui me plaît beaucoup, et d'emblée, le jour où je me sortirai les doigts du m'y mettrai sérieusement, je pense que je recourrai à un artifice du type: rendre chaque univers possible identifiable grâce à un personnage très travaillé qui y aura autant d'importance que le héros, mais aussi une sorte d'empreinte émotionnelle, quitte à changer légèrement de style ou de ton.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Je te recommande si tu l'as pas encore lu la théorie des cordes de Somoza, cubain d'origine vivant en Espagne. Tout ses romans sont du genre fantastique avec des liens très étroits avec la science moderne , notamment post-relativiste. Et ça traite du chaos évidemment...
Tu as du jeter un œil (et même deux) sur Wiki autour de la Théorie_du_chaos considérée comme une des grandes théories en physique à côté de la Relativité Générale et la mécanique quantique.
 
Circle of Justice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  277
   Âge  :  23
   Localisation  :  France, c'est tout ce qu'il y a à savoir :)
   Date d'inscription  :  27/08/2017
    
                         
Circle of Justice  /  Autostoppeur galactique


Alors, je pense pouvoir aider, puisque mon premier roman était basé sur la théorie du chaos. C'est un sujet très complexe à aborder, parce que beaucoup de romans y font référence de ce que j'ai entendu, et trouver un moyen d'être original avec une idée si précise et arrêtée est définitivement un calvaire.

Le problème avec ce sujet est qu'il est assez strict, avec peu d'espace pour l'imagination tout en laissant une grande marge de possibilités. (par exemple, un battement d'aile de papillon aura du mal, réalistiquement parlant, à être la cause d'un tremblement de terre). C'est très compliqué à gérer, il faut travailler son plan t l'idée principale au maximum, il faut que TOUS les points soient clairement définis et arrêtés, et qu'ils aient tous une explication logique de cause à conséquence.

Je te souhaite un bon courage pour cette expérience, je me souviens du cauchemar que j'avais enduré pour arriver à la fin de la rédaction de cet ouvrage (que j'ai finalement abandonné). Bonne chance !
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


C'est très difficile à résumer mais le thème de la théorie des cordes rejoint celui de maints récits ou films d'anticipation comme l'excellent Déjà Vu avec Denzel Washington . L'idée s'inspire de l'idée très grossièrement résumée que comme la lumière se déplace à vitesse très grande mais finie, si l'on arrive à capter un rayon très ancien émis à l'époque des dinosaures, on verra la Terre durant cette époque. Le film de John Woo pas très réussi d'ailleurs PayCheck utilise cette propriété alliée à la courbure de l'Univers pour voir dans le futur , possibilité d'ailleurs prédite par Einstein. Dans Déjà Vu il y a l'histoire et la présence du “trou de ver“ créé en laboratoire, en anglais worm hole et qui permettrait de faire communiquer voir le passé et et faire des voyages dans le futur ce qui est théoriquement possible.
Le problème ce qu'explique Somoza dans sa postface est que pour que ce soit crédible il faut être très mais très bien documenté sur le plan physique théorique et cet auteur a multiplié les rencontres avec des profs et des chercheurs en physique théorique des particules en Espagne  avant de se lancer dans le canevas de son histoire. Ce bouquin La théorie des cordes est passionnant et je l'ai lu en qq jours: ça m'a rappelé l'époque où je lisais Agatha Christie et où j'étais tellement pressé de savoir le fin mot de l'histoire -que ce soit expliqué par Hercule Poirot ou Miss Marple- que j'étais capable d'en lire deux en une seule journée.
Voilà: la théorie du chaos c'est encore autre chose mais ces films et ces livres si tu les connais pas encore te donneront sûrement des idées.
Bon travail
P.S. J'en profite pour faire ma pub: mon roman cité plus bas utilise cette histoire des univers parallèles et s'en est inspiré.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  30/03/2016
    
                         
BluElephant  /  Petit chose


D'emblée, ton projet me fait penser à un vieux film que j'avais vu il y a longtemps : Pile et face (1998).
Il traite de l'histoire d'une femme dont on voit l'évolution de son histoire en double à travers le film, et les répercussions de chaque évènement sur sa vie. Ca pourrait t'être utile pour la structure et le déroulement de ton histoire.

Bon courage !
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Bon déjà, ce que tu décris c'est pas la théorie du chaos, donc parlais d'un truc qu'on ne maitrise pas me semble mal venu, ensuite pour l'effet papillon qui correspond plus à ta description, tu as le film du même nom.

Pour la théorie du chaos, je te suggère de revoir les 20 seconde de jurassik park qui te font manifestement défaut Wink
http://rapturestudio.fr
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Finalement, il s'agirait plus de la théorie du multivers, c'est ça?
Auquel cas, Valérian (la BD) est aussi une lecture de référence, je pense.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Attention quand même car si le livre “la théorie des cordes“ de Somoza est visiblement ultra bien documentée et avec de nombreuses références vérifiables au niveau scientifique, s'engager dans une fiction à partir d'une théorie scientifique (Relativité, Méca Q ou théorie du chaos) peut se révéler un peu casse-pipe. La théorie des cordes se sert de la Méca Q et visiblement Somoza maitrisait son sujet.
Je sais pas quel est ton projet: est-ce que la théorie du chaos est une sorte d'arrière-plan qui intervient presque de façon anecdotique dans le fil narratif, ou bien est-ce un élément déterminant et fondamental et dans ce cas il importe de bien te renseigner avant ? Il y a un film (mais assez mauvais alors que le film Effet papillon lui m'a paru très réussi parce qu'il reste très narratif sans divagations pseudo-scientifiques) dont je me souviens pas du titre mais qui est une espèce d'illustration très premier degré de l'effet papillon référence de la théorie du chaos. Une société de L.A. propose des voyages temporels et au cours de l'un deux un des touristes déplace malencontreusement une pierre ou une branche d'arbre sur le trajet balisé. Quand ils reviennent L.A. a complètement changé. Ils ont provoqué une bifurcation dans l'espace-temps qui a profondément modifié l'avenir. Mais le film était vraiment pas bon dans mes souvenirs c'est pour cela que j'ai oublié le titre.
Le fait d'écrire sur 2 univers alternatifs est une belle idée mais tu aurais intérêt (à mon avis) à bien sérier et définir ton projet et ce aussi au niveau des références scientifiques ou non.
 
Raven
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2296
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Cette théorie des mondes multiples qui se divisent à chaque choix, dans la fiction, sont une extrapolation d'une théorie selon laquelle, quand deux états superposés s'effondrent à cause de la décohérence quantique, il n'y en a pas un qui disparaît mais les deux co-existent dans deux univers parallèles. En gros, le chat de Schrödinger n'est pas mort ou vivant une fois que tu ouvres la boîte, mais il est, p. ex., mort dans cet univers (et il est vivant dans un autre).

Un roman qui a déjà été écrit sur ce principe : Quarantine (VF : Isolation) de Greg Egan. Sauf qu'il ne parle pas de deux univers. Il parle d'un seul univers, le nôtre, et d'un nombre infini de possibilités qui existent en parallèle. C'est le problème dès lors qu'on commence à toucher à la notion de libre arbitre. La quantité d'univers alternatifs devrait être exponentielle à mesure que le temps passe et que d'autres choix sont faits.

De toute façon, tu n'as même pas besoin d'expliquer pourquoi les deux univers existent pour les utiliser dans la fiction. Fringe n'explique pas pourquoi l'univers bleu et l'univers rouge existent et sont privilégiés par rapport à d'éventuels autres univers — et la série n'explique pas non plus quel a été le point de divergence premier entre les deux.
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7129
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  Zut
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


En BD, il y a Destins, de Frank Giroud : une série à suspense basée sur ce principe de possibilités qui se multiplient chaque fois que la protagoniste fait un choix déterminant. Plutôt pas mal, même si la façon dont les destins multiples sont "réconciliés" à la fin m'a laissée sceptique.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Raven a écrit:
Cette théorie des mondes multiples qui se divisent à chaque choix, dans la fiction, sont une extrapolation d'une théorie selon laquelle, quand deux états superposés s'effondrent à cause de la décohérence quantique, il n'y en a pas un qui disparaît mais les deux co-existent dans deux univers parallèles. En gros, le chat de Schrödinger n'est pas mort ou vivant une fois que tu ouvres la boîte, mais il est, p. ex., mort dans cet univers (et il est vivant dans un autre).
Oui j'ai fait un peu de méca Q. L'objet en tant qu'objet dit réel c-a-d perceptible au toucher à la vue ou à l'odeur (là les philosophes sont pas tous d'accord mais tant pis!)  résulte d'un effondrement de la fameuse équation de Schrödinger. Une probabilité devient égale à un alors que sinon une incertitude quand à la “réalité“ de l'objet demeure, un peu sur le mode aussi du principe d'Heisenberg mais lequel demeure relatif à la position et la vitesse de l'électron qu'on ne peut pas mesurer simultanément avec une précision absolue. Bon c'est très mal résumé ce que je dis et un physicien me condamnerait à l'Inquisition pour moins que ça.
Sinon pour revenir à ton sujet, j'ai pensé à trois références intéressantes:
René Thom et sa théorie des catastrophes.
Très en vogue durant une époque son auteur l'a complètement abandonné et elle n'a pas retenti par la suite dans le milieu scientifique. En gros pour résumer (très mal résumer), dans l'univers du chaos il doit se produire des catastrophes qui sont au nombre de 7. Pourquoi 7 ? J'ai complètement oublié car je l'ai lu il y a longtemps mais sur Wiki tu trouveras des explications.
Le chaosmose.
C'est un concept philosophique inventé par Félix Guattari qui a écrit des livres avec Deleuze, concept  aussi repris par des scientifiques comme Aurélien Barrau lequel est astrophysicien. J'ai le bouquin chez moi, très intéressant car beaucoup plus orienté sciences humaines mais je crois qu'il est épuisé et on doit avoir des difficultés à le trouver. Malheureusement je peux pas te le prêter c'est un souvenir perso!
Borgès et son univers à choix multiples qui peut déboucher sur des multivers ou des univers parallèles, ce qui n'est pas du tout la même chose dans les sciences d'ailleurs. Si je dis pas ça je risque un procès par les mêmes physiciens.
Je te recommande hautement si tu l'as pas lu un recueil de nouvelles qui s'appelle Fictions et dans lequel une nouvelle rejoint un peu ce thème, une spéculation autour des univers multiples en relation avec le libre arbitre. Ce dernier point est important !
La nouvelle est très courte et s'appelle “Le jardin aux sentiers qui bifurquent“.
Tout un programme...
 
Richard-James
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  207
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Autostoppeur galactique


Effectivement, sujet très vaste et pas évident à traiter, et je m'en rends davantage compte en vous lisant. Après je ne compte pas partir sur quelque chose de fantastique ou SF vu que je n'écris absolument pas sur ces genres là.
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Si tu examines des mondes hypothétiques, et valides l'existence des univers multiples (non testable pour le moment), ce sera presque par essence de la SFFF, car, au final, seul un fil d'action se passera dans "notre" univers, les autres seront imaginaires.
Même s'il ressemble trait pour trait au nôtre et n'a que de subtiles variations avec le monde que nous connaissons, comme le fait que nous ayons un autre président qu'Emmanuel Macron ou que le paquet de cigarettes soit déjà passé à quinze euros, le seul fait que tu parles d'un univers qui n'est pas le nôtre et que tu le présentes comme tel suffit à le ranger dans l'imaginaire, pas besoin de robots, vaisseaux spatiaux ou extra-terrestres.

Après, ce n'est peut-être que de la sémantique.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Théorie du chaos : écrire sur deux univers alternatifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-